Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Les dépassements d'honoraires des spécialistes en forte hausse depuis 10 ans

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #16
    Re : Les dépassements d'honoraires des spécialistes en forte hausse depuis 10 ans

    bonjour a tous,

    Bas c'est vraie que c'est du gachis de mettre des medicaments a la poubelle, mais apres ça la secu viens nous dire que nous prenons trop de medicaments en france, BRAVO!!!

    Pour moi, c'est le contraire je viens d'aller cher le specialiste qui suit mon AT, il me fait une ordonnance avec des comprimés pour désenffler les effets de mon operation et il me donne une boite de tonnifiant et la SURPRISE rien n'est prise en charge par la SECU et donc pas pris en charge par la MUTUELLE, 17 euros. pas mal l'investissement de la secu sur les salariés!!!

    Moi ce que j'aimerai c'est pouvoir choisir face a la maladie et arretter de payer pour ce systeme monopoliser où les syndicats dessident pour moi de ce que je dois payer et que les medicaments en pharmacie soits a egal porportion renbourser (je ne connais pas les medicaments rembourser ou pas en tant que patient).

    Bonne continuation a vous tous
    Dernière modification par jojo91, 21/12/2005, 00h22.

    Commentaire


      #17
      Re : Les dépassements d'honoraires des spécialistes en forte hausse depuis 10 ans

      bonjour,

      si ça interesse quelqu'un, je raconte mon experience des docteurs aux Pays-Bas.
      Il faut choisir un medecin a proximité du domicile, se présenter à lui la première fois. Il y a tres tres rarement des visites à domicile. Il faut prendre un rendez vous par telephone le matin pour une consultation (pas sur le jour même). Il y a tres peu d'attente au cabinet.
      Lorsqu'on telephone pour une visite à domicile, pour un enfant fievreux par exemple, on a droit aux questions suivantes : Est-ce qu'il vomit, a t-il mal au ventre et des diarrées, tousse t-il et suivant les réponses le docteur se déplace ou pas.
      Les ordonnances ont la taille d'une feuille de carnet avec tres peu de médicaments prescrits, le pharmacien ne délivre que la quantité prescrite pas plus, au besoin il découpe les blisters.
      Un jour je me suis présenté aux urgences d'un hopital accompagné d'un collègue de bureau, avec de la fièvre et des difficultés à marcher, à l'acceuil on m'a refusé une consultation et on m'a demandé une lettre de mon généraliste.
      Aprés un accouchement, si la maman n'allaite pas son enfant, la sage-femme lui demande de se bander les seins pour annuler la montée de lait, pas question d'avoir des médicaments. Si l'accouchement est "normal", l'hospitalisation ne dure pas plus d'une journée et une aide à domicile vient vous voir tous les jours pendant une semaine.

      J'ai d'autres exemples si vous voulez.

      Patrice

      Commentaire


        #18
        Quitte à faire des dépassements d'honoraires

        Bonjour,

        Pourquoi, si les dépassements d'honoraires sont "normaux", les médecins et chirurgiens qui les pratiquent ne l'affichent-ils pas de façon explicite sur leur plaque ? Pourquoi ne l'annoncent-ils pas au téléphone ?

        Personnellement, je suis choquée par ces pratiques, même si j'aurais les moyens de les payer. Plus besoin d'évoquer le risque d'une médecine à deux vitesses, on y est déjà !!!

        Une femme, retraitée, que je connais devait se faire poser une prothèse de hanche dans une clinique privée ayant pignon sur rue à Strasbourg. Quand elle a su combien le chirurgien demandait de dépassements (1000 euros), elle est allée consulter dans le public : pas besoin d'intervention, de la kiné suffit, même si cela dure plus longtemps. Depuis, elle marche sans canne, elle peut faire du vélo... sans intervention !

        Je ne parle même pas des gynécos strasbourgeois qui dépassent allègrement même pour un suivi de grossesse : 70-100 euros la consultation - qu'il y ait un acte médical ou pas. Imaginez le problème pour un budget pas extensible...

