Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Et si je me remettais à fumer...

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Et si je me remettais à fumer...

    Aïe aïe aïe, besoin d'aide...
    Un mois et plus de deux semaines que je ne fume pas. Au bout d'un mois, je me sentais en confiance, j'ai diminué -contrairement à l'avis de ma tabaccologue- et suis vite passée à 14mg. Tout allait bien jusqu'à il y a trois quatre jours, où j'ai commencé à me sentir bien mal, c'est à dire pleurer en permanence, regretter tous mes choix de vie passés, être dans une mélancolie immense, le ciel qui tombe sur la tête et cie. Après un accord avec la tabaccologue, je remets une moitié de patch 14mg en plus de celui que j'ai -l'idée de repasser au 21 m'étant insupportable- et je ne lésinne pas sur les gommes. J'ai du mal à comprendre pourquoi soudain je suis en manque terrible, alors que ça allait de mieux en mieux, et que j'en arrive à penser -quand même, pourquoi se priver à ce point d'un plaisir constitutif de moi même... C'est comme si tous les points positifs -respiration, fierté, peau, plus de douleurs de poumons, de côtes... - avaient été évaporé!
    Est ce normal? Avez vous déjà connu ça ? J'espère que ce passage à vide sera court, je ne suis pas sûre de tenir très longtemps...

    #2
    Re : Et si je me remettais à fumer...

    Oui myrtille avec les patchs on peux prendre son temps , courage et reste quelques mois avec 21mg
    l 'essentiel c'est de pas fumer
    arrêt du tabac le 29/11/2015 c'est la bonne cette fois si

    Commentaire


      #3
      Re : Et si je me remettais à fumer...

      Pourquoi refuser les patchs 21? N'hésite pas, tout sauf la clope, et si malgré ça tu est toujours down consulte ton médecin, courage

      Commentaire


        #4
        Re : Et si je me remettais à fumer...

        Les grosses baisse de moral, les doutes soudains et très violents, j'ai connu ça aussi, ça revient de temps en temps pendant quelques mois, ça diminue aussi en intensité avec le temps mais ma (maigre) expérience de quelques mois me porte à croire que ça fait tout à fait partie du parcours normal.
        Défumé "à la dure" depuis le 28 Novembre 2016.

        Commentaire


          #5
          Re : Et si je me remettais à fumer...

          Salut Myrtille,

          J'ai connu aussi ce symptôme à a peu prés 3mois sans tabac lors de mon premier arrêt.
          Et c'est courant apparemment de connaître un passage à vide voir un syndrome quasi dépressif aux environs des 3 mois de sevrage.
          Pour ma part j'ai rechuté au bout de 3 mois mais pour repartir de plus belles et la deuxième fois je me suis fait prescrire une faible dose d'antidépresseurs que j'ai arrêté assez rapidement pour passer le cap et désormais je suis à plus de 5 ans sans cigarettes,alors ne flanche pas c'est un cap important à passer.
          courage
          Dernière cigarette écrasée le 06/02/2012 à 20h.

          Arrêt de l'alcool le 11/05/2016


          Commentaire


            #6
            Re : Et si je me remettais à fumer...

            Ce foutu 2ème mois est souvent difficile à passer. Si ton malaise persiste, va voir ton médecin. Je suis passée par là aussi et une aide médicale a été nécessaire et maintenant 7 1/2 ans que je ne fume plus et c'est tellement mieux. Courage, tiens bon
            Défumée depuis le 1er novembre 2009.
            Il n'est jamais trop tard pour bien faire.
            Merci à tout le forum pour le soutien.

            Commentaire


              #7
              Re : Et si je me remettais à fumer...

