Annonce

Réduire

Informations légales

Règles du forum

Les règles et limitations de responsabilité qui suivent sont celles que les membres doivent valider lors de la procédure d'inscription. Cette annonce est un rappel permanent.
Elle contient d'autres éléments d'information sur le fonctionnement du site.

L'inscription à ce forum est gratuite, mais ne vous inscrivez pas si vous n'êtes pas en accord avec les règles de fonctionnement du forum détaillées ci-dessous. En cochant la case située sous ce texte et en cliquant sur "s'inscrire", vous exprimez votre accord sans réserve avec ces règles de fonctionnement :

1) Ce forum n'est pas un lieu de consultation médicale. Toutes les informations ou avis que vous pourrez lire ou recevoir ne doivent servir qu'à éclairer votre réflexion, mais en aucun cas à fonder une stratégie médicale qui doit être établie avec votre médecin. Vous devez donc informer votre médecin des informations trouvées sur ce site avant de prendre une quelconque décision concernant votre santé, car il est le seul à disposer de toutes les informations nécessaires pour vous aider utilement.

2) Les sites liés à partir des forums Atoute ne peuvent être contrôlés et Atoute ne peut être tenu pour responsable des conséquences de la lecture des pages citées ou liées dans nos forums. Vous vous engagez donc à exercer votre propre vigilance sur ces pages et à ne pas reprocher au site Atoute de vous avoir dirigé vers ces pages.

3) Ce service gratuit peut être interrompu à tout moment, ou des données peuvent être perdues, sans que vous puissiez faire grief à Atoute d'un quelconque préjudice.

4) Le fichier d'utilisateurs de ce forum est déclaré à la CNIL. Récépissé 722655. Vous avez accès à toutes vos données personnelles et pouvez les modifier à tout moment. Seul le pseudo que vous avez choisi ne peut être modifié que par un administrateur. N'utilisez jamais votre vrai nom pour vous inscrire, ni même un pseudo que vous utilisez dans d'autres forums et qui permettrait de vous identifier. Les données de santé sont sensibles et les messages seront indexés par les moteurs de recherche. Si vous souhaitez supprimer votre inscription, envoyez un message privé à l'administrateur (d_dupagne) par le forum pour authentifier votre demande ou postez une lettre à : Dr Dominique Dupagne, 2 rue de Phalsbourg 75017 Paris. Auparavant, modifiez tous les messages que vous souhaitez voir disparaître du forum, nous ne pourrons le faire pour vous. Il n'est pas possible de supprimer totalement un message, mais pouvez l'éditer et le remplacer par trois caractères, ... par exemple.

5) Prenez garde également à ne rien révéler dans vos messages qui permettent de vous identifier directement ou indirectement. Vous pourrez toujours modifier ou supprimer vos propres messages après les avoir postés, mais des extraits pourront être cités dans les réponses d'autres participants, et ces extraits ne pourront pas être supprimés.

6) Vous pouvez accepter ou refuser de recevoir des emails des administrateurs ou des autres membres. Ces options peuvent être changées à tout moment dans votre profil. Il est conseillé de répondre initialement oui à ces deux questions, sachant que votre email ne sera jamais communiqué à un autre membre qui devra utiliser un formulaire pour vous écrire.

7) Bien que les administrateurs et modérateurs de ce forum exercent une grande vigilance vis-à-vis des messages postés, il est impossible d'exclure la possibilité que vous soyez exposé à la lecture de messages choquants, destabilisants, ou au contenu illégal. Ces messages sont effacés par les modérateurs dès qu'ils en ont connaissance. Merci de leur faciliter la tâche en leur signalant de tels messages par un clic sur l'icône d'alerte. Si vous vous sentez trop fragile vis-à-vis de tels messages, vous ne devriez pas fréquenter les forums Internet en général. Atoute ne peut être tenu pour responsable des conséquences de la lecture de messages choquants, destabilisants, ou au contenu illégal.