        Commentaire


          #19
          Re : Quitte à faire des dépassements d'honoraires

          Envoyé par shackleton
          Pourquoi, si les dépassements d'honoraires sont "normaux", les médecins et chirurgiens qui les pratiquent ne l'affichent-ils pas de façon explicite sur leur plaque ? Pourquoi ne l'annoncent-ils pas au téléphone ?..
          Bonjour Shackleton,

          Il ne l'affichent pas ni ne le disent au téléphone tout simplement parce que les prix sont différents suivant les clients, et discutés au cas par cas. Par exemple, un chirurgien commence par me demander : est-ce que vous avez une mutuelle. Je réponds "oui", et paf, dépassement d'honoraires (c'est du vécu )

          Si j'avais répondu "non", il m'aurait fait un tarif moins cher, (mais moi j'aurais été pétée de trouille d'avoir menti, et j'aurais eu peur d'être moins bien soignée), donc ces médecins jouent là-dessus pour extorquer les suppléments aux patients qui ont des mutuelles.

          Même chose pour les dentistes, les clients les plus fortunés et dotés de mutuelles payent avec leurs couronnes les soins de base des plus démunis, pour lesquels les dentistes ne sont pas suffisamment rémunérés.

          C'est la solidarité
          Pandore

          « Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
          Paul Valéry



          Commentaire


            #20
            Re : Les dépassements d'honoraires des spécialistes en forte hausse depuis 10 ans

            bonjour,

            les depassement d'honoraires sont autoriser par la secu, mais elle ne rembourse pas, le normal passe alors a je vous comprend mais il faut savoir que les specialiste surtout font des prix a la tete du client j'ai entendue dire par mon chirurgien "que pouvez vous me donner" a croire que j'avais le choix.

            D'autre part si nous disons rien, il nous dis qu'il ne peu rien pour nous, alors je fais quoi pour la guerison, je dois rester malade a vie et arreter de travailler?

            Moi tout ça, je connaissais dans les pays pauvres MAIS en france, non!!!

            Si je ne cotise pas pour la secu ça va l'aider dans son fenomenal trou?

            bon courage mais la santé c'est un due pour tous en France arretons de dire c'est NORMAL ce n'est PAS NORMAL!!!

            Commentaire


              #21
              Re : Quitte à faire des dépassements d'honoraires

              Envoyé par Pandore
              Bonjour Shackleton,

              Il ne l'affichent pas ni ne le disent au téléphone tout simplement parce que les prix sont différents suivant les clients, et discutés au cas par cas. Par exemple, un chirurgien commence par me demander : est-ce que vous avez une mutuelle. Je réponds "oui", et paf, dépassement d'honoraires (c'est du vécu )

              Si j'avais répondu "non", il m'aurait fait un tarif moins cher, (mais moi j'aurais été pétée de trouille d'avoir menti, et j'aurais eu peur d'être moins bien soignée), donc ces médecins jouent là-dessus pour extorquer les suppléments aux patients qui ont des mutuelles.

              Même chose pour les dentistes, les clients les plus fortunés et dotés de mutuelles payent avec leurs couronnes les soins de base des plus démunis, pour lesquels les dentistes ne sont pas suffisamment rémunérés.

              C'est la solidarité
              De vous à moi, Pandore, cette solidarité, vous y croyez sincèrement ?

              En ce qui concerne les couronnes dentaires, par exemple, si ce principe de solidarité fonctionne, pourquoi les dentistes sont-ils si nombreux à refuser de soigner les personnes en CMU alors qu'ils peuvent pratiquer des dépassements d'honoraires sur les patients qui ont une bonne mutuelle et donc rattraper les pertes éventuelles ?

              Par ailleurs, que penser de certains chirurgiens ou médecins spécialistes qui pratiquent les dépassements sur des personnes avec CMU - interdit par la loi, normalement, mais je suis certaines personnes à qui c'est arrivé dans le cadre du bénévolat et j'aime autant vous dire que certaines cliniques ou certains chirurgiens ne s'embêtent pas plus que ça ? Croyez-vous vraiment qu'il s'agisse de solidarité ?

