Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Au revoir, Bulle

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #16
    Re : Au revoir, Bulle




    Rien d'autre à dire...
    Marjotte, la Bargeotte
    Qu'importe l'endroit, j'suis toujours à l'envers
    Qu'importe mes choix, j'fais toujours le contraire...


    Commentaire


      #17
      Re : Au revoir, Bulle

      je n'ai pas eu la chance de te connaitre bulle mais d'après ce que je peux lire tu étais une personne d'une grande gentillesse ....
      au revoir bulle

      Commentaire


        #18
        Re : Au revoir, Bulle

        Adieu ma Bullette





        édition du 9 mai 2009 :

        Bonjour Bulle,

        En ce jour anniversaire de ta disparition je pense bien à toi (comme souvent dans l'année quand je vais contrôler une date anniversaire). Nous avons changé de forum, alors c'est plus rare de tomber sur un de tes anciens posts, mais l'oubli ne s'installe pas pour autant. Tu es toujours dans nos cœurs, particulièrement en cette année 2008-2009 très lourde pour pour beaucoup d'entre nous.



        Dom m'a demandé d'insérer ce texte :

        Bonjour ma Bulle,

        Et merci à notre souris de me prêter son compte pour revenir te voir, encore. Déjà 2 ans que tu es partie. 2 ans que la vie a continué, et bizarrement, j’ai un peu plus de mal cette année que l’année dernière au même moment.

        Je pense très souvent à toi encore, tu fais partie des habitués de ma tête, de ceux qui arrivent à conseiller quand ils ne sont plus là.

        Il m’arrive de relire nos échanges, j’y trouve encore et toujours ta présence.

        Et moi ? Si je te disais que j’en suis au même point qu’il y a un an ? Que j’ai continué à ne pas choisir, que je suis en déséquilibre permanent, ou en équilibre toujours instable…. Ton départ, celui de Thierry ont tout changé, d’où tu es, je pense que tu en prends la mesure.

        Je n’ai plus de nouvelles du troisième côté, je ne serais pas surpris qu’elle se manifeste un de ces jours.

        Et la vie continue pour nous, ma Bulle. Il y a aussi ces moments de plaisir à défaut de bonheur. Je voudrais t’y associer, je voudrais te les raconter en vrai…. Aujourd’hui, je te les offre.

        Bien le bonjour aux étoiles, je reste ici quelques minutes, je pense à toi, uniquement à toi ces quelques minutes, et je retourne vivre en emmenant un peu de toi.

        Je t’embrasse.

        Dominique


        Edition du 25 mai 2010


        Je suis en retard, cela fait plusieurs jours que je veux prendre le temps de venir ici.
        Cette dernière année n'est pas terrible ... les mauvaises nouvelles s'accumulent et la vie est un peu compliquée .... alors j'ai un peu de mal

        Merci de veiller sur nous et surtout sur Dom

        Dernière modification par sourisbleue, 25/05/2010, 23h13.
        Souris

        Commentaire


          #19
          Re : Au revoir, Bulle

          Une des dernières fois qu'on a discuté ensemble c'était sur les bons plans pour voyager.

          On riait, parce qu'à commander le billet en France, il te fallait faire le retour avant l'aller.

          Pour là où tu es partie, c'est un aller simple que tu as pris, et on est tous sur le quai, si tristes.

          Je pense à toi ce soir, à tes ami(e)s, tes proches.

          la vieillesse commence quand les regrets l'emportent sur les rêves.

          Commentaire


            #20
            Re : Au revoir, Bulle

            Au revoir Bullette....

            Commentaire


              #21
              Re : Au revoir, Bulle

              Au revoir Bulle.


              Repose en paix.
              déclopée depuis 15/10/06

              Commentaire


                #22
                Re : Au revoir, Bulle

                à notre bullette !!! danl'cou !!!

                !! Pour ceux qui veulent relire !!! Ouvert par BIRDY !!!