              Merci de vos encouragements...
              Cela va un peu mieux, et de toute façon, je sais que recommencer m'amènerait tellement de culpabilité et de déception, avec en plus de cela la certitude de devoir ré-arrêter et donc repasser par ces mêmes étapes... Que mieux vaut souffrir un peu mais tenir bon ! J'ai tout de même pris rendez vous avec une psy, longtemps que j'aurais du le faire, ça ne peut que me faire du bien.Mais putain, compliqué de réinventer toute sa vie sans la cigarette, qui quand même, occupait une bonne partie du temps! Ayant une faculté bien malheureuse à m'ennuyer très rapidement, l'arrêt ne fait que mettre en avant ma difficulté à accepter la simplicité de la vie, ses turpitudes, son temps étiré... Les beaux jours m'aideront probablement! Merci de vos encouragements... Demain, cela fera 7 semaines!!! Après 14 ans de fume, cette défume est toute fraîche. Mais je vais tenir bon!!! Courage à vous tous.

              Commentaire


                #8
                Re : Et si je me remettais à fumer...

                Bravo pour tes 7 semaines, clap clap clap!!!

                Commentaire


                  #9
                  Re : Et si je me remettais à fumer...

                  Envoyé par Edmie
                  Bravo pour tes 7 semaines, clap clap clap!!!
                  Sniff, j'ai craqué ce soir même... Une cigarette... Mais je persiste, je suis non fumeuse, et j'emmerde mon corps qui persiste, une demie heure après, à me dire que c'était quand même génial cette clope...
                  Le tabac c'est fini pour moi! Mais mon corps mets plus de temps à le comprendre que moi même...

                  Commentaire


                    #10
                    Re : Et si je me remettais à fumer...

                    Alors Myrtille comment tu t'en sors?

                    Commentaire


                      #11
                      Re : Et si je me remettais à fumer...

                      Envoyé par Edmie
                      Alors Myrtille comment tu t'en sors?
                      Bonjour,Je sais Comme Il est difficile d'arrêter de fumer.Moi ça fait 1 an maintenant et je me porte à merveille,pourtant je fumais 2 paquets/jours .J'ai mis des patchs 21mg pendant 1 mois et c'est tout.Je voulais vraiment arrêter alors j'ai arrêté les patchs aussi.Je suis fière de moi et les personnes qui m'entourent n'en revienne pas.Je m'étonne moi-même et pour Rien au monde je voudrais recommencer à fumerEt ce qui me reconconforte c'est que je n'ai pas pris de poids et Je ne suis aucun régime.L'arret du tabac c'est dans la tête.Il faut y croire mais surtout avoir de la volonté.J'encourage tous les fumeurs à arrêter ça vaut vraiment le coup.Bon Courage a tous

                      Commentaire


                        #12
                        Re : Et si je me remettais à fumer...

                        J'espère que ça va Myrtille !
                        Il faut reprendre vite l'arrêt.
                        Ça m'est arrivé plein de fois de refumer une clope, puis deux... et de craquer ensuite pendant quelques jours... Et puis de remettre des patchs...
                        C'est pas "grave". À chaque arrêt c'est une habitude qui se consolide. C'est vrai que c'est fatigant ces "aller et venues"... l'équilibre peut être long à trouver mais il viendra.

                        Même si je sais bien qu'à chaque fois c'est dur et qu'on peut être déçu et se trouver nul, il faut surtout éviter de se flageller et de s'en vouloir !

                        Commentaire


                          #13
                          Re : Et si je me remettais à fumer...

                          Bonjour Myrtille,alors ou en est tu avec le tabac.As tu réussi à arrêter ? Donne nous de tes nouvelles.Si tu as rechuté ce n ´est pas grave.A force d'essayer on y arrive.Courage

                          Commentaire


                            #14
                            Re : Et si je me remettais à fumer...

