Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Dépressive ou fainéante... ?

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Dépressive ou fainéante... ?

    Bonsoir à tous,

    J'ouvre cette discussion pour savoir si je suis seule ou non à me poser une question...

    J'ai beaucoup de mal à accepter ma maladie, je me traine cette foutue dépression depuis 8 ans, et l'un de mes symptomes est que j'ai un mal fou à faire les choses, à agir, meme pour des choses qui me plaisaient avant. J'ai de nombreux autres symptomes qui confirment bien une depression severe.

    Pourtant, il me vient souvent en tete une question qui a le don de me miner puissance 10 : suis-je réellement depressive, ou est-ce que je suis juste une grosse fainéante ?! Cette question me terrifie car je sais que la depression peut se guerir, mais la flemme... j'en doute.

    Si certains d'entre vous se sont deja posé cette question, svp dites le moi, je me sens tres seule avec ce questionnement existentiel.... Merci

    Biz, a+
    Laetitia

    #2
    Re : Dépressive ou fainéante... ?

    Envoyé par Towenda73
    Bonsoir à tous,

    J'ouvre cette discussion pour savoir si je suis seule ou non à me poser une question...

    J'ai beaucoup de mal à accepter ma maladie, je me traine cette foutue dépression depuis 8 ans, et l'un de mes symptomes est que j'ai un mal fou à faire les choses, à agir, meme pour des choses qui me plaisaient avant. J'ai de nombreux autres symptomes qui confirment bien une depression severe.

    Pourtant, il me vient souvent en tete une question qui a le don de me miner puissance 10 : suis-je réellement depressive, ou est-ce que je suis juste une grosse fainéante ?! Cette question me terrifie car je sais que la depression peut se guerir, mais la flemme... j'en doute.

    Si certains d'entre vous se sont deja posé cette question, svp dites le moi, je me sens tres seule avec ce questionnement existentiel.... Merci

    Biz, a+
    Laetitia
    je crois bien que tous les depressifs sont desolés de se voir si fatigués si usés et sans volonté.
    la depression c'est une maladie de la volonté, qui bouffe toute ton énergie et qui ruine l'image que l'on a de soi.
    Quand on remonte la pente la question disparait d'elle même.

    Commentaire


      #3
      Re : Dépressive ou fainéante... ?

      Bonjour Towenda,

      Dépression et fainéantise ou flemme sont souvent confondus par des gens mal-informés. Ne tombe pas dans ce genre de piège.
      Seul un professionnel, avec qui le courant passe bien, peux t'aider à faire le point sur ce genre de questions.

      Amicalement,
      Tin
      « Il ne faut pas oublier qu'il n'y aura jamais assez de psychothérapeutes pour traiter tous ceux qui ont besoin d'être soignés. »Donald Woods Winnicott

      Pas de vraie démocratie sans boules Quiès !

      Commentaire


        #4
        Re : Dépressive ou fainéante... ?

        Bonjour Towenda,

        Ne t'inquiètes pas car je me posais exactement la même question sur la fainéantise et ai fini par admettre que cela était dû à mon état.
        Ce que j'ai fait par contre est d'avoir prévenu tout mon entourage car mon père me considérait comme une fainéante et je leur ai expliqué ce qu'était la dépression et le fait de prendre un traitement lourd.
        Maintenant ils me voient différemment, bien sûr je suis diminuée à leurs yeux mais au moins je n'ai plus cet attribut qui me dérangeait. Bon courage,

        Amicalement,
        Euphèbe,

        Commentaire


          #5
          Re : Dépressive ou fainéante... ?

          Bonjour,
          je me souviens d'une remarque de ma psy lorsque j'étais dépressive. Je lui disais que je ne travaillais plus que 5 heures par jour (sans les cours et encore). Elle m'a répondu :" Mais c'était avant que vous travailliez trop. Cinq heures de travail intellectuel, c'est largement suffisant!!"
          Cette année-là, je ne me suis pas sentie coupable de ne pas assez travailler... et j'ai réussi mon concours !
          Dernière modification par symphonie, 15/12/2006, 23h22.