              Commentaire


                #22
                Re : Quitte à faire des dépassements d'honoraires

                Envoyé par shackleton
                Par ailleurs, que penser de certains chirurgiens ou médecins spécialistes qui pratiquent les dépassements sur des personnes avec CMU - interdit par la loi, normalement, mais je suis certaines personnes à qui c'est arrivé
                Bonsoir,
                Je serais intéressé de connaitre le texte qui interdit à un médecin de secteur II de pratiquer des dépassements aux patients avec CMU.
                Cordialement.
                ml44

                Commentaire


                  #23
                  Re : Quitte à faire des dépassements d'honoraires

                  Envoyé par Pandore
                  Bonjour Shackleton,

                  Il ne l'affichent pas ni ne le disent au téléphone tout simplement parce que les prix sont différents suivant les clients, et discutés au cas par cas. Par exemple, un chirurgien commence par me demander : est-ce que vous avez une mutuelle. Je réponds "oui", et paf, dépassement d'honoraires (c'est du vécu )

                  Si j'avais répondu "non", il m'aurait fait un tarif moins cher, (mais moi j'aurais été pétée de trouille d'avoir menti, et j'aurais eu peur d'être moins bien soignée), donc ces médecins jouent là-dessus pour extorquer les suppléments aux patients qui ont des mutuelles.

                  Même chose pour les dentistes, les clients les plus fortunés et dotés de mutuelles payent avec leurs couronnes les soins de base des plus démunis, pour lesquels les dentistes ne sont pas suffisamment rémunérés.

                  C'est la solidarité
                  Bonjour,
                  Je vais bientôt accoucher et je voulais savoir si les dépassements d'honoraires doivent être signalés aux patients par le médecin car ma gynéco ne m'en a pas encore parlé...Elle pratique des dépassements pour les consultations (je paye 40 €)
                  Si elle n'en parle pas, a t elle le droit de me les facturer quand même par la suite?
                  Je me rappelle que pour mon opération de la colonne vertébrale, on m'avait prévenue en avance et fait signer un papier comme quoi j'en étais informée (ce que je trouve logique...)
                  Je vous remercie d'avance,
                  Bonne journée !
                  Nanoune34 à 4 semaines d'accoucher !!!

                  Commentaire


                    #24
                    Re : Quitte à faire des dépassements d'honoraires

                    Bonjour Nanoune,
                    Envoyé par Nanoune34
                    Bonjour,
                    Je vais bientôt accoucher et je voulais savoir si les dépassements d'honoraires doivent être signalés aux patients par le médecin car ma gynéco ne m'en a pas encore parlé...Elle pratique des dépassements pour les consultations (je paye 40 €)
                    Si elle n'en parle pas, a t elle le droit de me les facturer quand même par la suite?
                    Je me rappelle que pour mon opération de la colonne vertébrale, on m'avait prévenue en avance et fait signer un papier comme quoi j'en étais informée (ce que je trouve logique...)
                    Je vous remercie d'avance,
                    Bonne journée !
                    Nanoune34 à 4 semaines d'accoucher !!!
                    Pourquoi ne pas lui poser la question ?

                    Cela dit, ça va être dur de te retenir d'accoucher

                    Genre : "attends, bébé, je cherche une gynéco tarif sécu"
                    Pandore

                    « Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
                    Paul Valéry



                    Commentaire


                      #25
                      Re : Les dépassements d'honoraires des spécialistes en forte hausse depuis 10 ans

                      Oui en effet !!

                      J'ai ma réponse, apparemment les tarifs sont affichés et il y a 150 € de dépassement... Je vais voir si je peux négocier d'en payer moins mais j'adore ma gynéco et je n'en changerai pour rien au monde !!!
                      merci et passe de bonnes fêtes !!!

