Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Système médical français: c'est n'importe quoi !!!

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Système médical français: c'est n'importe quoi !!!

    Coup de gueule au vu de tout ce que ma famille et moi vivons depuis 3 semaines...

    25 Mars, mon père, victime d'un AVC est hospitalisé. 3 Jours sous perfusion, puis alimenté par sonde nasale (Sondalys). Hémiplégie coté droit, aphasie. La neurologue de service au bout de deux semaines le juge "sortable" malgré son incapicité à pouvoir s'alimenter de lui-même, et sa fatigue permanente (il est inconscient les 3/4 de la journée), et nous incite vivement à le placer dans un établissement médicalisé (une maison de retraite en somme).

    Dans l'urgence, on lui trouve un établissement à proximité. Transfert le mardi 12 avril, la sonde nasale encore en place, mais sans la pochette de Sondalys, laissant présager que l'établissement prendrait la relève... Ben voyons, l'hopital a omis, ou oublié de laisser la prescription, sans médicaments et autres !!!

    En outre, pas de médecin pour l'accueillir, des infirmières qui n'ont pas malheureusement le pouvoir de prendre des décisions. Seulement un médecin coordinateur qui le voit le lendemain matin, sans pouvoir de décision lui aussi. Et enfin le médecin traitant qui le "consulte" l'après-midi, avec un esprit d'initiative faiblard, genre: on va l'alimenter avec des petits pots et de l'eau gélifiée... Qui plus est, c'est pour demander l'avis de son associé (accord de partenariat entre la maison de retraite et le cabinet) qui passera à l'établissement le lendemain matin. Bilan de cette nouvelle visite: le collègue prend l'initiative d'attendre encore deux ou trois jours pour voir comment évolue son état de santé, avant d'envisager une sonde gastrique (qui me semble t-il aurait déjà du être installée lors de son séjour à l'hopital: c'est pas la neurologue qui était incommodée par le tuyau dans la trachée pendant une dizaine de jours) !!! Ils ont envoyés un macaque passer leurs examens de médecine ou quoi, dans ce cabinet ?

    Bilan de tout ça: mon père très faible, se retrouve sous perfusion, NON ALIMENTE depuis mardi après-midi,complètement dénutri jusqu'à lundi... Pendant que ces medecins profitent de leurs WE pépère en famille grace au trou de la sécu (qui en plus leur paie les charges patronales, j'ai bossé à la CPAM...), nous on est en train de galérer pour maintenir mon père à cause de leur incompétence et fainéantise caractérisées...

    Un conseil: qu'il ne vous arrive rien à Narbonne, et si vous voulez finir jour tranquille dans le vcoin, il y en a qui sont disposés à accélérer le processus...

    Pour finir: je sais qu'il y en a des honnêtes et des compétents, mais maintenant j'ai un a-priori très négatif des médecins qui pensent plus à leur portefeuille qu'à leur prétendue vocation: JE HAIS LES MEDECINS !!!

    #2
    Re : Système médical français: c'est n'importe quoi !!!

    Envoyé par bopenian
    Coup de gueule au vu de tout ce que ma famille et moi vivons depuis 3 semaines...

    25 Mars, mon père, victime d'un AVC est hospitalisé. 3 Jours sous perfusion, puis alimenté par sonde nasale (Sondalys). Hémiplégie coté droit, aphasie. La neurologue de service au bout de deux semaines le juge "sortable" malgré son incapicité à pouvoir s'alimenter de lui-même, et sa fatigue permanente (il est inconscient les 3/4 de la journée), et nous incite vivement à le placer dans un établissement médicalisé (une maison de retraite en somme).

    Dans l'urgence, on lui trouve un établissement à proximité. Transfert le mardi 12 avril, la sonde nasale encore en place, mais sans la pochette de Sondalys, laissant présager que l'établissement prendrait la relève... Ben voyons, l'hopital a omis, ou oublié de laisser la prescription, sans médicaments et autres !!!

    En outre, pas de médecin pour l'accueillir, des infirmières qui n'ont pas malheureusement le pouvoir de prendre des décisions. Seulement un médecin coordinateur qui le voit le lendemain matin, sans pouvoir de décision lui aussi. Et enfin le médecin traitant qui le "consulte" l'après-midi, avec un esprit d'initiative faiblard, genre: on va l'alimenter avec des petits pots et de l'eau gélifiée... Qui plus est, c'est pour demander l'avis de son associé (accord de partenariat entre la maison de retraite et le cabinet) qui passera à l'établissement le lendemain matin. Bilan de cette nouvelle visite: le collègue prend l'initiative d'attendre encore deux ou trois jours pour voir comment évolue son état de santé, avant d'envisager une sonde gastrique (qui me semble t-il aurait déjà du être installée lors de son séjour à l'hopital: c'est pas la neurologue qui était incommodée par le tuyau dans la trachée pendant une dizaine de jours) !!! Ils ont envoyés un macaque passer leurs examens de médecine ou quoi, dans ce cabinet ?