8) En postant un message, vous acceptez le fait qu'il puisse être effacé ou déplacé par les modérateurs sans justification. Le volume de messages effacés sur les forums Atoute ne permet pas d'envoyer un mail d'explication pour chaque message effacé. Lisez attentivement la charte de chaque forum, son respect constitue la meilleure garantie contre l'effacement de vos messages.
Un comportement anormal pourra justifier une mise à l'écart des forums ou un bannissement, temporaires ou définitifs suivant la gravité de la faute. La Netiquette des forums contient les principaux motifs d'exclusion, mais d'autres situations pourront justifier un bannissement et il est impossible de les prévoir toutes à l'avance. Un bannissement ou une mise à l'écart sont toujours signalés par email contenant le motif de la sanction.

En contribuant aux débats vous cédez au site Atoute.org un droit d'exploitation du contenu de vos messages, notamment leur publication sur Internet, et ce sans limitation de durée.

9) Atoute se réserve la faculté de modifier ce règlement à tout moment. En continuant à utiliser le site Atoute, vous acceptez les modifications qui seraient ainsi intervenues et qui sont consultables en permanence par un lien sur la page d'accueil du site. L'invalidation éventuelle d'un des alinéas de ce règlement ne pourra en aucun cas invalider ce règlement en totalité. En cas de difficulté d'interprétation les litiges seront du ressort de la Loi et des juridictions françaises.

10) Ce site est financé par son responsable, le Dr Dominique Dupagne et par des publicités Google présentes sur certaines parties du site. Ce site ne bénéfice d'aucun autre financement. son histoire est ici !


11) Ce site est coadministré par trois médecins : Dominique Dupagne, Café_santé et Ln2. Ces deux derniers ont choisi l'anonymat pour être en conformité avec le code de déontologie français qui interdit aux médecins toute forme de publicité. Le Dr Dupagne ne prend pas de nouveaux patients à son cabinet. D'autres membres participent à l'administration du site ou à la modération des forums et ne sont pas médecins. Par sécurité, considérez qu'en dehors du Dr Dupagne, de Ln2, et de Café_santé, toute personne se déclarant médecin peut ne pas l'être.


Bon surf sur les forums Atoute.org et n'oubliez pas la Netiquette des forums !

Conformément à l'article R 4113-110 du code de la santé publique, les liens d'intérêt du docteur Dupagne peuvent être consultés ici

Dernière mise à jour le 2 octobre 2017
Voir plus
Voir moins

témoignages vaccination grippe A/H1N1

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

    Envoyé par moicat



    Et quelles seraient les conditions pour cela ?

    Les bases de données de l'assurance maladie ne sont pas exploitées dans le sens de la pharmacovigilance alors que ce serait très facile... Pourquoi? manque de volonté politique.

    Commentaire


      Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

      Je sors de chez notre orl (pour ma fille qui a mal aux oreilles).

      Elle n'est pas vaccinée (l'orl).

      Elle n'a pas vu 1 seul cas de grippe. Des masques et du gel hydroalcooliques sont disposés à l'entrée de son cabinet, mais,
      pas de grippe.... où alors, elle est pas douée

      Commentaire


        Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

        Envoyé par omedoc
        J'ai bien écrit dans un de mes précédents messages que le seul intérêt des témoignages était de permettre d'évoquer de nouvelles hypothèses. C'est le cas de votre exemple. L'homme de l'art n'était surement pas un pharmacovigilant ou alors cela prouve bien qu'il y a des choses à améliorer...
        On dirait que vous considérez qu'un témoignage de patient n'a qu'une importance mineure dans la notification d'effets indésirables ; l'homme de l'art était le médecin prescripteur d'un centre anti-migraine parisien, et le témoignage de la patiente, personne crédible d'apparence, était accompagné du bilan hépatique.
        Une hépatite médicamenteuse aigüe est un effet habituellement bénin, mais je ne suis pas convaincue qu'un effet grave aurait connu un sort différent..