          Commentaire


            #6
            Re : Dépressive ou fainéante... ?

            Bonsoir,

            Quand j'étais dépressive, le moindre effort me coûtait énormément. Je ne travaillais pas à cette période mais je me sentais surmenée rien qu'avec les tâches de la maison. Je me souviens que pour mon ménage, je faisais un jour les sanitaires, un jour les sols, et encore, pas les deux étages le même jour... Et s'il y avait du repassage ou les courses, c'était encore un autre jour... Malgré cela, je me sentais épuisée, mais je culpabilisais aussi en me disant que j'étais paresseuse...

            Maintenant que je vais mieux, j'arrive à cumuler beaucoup plus de choses, tout en travaillant encore à l'extérieur.
            Par contre, je ne cherche pas non plus à dépasser les limites que m'impose mon traitement, fatigant. Mes enfants ont grandi, mais je ne veux pas envisager le plein temps. J'ai trouvé dans mon rythme actuel un équilibre, et même si le monde s'agite autour de moi, si mes collègues courent toute la semaine, je reste évasive quand on me dit : "Alors, quand est-ce que tu reprends à plein temps ?"

            Commentaire


              #7
              Re : Dépressive ou fainéante... ?

              Bonsoir,
              Non, non et non, ce n'est pas de la fainéantise (je me convains moi meme...). Une preuve par la "chimie" : je prends depuis 1-2 ans 30 mg d'anafranil (au tout début, c'était 75 mg). Depuis quelques temps, je me sentais démotivée au travail, chez moi pour le ménage, pour les sorties etc, un peu de larme et d'angoisse aussi, mais, rien d'insurmontable, j'ai connu pire. Et puis, faut se bouger un peu, la vie n'est pas toujours une partie de plaisir n'est-ce pas... Il y a une semaine, je vais chez mon médecin traitant pour renouveler mon ordonnance, et badaboum, crise de larme, je dis mon mal etre. réponse du médecin : on repasse à 75 mg. Et en une semaine, tout a changé. Je redecouvre que l'on peu prendre du plaisir, que tout n'est pas difficile. Je ne me rendais plus compte ...En thérapie aussi, je piétinais, et je crois que je redémarre.
              Je crois que quelqu'un de fainéant ne culpabilise pas. Ce sont les autres qui l'embêtent à vouloir le bouger. La depression c'est de la souffrance...
              Alors, il faut essayer d'être gentil avec soi même, de touver un bon médecin, le bon médicament, se donner du temps...

              Commentaire


                #8
                Re : Dépressive ou fainéante... ?

                Bonjour towenda,
                Je suis dépressive, et autre désagréments,
                Je dors environ 12 heures sur 24, par petits morceaux malgré des somnifères, suis épuisée à la moindre chose, physique, ou relationnelle.
                Mon ménage, je parviens à le faire car je ne peux vivre dans le désordre, et puis mon appart est minuscule, ça aide.
                Mais je dors beaucoup-beaucoup.
                Aller voir un ami dans un autre quartier de la ville me prend toute mon énergie et ma journée, en termes d'activités est achevée.
                Il y a aussi le régime que je fais parce que je prends des neuroleptiques et AD et qu'ils me font grossir, mais je crois que le problème de sommeil est l'un des premiers symptomes de maladie psychique, qu'il soit en trop ou en moins, c'est dévalorisant de dormir beaucoup, mais sûrement très difficile aussi de ne pas dormir.
                Paresseuse, je ne crois pas l'être, et pourtant de l'extérieur, on pourrait y croire. Ne te dévalorise pas, la dépression peut durer très longtemps mais un jour tu en sortiras, comme nous tous.

                Commentaire


                  #9
                  Re : Dépressive ou fainéante... ?