                Le petit nid non polluté de BULLE
                09/01/2006..2007 !! AN II ? Unbelievable !!2008..2009.12/01/2010 c'est la bonne ? Heu ,non !28/01/2013 ? ? Jusque la tout va bien...16/07/2013 ? 2014 ? 2016 ? Loupé ! 01/01/2017 Vouiiiii ! Nonnnn

                Commentaire


                  #23
                  Re : Au revoir, Bulle

                  Bon vent....
                  Bulle légère...



                  Commentaire


                    #24
                    Re : Au revoir, Bulle

                    Bulle, c'etait ma copine de "promo", on avait arrete ensemble a une semaine pres je crois...
                    on se comprenait a travers nos souffrances de defumés. je me souviens surtout de sa joie de vivre, de sa gentilesse et.. de sa discretion.
                    ensuite, on se perd "de vue", mais on reste dans le coeur de chacun... je me suis creé une famille virtuelle sur Atoute et Bulle en faisait partie. la, je sais plus quoi dire. il est 7:30 du soir a nyc ce dimanche et y a comme un gros trou beant qq part.
                    je t'embrasse Bulette ou que tu sois, et toutes mes condoleances a ta famille.
                    tu me manqueras
                    nico
                    ps: merci dom pour cet hommage, je te savais proche d'elle, alors prend soin de toi aussi


                    9 Mai 2010: Un message de Dom, j'en suis le facteur. Grosse pensée pour toi ma bulette. Nico


                    Bonjour Bulle

                    3 ans, déjà trois ans que j'ouvrais ce mot de "au revoir". Trois ans pendant lesquels tu as continué de veiller sur moi, c'est quand même fou, non ?

                    Cette fois, c'est à Nico que j'ai demandé de faire le facteur, ça m'apprendra à jouer avec mes comptes sur le forum.

                    Je t'ai encore parlé souvent durant l'année qui vient de s'écouler. Enfin quand j'écris te parler, je relativise aussi, je ne sais pas si tu m'entends, mais je fais comme si, et comme tu me réponds, c'est que j'ai bien construit mon rêve ! Tu as donc suivi mes péripéties, le bouleversement qu'il y a eu, les remises en question qui ont suivi. Je ne me suis pas trop mal débrouillé, heureusement que tu me soufflais ce que je devais faire (je rigole, j'aurais trouvé seul, mais je me demandais ce que tu m'aurais conseillé, et ça n'a pas trop mal marché).

                    Alors maintenant, tout se calme. Je rentre un peu dans le rang. Je crois maintenant que ton départ, le départ de Thierry, ont été pour moi le début d'une longue parenthèse, il faut maintenant que j'en sorte, normalement, la prochaine fois que je passerai, ce sera bon.

                    Ah oui, j'ai rencontré, pour la première fois, notre troisième côté. Rencontre sans surprise et sans souci, je l'ai ressentie comme telle, je pense que c'est réciproque. Tu nous as quand même laissé une belle amitié.

                    Voilà ma Bulle, Bulle de rêve, Bulle de vie, je te laisse. Je t'embrasse, profite bien des étoiles.

                    Merci à toi, Nico, de m'avoir un peu accompagné.

                    Dominique
                    Dernière modification par nicosc352, 09/05/2010, 12h19.
                    défumé le 25 septembre 2005, A Pwal!

                    Commentaire


                      #25
                      Re : Au revoir, Bulle

                      Je suis particulièrement peiné de sa disparition, elle qui était une bonne vivante, pleine d'humour et de compagnie fort agréable sur tous les forums ou j'ai pu la croiser.

                      Va en paix ma chère bulette


                      Toute ma symphatie à sa famille et à ses proches.

                      Commentaire


                        #26
                        Re : Au revoir, Bulle

                        Je ne connaissais pas Bulle, mais à lire tout ces témoignages, tu avais sans doute un coeur énorme.

                        Repose en paix.
                        Arrêt le 05/06/2014

                        Commentaire


                          #27
                          Re : Au revoir, Bulle

                          C'est ici que nous nous sommes rencontrés. D'abord des clins d'yeux, des sourires, se reconnaître dans la forêt des posts.