        Alors pourquoi le médecin, dont c'est le rôle de s'attaquer au dossier de notification d'effet indésirable (le patient et les autres professionnels de santé, hormis le pharmacien, n'y ont pas accès) le fait si peu (estimation de 2 à 5% de notification, tous degrés de gravité confondus)?

        http://www.prescrire.org/editoriaux/EDI24823.pdf

        4. MEDECINS
        4.1. La sous-notification
        -ils n'y pensent pas car on ne le leur a pas appris;
        (..)
        -d'après leur interprétation, les effets indésirables sont mineurs ou ne sont pas pertinents;
        -ils ne sont pas suffisemment intéressés par la question pour écouter les patients;
        -ils ont des doutes sur le rôle causal du médicament et supposent à tort qu'ils doivent prouver le lien de causalité;
        -ils supposent que l'effet indésirable observé n'a jamais été évoqué et ils craignent que leur doute soit par conséquent infondé;
        (..)
        -ils manquent de temps;
        -ils craignent que des demandes de renseignements complémentaires prenant du temps ne créent un surcroît de travail;
        -ils redoutent que la déclaration des effets indésirables ne les exposent ou exposent d'autres personnes à des sanctions disciplinaires ou à un procès;
        -ils craignent que la firme en cause ne les attaque en justice pour "fausse déclaration" et demande réparation;
        -ils considèrent que les déclarations sont inefficaces;
        -ils ne connaissent pas la marche à suivre;
        (..)
        -le temps et les efforts qu'ils consacrent aux notifications ne sont pas rémunérés;
        (..)

        Envoyé par omedoc
        Les bases de données de l'assurance maladie ne sont pas exploitées dans le sens de la pharmacovigilance alors que ce serait très facile... Pourquoi? manque de volonté politique.
        Manque de volonté politique... Pourquoi ?

        Pour cause de graves conflits d'intérêts, à commencer par l'Emea et les agences gouvernementales, majoritairement financées par l'industrie, et leurs experts ont souvent un pied dans une agence l'autre dans les firmes. L'Emea dépend d'ailleurs de la Direction Générale Entreprises, et non pas de la Direction Générale Santé et Protection des consommateurs.

        Le problème est que ce n'est pas parti pour s'améliorer, loin de là..

        http://www.prescrire.org/aLaUne/doss...uropeOubli.php

        p 5 La Commission européenne prévoit de mettre fin à l'obligation de de financement public tant au niveau national qque communautaire, et n'exclut pas le financement des activités de pharmacovigilance par les redevances versées par les firmes pharmaceutiques.

        (..)
        En ce qui concerne l'interprétation des données, il est prévu que les Etats membres puissent abandonner aux firmes le "suivi de ces notifications" (proposition d'article 107.4). Les firmes, pourtant juges et parties, conservent la responsabilité d'apprécier si elles considèrent que la balance bénéfice-risques de leurs produits évolue (proposition d'article 107ter qui stipule que la production de l'"évaluation scientifique du rapport bénéfice-risque du médicament" est réalisée par les firmes dans le cadre des rapports périodiques actualisés de sécurité.
        (..)
        Avec l'octroi d'autorisations de mise sur le marché de plus en plus facilité et prématuré, et un système retardant la détection et les décisions qui s'imposent pour protéger la santé publique -au moins le temps de permettre aux firmes d'atteindre le "retour sur investissement" escompté-, la Commission européenne espère oeuvrer en faveur de la compétitivité des firmes pharmaceutiques.
        Une part importante de mon travail consiste à préparer, administrer et surveiller l'effet des traitements médicamenteux; sincèrement, c'est de plus en plus déprimant..
        Dernière modification par moicat, 30/12/2009, 23h53.
        cath

        debout les crabes.. la mer monte !

        Commentaire


          Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

          Bonsoir
          Alors pourquoi le médecin, dont c'est le rôle de s'attaquer au dossier de notification d'effet indésirable (le patient et les autres professionnels de santé, hormis le pharmacien, n'y ont pas accès) le fait si peu
          Non non c'est bien toutes les professions médicales ( medecin, dentiste, pharmacien, sage-femme) qui doivent déclarer mais tout professionel de santé peut avertir le centre de pharmacovigilance ( voir en bas du formulaire de déclaration: http://www.sante.gouv.fr/cerfa/efindes/abvitot.pdf )

          Pour avoir rempli une fois une feuille de matériovigilance , y a de quoi étre vacciné de déclarer quoi que ce soit......
          Quand aux effets secondaires constatés ces dernières années dans ma pratique je crois bien n'avoir jamais vu qui que ce soit faire une déclaration.... en grande partie pour les explications listées : manque de temps, effets bénins, effet déja connus et présents dans la notice, difficulté a établir un lien dse causalité quand il y a plusieurs traitement, imprssion que cela ne sert a rien, et peut étre avant tout parce que personne n'y pense au moment des faits.)
          Notre vieille terre est une étoile ou toi aussi tu brilles un peu....

