Annonce

Réduire
Aucune annonce.

6 ans plus tard...

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    6 ans plus tard...

    Bonjour à tous, bonjour Dr Dupagne, peut-être vous souvenez-vous de moi?
    J'ai arrêté de fumer avec l'aide de ce forum il y a 6 ans. Et oui, enceinte en pleine canicule 2003 j'avais décidé d'en finir avec la cigarette. Pari tenu..pendant 4 ans.
    Je n'ai pas touché une cigarette jusqu'en 2007! et sincèrement j'étais certaine d'être devenue une non fumeuse. Je me suis même mise à courir, j'ai fait quelques marathons et 100km. Bref, c'était gagné!
    Et puis en 2007, sans raison, juste comme ça, pour voir, pour me rappeler, j'ai rallumé une cigarette, puis deux, puis trois, puis acheté un paquet.
    Et me voici deux ans plus tard dans la même démarche. J'ai arrêté de fumer ce matin sur un coup de tête comme il y a 6 ans, un grand coup de ras le bol, je ne supporte plus cette prison, cette odeur, l'image que ça me renvoie, les supplications de mon ami, de mes enfants, de mes parents.
    Me voici donc de nouveau parmi vous sur le chemin de la libération.

    En fait aujourd'hui tout va bien. Grosse fumeuse pourtant, 1 paquet par jour, incapble de n'avoir pas un paquet sur moi, angoissée à l'idée de prendre l'avion 3h sans clope, je trouve l'arrête facile comme la dernière fois. J'ai bien sûr de grosses envies, des coups de déprime sévères de 5' de temps en temps, mais ma détermination est telle qu'elle en est inébranlable, comme la dernière fois. Et je prends du plaisir dans l'effort que me demande ce sevrage, comme la dernière fois.

    Ce qui m'inquiète c'est la suite. J'ai arrêté 4 ans pour reprendre bêtement. Vous m'auriez dit quelques jours avant de reprendre une cigarette que je refumerai un jour j'aurais vraiment bien ri. Alors que s'est-il passé? Et comment me préserver de cela la prochaine fois, ou est la faille?

    Alexandra
    Dernière modification par Aleka, 16/02/2009, 14h42.

    #2
    Re : 6 ans plus tard...

    Bon courage !!!!!!!!!!!
    on ne se connait pas je ne suis là que depuis 1 an
    j'ai arrêté sans substituts non plus
    Je serai là pour t'aider en cas de besoin

    Commentaire


      #3
      Re : 6 ans plus tard...

      Merci Mamie!!!
      J'aurai sans doute besoin de vous tous, et je tâcherai aussi d'être là pour ceux qui en ont besoin.

      Alexandra

      Commentaire


        #4
        Re : 6 ans plus tard...

        je me retrouve dans ton récit j'étais incapable de rester plus de deux heures sans fumer ,mais je fumais à
        l'extérieur

        j'ai stoppé d'un coup un dimanche matin ,je me souviens encore de l'heure,je n'ai pas vraiment ressenti de stresse en défumant ,pas d'angoisses,si je fais le bilan ça n'a pas été difficile ou pas insurmontable




        Une chose que j'ai compris en étant sur le forum et en lisant les discutions ne jamais en retoucher une!!!!!!!



        et surtout si je devais refumer je sais très bien que je ne redéfumerais jamais plus


        dire que je n'ai plus d'envies au bout d'un an serait faux

        A bientot

        Commentaire


          #5
          Re : 6 ans plus tard...

          Merci pourvos experiences qui prouvent bien qu il ne faut jamais retoucher une clope , sinon , c est rechute garantie....

          Et dire que j'ai des potes qui fume une clope de temps en temps , comme ça et qui ne sont jamais devenus de vrais fumeurs.....Comme quoi on est tous differents.

          Bon courage en tous les cas , je serais là pour te soutenir si besoin , meme si ça fait que 16 jours que j'ai arreté.

          Si je peux aider , ce sera avec plaisir!

          Amicalement

          gros bisous
          Arret de l'alcool le 29/07/08 Rechute mars 2014 Reprise abstinence le 28/04/2014
          Arret de la clope le 01/02/09 à 23h

          Commentaire


            #6
            Re : 6 ans plus tard...

