Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Fmc 2.0

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Fmc 2.0

    A l'occasion de la publication de cet article sur l'avenir de la formation médicale continue, n'hésitez pas à contribuer ici à la réflexion sur le sujet de la FMC 2.0.

    #2
    Re : Fmc 2.0

    Merci à Dominique de lancer le débat.
    Cela va permettre de remuer quelques secteurs "poussiéreux".

    A noter que l'OGC nous a refusé tout projet d'EPP où les médecins ne seraient pas physiquement présents, y compris les téléconférences.

    Commentaire


      #3
      Re : Fmc 2.0

      Dominique,

      Je sais ton intérêt pour FMC 2.00
      J'y adhère.
      Mais partiellement seulement (tu le sais).
      Cela peut constituer le point d'orgue d'une formation bien comprise.
      Mais des étapes considérables sont à franchir.
      Elles sont considérables car elles relèvent du champ de la psychologie.
      Les professionnels qui se réunissent (en "présentiel" ou en "virtuel" ) ont au fond du coeur un désir de réassurance.
      Cette réassurance peut venir des "pairs", comme tu le préconises.
      Mais pour bcp d'entre eux, et encore pour longtemps, la recherche du "père" est un élément notable.
      Il est vrai que cette recherche de la "référence" est inscrite dans tout le cursus universitaire.
      Et cette "référence" est bien le départ de toute démarche professionnelle.
      C'est pourquoi j'ai la conviction que la formation doit passer par cette étape, avec toutes les insuffisances et les biais que nous connaissons et dont tu démontes magistralement les mécanismes; pour aboutir, le plus vite possible, à une étape adulte de formation entre pairs.
      Cela suivrait d'ailleurs les étapes psychologiques habituelles (toutes proportions gardées) de la (re)mise en question du père pour la construction complète de l'adulte.
      Disons que la FMC actuelle est dans l'adolescence.
      Que les groupes de pairs montrent la voie.
      Que ton texte présent constitue, de mon point de vue, une étape importante dans la formation initiale et continue.
      En route vers l'âge adulte.
      Dernière modification par Pierre Atlan, 09/11/2007, 08h49.

      Commentaire


        #4
        Re : Fmc 2.0

        Envoyé par Pierre Atlan
        Mais pour bcp d'entre eux, et encore pour longtemps, la recherche du "père" est un élément notable.
        Il est vrai que cette recherche de la "référence" est inscrite dans tout le cursus universitaire.
        Et cette "référence" est bien le départ de toute démarche professionnelle.
        Bonsoir,

        Je suis très intéressée à comprendre pourquoi, cette recherche de référence est elle si importante dans le milieu de la médecine vous parlez bien là si j'ai bien compris, dans le cadre de la Fmc, donc entre médecins, "pairs".
        Je m'interroge tout d'abord bien sur en me demandant si c'est là votre besoin personnel, ou bien si il est réellement commun chez les médecins.
        D'auter part, je ne peux m'empêcher de faire le lien avec la recherche de "père", de référence que le patient cherche chez le médecin.
        Est ce le mirroir de ce que vous décrivez ?
        Vous médecin qui prodiguez un soin, mais aussi une référence bien sûr, vous seriez donc les premiers à en avoir besoin vous même ?
        Donc, pour être référent, il serait nécessaire d'avoir son référent propre ?
        CEs questions sont peut être absolumeent farfelues, ce sont justes celles que je me pose .
        Votre réponse si vous le voulez bien m'intéresse.
        Dans mon domaine qui implique une formation continue, il n'est pas du tout nécessaire d'avoir un "père", un "référent". Il faut surtout de l'intéret, voire plus, et des outils, pour que ca ne prenne pas trop de temps.
        (Netvibes, flux, etc...).
        Dernière modification par Rapsody, 10/11/2007, 22h02. Motif: écrit patient au lienu de médecin. Lapsus.

        Commentaire


          #5
          Re : Fmc 2.0

          ...
          Dernière modification par ellipse, 16/03/2008, 20h23.