                          Le premier mp, le premier mail. Nous avions tant à nous apprendre, les mêmes démons, mais aussi le même bonheur d'être parents. Le premier coup de téléphone, entendre nos voix.

                          Et surtout, ces rires et sourires, écrits et entendus. Cette philosophie.... Tout finit toujours par passer : tu avais raison, tu as raison.

                          Tu as rejoint les étoiles, tu es un soleil de plus. Je suis triste, mais quelque part, au fond de moi, tu fais partie des rencontres qui auront marqué ma vie.

                          C'est ici que nous nous sommes rencontrés, c'est ici que je te dis au revoir. Je n'ai pas envie de rire aujourd'hui, mais tu sais, ça reviendra. Tout finit par revenir....



                          J'ai aussi une pensée pour ta famille, tes proches, à qui je présente mes plus sincères condoléances. Ils perdent une amie, une mère, une femme formidable.

                          Tu es partie trop tôt. Au revoir, ma Bubulle.





                          Edité le 21 aout 2007

                          Depuis quelques jours, je ressens à nouveau ce manque terrible de toi, Bulle. Alors, je reviens, discrétement, jeter ces quelques mots, me recueillir auprés de toi,avec la larme à l'oeil et encore bien du chagrin.

                          Je me souviens des mots échangés, par tous les canaux de communication "modernes". Des échanges sur nous, sur nos proches, sur la vie, sur notre humeur, notre santé. Des échanges parfois graves, souvent légers. Des échanges qui me mettaient du baume au coeur. Je crois, je sais que tu les appréciais aussi.

                          Notre amitié a duré presque un an et demie. C'est peu... Trop peu. Mais punaise, qu'est-ce que c'était beau. Quelle rencontre !

                          Je me sens encore orphelin de toi, mais je sais que tu es là, quelque part, en moi. Souvent, je t'entends. Quand j'ai une décision délicate à prendre, je t'interroge, et avec ta discrétion habituelle, tu m'aides à peser le pour et le contre.

                          Mais quand même, je n'ai pas changé d'avis depuis mi-mai : c'est pas juste. S'il y a une entité supérieure qui décide de notre durée de passage sur cette terre (ce dont je doute de plus en plus), elle s'est lourdement plantée ce 9 mai 2007 où elle a décidé de mettre fin à ton CDD.

                          Voilà, ma Bubulle. J'espère que pour toi, tout baigne. Je repasserai, de temps en temps.



                          Edité le 15 octobre 2007 :

                          Bonjour, ma Bubulle,

                          Je reviens sur ce post, c'est l'endroit où je crois bien que je vais prendre l'habitude de te parler. Tu sais que je ne crois pas à grand chose, on en avait parlé, mais te retrouver ici, c'est un peu prolonger notre amitié.

                          J'ai fait un peu de ménage depuis notre dernière rencontre, en aout. J'ai quitté ce lieu où nous avions nos habitudes, tu y étais trop présente encore, ou plutot, je ressentais trop ton absence. Maintenant, quand je pense à toi (et bien souvent encore), c'est juste entre toi et moi.

                          Il y a du nouveau aussi. Les liens se sont renoués avec "le troisième angle" et vraiment, tu y es pour quelque chose. En partant, tu nous as laissé ce cadeau, et je te promets que tu restes dans nos coeurs, même à travers nos échanges. Je me demande d'ailleurs si nous n'allons pas nous rencontrer un de ces jours.

                          La vie a bien repris son cours pour moi, ma Bubulle. Il reste de toi cette présence magnifique, cette aventure inattendue d'un an et demie. Il reste une autre façon d'envisager ma vie, c'est aussi ce que tu m'as laissé.

                          Je te laisse à nouveau, où que tu sois. Et même si tu n'es nulle part, tu as une grosse place en moi.



                          Edité le 9 décembre 2007 :

                          Bonjour ma Bubulle,

                          Ambiance de "fête" sur notre bonne vieille terre.... Tu te rappelles, il y a 2 ans, notre amitié était toute nouvelle, nous comparions nos sentiments face à ces fêtes, ces marchés de Noël. Toi, tu aimais bien, tu étais quand même trés sociable. Et moi, ours, ça me gavait.

