Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Besoin d'aide

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Besoin d'aide

    Bonjour à tous, j'ai fréquenté ce forum assidûment voilà près de 8 ans. J'avais alors réussi à devenir abstinence pendant 2 ans. Puis une grosse période de stress m'a fait de nouveau glisser doucement vers une reprise de consommation... Modérée d'abord puis les cuites se sont faites plus régulières et bien que je sois toujours restée dans l'alternance de semaines voire de mois tranquilles et de soirées trop arrosées, je ne supporte plus ces dernières, devenues trop fréquentes ces derniers temps. Soirées festives qui s'achèvent dans l'amnésie, causent un état drépressif de plusieurs jours, nécessitent du temps et beaucoup de déni pour parvenir à me débarrasser de ma honte... Mes filles ados m'ont filmée bourrée, j'ai exigé de voir les images le lendemain et décidé de stopper net ce truc qui me rend débile, amnésique et si fragile in fine. C'était il y a 3 jours. Je ressens de la tristesse, de la détresse même. Je viens chercher ici le courage de m'en sortir pour de bon. Merci de votre aide.
    Dernière grosse soirée le 1er juillet 2017 - abstinence depuis.

    #2
    Re : Besoin d'aide

    Bonjour la Bestiole

    Très bonne décision
    Va voir message privé
    Amitiés sincères
    Jojo

    Envoyé par la bestiole
    Bonjour à tous, j'ai fréquenté ce forum assidûment voilà près de 8 ans. J'avais alors réussi à devenir abstinence pendant 2 ans. Puis une grosse période de stress m'a fait de nouveau glisser doucement vers une reprise de consommation... Modérée d'abord puis les cuites se sont faites plus régulières et bien que je sois toujours restée dans l'alternance de semaines voire de mois tranquilles et de soirées trop arrosées, je ne supporte plus ces dernières, devenues trop fréquentes ces derniers temps. Soirées festives qui s'achèvent dans l'amnésie, causent un état drépressif de plusieurs jours, nécessitent du temps et beaucoup de déni pour parvenir à me débarrasser de ma honte... Mes filles ados m'ont filmée bourrée, j'ai exigé de voir les images le lendemain et décidé de stopper net ce truc qui me rend débile, amnésique et si fragile in fine. C'était il y a 3 jours. Je ressens de la tristesse, de la détresse même. Je viens chercher ici le courage de m'en sortir pour de bon. Merci de votre aide.
    http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=19872

    Commentaire


      #3
      Re : Besoin d'aide

      Bonjour la bestiole, j'adore ton pseudo pour l'auto-dérision gentille qu'il évoque !

      Et bravo pour ton retour dans ces circonstances !

      Je me permets de copier ton post du 27/9/2009

      Envoyé par la bestiole
      Aujourd'hui est un grand jour pour MÔA, puisque je fête ma première année d'abstinence! Maintenant que je suis dehors (et vraiment, hein, je dois insister sur le fait que les envies sont devenues trèèèèèèèès rares, chose que je n'aurais jamais pu envisager voilà un an!), je pense à tous ceux qui sont encore dedans et leur envoie ce message d'espoir :

      On peut se passer d'alcool, même quand on croit que c'est insurmontable, et tout le monde a sa chance. Cela dit, il est impérieux de pouvoir compter sur un soutien extérieur, car seul, c'est quasiment impossible. Personnellement, c'est dans ce forum que j'ai puisé la force qui me manquait et l'espérance qui délivre...

      Un immense merci donc et tous mes encouragements à ceux qui luttent encore!
      Retranscription que je ne fais nullement, absolument en rien, en tant que critique: celle-ci serait on ne peut plus malvenue de la part d'un monstrueux re-chuteur comme moi et même disons ... re-re-plongeur dans des eaux de plus en plus noires et profondes !!!