            Envoyé par Aleka
            Bonjour à tous, bonjour Dr Dupagne, peut-être vous souvenez-vous de moi?
            J'ai arrêté de fumer avec l'aide de ce forum il y a 6 ans. Et oui, enceinte en pleine canicule 2003 j'avais décidé d'en finir avec la cigarette. Pari tenu..pendant 4 ans.
            Je n'ai pas touché une cigarette jusqu'en 2007! et sincèrement j'étais certaine d'être devenue une non fumeuse. Je me suis même mise à courir, j'ai fait quelques marathons et 100km. Bref, c'était gagné!
            Et puis en 2007, sans raison, juste comme ça, pour voir, pour me rappeler, j'ai rallumé une cigarette, puis deux, puis trois, puis acheté un paquet.
            Et me voici deux ans plus tard dans la même démarche. J'ai arrêté de fumer ce matin sur un coup de tête comme il y a 6 ans, un grand coup de ras le bol, je ne supporte plus cette prison, cette odeur, l'image que ça me renvoie, les supplications de mon ami, de mes enfants, de mes parents.
            Me voici donc de nouveau parmi vous sur le chemin de la libération.

            En fait aujourd'hui tout va bien. Grosse fumeuse pourtant, 1 paquet par jour, incapble de n'avoir pas un paquet sur moi, angoissée à l'idée de prendre l'avion 3h sans clope, je trouve l'arrête facile comme la dernière fois. J'ai bien sûr de grosses envies, des coups de déprime sévères de 5' de temps en temps, mais ma détermination est telle qu'elle en est inébranlable, comme la dernière fois. Et je prends du plaisir dans l'effort que me demande ce sevrage, comme la dernière fois.

            Ce qui m'inquiète c'est la suite. J'ai arrêté 4 ans pour reprendre bêtement. Vous m'auriez dit quelques jours avant de reprendre une cigarette que je refumerai un jour j'aurais vraiment bien ri. Alors que s'est-il passé? Et comment me préserver de cela la prochaine fois, ou est la faille?

            Alexandra

            Bonjour alexandra,


            Ton désir inconscient était probablement de renouer avec des sensations du passé, des moments un peu idéalisés, une petit regain de nostalgie.

            "Plus de taffe pour voir" devrait être le credo du défumeur.

            Beaucoup d'entre- nous ont commis cette erreur.

            Quand on est averti, on devient prudent.

            Je te souhaite du succès dans ton entreprise, si tu as besoin de soutien, pas de problème nous serons là.


            Bien faire et laisser dire
            Gaby!

            Commentaire


              #7
              Re : 6 ans plus tard...

              coucou a tous
              moi je pense qu on ne devient jamais non-fumeur.
              on est abstinent.
              car des qu on reprend une taffe c est repartie.
              bon courage
              Abstinente depuis le 12/01/09
              ETRE BLONDE PEUT ETRE UN POINT FORT
              http://monbloggymoi.blogspot.fr/

              https://www.facebook.com/?ref=tn_tnm...42567152439467



              Commentaire


                #8
                Re : 6 ans plus tard...

                bonsoir Aleka

                alors voilà moi c'est un peu ça qui me fout les chtouille c'est de savoir qu'on peut la reprendre n'importe quand dans le temps.

                à la fois ça fait peur parce que tu te dis que jamais tu t'en sortiras mais: et de une tu as des poumons qui ont respiré pendant 4 ans
                et de deux, je pense que cette arrêt t'as permis de comprendre, murir et consolider ton envie de ne plus fumer et ça c'est positif.

                comme le dit Galaxxie on est abstinent par rapport au tabac et non pas ex-fumeur ce qui implique zéro clope, ça on le savait puis une détermination sans faille.


                se sentir bien de ne plus fumer c'est déjà ça, après .............et bien c'est après !



                bon courage

                Commentaire


                  #9
                  Re : 6 ans plus tard...

                  Bonjour à tous!

                  Et bien j'entame mon deuxième jour et....
                  Je me sens complètement déprimée, je sens parfois comme un grand vide insurmontable. Et puis ça passe. Et puis ça revient...
                  Je travaille au 6ème étage et quand je me sens mal je descends avec l'ascensseur et je remonte à pied, ça marche pas mal.

                  Je me sens épuisée. Et pourtant hier je me suis endormie à 21h30!!! je ne tenais plus debout, je n'ai même pas pu lire plus de deux pages. Dormir, dormir, c'est encore l'idée la plus présente ce matin. Bref je suis exténuée. J'ai dormi profondément mais je me suis réveillée au moins 5 fois dans la nuit, transpirante (???), ça ne m'était jamais arrivé.