                          Toujours il y a 2 ans, ce coup de blues que nous avons eu ensemble, toi et moi, le coup de blues d'avant Noël, passage obligé. Et là, tout de suite, je le sens venir ce coup de blues. Je vais pas te raconter ma vie, si tu es quelque part, d'où tu es, tu la connais. Mais c'est pas toujours facile. Manque toujours ta présence, mais je le sens, il reste quelque chose de toi, de profondément ancré.

                          Aventure, amitié, rencontre. On parle du virtuel. Depuis toi, je sais que le virtuel est époustouflant. D'autres rencontres depuis. Le deuil se fait.

                          Mais presque tous les jours, quand la vie me fait un de ses sales coups, ou me met face à un choix, je me demande : que m'aurait conseillé Bulle ? Et je t'écoute, toujours.

                          C'est ça, ton souvenir. Ta présence au delà de ta disparition.

                          Moi, je ne crois à rien, surtout pas à une vie aprés la mort. Alors, te parler, je sais bien que c'est aussi me parler. C'est surtout parler à ce que tu auras laissé en moi, Bulle, au delà de nos vies.

                          Et je sais que cette part de toi m'entend.

                          A la prochaine ma Bubulle




                          Edité le 23 février 2008 :

                          bonjour ma Bubulle,

                          plus de 9 mois se sont passés depuis ton départ, 9 mois où j'ai appris à me passer de toi, à t'appeler quand j'en avais besoin. Bien sûr, tu ne réponds pas mais j'ai l'habitude de me dire : "que m'aurait-elle dit ?". Et comme je suis une tête de mule, parfois, je suis tes conseils, parfois non....

                          Ce matin, je pensais à toi. Je me disais qu'il y a un an, nous avions entamé nos 3 derniers mois. Mais que je ne le savais pas.

                          Souvent, je me demande : et si on me l'avait annoncé avant, qu'aurais-je fait ? Question bête, ça ne s'est pas produit, n'empêche....

                          Je pense aussi à tous tes proches, ils apprennent aussi la vie sans toi.

                          Je te parle un peu de moi maintenant : de gros bouleversements dans ma vie, et je sais ce que tu m'aurais dit à ce sujet, le jour où j'ai pris ma décision, en début janvier. Tu aurais été dans mon sens. Ca m'oblige à jongler un peu avec cette double vie, à ne pas prendre de décisions sur l'avenir proche. Et je sais aussi ce que tu m'aurais dit....

                          Marrant cette discussion à mots couverts, sur ce fil que je dois être seul maintenant à entretenir, qui s'enfonce jour aprés jour mais qui reste public.

                          Qui reste le lieu où je peux encore te parler, prolonger nos échanges, même si ce n'est que pour moi. Et si quelqu'un lit, ça ne fait rien, ça prouve que d'autres s'intéressent encore à toi.

                          N'empêche, 9 mois aprés, le vide est encore là. Je te laisse, ma Bubulle, repose toi bien, à la prochaine.



                          Je dois aussi te transmettre ça :

                          Dom est un coquinou (tu le savais déjà bullette, c'est pas un scoop) il sait que je lis ton post... souvent... je viens chez toi... pour sentir un peu ta présence...

                          le printemps va bientôt arriver... ma vie bouge beaucoup également.... tu serais épatée

                          je pense à toi ma bullette.... chaque fois que je vois un banc au soleil.... j'ai toujours une image qui me revient....

                          ton zoizeau



                          Edité le 3 mai 2008 :

                          Bonjour ma Bubulle,

                          Triste anniversaire que celui qui s'annonce. Le mercredi 9 mai 2007, tu nous as quittés, je ne le savais pas encore mais je sentais qu'il y avait de l'irréversible dans ton silence. Je ne l'ai appris que le dimanche suivant, le 13 mai. J'ai senti le coup de tonnerre, j'ai été ébranlé. Mais je savais, depuis les jours pendant lesquelles tu ne répondais plus.