      J'ai collé pour inciter tous ceux qui croient que leur abstinence est définitivement acquise à rester sagement, sereinement et lucidement VIGILANTS, ce qui n'implique pas de penser à l'alcoolisation possible tous les jours mais de prévoir, d'anticiper la possibilité de survenues d'une attraction inattendue...
      Laquelle risque de nouveau de nous enfermer dans des processus qui nous conduiront finalement à crever parfois dans l'indignité la plus abjecte.
      Il peut s'avérer dès lors salvateur d'avoir mis en place ne fut-ce qu'une pensée-bouée de sauvetage

      La mienne je le re-répète parce que ça a fonctionné pour moi UNE SEULE FOIS - mais sans ce raccroc je serais probablement au mieux déjà mort et des amis m'on dit que ça leur avait aussi épargné de nouveaux enfers.
      Donc, quand survient l'attraction (ou l'idée qu'un petit verre ce n'est rien pour moi - pour la plupart des gens no problem, ok mais pour moi et mes consoeurs et confrères, eeuhhh... .... ce sera kaput .. . si pas dans l'immédiat, à terme en tout cas, du moins pour tout ce et tous ceux que je connais ), donc disai-je, dans ces cas trop prenants, je m'autorise vraiment, honnêtement, sincèrement à me péter la gueule à (absence de ) volonté demain !
      Demain, je verrai bien - car j'en serai encore capable puisque je n'aurai pas bu la veille - mais, aujourd'hui quels que soient mon envie, mes pensées, ce qui se passe à l'extérieur, les dernières épouvantables nouvelles, quoi qu'il advienne, je n'avale pas une goutte.
      Décision ferme, définitive, sans appel, sans concession, impitoyable

      Envoyé par la bestiole
      Bonjour à tous, j'ai fréquenté ce forum assidûment voilà près de 8 ans. J'avais alors réussi à devenir abstinence pendant 2 ans. Puis une grosse période de stress m'a fait de nouveau glisser doucement vers une reprise de consommation... Modérée d'abord puis les cuites se sont faites plus régulières et bien que je sois toujours restée dans l'alternance de semaines voire de mois tranquilles et de soirées trop arrosées, je ne supporte plus ces dernières, devenues trop fréquentes ces derniers temps. Soirées festives qui s'achèvent dans l'amnésie, causent un état drépressif de plusieurs jours, nécessitent du temps et beaucoup de déni pour parvenir à me débarrasser de ma honte... Mes filles ados m'ont filmée bourrée, j'ai exigé de voir les images le lendemain et décidé de stopper net ce truc qui me rend débile, amnésique et si fragile in fine. C'était il y a 3 jours. Je ressens de la tristesse, de la détresse même. Je viens chercher ici le courage de m'en sortir pour de bon. Merci de votre aide.
      Tu peux nous en dire plus sur le glissement effectué et sur ce que tuas mis en place ou compte faire (mab etc. )

      Avec tous mes encouragements pour un vrai nouveau départ, la bestiole !
      Dernière modification par Ronald, 05/07/2017, 20h50.
      "What a Wonderful World" Louis Armstrong

      Commentaire


        #4
        Re : Besoin d'aide

        Envoyé par Ronald
        Bonjour la bestiole, j'adore ton pseudo pour l'auto-dérision gentille qu'il évoque !

        Et bravo pour ton retour dans ces circonstances !

        Je me permets de copier ton post du 27/9/2009



        Retranscription que je ne fais nullement, absolument en rien, en tant que critique: celle-ci serait on ne peut plus malvenue de la part d'un monstrueux re-chuteur comme moi et même disons ... re-re-plongeur dans des eaux de plus en plus noires et profondes !!!

        J'ai collé pour inciter tous ceux qui croient que leur abstinence est définitivement acquise à rester sagement, sereinement et lucidement VIGILANTS, ce qui n'implique pas de penser à l'alcoolisation possible tous les jours mais de prévoir, d'anticiper la possibilité de survenues d'une attraction inattendue...
        Laquelle risque de nouveau de nous enfermer dans des processus qui nous conduiront à crever parfois dans l'indignité la plus abjecte.
        Il peut s'avérer dès lors salvateur d'avoir mis en place ne fut-ce qu' une pensée-bouée de sauvetage

        La mienne je le re-répète parce que ça a fonctionné pour moi UNE SEULE FOIS - mais sans ce raccroc je serais probablement au mieux déjà mort et des amis m'on dit que ça leur avait aussi épargné de nouveaux enfers.
        Donc, quand survient l'attraction (ou l'idée qu'un petit verre ce n'est rien pour moi - pour la plupart des gens no problem, ok mais pour moi et mes consoeurs et confrères, eeuhhh... si pas dans l'immédiat à terme en tout cas pour ce qui est connu par moi ), donc disai-je, dans ces cas trop prenants, je m'autorise vraiment, honnêtement, sincèrement à me péter la gueule à (absence de ) volonté demain !
        Demain, je verrai bien - car j'en serai encore capable - mais, aujourd'hui quels que soit mon envie, mes pensées, ce qui se passe à l'extérieur, je n'avale pas une goutte.
        Décision ferme, définitive, sans appel, sans concession, impitoyable