                  Envoyé par Towenda73
                  Bonsoir à tous,
                  Pourtant, il me vient souvent en tete une question qui a le don de me miner puissance 10 : suis-je réellement depressive, ou est-ce que je suis juste une grosse fainéante ?! Cette question me terrifie car je sais que la depression peut se guerir, mais la flemme... j'en doute.
                  quand on est depressif on est a plat moralement et physiquement c'est ton cas cela me semble tellement évident.
                  quand on est fainéant,soit on s'accepte et c'est génial, soit on ne s'accepte pas et on sera toujours malheureux de ne pas s'aimer comme on est, la il y a un petit travail a faire. On nous inculque que ce qui est bien c'est d'être travailleur,hyperactif; il faut arrêter un peu, le droit a la fainéantise devrait être reconnu, a condition que l'on accepte ce qui va avec: revenus et vie en conséquence ...
                  Une saine philosophie ne serait elle pas de faire ce qui est necessaire pour avoir une vie conforme a ses propres attentes et pas plus, tout cela en fonction de ses moyens du moment.

                  Commentaire


                    #10
                    Re : Dépressive ou fainéante... ?

                    [quote=not blind]dévalorisant de dormir beaucoup, mais sûrement très difficile aussi de ne pas dormir.

                    Bonjour Not Blind, Bonjour à tous

                    Oui c'est très difficile de ne pas dormir.
                    En ce moment je ne dors presque plus ou très peu tellement je pense, je réfléchis...

                    De Guery

                    La parole est une force
                    La parole sauve du désespoir

                    Commentaire


                      #11
                      Re : Dépressive ou fainéante... ?

                      Envoyé par Towenda73
                      Bonsoir à tous,

                      J'ouvre cette discussion pour savoir si je suis seule ou non à me poser une question...

                      J'ai beaucoup de mal à accepter ma maladie, je me traine cette foutue dépression depuis 8 ans, et l'un de mes symptomes est que j'ai un mal fou à faire les choses, à agir, meme pour des choses qui me plaisaient avant. J'ai de nombreux autres symptomes qui confirment bien une depression severe.

                      Pourtant, il me vient souvent en tete une question qui a le don de me miner puissance 10 : suis-je réellement depressive, ou est-ce que je suis juste une grosse fainéante ?! Cette question me terrifie car je sais que la depression peut se guerir, mais la flemme... j'en doute.

                      Si certains d'entre vous se sont deja posé cette question, svp dites le moi, je me sens tres seule avec ce questionnement existentiel.... Merci

                      Biz, a+
                      Laetitia
                      Me concernant, je vient de réaliser qu'avoir été taxé de fainéant dans mon enfance a été un facteur de création de mon comportement à T.O.C.
                      Mes parents étaient croyants et je ressentais de mon père qu'il pensait peut-être que quand je ne comprenais pas les choses à l'école, c'est parce que je ne travaillais pas assez ou que j'étais stupide.
                      Ma mère faisait parfois des choses de la vie quotidienne en nous le disant d'un air accusateur, mais sans nous avoir demandé si nous ne pouvions pas le faire le cas échéant.

                      Commentaire


                        #12
                        Re : Dépressive ou fainéante... ?

                        Thyphil, tu as déterré un sujet vieux de presque 10 ans mais néanmoins intéressant.
                        Towenda73 a écrit : suis-je réellement depressive, ou est-ce que je suis juste une grosse fainéante ?

                        Le hasard faisant parfois bien les choses, une étude sur la dépression est cité sur le site allo docteur :

                        Des chercheurs américains ont trouvé dix-sept mutations génétiques potentiellement impliquées dans la dépression.


                        Plus généralement, le Dr Roy Perlis estime que "trouver des gènes associés à la dépression devrait aider à dire clairement qu'il s'agit d'une maladie du cerveau", et espère ainsi "diminuer la stigmatisation" des malades.

                        http://www.allodocteurs.fr/maladies/...tes_20081.html

                        Commentaire


                          #13
                          Re : Dépressive ou fainéante... ?