                      Commentaire


                        #26
                        Re : Quitte à faire des dépassements d'honoraires

                        Envoyé par ml44
                        Bonsoir,
                        Je serais intéressé de connaitre le texte qui interdit à un médecin de secteur II de pratiquer des dépassements aux patients avec CMU.
                        Cordialement.
                        ml44
                        Bonsoir,

                        Voici le lien :

                        http://www.ameli.fr/211/DOC/706/fiche.html?page=6

                        Shack'

                        Commentaire


                          #27
                          Re : Les dépassements d'honoraires des spécialistes en forte hausse depuis 10 ans

                          Bonjour à tous,

                          Le système de santé français est particulier. L'offre de soins y est libérale (hors hôpitaux et dispensaires), et la couverture sociale y est du type assuranciel public (tout le monde cotise selon ses moyens, en principe tout le monde l'utilise selon ses besoins).
                          Il est bien évident que la "Sécu", vieille dame née en 1945 commence à vieillir : pourquoi ? Parce que la demande de soins augmente, les coûts des soins augmentent (honoraires + technologie pour simplifier), et les ressources stagnent : chômage, exonérations de cotisations patronales, bref, crise de la croissance.
                          Dans ces conditions, il est bien évident que la vieille dame ne peut tout assumer.
                          Alors que faire ?
                          Diminuer les remboursements et transférer ainsi une plus grosse part sur le complémentaire (assurances et mutuelles). Ok, c'est ce que font les pouvoirs publics, mais le systéme à ses limites, pourquoi ? Parce que le complémentaire (assurances et mutuelles) est financé entièrement par les malades (sauf contrats de groupes pris en charge en partie par les employeurs). Ce qui revient globalement à transférer tout ce que la sécu ne rembourse pas sur les patients, qui paient de toutes façons et en dernier ressort.
                          Donc, la privatisation du système comme je l'ai lu plus haut est une "solution" qui va transférer toutes les dépenses de santé sur les individus. C'est le chacun pour soi : tu paie, tu as un bon patron, t'es couvert. Tu travailles dans une PME, t'es artisan, t'es chômeur, t'es malade : tintin c'est tout pour ton portefeuille. Car il ne faut pas croire que les assurances travaillent pour rien. Il y a des actionnaires derrière, qui frappent du pied aux conseils d'administrations pour augmenter leurs dividendes (bénéfices des assurances payés par.... Les assurés bien entendu). Les mutuelles qui, bien que ne faisant pas, en principe de bénéfice ne sont pas elles-non plus à l'abri des gabegies financières des mauvaises gestion, des personnels pléthoriques, et des frais financiers, qui sont payées une fois de plus..... par les mutualistes.
                          Donc la solution reste à trouver.
                          Une nationalisation intégrale de la médecine ? Comme en Angleterre avec les carences que tout le monde connaît ?
                          Une libéralisation totale du système comme aux USA, avec les inégalitées que tout le monde connaît également ?
                          Ou un système intermédiaire comme....... le nôtre, qui n'est pas parfait, mais qu'on peut améliorer, bien que je ne crois pas que la réforme actuelle de la sécu, qui a surtout pour but de permettre aux praticiens d'augmenter leurs tarifs (à travers un système de parcours de soins labyrinthique et quasiment innintelligible à la plupart, en toute impunité et légalité, même pour les praticiens de secteur 1), aille dans le sens d'une amélioration, car plus personne n'y comprend plus rien...... Mais, ma foi, sur mes décomptes sécu, on me défalque des 1 euros (forfait) à tire larigot..... Les actes lourds vont être pénalisés de 18 euros.... Et personne ne dit rien, tout le monde invoque la fatalité.... Alors, je crois qu'il n'y a plus rien à faire.
                          Cordialement à tous
                          Alex

                          Commentaire


                            #28
                            Re : Les dépassements d'honoraires des spécialistes en forte hausse depuis 10 ans

                            Bonjour,

                            Nouveau sur ce forum, je me permets quelques remarques sur notre "sécu"

                            Meilleur system du monde !
                            je ne sais pas mais surement un system où on peut fait n'importe quoi , voit qui on veut le tout prise en charge par la collectivité. Encore une excxeption francaise
                            Le secteur à honoraire libre c'est aussi une curiosité de notre sécu, bien sur il y a des abus.