                          Un an. Un an déjà.

                          En un an, j'ai appris à faire sans toi, et dieu sait (encore que ce n'est qu'une expression venant de moi !) que les débuts ont été durs. Des mois à te questionner tous les jours, des mois à imaginer tes réponses.

                          Maintenant, je suis grand, je vole tout seul. J'arrive à faire des bêtises sans tes conseils, tu serais fière de moi . Mais punaise, j'arrive toujours pas à admettre qu'on t'ait fait partir comme ça, même si c'est la fatalité, ou n'importe quel mot. On commençait juste à bien se connaître....

                          Je sais que les jours à venir, je penserai encore un peu plus à toi. Que le 9 mai, tu seras avec moi. C'est important pour moi ce souvenir. Parce que tu es un des éléments importants qui ont fait de moi ce que je suis. De ça je te reste redevable.

                          Je vais revenir à ma vraie vie, te laisser un peu, mais je ne te laisse jamais vraiment, où que tu sois. Et même si tu n'es nulle part, ça ne change rien, tu es un bout de moi.

                          A la prochaine Bubulle, ne sois pas trop sage, moi je fais attention à ne pas l'être non plus, et j'ai pas besoin de me forcer .




                          Momie m'a demandé de te mettre un mot ce week-end. Le voilà :

                          j'aimerais t'embrasser très fortement et te dire que je pense souvent à toi et que je suis toujours très émue lorsque je croise un de tes posts ça et là

                          Tu vois, Bubulle, tout le monde pense encore à toi, et j'en ai, même aprés presque un an, les larmes aux yeux.

                          Et ça aussi, de la troisiéme.... :






                          ma bullette... fait chi.... tout ce qu'on n'a pas eu le temps de se dire... et de faire....



                          le souvenir est toujours là... et il restera...
                          Dernière modification par tabaco, 11/05/2008, 23h14.

                          Commentaire


                            #28
                            Re : Au revoir, Bulle

                            Bullette

                            Commentaire


                              #29
                              Re : Au revoir, Bulle

                              Je suis pleine de tristesse... Oui, notre Bullette qui s'en est allée, elle qui avait apporté au forum ce pétillement de champagne, elle qui était toujours prompte à donner d'elle même.
                              Je voudrais remettre ci dessous un très beau texte que Birdy (est-ce toi, Bird?) avait posté, lors du décès de Karop. Il commence par "j'avais gardé ce texte" et tu vois, moi aussi, Birdy, j'avais gardé ce lien car il m'avait fait venir les larmes aux yeux. Karop, Bulle, avec Pomona et une amie disparue sur Atoute Psy, comme nous sommes vulnérables à la maladie, qu'elle soit mentale ou physique...

                              MARCIA

                              07/12/2005, 19h13 #7
                              birdy

                              Messages: n/a



                              Re : ne pas oublier

                              J'avais gardé ce texte :

                              La mort n'est rien. Je suis seulement passée dans la pièce à côté. Je suis moi, tu es toi ; ce que nous étions l'un pour l'autre, nous le sommes toujours.

                              Donne moi le nom que tu m'as toujours donné. Parle moi comme tu l'as toujours fait. N'emploie pas un ton différent. Ne prends pas un air solennel ou triste. Continue à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.

                              Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l'a toujours été, sans emphase d'aucune sorte, sans trace d'ombre.

                              La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié. Elle est ce qu'elle a toujours été. Le fil n'est pas coupé.
                              Pourquoi serais je hors de ta pensée parce que je suis hors de ta vue?
                              Je t'attends, je ne suis pas loin, juste de l'autre côté du chemin.
                              Tu vois tout va bien


                              Voila, je ne sais pas de qui il est mais je le trouve beau et tellement réconfortant!

                              Merci Karop
                              Courage à vous.

                              Amicalement

                              Commentaire


                                #30
                                Re : Au revoir, Bulle

                                Bulle,bullette,bullinette
                                tu seras toujours là......
                                Carole

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X