Annonce

Réduire

Informations légales

Règles du forum

Les règles et limitations de responsabilité qui suivent sont celles que les membres doivent valider lors de la procédure d'inscription. Cette annonce est un rappel permanent.
Elle contient d'autres éléments d'information sur le fonctionnement du site.

L'inscription à ce forum est gratuite, mais ne vous inscrivez pas si vous n'êtes pas en accord avec les règles de fonctionnement du forum détaillées ci-dessous. En cochant la case située sous ce texte et en cliquant sur "s'inscrire", vous exprimez votre accord sans réserve avec ces règles de fonctionnement :

1) Ce forum n'est pas un lieu de consultation médicale. Toutes les informations ou avis que vous pourrez lire ou recevoir ne doivent servir qu'à éclairer votre réflexion, mais en aucun cas à fonder une stratégie médicale qui doit être établie avec votre médecin. Vous devez donc informer votre médecin des informations trouvées sur ce site avant de prendre une quelconque décision concernant votre santé, car il est le seul à disposer de toutes les informations nécessaires pour vous aider utilement.

2) Les sites liés à partir des forums Atoute ne peuvent être contrôlés et Atoute ne peut être tenu pour responsable des conséquences de la lecture des pages citées ou liées dans nos forums. Vous vous engagez donc à exercer votre propre vigilance sur ces pages et à ne pas reprocher au site Atoute de vous avoir dirigé vers ces pages.

3) Ce service gratuit peut être interrompu à tout moment, ou des données peuvent être perdues, sans que vous puissiez faire grief à Atoute d'un quelconque préjudice.

4) Le fichier d'utilisateurs de ce forum est déclaré à la CNIL. Récépissé 722655. Vous avez accès à toutes vos données personnelles et pouvez les modifier à tout moment. Seul le pseudo que vous avez choisi ne peut être modifié que par un administrateur. N'utilisez jamais votre vrai nom pour vous inscrire, ni même un pseudo que vous utilisez dans d'autres forums et qui permettrait de vous identifier. Les données de santé sont sensibles et les messages seront indexés par les moteurs de recherche. Si vous souhaitez supprimer votre inscription, envoyez un message privé à l'administrateur (d_dupagne) par le forum pour authentifier votre demande ou postez une lettre à : Dr Dominique Dupagne, 2 rue de Phalsbourg 75017 Paris. Auparavant, modifiez tous les messages que vous souhaitez voir disparaître du forum, nous ne pourrons le faire pour vous. Il n'est pas possible de supprimer totalement un message, mais pouvez l'éditer et le remplacer par trois caractères, ... par exemple.

5) Prenez garde également à ne rien révéler dans vos messages qui permettent de vous identifier directement ou indirectement. Vous pourrez toujours modifier ou supprimer vos propres messages après les avoir postés, mais des extraits pourront être cités dans les réponses d'autres participants, et ces extraits ne pourront pas être supprimés.

6) Vous pouvez accepter ou refuser de recevoir des emails des administrateurs ou des autres membres. Ces options peuvent être changées à tout moment dans votre profil. Il est conseillé de répondre initialement oui à ces deux questions, sachant que votre email ne sera jamais communiqué à un autre membre qui devra utiliser un formulaire pour vous écrire.

7) Bien que les administrateurs et modérateurs de ce forum exercent une grande vigilance vis-à-vis des messages postés, il est impossible d'exclure la possibilité que vous soyez exposé à la lecture de messages choquants, destabilisants, ou au contenu illégal. Ces messages sont effacés par les modérateurs dès qu'ils en ont connaissance. Merci de leur faciliter la tâche en leur signalant de tels messages par un clic sur l'icône d'alerte. Si vous vous sentez trop fragile vis-à-vis de tels messages, vous ne devriez pas fréquenter les forums Internet en général. Atoute ne peut être tenu pour responsable des conséquences de la lecture de messages choquants, destabilisants, ou au contenu illégal.