          Commentaire


            #6
            Re : Fmc 2.0

            Envoyé par Pierre Atlan
            Dominique,


            Les professionnels qui se réunissent (en "présentiel" ou en "virtuel" ) ont au fond du coeur un désir de réassurance.
            Cette réassurance peut venir des "pairs", comme tu le préconises.
            Mais pour bcp d'entre eux, et encore pour longtemps, la recherche du "père" est un élément notable.
            Il est vrai que cette recherche de la "référence" est inscrite dans tout le cursus universitaire.
            Et cette "référence" est bien le départ de toute démarche professionnelle.
            C'est pourquoi j'ai la conviction que la formation doit passer par cette étape, avec toutes les insuffisances et les biais que nous connaissons et dont tu démontes magistralement les mécanismes; pour aboutir, le plus vite possible, à une étape adulte de formation entre pairs.
            Cela suivrait d'ailleurs les étapes psychologiques habituelles (toutes proportions gardées) de la (re)mise en question du père pour la construction complète de l'adulte.
            Disons que la FMC actuelle est dans l'adolescence.
            Que les groupes de pairs montrent la voie.
            Que ton texte présent constitue, de mon point de vue, une étape importante dans la formation initiale et continue.
            En route vers l'âge adulte.
            Bonjour,
            Ce débat est très vieux ; la transmission (la passe) dans les écoles psychanalytiques lacaniennes (pas seulement lacaniennes, d'ailleurs) témoigne de l'énorme difficulté de cerner l'endroit de référence (c.f. "le psychanalyste s'autorise que de lui-même et de quelques pairs"), et de se situer par rapport à cette référence forcément paternelle. (Forcément paternelle parce que la situation "maître-élève", comme la situation "père-enfant" n'est pas symétrique, et les places ne sont pas interchangeables.) Faut-il, comme préconisait Freud, tuer le père et le manger entre frères, ou y a-t-il une autre solution ? Je ne sais pas.
            En tant qu'étrangère, je suis frappée par des aspects étonnamment rigides de la société française, soumise à une hiérarchisation excessive des rapports sociaux. Je vous renvoie à un article de novembre 2007 dans Alternatives Economiques, "quand les patrons déraillent", qui traite du management à la française vs. le management à l'américaine et à l'allemande. Marc Chevallier fait remarquer qu'en France à l'heure actuelle, plusieurs acteurs ont le cul entre deux chaises, c.a.d. un (nouveau) modèle américain et un (ancien) modèle français. Il suggère que cette position bancale a des effets plutôt pervers. En conclusion il contraste deux modèles : le modèle français (ancien ? patriarchal ?), fortement hiérarchisé, mais doté d'une souplesse stratégique, une rapidité de réponse qu'on ne trouve pas dans le modèle américain (nouveau ? fraternel ? "démocratique" ?) ou "chaque décision doit faire l'objet d'un consensus longuement construit."
            Quand-même, je trouve que, la plupart du temps en France, on importe le pire du "système" américain (la société américaine a des qualités fantastiques quand on la regarde) tout en gardant le pire du "système" français ancien régime : nous avons à l'heure actuelle, une hiérarchisation qui date de l'Ancien Régime, couplée avec un fonctionnement bureaucratique qui multiplie les tracasseries (et paperasseries) de toute sorte. (Oui, je sais, généralisations, généralisations...)

            Commentaire


              #7
              Re : Fmc 2.0

              LEs cours, les médecins, etc...je crois qu'on va vraiment bientot tout noter évaluer partager tager.
              J4aime bien cette idée.

              http://www.neteco.com/92276-citycamp...uer-cours.html
              Alternative aux sites communautaires ReseauCampus et StudiQG, CityCampus propose aux étudiants français un bouquet de contenus locaux et de services en ligne : réseautage social, blogs, partage de fichiers, bons plans, webzine associant étudiants et journalistes professionnels, etc.

              Dès le 31 janvier 2008, l'offre sera complétée du service « j'évalue mes cours ». Par ce biais, les étudiants membres de CityCampus pourront noter les cours qu'ils suivent dans leur université/école par critères (intérêt, clarté, animation, support, actualisation, accompagnement, examen) et en informer leurs contacts.

              Créée à l'initiative d'Eric Tondo, ex-directeur marketing de l'OFUP, de Pascal Gaillard et de Philippe Roux, co-fondateurs de Kosmos, éditeur de progiciels 'communautaires', CityCampus se présente comme un réseau national de sites locaux accessible gratuitement aux étudiants (Bordeaux, Caen, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse).

              CityCampus.fr table sur le million de membres pour l'année universitaire 2008 et une moyenne de 400.000 visiteurs uniques/mois. Par ailleurs, la société entend séduire les annonceurs via la régie 24/7 Real Media.

              Commentaire


                #8
                CityCampus

                Envoyé par Rapsody
                LEs cours, les médecins, etc...je crois qu'on va vraiment bientot tout noter évaluer partager tager.
                J4aime bien cette idée.

                http://www.neteco.com/92276-citycamp...uer-cours.html
                Alternative aux sites communautaires ReseauCampus et StudiQG, CityCampus propose aux étudiants français un bouquet de contenus locaux et de services en ligne : réseautage social, blogs, partage de fichiers, bons plans, webzine associant étudiants et journalistes professionnels, etc.

                Dès le 31 janvier 2008, l'offre sera complétée du service « j'évalue mes cours ». Par ce biais, les étudiants membres de CityCampus pourront noter les cours qu'ils suivent dans leur université/école par critères (intérêt, clarté, animation, support, actualisation, accompagnement, examen) et en informer leurs contacts.