                            Mais il y a quelques details que personne n'a encore évoqué :

                            Les primes d'assurance de certains spécialités : Chirurgie, Gyneco, Anesthesie ...
                            je ne connais pas le montant mais c'est horriblement cher
                            entre 15000 et 20000 €/an, environ 900 consultations au tarif sécu
                            (d'apres un urologue)
                            Alors que les prix ce ces prestations sont fixées par sécu sans tenir compte des couts des assurances parce qu'ils sont calqués sur le secteur public.
                            (les médecins publiques sont couverts par nous "chers" contribuables)

                            Alors quelles solutions ??

                            Commentaire


                              #29
                              Re : Les dépassements d'honoraires des spécialistes en forte hausse depuis 10 ans

                              Bonsoir à tous,
                              Ma mère qui a donné 250€ de dépassement d'honoraires pour la pose d'une prothèse de l'épaule va percevoir 104,50€ de remboursement par sa mutuelle, en fait il s'agit des codes, suivant ceux-ci la mutuelle prend une partie en charge. Pour ma mère code K donc un remboursement partiel, je tiens l'information de sa mutuelle.
                              BONNE ANNEE 2006 à tout le monde.
                              Annie

                              Commentaire


                                #30
                                Re : Les dépassements d'honoraires des spécialistes en forte hausse depuis 10 ans

                                Envoyé par Cafe_Sante
                                Bonsoir,

                                Bien sûr ! Il FAUT verticaliser les personnes âgées dès que possible. Après une prothèse de hanche suite d'une fracture du fémur, il est souhaitable de le faire dès le lendemain de l'intervention quand c'est possible.

                                La plupart des "réputations" reposent sur ce genre de malentendus. Je me rappelle un chirurgien dans ma ville qui avait une réputation extraordinaire. Quand j'ai eu l'occasion de travailler avec lui, je me suis aperçu que c'était un incapable, un boucher ! Et celui qui avait la réputation la plus mauvaise (on disait qu'il buvait…) était un des meilleurs que j'ai rencontré.