8) En postant un message, vous acceptez le fait qu'il puisse être effacé ou déplacé par les modérateurs sans justification. Le volume de messages effacés sur les forums Atoute ne permet pas d'envoyer un mail d'explication pour chaque message effacé. Lisez attentivement la charte de chaque forum, son respect constitue la meilleure garantie contre l'effacement de vos messages.
Un comportement anormal pourra justifier une mise à l'écart des forums ou un bannissement, temporaires ou définitifs suivant la gravité de la faute. La Netiquette des forums contient les principaux motifs d'exclusion, mais d'autres situations pourront justifier un bannissement et il est impossible de les prévoir toutes à l'avance. Un bannissement ou une mise à l'écart sont toujours signalés par email contenant le motif de la sanction.

En contribuant aux débats vous cédez au site Atoute.org un droit d'exploitation du contenu de vos messages, notamment leur publication sur Internet, et ce sans limitation de durée.

9) Atoute se réserve la faculté de modifier ce règlement à tout moment. En continuant à utiliser le site Atoute, vous acceptez les modifications qui seraient ainsi intervenues et qui sont consultables en permanence par un lien sur la page d'accueil du site. L'invalidation éventuelle d'un des alinéas de ce règlement ne pourra en aucun cas invalider ce règlement en totalité. En cas de difficulté d'interprétation les litiges seront du ressort de la Loi et des juridictions françaises.

10) Ce site est financé par son responsable, le Dr Dominique Dupagne et par des publicités Google présentes sur certaines parties du site. Ce site ne bénéfice d'aucun autre financement. son histoire est ici !


11) Ce site est coadministré par trois médecins : Dominique Dupagne, Café_santé et Ln2. Ces deux derniers ont choisi l'anonymat pour être en conformité avec le code de déontologie français qui interdit aux médecins toute forme de publicité. Le Dr Dupagne ne prend pas de nouveaux patients à son cabinet. D'autres membres participent à l'administration du site ou à la modération des forums et ne sont pas médecins. Par sécurité, considérez qu'en dehors du Dr Dupagne, de Ln2, et de Café_santé, toute personne se déclarant médecin peut ne pas l'être.


Bon surf sur les forums Atoute.org et n'oubliez pas la Netiquette des forums !

Conformément à l'article R 4113-110 du code de la santé publique, les liens d'intérêt du docteur Dupagne peuvent être consultés ici

Dernière mise à jour le 2 octobre 2017
Voir plus
Voir moins

témoignages vaccination grippe A/H1N1

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #46
    Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

    Envoyé par jeanne49
    Vous lisez véritablement que ce que vous voulez bien lire: où ai-je dit qu'il n'y avait aucun risque ?
    En tout cas c'est laborieux pour avoir une réponse claire...

    Vous estimez donc qu'il y a un risque plus important de maladie autoimmune avec l'adjuvant que sans et que c'est pour cela qu'on évite de le donner chez l'enfant, mais que par contre pour les adultes on ne tient pas compte de cette différence de risque alors qu'on devrait en tenir compte....


    Vous allez encore dire que ce n'est pas cela.....

    Il n'y a strictement aucun sous entendu dans mes questions.

    En tant que médecin vaccinateur certains adultes particulièrement anxieux font pression sur moi pour la prescription de panenza, et je profite du forum pour faire préciser les motivations car lorsque je demande les raisons, dans le feu de l'action, elles ne sont pas très claires.

    j'ai l'impression qu'il s'agit surtout d'une demande contraphobique, c'est à dire de faire diminuer de façon irrationnelle la peur de la vaccination.

    Commentaire


      #47
      Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

      Envoyé par mariammin
      Bonjour
      Merci de vos réponses et prompt rétablissement a Lake.
      Donc ils sont au courant mais ils ne vous ont pas donné d'éxplication sur ce qui cause ces symptomes ni a l'Affsaps ni chez GSK?
      Je reste perplexe devant le nombre de témoignages qui se recoupent vers ces symptomes de paresthésies, dysésthésies, faiblesse musculaire a priori transitoires mais assez intenses manifestement.

