Annonce

Réduire
Aucune annonce.

amoureuse de son medecin?

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Re : amoureuse de son medecin?

    Envoyé par E2E
    Vous ne prenez pas votre responsabilité dans ces actes.
    Encore un bon chemin à faire en thérapie, j'en sais quelque chose, mais vous y parviendrez : c'est l'essentiel, plus que la perte d'une relation où vous n'étiez pas vous même....
    Courage!
    D'après ma psy j'ai été plus moi même avec lui qu'avec quiconque parce que je me projetais. J'étais présente et prévenante. Je ne pouvais pas faire plus car je me trouvais dans une mauvaise passe que je ne pouvais pas lui raconter. Ça aurait été un autre que lui j'aurais agi pareil, peut être encore moins librement. Permettre à l'autre de ne pas se confier c'est aussi respecter son intimité et son jardin secret. Je n'ai jamais joué un rôle. J'ai toujours été moi même mais dans les limites qui m'étaient allouées.

    Commentaire


      Re : amoureuse de son medecin?

      Envoyé par E2E
      Ah ben il vous a bien "manipulée". C'est exactement la manière dont avancent les pervers. Il fait en sorte de vous paralyser dès le départ dans votre spontanéité, délimite le cercle de votre influence dès le départ de manière très subtile, en se plaignant des précédentes..Deux autres patientes avant vous déjà! Diable!!!
      Bizarre, je n'avais jamais vu les choses comme ça. Il m'a parlé des deux patientes environ 15 jours après la fin des soins. Je l'ai vraiment cru honnête. Il est tellement devenu monnaie courante d'accuser les gens de manipulation à tort et à travers que j'essaie de ne pas tomber dans ce schéma de facilité. Mais si vous l'evoquez c'est qu'après tout il y a une probabilité pour que ce soit vrai.

      Deux patientes avant moi mais en 10/15 ans.

      Commentaire


        Re : amoureuse de son medecin?

        Envoyé par Arnheiður
        P
        C'est ce qui me fait dire qu'au lieu de perdre son temps à chercher un coupable il est plus enrichissant de chercher en soi-même pourquoi nous en sommes arrivés là.

        +100

        Et oui, à la lecture du post de childfree63, je me suis dit "gonflée de dire que ce qui lui arrive est la faute du forum".
        Désolée, Childfree, mais c'est vous et vous seule qui êtes responsable (j'ai pas dit coupable ).
        En plus, je trouve votre post contradictoire. Vous vous êtes fait larguée, et sur ce forum les "amoureuses" sont prévenues qu'aucune relation saine ne peut exister dans le cadre d'une relation soignant-soigné, tant qu'elle se maintient dans ce cadre-là en tout cas. Donc autant être prévenue.
        La patiente est dans une position "basse", pas au même niveau que son soignant. Donc pour qu'une relation d'amour puisse exister, il faut sortir de ce cadre. Si vous ne le faites pas, c'est que vous êtes en plein transfert, et le médecin soit incompétent (parce qu'il n'est pas capable de s'apercevoir de ce qui se trame, mais c'est rare) soit malhonnête (car il sait très bien que ce qu'il fait est contraire à sa déontologie et peut nuire à sa patiente).

        Le fil ne dit pas autre chose il me semble.

        Commentaire


          Re : amoureuse de son medecin?

          Envoyé par childfree63
          Je ne fais que mettre en lumière le stéréotype du soignant merveilleux tout puissant que vous avez installé ici même. .
          ah et bien on a pas du lire la même chose alors !

          bien au contraire, il me semble plutôt que ce qui est dénoncé ici, ce sont les médecins qui abusent de la situation et de la position de vulnérabilité de certaines de leurs patientes...

          Commentaire


            Re : amoureuse de son medecin?

            Envoyé par ambre69
            ah et bien on a pas du lire la même chose alors !

            bien au contraire, il me semble plutôt que ce qui est dénoncé ici, ce sont les médecins qui abusent de la situation et de la position de vulnérabilité de certaines de leurs patientes...
            Ce fil fait plus que dénoncer les médecins abuseurs, il comporte aussi des témoignages de patientes qui sont tombées amoureuses sans le vouloir, sans rien chercher...
            Et il témoigne de la bonne foi de médecins qui ont réagi de manière professionnelle face à ces patientes.

            Commentaire


              Re : amoureuse de son medecin?

              Envoyé par koxy
              Et il témoigne de la bonne foi de médecins qui ont réagi de manière professionnelle face à ces patientes.
              Je pense que tu n'as pas tout lu.

              Commentaire


                Re : amoureuse de son medecin?

                Envoyé par koxy
                Et il témoigne de la bonne foi de médecins qui ont réagi de manière professionnelle face à ces patientes.
                Un ou deux en cherchant bien ?

                Et malheureusement, les patientes qui ont témoigné ici se sont pour la plupart "ramassées" (à la petite cuillère d'ailleurs pour deux ou trois d'entre elles).

                Dès la première page, DDD résume bien la seule voie possible : " La seule issue correcte serait qu'il vous annonce spontanément être sensible à votre charme, et donc vous invite à choisir un confrère".

                Toute la suite du fil lui donne raison...
                Dernière modification par ambre69, 16/02/2014, 17h10.

                Commentaire


                  Re : amoureuse de son medecin?