                                Il est impossible pour le public de se faire une idée de la compétence des médecins. Vous ne pouvez juger que de la disponibilité et de la sympathie.
                                Cette histoire me rappelle un évènement douloureux.
                                Je résume aussi brièvement que possible:
                                1985 ma grand-mère agée de 82 ans, en bonne santé, ne faisant pas son âge, mais certes avec des antécédents d'ulcères variqueux aux bas d'une jambe datant de 15-20 avant, se fait une entorse au genou gauche;
                                Urgences de l'Hôpital X à Paris, on lui fait un bandage serré, tellement serré qu'une semaine plus tard se plaignant de douleurs nouvelles, elle est conduite à nouveau à ces mêmes urgences, où l'on diagnostique une phlébite !!! Ben oui, ça semble évident, lorsque la microcirculation est tellement réduite par un bandage trop serré !
                                Prescription de SINTRON par voie bucale, puis quelques semaines plus tard elle suit mes parents - qui prenaient leur retraite - dans un autre département (10); ma grand-mère consulte un toubib du bourg - j'apprendrai par mon père après le décès de ma grand-mère (juin 88) qu'il ne l'a jamais ausculté qu'à travers ses vêtements, jamais palpé au ventre, et s'est contenté durant 2 ans et demi de lui prescrire une analyse de sang avec taux de prothombine, puis de continuer le traitement au SINTRON par voie orale pendant toute cette durée !
                                Aucune anamnèse sérieuse n'a été jamais effectuée par ce médecin de campagne qui n'a pas le temps puisqu'il "voit" 1 patient toutes les 10 mn, et donc il n'a jamais cherché à savoir si ma grand-mère n'avait pas des antécédents d'ulcères; c'est un scandale, car fin 1987 ma grand-mère conduite chez la gynéco de ma mère (pour une "descente d'organes") est la seule médecin à avoir pour la première fois depuis 1985 eu l'idée de palper son ventre, et découvrant une grosse boule, de lui faire pratiquer des examens complémentaires qui ont révélé un cancer de l'estomac très avancé avec métastases au foie et aux poumons ! (Je répète que depuis juin 1985 ma grand-mère consultait le médecin du bourg tous les 3 mois qui lui renouvellait son ordonnance pour du SINTRON !!!
                                Comment un médécin sensé peut-il prescrire du SINTRON (anticoagulant coumarinique puissant) pendant 2 ans et demi, sans anamnèse complète, sans examen complémentaire autre qu'une recherche du taux de prothrombine), sachant que chez une personne sujète aux ulcères, un ulcère gastrique peut très bien pré-exister et qu'y mettre tous les jour des comprimé de SINTRON dessus, c'est à coup sûr empêcher sa cicatrisation et le voir se transformer en cancer !!
                                Le pire, c'est que j'ai découvert depuis que plusieurs recherches internationales ont montré que la vitamine E est un anticoagulant naturel (à des doses ne dépassant pas les 800 mg par jour) sans avoir les risques hémorragiques des anticoumariniques, mais ce n'est pas utilisé car ça ne rapporte pas aux labos, et leur intérêts n'est pas de favoriser l'habitude de se supplémenter en vitamines et oligoéléments, ni même d'en prendre à titre de prévention ou de traitement pour des pathologies diverses, car ils ne peuvent plus prendre dessus de brevets hyperintéressants financièrement. La prise de vitamine E régulièrement à dose de 50 à 100 mg ou 500 à 800 mg pendant les 4-5 jours précédant une opération avec alitement prolongé empêcherait toute survenue de phlébite, mais le corps médical ne connait pas (il est tellement orienté que sur les médicaments qui ont tous des effets secondaire, peu s'en faut) ou n'est pas intéressé (malgré les interdiction légales, les délégués médicaux font toujours des "petits cadeaux" aux "bons prescripteurs" (le fameux médecin du bourg - que mes parents fréquentent toujours 2 ans après, malgré ce que je leur ai expliqué quant à ce que j'estime être sa responsabilité quant au décès prématuré de ma grand-mère, parce qu'ils n'osent pas aller ailleurs car "si un jour ils ont besoin qu'un médecin vienne à la maison, s'il en prennent un autre situé à au moins 19 km,il ne se déplacera pas" !!!), puisque mon père a assisté à l'arrivée d'un délégué médical qui attendait que le médecin finisse toutes ses visites pour le rencontrer - mon père a laissé passé tous les patients de la salle d'attente avant lui pour passer le dernier et assister à l'ouverture d'un placard dans lequel se trouvait un tableau avec des colonnes et des rangées, des noms de médicaments et le nombre de boites prescrites, les chiffres ayant bien été noté par ledit délégué médical afin sans doute ensuite de le "remercier" comme il se doit !!!).
                                La médecine actuelle, c'est une médecine d'intérêt ! Mais pas celui du patient principalement !
                                Qaund à la "mobilisation" aussi précoce que possible pour éviter les phlébites, c'est du pipeau ! Elle n'est pas significativement efficace puisque tous les patients qui subissent une opération ont pendant plusieurs jours une piqure d'anti-coagulant, donc quand on dit que c'est lié à la mobilisation qu'il n'y a pas de phlébite, c'est plutôt lié à l'anticoagulant injecté !
                                Moi je pense qu'on ferait mieux de laisser les gens tranquillement se reposer au lit pendant au moins 4-5 jours minimum, pour que le patient récupère bien de sa fatigue opératoire, avant de le mobiliser et qu'on fasse l'économie de ces traitements anti-coagulants en les remplaçant par une prise de vitamine E (de préférence naturelle, c'est-à-dire comprenant la totalité des composants naturels appelés vitamine E (alpha, beta, gamma et delta-tocophérols - alpha, beta, gamma et delta tocotrienols, squalène et phytostérols, qui ont chacun un rôle bien particulier dans le métablisme) à des doses de 500-800 mg par jour pendant 5 jours, puis 300-500 mg pendant les 5 jours suivants, pour diminuer ensuite progressivement jusqu'à 100 mg par jour après un mois; il n'y aurait AUCUNE phébite !!! Mais c'est vrai que les revenus de quelques labos diminueraient conséquemment !!!

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X