          Commentaire


            Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

            Je ne me vois pas contacter le centre de pharmacovigilance, c'est évident..
            Dans les raisons évoquées, l'impression que ça ne sert à rien et que ça va entraîner une perte de temps doit primer; d'ailleurs, la migraineuse que je cite est infirmière, et quand je lui ai conseillé de signaler l'effet indésirable du médicament par principe, elle a rigolé et m'a dit "mais ça sert à rien !"

            D'ailleurs, je ne suis effectivement pas convaincue qu'il y ait une réelle utilité à se lancer dans une notification d'effets secondaires dans la situation actuelle, d'autant qu'apparemment la base de données de ces notifications est protégée par la clause de confidentialité pour raisons commerciales, et que le professionnel qui déclare n'aura pas de retour d'information..
            cath

            debout les crabes.. la mer monte !

            Commentaire


              Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

              Envoyé par moicat
              On dirait que vous considérez qu'un témoignage de patient n'a qu'une importance mineure dans la notification d'effets indésirables ;
              Tout à fait dans la mesure ou vous considérez comme mineur le fait de formuler une nouvelle hypothèse d'effet secondaire...

              Il faut plusieurs cas semblables pour pouvoir espérer conclure...


              Envoyé par moicat
              L'homme de l'art était le médecin prescripteur d'un centre anti-migraine parisien, et le témoignage de la patiente, personne crédible d'apparence, était accompagné du bilan hépatique.
              C'est bien ce que j'ai dis c'est un médecin lambda et non un médecin d'un centre de pharmacovigilance.


              Envoyé par moicat
              Une part importante de mon travail consiste à préparer, administrer et surveiller l'effet des traitements médicamenteux; sincèrement, c'est de plus en plus déprimant..
              Ben oui. Nous discutons enfin du véritable problème...
              Dernière modification par omedoc, 31/12/2009, 09h42.

              Commentaire


                Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

                Dans la série témoignage (rions un peu)
                Ce matin, je pars au centre de vaccination pour la deuxième injecton de Panenza pour mon fils.
                Il n'y a personne. ( comme candidats à la vaccination.) Le médecin qui me reçoit en rit un peu. Il me dit ensuite qu'il est bien embêté , me montre le papier qui indique que jusqu'a 8 ans, deux injections sont recommandées, à neuf ans, une seule. Il regarde mon fils (huit ans et deux mois) il est grand pour son âge. Du coup, je ne sais plus quoi faire (?). Que conseille-t-il ? Il me dit qu'il a sans doute fabriqué à peu près 40 à 50 % d'anticorps et que s'il a la grippe, là, de toutes façons c'est TAmiflu tout de suite. Or, si je pouvais éviter le coktail Vaccin + Grippe + tamiflu, je trouve que ce serait quand même mieux, non ? Donc deuxième injection, me dit il. Infirmière etc....Elle dit à mon fils "te voilà protégé" et je rajoute "jusqu'à l'an prochain." Elle me regarde estomaquée ;'L'année prochaine, faudra le refaire ? " je la regarde plus estomaquée encore : "ben c'est un vaccin contre la grippe, non ?"
                Elle va se renseigner me dit elle.
                En repassant devant elle, elle est en grande conversation avec un monsieur qui lui explique que l'an prochain, cela se fera surement en monodose chez le médecin traitant.
                Je n'ai jamais autant douté d'un acte médical de toute ma vie. Je préfère en rire, mais je me demande s'il ne serait pas plus judicieux d'en pleurer.

                Commentaire


                  Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

                  Le dernier bulletin de pharmacovigilance de l'AFSSAPS est toujours aussi confus.

                  Je vais me fâcher

                  La SEP décrite ne peut être celle de phepheps qui est plus ancienne.

                  Toujours pas de récapitulatif des cas graves ni de nouvelles des "investigations". En termes simples, ça s'appelle "cacher la merde au chat".

                  Commentaire


                    Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

                    Ouèp, ça devient pathétique.