        Tu peux nous en dire plus sur le glissement effectué et sur ce que tuas mis en place ou compte faire (mab etc. )

        Avec tous mes encouragements pour un vrai nouveau départ, la bestiole !
        Bonsoir Ronald et merci beaucoup pour ta réponse. Comment as-tu retrouvé ce vieux post? Il m'a tiré des larmes! Quelle leçon d'humilité! J'ai vécu deux ans sur cette belle lancée, sans la moindre goutte, et puis un jour, alors que je venais de prendre un poste à responsabilité bien stressant,j'ai bêtement accepté le verre qu'on me tendait lors d'un pot. J'ai repris peu à peu l'habitude de boire un coup ou deux, puis me suis autorisée des soirées trop arrosées. Avec le recul, je me demande encore comment le simple fait de chercher à calmer mon stress a pu me conduire à reprendre,après tant d'efforts. Je crois que j'étais convaincue d'être devenue modérée, mais la bête guettait en douce et je ne l'ai pas vue venir.
        Je suis sobre depuis 4 jours seulement et mon moral remonte tout doucement, depuis que j'ai posté mon message hier. Je n'ai rien initié d'autre, refusant l'idée d'une médicalisation (fille de médecin, j'ai étéélevée aux médicaments et somnifères, mais j'ai tout arrêté il y a quelques années.)
        Je lis ici l'importance de monter une marche à la fois, gérer un jour après l'autre. C'est ce qui me tient. Car sinon, l'été et la multitude d'occasions à venir me font peur. Je n'ai pas envie de m'isoler mais me sens fragile pour toute sortie sans risque...
        Je viens puiser mon courage auprès de vous.
        Avec en tête la belle ligne de vie de Marc Aurèle : "Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé, le courage de changer ce qui peut l'être et surtout, la sagesse de distinguer près deux."
        Dernière grosse soirée le 1er juillet 2017 - abstinence depuis.

        Commentaire


          #5
          Re : Besoin d'aide

          Bonsoir la Bestiole

          Bienvenue sur ce forum

          J'ai lu tes anciens messages, 2 ans d'abstinence et hop ..

          Je peux comprendre, la vie stressante, les nombreuses sollicitations, ce gout prononcé que tu as pour 'la fête'

          Je lis aussi que tu en as assez,des lendemains, des choses que l'on fait, dit et que on ne voudrait pas avoir fait ... classique dans notre cas malheureusement

          Tu me parais être une femme de caractère, de tempérament , à toi de reprendre la route qui avait l'air de te convenir il y a quelques années

          Il nous faut rester vigileant à vie ou du moins jour après jour

          Tu as tout mon soutien

          Je t'embrasse

          Commentaire


            #6
            Re : Besoin d'aide

            Envoyé par Colombe27
            Bonsoir la Bestiole

            Bienvenue sur ce forum

            J'ai lu tes anciens messages, 2 ans d'abstinence et hop ..

            Je peux comprendre, la vie stressante, les nombreuses sollicitations, ce gout prononcé que tu as pour 'la fête'

            Je lis aussi que tu en as assez,des lendemains, des choses que l'on fait, dit et que on ne voudrait pas avoir fait ... classique dans notre cas malheureusement

            Tu me parais être une femme de caractère, de tempérament , à toi de reprendre la route qui avait l'air de te convenir il y a quelques années

            Il nous faut rester vigileant à vie ou du moins jour après jour

            Tu as tout mon soutien

            Je t'embrasse
            Merci Colombe, oui vigilants à vie. C'est vertigineux. D'où la nécessité d'investir le présent.
            Et toi, comment as-tu?
            Dernière grosse soirée le 1er juillet 2017 - abstinence depuis.

            Commentaire


              #7
              Re : Besoin d'aide

              Bonsoir La Bestiole

              Ça va bien , je suis une 'jeune' abstinente (un peu plus d'1 an )

              Je ne suis pas si jeune en âge un peu plus de 50 ans

              Je le vis plutôt bien, sans frustration

              Je suis en reconstruction totale , physique et moral

              Et toi ?