                Créée à l'initiative d'Eric Tondo, ex-directeur marketing de l'OFUP, de Pascal Gaillard et de Philippe Roux, co-fondateurs de Kosmos, éditeur de progiciels 'communautaires', CityCampus se présente comme un réseau national de sites locaux accessible gratuitement aux étudiants (Bordeaux, Caen, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse).

                CityCampus.fr table sur le million de membres pour l'année universitaire 2008 et une moyenne de 400.000 visiteurs uniques/mois. Par ailleurs, la société entend séduire les annonceurs via la régie 24/7 Real Media.
                Bonjour

                Très intéressant, je crois beaucoup à l'avenir de ce produit qui va pallier les insuffisances de l'université.
                Il faudra résoudre les problèmes juridiques (quel est le copyright d'un cours pris en note ?), mais l'évaluation des cours par les enseignés, condition indispensable de l'amélioration de la qualité, sera donc gérée en dehors de l'université puisqu'elle n'a pas été capable de le faire.

                L'étape suivante est le lycée, puis le collège. C'est un mouvement 2.0 inéluctable, les profs vont râler (j'en entendais ce matin très tôt sur BFM déclarer qu'une telle notation était impensable) mais on s'en fout.

                A noter : tous les cours de troisième cycle des généralistes enseignants sont évalués par les étudiants (mais je crois que les évaluations sont rarement publiées).

                Commentaire


                  #9
                  Re : Fmc 2.0

                  La FMC 2.0 ne supprime pas les conflits d’intérêt mais elle les contourne ou plutôt les dilue suffisamment pour les rendre inoffensifs, dans le cadre d’une démocratie sanitaire bien comprise.
                  Pour ma FMC2.0 j'utilise le Système de gestion de contenu : MediaWiki (celui avec lequel est rédigé le célèbre Wikipédia).

                  Je peux sauvegarder rapidement et sans difficulté toute info que je souhaite intégrer à ma pratique. Je peux les retrouver immédiatement et organiser mes notes de FMC de façon à pouvoir les utiliser en cours de consultation. Fini les formations intéressantes dont on ne souvient plus... Fini les pratiques non évolutives...
                  Tel article de Prescrire ou de passeport santé ou ... qui m'inspire une modification de pratique : et hop, un copier-coller dans la bonne rubrique et le tour est joué

                  Imaginons maintenant que des praticiens décident librement de partager avec qui bon leur semble, ce "livre", ce "carnet" (ce : "Mon manuel de Médecine Générales) de leur pratique sur une plateforme web (vraiment sécurisé)...

                  S'inspirant les uns des autres.
                  Étonnés, choqués, remis en cause par les conceptions de tel confrère. Dialoguant de cela en forum.
                  Participant en commun à la rédaction de consensus.
                  Débattant théoriquement sur les sources mêmes du savoir médicales actuels (ex : Why Most Published Research Findings Are False), ou sur l'intérêt de la méthode de la pensée complexe pour passer des données actuelles de la science à leur application en pratique ambulatoire...

                  Ne participeraient-t-on pas à une " démocratie sanitaire bien comprise" et à "la dilution de la manipulation des savoirs médicaux à des fin mercantiles-égoïste"

                  Sur un plan psychanalytique ne serait pas là une méthode efficace, simple, bon marché et pragmatique, qui en usant du web2.0, participerait à :

                  - La construction de son autonomie professionnelle (tuer ce qu'il faut et accepter ce que l'on choisit du père)

                  - Participer et assumer le dialogue de l'ipséité et de l'altérité de toute relation et de tout partage.

                  (Est ce que ce projet "monmanueldeMG.org" pourrait être accepter par l'OGC" ???)
                  Γνῶθι σεαυτόν
                  http://zenon-logbook.org/

                  Commentaire


                    #10
                    Re : Fmc 2.0

                    Le thème de la FMC est intéressant car il est au confluent de mythes, fantasmes et croyances plus ou moins vérifiées.
                    Si l'on admet qu'une FMC est utile encore faut-il cadrer les objectifs et l'évaluer ce qui des 2 côtés est très complexe et montre les limites de la pertinence d'une telle méthode.
                    Si l'on considère que les individus sont superposables, la formation militaire de type Marines US après quelques semaines de déprogrammation vise à faire un corps d'individus soudés et raisonant de manière identique.
                    Ce n'est certainement pas ce monde que nous voulons, et la pratique médicale est toujours encore plus proche de l'art que de la science.
                    Vouloir uniformiser les pratiques, c'est uniformiser les croyances, c'est aussi couler dans le même moule des individus différents.
                    La pluralité et la diversité s'accomodent mal de telles aberrations et la FMC se doit d'être individuelle et adaptée aux désirs de chacun.
                    Qu'on ait plus besoin de réel que de virtuel ou le contraire n'a aucune importance le principal étant d'en tirer profit.
                    Maintenant dans le 2.0 ce n'est plus seulement un seul individu qui est concerné mais un raisonnement par l'intelligence collective.
                    C'est la remise en question de tous les dogmes au profit d'un changement de paradigme, à la fois sur la connaissance et sur les moyens de son acquisition.
                    Dernière modification par delamare georges, 26/01/2008, 17h44.