                  Envoyé par koxy
                  Ce fil fait plus que dénoncer les médecins abuseurs, il comporte aussi des témoignages de patientes qui sont tombées amoureuses sans le vouloir, sans rien chercher...
                  Et il témoigne de la bonne foi de médecins qui ont réagi de manière professionnelle face à ces patientes.
                  c'était plutôt dans le fil "bis", non ?

                  Commentaire


                    Re : amoureuse de son medecin?

                    Envoyé par Dica
                    c'était plutôt dans le fil "bis", non ?

                    Oui, sans doute... ()

                    Tu as une de ces mémoires, Dica!!!

                    Commentaire


                      Re : amoureuse de son medecin?

                      Envoyé par ambre69
                      +100

                      Et oui, à la lecture du post de childfree63, je me suis dit "gonflée de dire que ce qui lui arrive est la faute du forum".
                      Désolée, Childfree, mais c'est vous et vous seule qui êtes responsable (j'ai pas dit coupable ).
                      En plus, je trouve votre post contradictoire. Vous vous êtes fait larguée, et sur ce forum les "amoureuses" sont prévenues qu'aucune relation saine ne peut exister dans le cadre d'une relation soignant-soigné, tant qu'elle se maintient dans ce cadre-là en tout cas. Donc autant être prévenue.
                      Justement elle ne s'est pas maintenu dans ce cadre là, je l'ai expliqué plus haut.

                      La patiente est dans une position "basse", pas au même niveau que son soignant. Donc pour qu'une relation d'amour puisse exister, il faut sortir de ce cadre. Si vous ne le faites pas, c'est que vous êtes en plein transfert, et le médecin soit incompétent (parce qu'il n'est pas capable de s'apercevoir de ce qui se trame, mais c'est rare) soit malhonnête (car il sait très bien que ce qu'il fait est contraire à sa déontologie et peut nuire à sa patiente).

                      Le fil ne dit pas autre chose il me semble.
                      Autre chose, ce fil ne parle que de patients en position "basse". Les représentations du patient sont toujours celles d'un pauvre bougre tout faible et tout fragile. On peut avoir besoin de faire réparer une partie de son corps et aimer contrôler sa vie sans être un pleurnicheur. Je ne tolèrerai aucunement d'être en position "basse" sauf chez ma psy. Les soignants font un métier de service. Je les paye pour me réparer un tendon de la même façon que je paye mon chauffagiste pour réparer ma chaudière. Point barre.

                      Lorsqu'après les soins je lui ai confié que j'avais voulu partir à cause des ambiguïtés qui précédaient notre relation il m'a répondu "Oui tu as aussi machin qui aurait pu te soigner à ma place mais ça aurait mis 2 mois de plus, c'est tout." Il faut dire que ce que j'avais était particulier et qu'il aurait peut être fallu changer de région pour aller voir quelqu'un d'autre.

                      Commentaire


                        Re : amoureuse de son medecin?

                        Envoyé par ambre69
                        Dès la première page, DDD résume bien la seule voie possible : " La seule issue correcte serait qu'il vous annonce spontanément être sensible à votre charme, et donc vous invite à choisir un confrère".

                        Toute la suite du fil lui donne raison...
                        Lors des premières séances il m'a dit très clairement que je lui plaisait. Puis que je représentais pour lui un gros dilemme. Ensuite que nous devrions lui comme moi nous efforcer de garder une distance professionnelle. Et enfin "au diable la déontologie" envoyons nous en l'air (puisqu'il n'était question que de cul au départ).

                        Mais jamais il ne m'a redirigé vers un confrère.

                        Commentaire


                          Re : amoureuse de son medecin?

                          Envoyé par childfree63
                          "au diable la déontologie" envoyons nous en l'air (puisqu'il n'était question que de cul au départ).
                          a-t-il été question d'autre chose ensuite?

                          Commentaire


                            Re : amoureuse de son medecin?

                            Envoyé par E2E
                            a-t-il été question d'autre chose ensuite?
                            oui on se voyait chez lui ou chez moi. Il se confiait beaucoup, il pouvait passer des heures à parler de ses gamins et aussi des problèmes de son ex femme.

                            Les soins se sont finis et on a continué à se fréquenter normalement. Il faut dire que je suis quelqu'un de très sexuelle et lui aussi.

                            Au début c'était vraiment juste pour le cul. Je n'avais qu'une envie c'était qu'il me mette dans son lit. Je ne croyais pas que j'allais tomber amoureuse ensuite.

                            Quand il est venu pour tout arrêter il m'a dit qu'il avait arrêté de faire un blocage sur notre rapport soignant patiente depuis un certain temps. Ce dont j'aurais aimé être informé avant la "rupture" car j'étais la première concernée. Il a dit aussi que le sentiment qu'il ressentait ne grandissait pas. J'aurais aimé savoir pour ça aussi. Et enfin il m'a dit que je n'avais pas saisi toutes les perches qu'il m'avait tendu pour que je me confie à lui mais ça il en était hors de question.
                            Dernière modification par childfree63, 16/02/2014, 18h43.

                            Commentaire


                              Re : amoureuse de son medecin?

                              Envoyé par childfree63
                              Autre chose, ce fil ne parle que de patients en position "basse".
                              Ce qui n'est pas forcément désagréable.

                              Commentaire


                                Re : amoureuse de son medecin?

                                Envoyé par Arnheiður
                                Ce qui n'est pas forcément désagréable.

                                Nous n'avons pas la même notion du désagréable. Vouloir voir le patient en position basse à tout prix c'est être condescendant.

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X