              Commentaire


                #8
                Re : Besoin d'aide

                Bonne soirée

                A bientôt

                Bisous

                Commentaire


                  #9
                  Re : Besoin d'aide

                  Envoyé par Colombe27
                  Bonne soirée

                  A bientôt

                  Bisous
                  Bonsoir Colombe, un an c'est énorme! Bravo! Reconstruction totale à la cinquantaine, c'est top! Tu me racontes ton parcours?

                  J'ai 46 ans et cette première semaine est passée sans encombre. Première grosse difficulté hier soir, à un festival. Au bar, je n'ai pas cillé. Périer, sourire, consigne. Des coups de blues dans la soirée, mais je me suis offert quelques gourmandises en récompense. Et j'ai dormi comme un bébé. Du coup l'énergie est revenue aujourd'hui et je m'efforce de chasser cette obsession. Je suis très active mais j'ai souvent des flashs. Il fait beau, c'est l'été... des envies de terrasse au soleil, de musique, de discussions entre amis. Je pense m'autoriser tout cela rapidement, mais sobre. S'il s'avère que c'est trop dur, ce sera sauve qui peu, je me replierai chez moi et je sais pouvoir venir échanger avec vous tous ici, c'est précieux.

                  Ce midi, j'ai annoncé calmement à mes filles que j'avais arrêté de boire. Je suis fière de moi. ET cet engagement auprès d'elles est une sécurité de plus. Je ne peux pas me trahir, ni les trahir. Je me dis que j'ai la chance d'être buveuse excessive mais non dépendante au quotidien. C'est tellement dur pour beaucoup d'entre vous que je relativise et ne me laisse pas le choix d'être courageuse.

                  Hâte de te lire, douce Colombe.

                  Bisous et battements d'aile :-)
                  Dernière grosse soirée le 1er juillet 2017 - abstinence depuis.

                  Commentaire


                    #10
                    Re : Besoin d'aide

                    Envoyé par Colombe27
                    Bonne soirée

                    A bientôt

                    Bisous
                    Bonsoir Colombe, un an c'est énorme! Bravo! Reconstruction totale à la cinquantaine, c'est top! Tu me racontes ton parcours?

                    J'ai 46 ans et cette première semaine est passée sans encombre. Première grosse difficulté hier soir, à un festival. Au bar, je n'ai pas cillé. Périer, sourire, consigne. Des coups de blues dans la soirée, mais je me suis offert quelques gourmandises en récompense. Et j'ai dormi comme un bébé. Du coup l'énergie est revenue aujourd'hui et je m'efforce de chasser cette obsession. Je suis très active mais j'ai souvent des flashs. Il fait beau, c'est l'été... des envies de terrasse au soleil, de musique, de discussions entre amis. Je pense m'autoriser tout cela rapidement, mais sobre. S'il s'avère que c'est trop dur, ce sera sauve qui peu, je me replierai chez moi et je sais pouvoir venir échanger avec vous tous ici, c'est précieux.

                    Ce midi, j'ai annoncé calmement à mes filles que j'avais arrêté de boire. Je suis fière de moi. ET cet engagement auprès d'elles est une sécurité de plus. Je ne peux pas me trahir, ni les trahir. Je me dis que j'ai la chance d'être buveuse excessive mais non dépendante au quotidien. C'est tellement dur pour beaucoup d'entre vous que je relativise et ne me laisse pas le choix d'être courageuse.

                    Hâte de te lire, douce Colombe.

                    Bisous et battements d'aile :-)
                    Dernière grosse soirée le 1er juillet 2017 - abstinence depuis.

                    Commentaire


                      #11
                      Re : Besoin d'aide

                      Gros bisous La Bestiole

                      Perso , je n'étais pas 'buveur excessif', j'étais alcoolique, apéro et vin tous les soirs et week end et depuis quelques années ,

                      intérieurement je souffrais de cette situation que je trouvais anormale .