    Bilan de tout ça: mon père très faible, se retrouve sous perfusion, NON ALIMENTE depuis mardi après-midi,complètement dénutri jusqu'à lundi... Pendant que ces medecins profitent de leurs WE pépère en famille grace au trou de la sécu (qui en plus leur paie les charges patronales, j'ai bossé à la CPAM...), nous on est en train de galérer pour maintenir mon père à cause de leur incompétence et fainéantise caractérisées...

    Un conseil: qu'il ne vous arrive rien à Narbonne, et si vous voulez finir jour tranquille dans le vcoin, il y en a qui sont disposés à accélérer le processus...

    Pour finir: je sais qu'il y en a des honnêtes et des compétents, mais maintenant j'ai un a-priori très négatif des médecins qui pensent plus à leur portefeuille qu'à leur prétendue vocation: JE HAIS LES MEDECINS !!!
    Bonjour, si votre pere n'a pas besoin de soin, mais que l'amelioration de son etat n'est qu'une question de temps, il est normal qu'ils ne le gardent pas à l'hopital. Une maison medicalisée est effectivement mieux appropriée. mais leur avez vous demandé pourquoi ils faisaient sortir votre pere de l'hopital alors qu'il ne pouvait pas s'alimenter ? bon courage.

    Commentaire


      #3
      Re : Système médical français: c'est n'importe quoi !!!

      Envoyé par bopenian
      Pendant que ces medecins profitent de leurs WE pépère en famille grace au trou de la sécu (qui en plus leur paie les charges patronales, j'ai bossé à la CPAM...), nous on est en train de galérer pour maintenir mon père à cause de leur incompétence et fainéantise caractérisées...

      Pour finir: je sais qu'il y en a des honnêtes et des compétents, mais maintenant j'ai un a-priori très négatif des médecins qui pensent plus à leur portefeuille qu'à leur prétendue vocation: JE HAIS LES MEDECINS !!!
      Je ne sais pas ce que vous faites comme boulot, mais je vous échange vos trente cinq heures contre mes cinquantes payées au SMIC horaire.

      Commentaire


        #4
        Re : Système médical français: c'est n'importe quoi !!!

        Il faut avouer que les forum ( fora) sont souvent le lieu où s'expriment les mécontents ( mécontents de quoi ?...bien souvent de la nature même des évènements médicaux qu'ils rencontrent ).

        De la méconnaissance au mécontentement, il n'y a bien souvent qu'un pas .
        Or la méconnaissance réelle des conditions de travail des médecins est très répandue, à tel point qu'on peut comprendre ça et là que le kiné est un médecin qui fait des massages ( http://www.atoute.org/n/forum/showth...astpost&t=3749 ) .....

        Tout le monde ne sait-Il pas qu'un médecin est un docteur en médecine, ce qui signifie comme tout doctorant, qu'il a soutenu une thèse de doctorat en médecine.
        Il me semble que pour être masso-kinésithérapeutes, il n'est pas besoin de soutenir une thèse de doctorat en médecine et donc, de suivre la dizaine d'année d'étude du médecin ( 4à5 ans , je crois ) ....NON ?
        Il est d'ailleurs très simple de le vérifier auprès de votre kiné : il vous reprendra lui même si vous l'appelez Docteur, et si ce n'était le cas pour certains moins scrupuleux, vous pouvez toujours lui demander de vous présenter son diplome de doctorat en médecine, mais sachez que vous le mettriez mal à l'aise.

        Quant au marabout de votre quartier, il n'a aucun diplome à revendiquer, donc aucun à présenter ;-)

        Mais je suis vieux jeu, j'attache de l'importance à la légalité des choses :un titre ne se justifie que quand les conditions d'obtention de ce titre ont été remplie par l'étudiant.
        Ainsi, le docteur en médecine ne peut exercer la pharmacie en toute légalité.

        OK, je m'éloigne du sujet, mais je n'ai jamais lu ces précisions, or les sujets de mécontentement ne manquant pas, tachont au moins, chacun à notre humble niveau d'apporter quelques infos dans le but de limiter la méconnaissance.

        Cela dit, bien entendu, sur le fond de l'histoire, je compatis sans détour.

        Heum Heum
        Envoyé par letotor
        Je ne sais pas ce que vous faites comme boulot, mais je vous échange vos trente cinq heures contre mes cinquantes payées au SMIC horaire.
        Dernière modification par heum, 22/04/2005, 20h01.
        Réalité des Compte De La Sécu
        2004 -> 2005



        il m'informe là aussi\/ je m'informe /\ tu t'informes \/ nous nous informons /\ ils nous informent \/ je comprends beaucoup mieux

        Commentaire

        Chargement...
        X