      Quand a la pharmacovigilance c'est sous -déclaration chronique comme on disait ailleurs sur I-med, la procédure rebute tout le monde, est terriblement chronophage. Et la procédure de déclaration par le patient lui méme qui existe pour les vaccins H1N1 et les antiviraux n'est guère mieux (sans compter que peu de monde est au courant que cette procédure existe ni chez les patients ni chez les soignants qui pourrait le signaler aux patients recevant vaccins ou Tamiflu...)
      Bonjour,

      Je vais mieux, mais j'ai l'impression d'avoir fait mon GB toute seule sans soin, sans reconnaissance du corps médical: heureusement ça va mieux pour l'instant. Mais ce n'est pas anodin. Il y a quand même eu une atteinte j'en suis sûre.

      Commentaire


        #48
        Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

        Envoyé par Lake
        Bonjour,

        Je vais mieux, mais j'ai l'impression d'avoir fait mon GB toute seule sans soin, sans reconnaissance du corps médical: heureusement ça va mieux pour l'instant. Mais ce n'est pas anodin. Il y a quand même eu une atteinte j'en suis sûre.
        On pourra l'appeler syndrome GSK, le syndrome d'une bande de psychosomatiques que nous sommes, je commence à penser que
        nous avons servi de cobayes.

        Commentaire


          #49
          Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

          Envoyé par jeanne49
          [....] maintenant, je vous pose la question puisque vous êtes médecin: n'y a t'il véritablement aucune étude sur le sujet ? et que depuis le début, cette idée qu'un vaccin sans adjuvant apporterait théoriquement moins d'effets secondaires pour les raisons sus-citées (en partie) est sans fondement scientifique ? C'est ce que vous dites où j'ai encore rien compris ?
          Si on a cela en magasin :
          Le PANDEMRIX est un vaccin de type “Mock-up”. Il est issu du développement d'un vaccin "pandémique" contre le H5N1. Les essais cliniques ont été faits avec un vaccin contenant l’adjuvant AS03 et un antigène anti-H5N1.
          Pour produire rapidement le PANDEMRIX on a remplacé l'antigéne H5N1 par le H1N1. Mais c'est des tests précédents qu'on a extrapolé la tolérance de ce nouveau vaccin.

          On peut lire sur ce site officiel canadien le compte-rendu de la tolérance de ce vaccin. C'est assez édifiant sur le plan de la différence de tolérance :