                          Cela donne envie de faire un test génétique mais il parait que le site américain n'a pas le droit d' envoyer le kit en France ?

                          http://rue89.nouvelobs.com/2016/01/1...i-frere-262706

                          Commentaire


                            #14
                            Re : Dépressive ou fainéante... ?

                            Envoyé par Iphigénie
                            Bonsoir,

                            Quand j'étais dépressive, le moindre effort me coûtait énormément. Je ne travaillais pas à cette période mais je me sentais surmenée rien qu'avec les tâches de la maison. Je me souviens que pour mon ménage, je faisais un jour les sanitaires, un jour les sols, et encore, pas les deux étages le même jour... Et s'il y avait du repassage ou les courses, c'était encore un autre jour... Malgré cela, je me sentais épuisée, mais je culpabilisais aussi en me disant que j'étais paresseuse...
                            Je me reconnais bien dans cette description : j'essaie d'en faire un peu tous les jours histoire de moins culpabiliser mais je serais incapable de cumuler toutes les tâches en une journée J'aimerais pourtant me sentir plus efficace mais j'ai l'impression d'être née fatiguée!

                            Maintenant que je vais mieux, j'arrive à cumuler beaucoup plus de choses, tout en travaillant encore à l'extérieur.
                            Par contre, je ne cherche pas non plus à dépasser les limites que m'impose mon traitement, fatigant. Mes enfants ont grandi, mais je ne veux pas envisager le plein temps. J'ai trouvé dans mon rythme actuel un équilibre, et même si le monde s'agite autour de moi, si mes collègues courent toute la semaine, je reste évasive quand on me dit : "Alors, quand est-ce que tu reprends à plein temps ?"
                            Le topic est intéressant en tout cas!

                            Commentaire


                              #15
                              Re : Dépressive ou fainéante... ?

                              Bonjour,
                              Le poste est ancien, mais personnellement c'est à ce moment précis de ma vie que je me pose la question.

                              Moi, je suis déjà fainéante à la base, et je viens d'être diagnostiquée dépressive majeure. Alors la combinaison des deux, je ne vous raconte pas. Je ne prends pas encore de médication. Ma dépression est telle que certains jours combinés au cycle hormonale et aux jours gris j'ai des douleurs aux articulations qui m'empêchent carrément de me lever. je passe mon temps avachie devant la télé.
                              Quand mon mari me dit que j'ai tout pour être heureuse, que je n'ai pas le droit d'être comme je suis, je revendique mon droit de vivre ma dépression tranquillement, et je fais des plans comment divorcer sans trop de désagrément. En attendant, je lui demande de se prendre en main pour sa bouffe et son linge. En ce moment, je ne suis pas capable de faire grand chose ni à mon travail ni à la maison et je culpabilise à mort. Tout s’accumule: vaisselle, linge propre, ménage. j'ai envie de pleurer quand je pense qu'il faut encore cuisiner encore encore aujourd'hui et demain et tous les autres jours du restant de ma vie. J'ai arrêté d'aller au gym, de marcher pour aller au métro, j'ai arrêté de prendre les escalier. Dans ma vie en ce moment c'est la politique du moindre effort, physique ou mental.
                              Vous allez peut être penser que fait mon mari dans tout ça ? Quand on s'est établis ensemble, j'ai divisé les tâches : j'ai pris l'intérieur de la maison et je lui ai laissé : les poubelles, la pelouse, le déneigement, l'entretien du garage et du cabanon, l'épicerie, l'entretien des voiture.. les réparations dans la maison et l'extérieur de la maison. Je trouve qu'il fait plus de tâches que moi. C'est pour cela que je culpabilise énormément. Des fois j'ai juste envie qu'il ne soit plus là pour que je vive ma dépression sur mon sofa tranquillement. J'ai pris RDV avec une naturopathe pour voir si les produits naturels peuvent m'aider avant d'avoir recours aux médicaments. Merci de me lire

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X