                    C'est en somme l'histoire du virus qui veut se faire aussi gros que le boeuf.

                    Avec la bénédiction de Roselyne dans la rôle impossible du fabuliste.

                    Commentaire


                      Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

                      Bonjour Jeanne,
                      Envoyé par jeanne49
                      J'ai contacté le centre le pharmacovigilance. J'ai pas trouvé ça bien compliqué. J'ai été contactée téléphoniquement très vite après.

                      Je ne sais pas ce que ça donnera c'est vrai (prise en compte ou non).

                      Une fois que toutes ses dysfonctionnalités sont mises en évidence, c'est quoi la suite ? (j'ai un peu de mal avec le côté overblasé "ça ne servira à rien de toute façon ..." et ce, même -et d'autant plus- que je n'y connais rien !)
                      Vu le contexte de la campagne actuelle de vaccination anti-grippale, le recueil des données a été simplifié, mais c'est leur traitement qui pose un vrai problème d'opacité.
                      Oui, les milieux de la santé sont souvent blasés, ce qui ne les empêche pas de se sentir de plus en plus mal à l'aise et en discordance avec les autorités de référence dans leur pratique. Faudrait-il ne pas en parler, et, mieux encore, ne pas y penser ?
                      Ca signifierait juste que nous n'avons plus aucun espoir de changement, ni conscience du rôle que nous avons à remplir..
                      cath

                      debout les crabes.. la mer monte !

                      Commentaire


                        Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

                        Le doute est naturel, chez nous, personne n'est vacciné même mes deux petites filles, et je vous avoue qu'il m'arrive aussi de douter, donc, quelque soit le choix, il y a doute.

                        Commentaire


                          Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

                          Envoyé par d_dupagne
                          Le dernier bulletin de pharmacovigilance de l'AFSSAPS est toujours aussi confus.

                          Je vais me fâcher

                          La SEP décrite ne peut être celle de phepheps qui est plus ancienne.

                          Toujours pas de récapitulatif des cas graves ni de nouvelles des "investigations". En termes simples, ça s'appelle "cacher la merde au chat".
                          un deuxieme cas de poussée de SEP, OUF!! je me sens moins seul d'un coup! Même si je ne suis toujours pas repris dans le dernier bulletin!!

                          Commentaire


                            Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

                            Envoyé par d_dupagne
                            Bonjour
                            On en lit des vertes et des pas mûres sur le déroulement de la vaccination contre la nouvelle grippe A dans les centres.

                            Comment cela s'est-il passé pour vous ? (merci de ne pas utiliser cette discussion pour expliquer pourquoi vous ne vous êtes pas fait vacciner, je souhaite des témoignages de ceux qui l'ont fait).
                            je me suis fait vacciner en cette fin d'année .. dans un centre installé dans un gymnase d'école !

                            Bonne ambiance, on a fini au champagne !!(peut être utile car pas d'effet secondaire les jours suivants)

                            Pas de retour sur des cas à problème, par contre oui, pas de risque de vaccination pour les cas susceptibles d'en poser..


                            ...
                            Ah si , j'oubliais...
                            Dans les centres on met en avant une probable reprise d'un pic en février pour justifier la vaccination...

                            bof, tant que c'est pas en juillet pour aller dans l'eau ..hein !!
                            Dernière modification par wind, 02/01/2010, 13h26.

                            Commentaire


                              Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

                              Envoyé par wind
                              ...
                              Ah si , j'oubliais...
                              Dans les centres on met en avant une probable reprise d'un pic en février pour justifier la vaccination...

                              bof, tant que c'est pas en juillet pour aller dans l'eau ..hein !!
                              c'est impressionnant comme le discours semble standardisé. Ici c'est la même chanson...et maintenant on ajoute la saisonnière....
                              Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il change, le réaliste ajuste ses voiles.

                              William Arthur Ward

                              Commentaire


                                Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

                                Bonjour,

                                Quel motivation médicale donne-t-on pour lancer une campagne de vaccination antigrippale saisonnière actuellement ?
                                Liquidation des stocks ?
                                Dernière modification par moicat, 02/01/2010, 18h29.
                                cath

                                debout les crabes.. la mer monte !

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X