          11.2 Vaccins contre la grippe H5N1 avec l’adjuvant de GSK

          11.2.1 Adultes

          Les sujets qui ont reçu le vaccin anti-H5N1 avec l’adjuvant AS03 de GSK ont généralement fait preuve de tolérance à son endroit. La douleur au point d’injection était significativement plus fréquente chez les sujets ayant reçu le vaccin anti-H5N1 contenant l’adjuvant (50 % à 96 %) que chez les sujets ayant reçu ce même vaccin sans adjuvant (38 % à 68 %)11 ou le vaccin contre la grippe saisonnière (27 % à 65 %)49. Cette réaction était prévisible, étant donné que l’adjuvant améliore l’immunogénicité en stimulant la réponse inflammatoire. La douleur était plus fréquente chez les sujets de 18 à 60 ans que chez les sujets de plus de 60 ans. Dans ces deux groupes d’âge, la douleur était moins fréquente après l’administration de la seconde dose49. D’autres réactions locales, notamment une rougeur, une induration, une enflure et une ecchymose, étaient plus fréquentes chez les sujets ayant reçu le vaccin anti-H5N1 contenant l’adjuvant AS03 que chez les sujets ayant reçu ce même vaccin sans adjuvant, le vaccin contre la grippe saisonnière ou le placebo, mais ces différences n’étaient pas toutes statistiquement significatives50. La plupart des symptômes locaux variaient de légers à modérés; ils ont disparu ou diminué d’intensité dans les 48 heures suivant l’administration du vaccin.
          Les symptômes généraux les plus souvent signalés après l’administration du vaccin anti-H5N1 contenant l’adjuvant AS03 étaient : fatigue (20 % à 41 %), myalgie (23 % à 40 %), céphalée (20 % à 35 %) et arthralgie (12 % à 19 %). Tous ces symptômes étaient plus fréquents chez les sujets ayant reçu le vaccin contenant l’adjuvant que chez les sujets ayant reçu le vaccin contre la grippe saisonnière, et moins fréquents chez les vaccinés de plus de 60 ans. De 2 % à 9 % des sujets ayant reçu le vaccin anti-H5N1 contenant l’adjuvant AS03 ont présenté de la fièvre et environ 1 %, des ganglions lymphatiques locaux enflés et/ou douloureux49. Les effets secondaires rares observés chez moins de 1 % des vaccinés comprennent : insomnie, paresthésie, somnolence, étourdissements, symptômes gastro-intestinaux, prurit et éruption cutanée52.
          11.2.2 Enfants

          Il existe des données d’une étude effectuée chez 388 enfants de 3 à 9 ans qui ont reçu le vaccin anti-H5N1 de GSK12,18,52. On a généralement observé une plus grande fréquence de symptômes locaux et généraux chez les sujets qui avaient reçu le vaccin avec adjuvant, comparativement aux sujets témoins qui avaient reçu un vaccin contre la grippe saisonnière sans adjuvant. Les taux étaient plus élevés pour la plupart des symptômes à la suite d’une dose entière de vaccin. À la suite d’une demi-dose de vaccin, les effets secondaires les plus courants étaient : douleur (49 %-68 %, avec adjuvant c. 29 %-58 %, sans adjuvant), enflure (12 %-14 %, avec adjuvant c. 3 %-19 %, sans adjuvant), induration (10 %-12 %, avec adjuvant c. 3 %-22 %, sans adjuvant) et rougeur (11 %-13 %, avec adjuvant c. 6 %-17 %, sans adjuvant)18. Une fièvre de plus de 39 °C a été notée chez 4 % des enfants de 3 à 5 ans qui ont reçu le vaccin avec adjuvant (0 % dans le groupe sans adjuvant), mais chez aucun des enfants de 6 à 9 ans (6 % dans le groupe sans adjuvant). Les autres effets secondaires généraux signalés chez les enfants de 3 à 5 ans comprennent : somnolence (8 % c. 3 %), irritabilité (8 % c. 3 %) et perte d’appétit (7 % c. 3 %) pour les vaccins avec adjuvant et sans adjuvant, respectivement. D’autres effets généraux observés chez les enfants âgés de 6 à 9 ans étaient la céphalée, la myalgie et l’arthralgie, mais les taux de ces effets n’étaient pas significativement différents de ceux des enfants qui avaient reçu le vaccin pour témoins sans adjuvant12. Il n’existe pas de données sur la réactogénicité pour les enfants âgés de moins de 3 ans.

          Commentaire


            #50
            Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

            La nuit d'avant hier a été difficile réveillée par des tremblements sur tout le corps, fourmillements mains-pieds-épaule. Je fais le 15 de la région de ST GERMAIN EN LAYE ou le médecin régulateur dit que mon cas n'est pas grave et qu'il n'enverra jamais les secours. Je le supplie en lui disant que si je vais à l'hopital en voiture je risque un accident. Le médecin me répond : vous faites commez vous voulez !
            Bref, j'ai pris un taxi pour aller dans un hopital parisien : ils m'ont dit que ce n'était pas grave, mais ils ont fait une déclaration à l'Affsaps.
            Maintenant ça va mieux.
            J'ai fait mon Gillain-Barré toute seule, sans soins...
            Nous sommes des milliers comme celà.

