Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Suppositoires : sens et conservation

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Suppositoires : sens et conservation

    Le sens d'introduction du suppositoire n'a aucune importance. D'ailleurs, certains ont deux bouts droits.

    Idéalement, un suppositoire est conservé au réfrigérateur (mais pas au congélateur !). Juste avant l'introduction, passez l'extrémité à introduire quelques secondes sous l'eau chaude pour ramollir en surface le corps gras qui le compose.

    #2
    Re : Suppositoires : sens et conservation

    J'ai, pendant des années, sur prescription de mon médecin bien sûr, combattu la migraine avec des suppositoires de Gynergène.
    Je me suis rendu compte qu'un demi suppositoire était suffisant. (J'avais donc toujours sur moi des ciseaux, du papier alu pour envelopper le morceau restant)... jusqu'au jour où j'ai réalisé qu'un demi suppositoire était l'équivalent d'un comprimé !
    En outre les suppositoires me provoquaient des nausées (calmées avec du Primpéran), alors que les comprimés n'avaient pas d'effet secondaire...

    Moralité : toujours lire attentivement la notice que mon médecin ne connaît pas forcément par coeur.
    Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.

    Montaigne

    Commentaire


      #3
      Re : Suppositoires : sens et conservation

      Envoyé par Soliless
      En outre les suppositoires me provoquaient des nausées
      Ah mais faut pas les manger

      Commentaire


        #4
        Re : Suppositoires : sens et conservation

        Envoyé par piel
        Ah mais faut pas les manger
        Non, non... Ce n'est pas pour le déguster plus tard que j'en gardais un morceau...(En général je le jetais quand la douleur avait cessé. Sinon j'aurais eu besoin d'un truc pour l'utiliser après qu'en été il ait séjourné dans mon sac...)
        Il est vrai que j'aurais plutôt craint les nausées avec les comprimés.
        Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.

        Montaigne

        Commentaire


          #5
          Re : Suppositoires : sens et conservation

          Envoyé par d_dupagne
          Le sens d'introduction du suppositoire n'a aucune importance. D'ailleurs, certains ont deux bouts droits.

          .
          Contrairement aux recommandations de ma femme infirmière, j'ai toujours introduit les suppos par le bout effilé qui est bien plus agréable que le bout droit.
          Le premier qui rit je le baffe...
          L'univers a t-il des limites alors que la bétise n'en a pas?
          ♫♫♫

          Commentaire


            #6
            Re: Re : Suppositoires : sens et conservation

            Envoyé par amical
            Contrairement aux recommandations de ma femme infirmière, j'ai toujours introduit les suppos par le bout effilé qui est bien plus agréable que le bout droit.
            Le premier qui rit je le baffe...






























            Commentaire


              #7
              Re : Suppositoires : sens et conservation

              Envoyé par d_dupagne
              Le sens d'introduction du suppositoire n'a aucune importance.
              Bonjour,
              Cela va de soi, quand on pense à son funeste destin.

              Commentaire


                #8
                Re : Suppositoires : sens et conservation

                Envoyé par letotor
                Bonjour,
                Cela va de soi, quand on pense à son funeste destin.
                Bonjour

                Pourquoi "funeste" ? Le destin d'un suppositoire n'est-il pas de se dissoudre, quel que soit son environnement ? Il faut se garder de faire de l'anthropomorphisme
                Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.

                Montaigne

                Commentaire


                  #9
                  Re : Suppositoires : sens et conservation

                  Envoyé par amical
                  Contrairement aux recommandations de ma femme infirmière, j'ai toujours introduit les suppos par le bout effilé qui est bien plus agréable que le bout droit.
                  Le premier qui rit je le baffe...
                  Je fais comme dit ta femme infirmière (non, je ne la connais pas). Le bout droit. Ce n'est pas une question de confort, mais d'aérodynamisme. Le bout pointu dirigé à l'arrière améliorerait la propulsion de l'objet, et améliorerait la vitesse de pénétration
                  Quand il y a des probabilités pour croiser du monde, faut pas baisser sa culotte (Cleo, manuel de savoir-vivre)

                  Commentaire


                    #10
                    Re : Suppositoires : sens et conservation

                    Je fais ce que je veux avec mes suppos! mais je suis pour l'aérodynamisme!
                    Dernière modification par gabrielle elise, 07/02/2013, 14h02.


                    Amo, Spero, Credo.



                    Gaby!

                    Commentaire


                      #11
                      Re : Suppositoires : sens et conservation

                      Mais dites-moi, vraiment : vous mettez encore des suppos ?
                      Non, parce que je connais pas l'âge de tout le monde sur ce forum, mais personnellement, la dernière fois qu'on m'en a prescrit, ça devait être il y a une bonne quarantaine d'années


                      Sinon, dans mes souvenirs, mon fondement était d'accord avec celui d'Amical
                      Et non, on ne se connaît pas non plus
                      Les aigles atteignent des sommets, les escargots aussi mais ils en bavent

                      Commentaire


                        #12
                        Re : Suppositoires : sens et conservation

                        Envoyé par Balzy
                        la dernière fois qu'on m'en a prescrit, ça devait être il y a une bonne quarantaine d'années

                        Je me demande si ce n'est pas lié au fait que mon médecin traitant soit une médecine traitante


                        J'ai répondu dans la quote sans faire éxprès, ça a piqué la police de Balzy
                        Quand il y a des probabilités pour croiser du monde, faut pas baisser sa culotte (Cleo, manuel de savoir-vivre)

                        Commentaire


                          #13
                          Re : Suppositoires : sens et conservation

                          Envoyé par Balzy
                          Mais dites-moi, vraiment : vous mettez encore des suppos ?
                          Non, parce que je connais pas l'âge de tout le monde sur ce forum, mais personnellement, la dernière fois qu'on m'en a prescrit, ça devait être il y a une bonne quarantaine d'années







                          Sinon, dans mes souvenirs,mon fondement était d'accord avec celui d'Amical

                          Et non, on ne se connaît pas non plus
                          Vi mais quand cette partie à les boulles(Hémorroïdes), le suppo mis comme vous avez envie est soulageatoire
                          Fais de ta vie un rêve et de ce rêve une réalité
                          Mon moteur c'est mon coeur, je carbure aux sentiments et parfois ça fait vachement mal

                          Commentaire


                            #14
                            Re : Suppositoires : sens et conservation

                            Envoyé par Balzy
                            Mais dites-moi, vraiment : vous mettez encore des suppos ?
                            Non, parce que je connais pas l'âge de tout le monde sur ce forum, mais personnellement, la dernière fois qu'on m'en a prescrit, ça devait être il y a une bonne quarantaine d'années


                            Sinon, dans mes souvenirs, mon fondement était d'accord avec celui d'Amical
                            Et non, on ne se connaît pas non plus
                            On voit que tu n'as pas de migraines
                            Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.

                            Montaigne

                            Commentaire


                              #15
                              Re : Suppositoires : sens et conservation

                              Envoyé par Soliless
                              On voit que tu n'as pas de migraines
                              Heu... si ! Mais je les soigne avec des cachets
                              Les aigles atteignent des sommets, les escargots aussi mais ils en bavent

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X