                            Envoyé par Myrtille...
                            Aïe aïe aïe, besoin d'aide...
                            Un mois et plus de deux semaines que je ne fume pas. Au bout d'un mois, je me sentais en confiance, j'ai diminué -contrairement à l'avis de ma tabaccologue- et suis vite passée à 14mg. Tout allait bien jusqu'à il y a trois quatre jours, où j'ai commencé à me sentir bien mal, c'est à dire pleurer en permanence, regretter tous mes choix de vie passés, être dans une mélancolie immense, le ciel qui tombe sur la tête et cie. Après un accord avec la tabaccologue, je remets une moitié de patch 14mg en plus de celui que j'ai -l'idée de repasser au 21 m'étant insupportable- et je ne lésinne pas sur les gommes. J'ai du mal à comprendre pourquoi soudain je suis en manque terrible, alors que ça allait de mieux en mieux, et que j'en arrive à penser -quand même, pourquoi se priver à ce point d'un plaisir constitutif de moi même... C'est comme si tous les points positifs -respiration, fierté, peau, plus de douleurs de poumons, de côtes... - avaient été évaporé!
                            Est ce normal? Avez vous déjà connu ça ? J'espère que ce passage à vide sera court, je ne suis pas sûre de tenir très longtemps...
                            moi j'ai arrêté 2 mois avec l'électronique et je refume depuis un mois
                            c'est ballot
                            sinon des douleurs aux poumons, c'est inquiétant
                            une tite radio de contrôle ?
                            j'ai eu le même symptôme, j'en ai faire une
                            là je mixe cigarette électronique et cigarillos
                            je suis obligé de tout recommencer et c'est pas facile
                            n'arrête pas d'arrêter
                            bonne après midi

                            Commentaire


                              #15
                              Re : Et si je me remettais à fumer...

                              Envoyé par Jos
                              Bonjour Myrtille,alors ou en est tu avec le tabac.As tu réussi à arrêter ? Donne nous de tes nouvelles.Si tu as rechuté ce n ´est pas grave.A force d'essayer on y arrive.Courage
                              Je suis nouvelle sur ce forum, et ne suis pas avertie quand on répond à mes messages, d'où le temps que je mets :-). Merci de vos encouragements. Après la soirée , il y a une dizaine de jours, où j'ai fumé une cigarette, je n'y ai pas retouché. Cela fera, demain, 2 mois sans tabac!!! J'ai passé dix jours vraiment horribles, en dépression totale, à remettre en cause absolument toute mon existence, même mon couple -qui est pourtant une source de bonheur incroyable-, mon métier -idem-, bref tout tout tout! dingue. Affreux :-). J'ai commencé une thérapie il y a deux semaines qui a commencé à faire son effet, et surtout, depuis 5 jours, la joie de vivre est revenue, de manière incroyable! C'est comme si je m'étais adaptée au sevrage, comme si j'étais dosée parfaitement (patch 14mg 24h que j'enlève la nuit, plus dur au réveil mais je faisais des cauchemars pas supers, plus 4 ou 5 gommes), et comme si tout simplement je commençais à apprécier réellement la vie sans tabac, à ne plus me poser la question quand j'attends le train, j'attends quelqu'un, ... J'ai toujours un bouquin sous les yeux maintenant :-). Je ne m'estime pas guérie, mais j'ai l'impression d'avoir pris un tournant, et je vois finalement ma mini rechute (une clope, c'est tout.. Et une vraie en plus, heureusement que je n'ai pas pris une roulée, je crois que j'aurai eu plus de mal à continuer ma défume, je n'ai jamais aimé fumer les "vraies"clopes) comme quelque chose de positif, qui m'a conforté dans mon désir d'être non fumeuse. Et franchement, je resplendis :-). Le teint tellement lumineux, les dents moins jaunes, plus du tout de toux, plus de douleurs dans la poitrine, plus de mal à me lever le matin...). Bref, c'est chouette. Attention aux soirées arrosées tout de même. Déjà parce que du coup je bois plus vite, ne pouvant avoir une clope à la bouche, et parce que ça me rend moins vigilante, visiblement...
                              Bonne journée à tous!
                              J'ai la pêche aujourd'hui, pourvu que ça dure, ça rend complètement bipolaire cette affaire :-).

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X