            Commentaire


              #51
              Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

              Envoyé par omedoc
              Oui, moi je sais...

              Et alors?

              C'est une question que je pose à Petal jam et à tous ceux qui préfèrent l'un à l'autre....
              J'ai un peu l'impression d'être prise pour une imbécile, d'autant que vous dites que vous avez lu "tout ça" avant nous - comment vous pouvez le savoir? Quand on pose une question pour ensuite répondre que vous le savez déjà, on est en droit de se poser des questions sur les sous-entendus - et il ne suffit pas de dire qu'il n'y en a pas! Ce n'était pas réellement une question alors.

              Bon, je réponds quand même - je sais qu'il y a des risques avec tous les vaccins mais les adjuvants type squalene ont été mis en cause dans le syndrome de la guerre du golfe, at l'absence de nocivité n'est toujours pas complètement établie, si la grippe A tuaient à tour de bras (comme on l'avaitprévu à l'origine) je ferais vacciner mes enfants sans arrière pensée. Ce n'est pas le cas, c'est pourquoi le fait que les fabricants ont réussi à obtenir la levée de leur responsabilité légale aux Etats Unis en cas de problèmes éventuels imputables au vaccin m'interroge.

              Les chiffres exacts sont quasi-impossibles à obtenir, mais vu la faible mortalité (apparemment) de la grippe A, je ne vois pas pourquoi je les ferais vacciner par un produit dont on ne connaît pas les effets à long terme,

              De toute façon, puisqu'on est en plein milieu de l'épidémie, sachant qu'il faut 3 semaines pour être protégé après vaccination, est-ce réellement utile? Peut-être qu'il y aura un deuxième pic - mais ce n'est pas sûr.

              Commentaire


                #52
                Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

                Envoyé par Equinox
                Bonjour Monsieur

                Ben non je n'ai aucun intérêt pécunier dans une quelconque industrie, et je suis désolé de nuire à votre petit commerce de mise sur le marché du virus de la peur. J'essaie simplement d'informer les gens en ayant le plus possible d'objectivité et de crédibilité. Il n'y a pas d'intérêt à répertorier des signes décrits avec une plus ou moins bonne objectivité, sans avoir une méthode scientifiquement étudiée. celà ne sert qu'à exciter les peurs et la malveillance parfois.
                Bonjour Equinox

                Désolé que vous ayez mal pris la question de Jean-Jacques Fraslin, mais il était normal qu'il la pose.

                Nous avons la preuve, en France, d'un sous-déclaration manifeste des effets indésirables (en imposant une consultation médicale pour leur déclaration) et un maquillage des cas graves (la SEP de phephets) devenue une paresthésie.

                Nous sommes donc méfiants. Je demandé à phephets de me permettre d'authentifier son témoignage, ce qu'il a fait.

                JJ Fraslin ne fait pas commerce de la peur, il essaye comme moi de demêler le vrai du faux, et je peux vous dire qu'en France, c'est très difficile. Comme vous l'avez lu, il a fait vacciner ses enfants.

                Commentaire


                  #53
                  Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

                  Merci beaucoup pour la réponse. Je vais essayer de voir si on peut faire la même chose dans notre centre de vaccination locale. Donc à 8 ans, c'est Panenza de toute façon? (Mon plus jeune aura 9 ans en 2010).

                  C'était surtout pour les plus grands que je me posais la question - or Omedoc a l'air de dire que pour lui c'est Pandemrix ou rien pour les ados...
                  Envoyé par Jean-Jacques Fraslin
                  Bonjour

                  Ils ont été vaccinés dans le centre de vaccination.
                  Le protocole officiel pour les enfants de 8 ans et plus c'est :
                  - Pandemrix après 9 ans et PANENZA ou FOCETRIA) avant 9 ans.
                  L'AMM (Notice officielle d'Autorisation de Mise sur le Marché) du PANENZA indique qu'il deux injections avant 8 ans et une injection après 8 ans.