                      Entre le savoir et décider de ne plus souffrir de ce poison, j'en ai perdu du temps,

                      il ne se rattrape pas mais désormais j'évite d'en perdre de trop de ce temps si précieux

                      Je t'embrasse

                      NB je suis toujours alcoolique mais abstinente et je vais beaucoup mieux

                      Commentaire


                        #12
                        Re : Besoin d'aide

                        Bonsoir les amis. J'ai besoin de vos conseils avisés svp. 17 jours d'abstinence aujourd'hui et l'impression collante et désespérante que ma vie est beaucoup moins amusante sans les apéros! Stationnée devant un bar en attendant mon mari parti faire une course, à l'heure fatidique de 19h, j'observais ces gens de tous âges attablés en terrasse... Des jeunes autour de bières, des vieux de mojitos, des femmes de kirs... Je me sentais comme punie avec ma perspective d'eau gazeuse pour accompagner mes crevettes... Nombre d'entre vous affirment qu'avec le temps les envies s'estompent, mais j'ai la sensation d'avoir choisi le pire moment, l'été, les vacances, toutes ces occasions à détourner...
                        Un petit conseil pour m'aider?
                        Merci et bisous à tous
                        Dernière grosse soirée le 1er juillet 2017 - abstinence depuis.

                        Commentaire


                          #13
                          Re : Besoin d'aide

                          Salut la bestiole,

                          Tu te sentais comment pendant tes 2 ans d'abstinence ?


                          Y a pas de bonne saison pour arrêter : l'été c'est festif, l'automne c'est triste et y a les vendanges (je viens d'une région viticole ma bonne dame), l'hiver y a les fêtes de famille et puis le printemps, faut profiter des premières terrasses ensoleillées…
                          Le pire moment pour arrêter ? Sérieusement, tu le sais que c'est pas toi qui dit ça, mais juste ton cerveau qui est désespérémment asséché et qui essaie de te convaincre que tu pourrais remettre ta décision à la noix à plus tard ? (à l'automne par exemple).
                          L'eau gazeuse bien fraîche, avec un zeste de citron, c'est excellent avec ces chaleurs et les crevettes. Moi j'adore !
                          Prends bien soin de toi.
                          Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale.Chamfort

                          Commentaire


                            #14
                            Re : Besoin d'aide

                            Selon moi, l'envie ne s'en va jamais totalement.
                            D'après mon expérience, plus je me passe d'alcool et plus je ne me rappelle que les bonnes sensations, les bons souvenirs lorsque je buvais.
                            Donc, j'ai l'impression que cela pourrait être chouette !
                            Par contre, j'ai installé dans mon cerveau une petite alerte qui me corrige aussitôt.

                            Alors, le conseil (pas très agréable à entendre) que j'ai envie de te donner est : n'attends pas que l'envie passe, dis-toi que tu es, comme moi, malade, et qu'il vaut mieux ne pas recroiser la route de l'alcool.
                            Il faut chercher d'autres envies ! Envies en été, envies en automne, envies en hiver, envie au printemps. Eh oui, des envies pour toute l'année !

                            D'ailleurs, cela rendra ta vie moins monotone puisque tes envies seront satisfaites au gré des saisons ! Mais l'envie d'alcool, je crois pouvoir te dire avec assez d'assurance, qu'il vaut mieux ne pas la conserver. Nous ne pourrons plus la satisfaire avec modération ! Voilà !
                            Envie d'avoir une date d'anniversaire ! J'essaye... en espérant que ce sera la bonne : 13 février 2017.

                            Commentaire


                              #15
                              Re : Besoin d'aide

                              Envoyé par vik
                              Salut la bestiole,

                              Tu te sentais comment pendant tes 2 ans d'abstinence ?


                              Y a pas de bonne saison pour arrêter : l'été c'est festif, l'automne c'est triste et y a les vendanges (je viens d'une région viticole ma bonne dame), l'hiver y a les fêtes de famille et puis le printemps, faut profiter des premières terrasses ensoleillées…
                              Le pire moment pour arrêter ? Sérieusement, tu le sais que c'est pas toi qui dit ça, mais juste ton cerveau qui est désespérémment asséché et qui essaie de te convaincre que tu pourrais remettre ta décision à la noix à plus tard ? (à l'automne par exemple).
                              L'eau gazeuse bien fraîche, avec un zeste de citron, c'est excellent avec ces chaleurs et les crevettes. Moi j'adore !
                              Prends bien soin de toi.
                              Merci Vik, pour cette réponse pleine de bon sens. Pour te répondre, je me sentais bien, très occupée par mon boulot de l'époque, et pourtant on m'en a proposé des coupettes et des petits vins cuits pendant cette période! Mais ma détermination était énorme. Alors oui je dois déjouer les pièges tendus par mon cerveau! Car il n'y a aucune raison que cette détermination soit moindre aujourd'hui, bien au contraire.
                              Bisous belle journée à toi
                              Dernière grosse soirée le 1er juillet 2017 - abstinence depuis.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X