                    Commentaire


                      #11
                      Re : CityCampus

                      Envoyé par d_dupagne
                      Bonjour
                      Très intéressant, je crois beaucoup à l'avenir de ce produit qui va pallier les insuffisances de l'université.
                      Il faudra résoudre les problèmes juridiques (quel est le copyright d'un cours pris en note ?), mais l'évaluation des cours par les enseignés, condition indispensable de l'amélioration de la qualité, sera donc gérée en dehors de l'université puisqu'elle n'a pas été capable de le faire.

                      L'étape suivante est le lycée, puis le collège. C'est un mouvement 2.0 inéluctable, les profs vont râler (j'en entendais ce matin très tôt sur BFM déclarer qu'une telle notation était impensable) mais on s'en fout.

                      A noter : tous les cours de troisième cycle des généralistes enseignants sont évalués par les étudiants (mais je crois que les évaluations sont rarement publiées).
                      Suite, les profs ne supportent pas :

                      http://www.infos-du-net.com/actualit...ter-profs.html

                      La page d'accueil de Note2beVoilà un site qui fait énormément parler de lui. Pensez : il permet aux élèves de noter leurs professeurs. Le monde à l’envers ! Ce concept déchaine forcément les passions, surtout du côté des enseignants qui prennent très mal la chose.
                      Sur le site, vous pouvez très simplement rechercher un professeur ou un établissement. Une fois enregistré, libre à vous de les noter, selon divers critères tels que : ce professeur est-il intéressant ? Clair ? Disponible ? Équitable ? Respecté ? Motivé ? Nous louerons donc le mérite de M. Jean-Louis Mouchet, professeur de français au collège privé Saint Michel de Picpus, qui obtient la moyenne record de 19,75/20.
                      Des réactions passionnées

                      Plusieurs fédérations d’enseignants, dont la FSU et le SNALC ont déjà réagit et fait savoir qu’elles ne cautionnait absolument pas ce site. La FSU craint particulièrement le lynchage public des personnels et interpelle directement le Ministre à ce sujet. La question de la diffamation des professeurs est clairement mise en avant. De son côté, le SNALC a d’ores et déjà saisi la CNIL.
                      Rien que sur le propre forum du site, le débat est passionné, avec des réactions du style « Je suis en train de réaliser doucement et lentement dans ma petite tête que ce site est un vaste canular... » ou encore « Ce qui est formidable, ce sont les gens qui veulent se faire mousser en lançant un site volontairement polémique, en espérant faire un buzz autour de leurs petites personnes ». Dur en tout cas pour Note2be avec ce flot de critiques de gagner en légitimité.
                      Le buzz crée autour du site le rend en tout cas difficilement accessible ce matin. Nous avons cherché à joindre les responsables du site, en vain. Feraient-ils profil bas ?

                      Commentaire


                        #12
                        Re : CityCampus

                        Envoyé par Rapsody
                        Le problème n'est pas de savoir s'ils le supportent ou pas. On ne peut empêcher la mer de monter.

                        Commentaire


                          #13
                          Re : CityCampus

                          Envoyé par d_dupagne
                          Le problème n'est pas de savoir s'ils le supportent ou pas. On ne peut empêcher la mer de monter.
                          D'ailleurs, la mer a submergé le site lui même :
                          Warning: mysql_connect() [function.mysql-connect]: Too many connections in /home/ovh/www/prod/config/config.php on line 87
                          ERROR TO CONNECT MYSQL
                          Avec ce type de site, il faut prévoir grand en terme d'hébergement, et non un petit mutualisé OVH.

                          Commentaire


                            #14
                            euh ... j'ai rien compris ...

                            quelqu'un pourrait m'expliquer succintement ce qu'est cette fameuse FMC 2.0

                            Commentaire


                              #15
                              Re : euh ... j'ai rien compris ...

                              Envoyé par javelor
                              quelqu'un pourrait m'expliquer succintement ce qu'est cette fameuse FMC 2.0
                              Bonjour

                              C'est là : http://www.atoute.org/n/article64.html

                              Pour répondre à une autre question : à part Prescrire, je suis abonné à Google

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X