                  Pour les moins de 8 ans, c'est PANENZA.

                  En pratique le médecin vaccinateur ne peut obliger un parent à faire vacciner son enfant de plus de 9 ans par PENDEMRIX d'autant que le PANENZA dispose d'une AMM l'autorisant pour les adolescents et les adultes (une seule injection aussi après 8 ans).

                  Commentaire


                    #54
                    Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

                    Envoyé par Jean-Jacques Fraslin
                    Si on a cela en magasin :
                    Le PANDEMRIX est un vaccin de type “Mock-up”. Il est issu du développement d'un vaccin "pandémique" contre le H5N1. Les essais cliniques ont été faits avec un vaccin contenant l’adjuvant AS03 et un antigène anti-H5N1.
                    Pour produire rapidement le PANDEMRIX on a remplacé l'antigéne H5N1 par le H1N1. Mais c'est des tests précédents qu'on a extrapolé la tolérance de ce nouveau vaccin.
                    Mais il faut dire aussi que le vaccin H5N1 avait été développé en tenant compte de la gravité de la maladie, dont la virulence reconnue autorisait de prendre certains risques et mesure d'urgences. C'était un vaccin de "circonstances exceptionnelles". Ce qui n'a pas lieu d'être avec le vaccin H1N1, car elle fait manifestement moins de dégâts que la grippe saisonnière. Une vaccination ciblée sur les personnes à risque se justifierait, c'est tout.

                    Le seul document officiel en français concernant le Pandermix est là :
                    http://www.emea.europa.eu/humandocs/.../H-832-fr1.pdf

                    et dedans, vous pouvez vérifier, il y a bien ces passages (vous avez dit cobayes ?), qui ne correspondent en rien à ce que racontent les médias :




                    Et ceux qui lisent l'anglais, je vous invite vraiment, encore une fois, à étudier soigneusement ce document de l'Agence Européenne du Médicament:
                    http://www.emea.europa.eu/pdfs/influenza/79038609en.pdf

                    Je suis désolée, mais il est hors de question que je prenne un tel risque avec ma famille pour une maladie hypothétique, d'autant que nous sommes très peu sensibles à la grippe (d'ailleurs nous avons côtoyé un H1N1 "reconnu" sans développer d'autres symptômes qu'un coup de fatigue passager et deux-trois toussotis)...

                    Et ce n'est pas les circonlocutions terrorisantes, et dangereusement Knock-attitude, de la ministresse qui me feront changer d'avis.


                    edit : ce forum étant réservé aux témoignages après vaccination, ce message ne devrait pas se trouver là, à ceci près qu'il amène des données sur des réactions, ce qui permet peut-être une comparaison..? Quoiqu'il en soit, je ne continuerai donc pas cette discussion ici et prie les modérateurs de bien vouloir m'excuser.
                    Dernière modification par Lohiel, 11/12/2009, 19h26.

                    Commentaire


                      #55
                      Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

                      Envoyé par Lohiel
                      Je suis désolée, mais il est hors de question que je prenne un tel risque avec ma famille pour une maladie hypothétique, d'autant que nous sommes très peu sensibles à la grippe (d'ailleurs nous avons côtoyé un H1N1 "reconnu" sans développer d'autres symptômes qu'un coup de fatigue passager et deux-trois toussotis)...

                      Et ce n'est pas les circonlocutions terrorisantes, et dangereusement Knock-attitude, de la ministresse qui me feront changer d'avis.
                      Exactement, et c'est pour cela aussi que je n'ai pas tellement apprécié le ton méprisant d'Omedoc non plus.
                      C'est un peu la même chose : "Faites-nous confiance, nous savons, et vous n'en savez rien" - sauf que quand il y a un problème, ils s'abritent tout de suite derrière le consentement éclairé. Y'a pas comme une incohérence, là?
                      On est censés être "éclairés", mais sans poser de questions gênantes quand même - et il faudrait aussi qu'on arrive nécessairement à la conclusion voulue par les "autorités".

                      Commentaire


                        #56
                        Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

                        Envoyé par jeanne49
                        Non, effectivement, ce n'est pas cela.

                        Je n'avais pas compris le sens de vos questions, dès le départ. Ca aurait été plus clair de dire explicitement les choses,
                        J'ai posé des questions de la façon la plus neutre possible, et pourtant elles ont été mal interprétées.


                        Pour pouvoir donner une information éclairée il faut connaître les motivations des personnes


                        Envoyé par jeanne49
                        Mais si vous la posez, c'est uniquement parceque vous savez que personne ne peut, pour l'instant, donner une réponse chiffrée...
                        Non, non, je ne sais pas tout...


                        Envoyé par jeanne49
                        Disons que l'idée collective suppute qu'un vaccin qui bouscule théoriquement moins le SI a moins de probabilité de donner des effets secondaires relatifs à un SI perturbé (schématisons: adujant = Système immunitaire très sollicité, très vite, très fort = potentiellement méchant vilain pour les gens qui ont peur de développer une allergie quelconque. Sans adjuvant = doux, gentil, respectueux et je rajouterai "sans toutes ces saloperies que les labos ont mis dedans pour que ça coûte moins cher" comme entendu par ci par là)... est-ce plus clair ?
                        Très très intéressante réponse (sans aucun sous entendu ni ironie). Et je vous remercie de votre sincérité.

                        Il s'agit d'un raisonnement "pharmacologique" et/ou "physiopathologique" qui repose sur l'hypothèse que le pandemrix "bousculerait" plus le système immunitaire, et que plus un vaccin est rapidement efficace plus il serait "méchant".
                        Par ailleurs moins il y aurait de molécules chimiques mieux cela serait. Ce qui m'amène à penser que si l'on dit que le pandemrix est plus surement efficace cela risque d'être vécu comme un risque supplémentaire. le mieux étant un traitement en douceur. Par ailleurs il est difficile de contre argumenter sur l'existence d'une molécule chimique en plus ou en moins. A la limite il faudrait faire le compte des molécules excipient compris... A noter qu'il y aurait moins de virus tué dans le pandemrix

                        Envoyé par jeanne49
                        maintenant, je vous pose la question puisque vous êtes médecin: n'y a t'il véritablement aucune étude sur le sujet ? et que depuis le début, cette idée qu'un vaccin sans adjuvant apporterait théoriquement moins d'effets secondaires pour les raisons sus-citées (en partie) est sans fondement scientifique ? C'est ce que vous dites où j'ai encore rien compris ?
                        Mon opinion sur le sujet ne compte absolument pas. Je ne suis pas une expert en grippe. les experts de la grippe travaillent sur ce sujet tous les jours, plusieurs heures par jour. Je fais pour ma part confiance aux experts car je ne vois pas sinon à qui faire confiance pour décider. Donc j'ai pris la décision de me faire vacciner (sans aucune crainte) puisque je suis vaccinateur, mais sinon je ne me serais pas fait vacciné. je préfère faire confiance (confiance critique = non aveugle)aux experts plutôt qu'aux grandes gueules qui s'expriment par ci par là... donc je pense qu'il n'y a pas plus de risque avec ou sans adjuvent, mais je peux me tromper. je n'ai aucune certitude. Et à ma connaissance il n'y a encore aucune (grande) étude sur les effets secondaires du Panenza à part celle qui a donné lieu à l'AMM. Si quelqu'un connaît? je suis preneur...

                        Par contre ceux qui sont certains d'un surrisque devraient faire un procés à Bachelot, style sang contaminé...
                        Dernière modification par omedoc, 11/12/2009, 19h50.

                        Commentaire


                          #57
                          Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

                          Envoyé par petal_jam
                          Exactement, et c'est pour cela aussi que je n'ai pas tellement apprécié le ton méprisant d'Omedoc non plus.

                          C'est une attaque personnelle et donc petal_jam c'est fini pour moi.

                          Commentaire


                            #58
                            Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

                            Envoyé par d_dupagne
                            JJ Fraslin ne fait pas commerce de la peur, il essaye comme moi de demêler le vrai du faux, et je peux vous dire qu'en France, c'est très difficile. Comme vous l'avez lu, il a fait vacciner ses enfants.
                            En passant:
                            Internet rique d'entraîner des réactions de groupe (qui reposent sur la contagion de l'émotion et non sur la raison): quelqu'un crie au loup et c'est la panique, Panurgisme aussi...

                            Commentaire


                              #59
                              Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

                              Bonsoir

                              C'est un peu (beaucoup) hors sujet par rapport à la discussion, mais pour ceux qui s'intéressent à la genèse de la folie pendémique franco-française, il est important de lire attentivement ce document français officiel du Haut Conseil de la santé publique ( Commission spécialisée Maladies transmissibles - Comité technique des vaccinations ) sur la pertinence comparée de l’utilisation d’un vaccin pandémique ou d'un vaccin monovalent, sans adjuvant, dirigés contre le virus grippal A(H1N1) v:
                              http://www.hcsp.fr/docspdf/avisrappo...90622_H1N1.pdf


                              Omedoc se justifie en disant :

                              « Mon opinion sur le sujet ne compte absolument pas. Je ne suis pas une expert en grippe. les experts de la grippe travaillent sur ce sujet tous les jours, plusieurs heures par jour. Je fais pour ma part confiance aux experts car je ne vois pas sinon à qui faire confiance pour décider. »


                              Et bien puisque nous devons faire confiance à des experts, cet été, ceux du Haut Conseil de la Santé Publique écrivaient par exemple au sujet de l’adjuvant :
                              Concernant les adjuvants de type émulsion lipidique, il est impératif d’insister sur l’absence de données de tolérance à long terme lors de l’utilisation de cette classe d’adjuvant, notamment en cas de vaccination de masse. La perspective d’utiliser dans ces conditions un vaccin contenant un adjuvant stimulant fortement l’immunité chez des sujets dont le système immunitaire est en pleine maturation [enfants ] ou modifié n’est pas sans soulever de nombreuses questions et doit être étudiée.
                              Donc sur ce forum ou sur i-med, nous essayons de soulever ces nombreuses questions malgré les mises en cause plus ou moins sincères.
                              Nous ne faisons pas de commerce de la peur, nous tentons de lancer celui de la raison. C'est cela la démocratie sanitaire.



                              Envoyé par d_dupagne
                              Bonjour Equinox

                              Désolé que vous ayez mal pris la question de Jean-Jacques Fraslin, mais il était normal qu'il la pose.

                              Nous avons la preuve, en France, d'un sous-déclaration manifeste des effets indésirables (en imposant une consultation médicale pour leur déclaration) et un maquillage des cas graves (la SEP de phephets) devenue une paresthésie.

                              Nous sommes donc méfiants. Je demandé à phephets de me permettre d'authentifier son témoignage, ce qu'il a fait.

                              JJ Fraslin ne fait pas commerce de la peur, il essaye comme moi de demêler le vrai du faux, et je peux vous dire qu'en France, c'est très difficile. Comme vous l'avez lu, il a fait vacciner ses enfants.

                              Commentaire


                                #60
                                Re : témoignages vaccination grippe A/H1N1

                                Envoyé par Jean-Jacques Fraslin
                                Bonsoir

                                Omedoc se justifie en disant :
                                Bonsoir,

                                Je ne me justifie jamais: "Never explain, never complain."

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X