                  Je n'arrive pas à me concentrée. Je n'ai pas envie de travailler, j'ai juste envie de trouver le moyen de tromper l'ennui. Oui, en fait je m'ennuie. Il va falloir que je trouve des substituts à ces 20 cigarettes X 5 minutes par jour = 1h40!!!

                  Mais la détermination est toujours là. Je fais un peu de sport tous les midi (j'ai la chance d'avoir une salle au travail), je vais essayer de courir aujourd'hui. je vais voir si je trouve déjà quelques bénéfice à ces 24h d'arrêt.

                  En tout cas l'idée d'un sevrage définitif fait petit à petit son chemin, je comprends au fil des heures que je peux vivre, marcher, manger, aimer, sans fumer, que la vie normale est une vie sans cigarettes et non pas l'inverse. C'est raiment dur parfois, mais je sais que je vais y arriver.

                  BOnne journée à tous!!

                  Commentaire


                    #10
                    Re : 6 ans plus tard...

                    Envoyé par Aleka
                    Bonjour à tous, bonjour Dr Dupagne, peut-être vous souvenez-vous de moi?
                    J'ai arrêté de fumer avec l'aide de ce forum il y a 6 ans. Et oui, enceinte en pleine canicule 2003 j'avais décidé d'en finir avec la cigarette. Pari tenu..pendant 4 ans.
                    Je n'ai pas touché une cigarette jusqu'en 2007! et sincèrement j'étais certaine d'être devenue une non fumeuse. Je me suis même mise à courir, j'ai fait quelques marathons et 100km. Bref, c'était gagné!
                    Et puis en 2007, sans raison, juste comme ça, pour voir, pour me rappeler, j'ai rallumé une cigarette, puis deux, puis trois, puis acheté un paquet.
                    Et me voici deux ans plus tard dans la même démarche. J'ai arrêté de fumer ce matin sur un coup de tête comme il y a 6 ans, un grand coup de ras le bol, je ne supporte plus cette prison, cette odeur, l'image que ça me renvoie, les supplications de mon ami, de mes enfants, de mes parents.
                    Me voici donc de nouveau parmi vous sur le chemin de la libération.

                    En fait aujourd'hui tout va bien. Grosse fumeuse pourtant, 1 paquet par jour, incapble de n'avoir pas un paquet sur moi, angoissée à l'idée de prendre l'avion 3h sans clope, je trouve l'arrête facile comme la dernière fois. J'ai bien sûr de grosses envies, des coups de déprime sévères de 5' de temps en temps, mais ma détermination est telle qu'elle en est inébranlable, comme la dernière fois. Et je prends du plaisir dans l'effort que me demande ce sevrage, comme la dernière fois.

                    Ce qui m'inquiète c'est la suite. J'ai arrêté 4 ans pour reprendre bêtement. Vous m'auriez dit quelques jours avant de reprendre une cigarette que je refumerai un jour j'aurais vraiment bien ri. Alors que s'est-il passé? Et comment me préserver de cela la prochaine fois, ou est la faille?

                    Alexandra
                    Coucou

                    Je trouve trop triste ton message,juste avce une,tout est reparti...
                    .
                    Alors je te souhaite de réussir et d'être de nouveau ex-fumeuse,on est tous là et malgré toi,ton expérience me conforte encore dans le fait que je ne reprendrai jamais juste une clope pour voir même après longtemps...

                    Plein de gros bisoux!!!

                    Commentaire


                      #11
                      Re : 6 ans plus tard...

                      En tout cas l'idée d'un sevrage définitif fait petit à petit son chemin, je comprends au fil des heures que je peux vivre, marcher, manger, aimer, sans fumer, que la vie normale est une vie sans cigarettes et non pas l'inverse
                      rappelle toi que tu as vécu sans la pendant 4 ans et que tu étais bien sans elle !....

                      Bon courage à toi

                      Commentaire


                        #12
                        Re : 6 ans plus tard...

                        Bonjour à tous!
                        Me voici à la fin de mon troisième jour. Je me sens...bizarre. Déterminée toujours mais avec de brefs passages (2' max) où je me dis que je n'y arriverai pas.
                        Les envies passent assez vite avec mon histoire d'escalier (et je vais gagnner des fesses en béton au passage...).
                        En fait je gère au jour le jour, je pourrais presque dire de l'heure à l'heure. Je suis extrêmement fatiguée, je transpire anormalement la nuit (ça c'est incroyable d'ailleurs!), et je ne sais pas comment je vais gérer ma soirée avec des amis (non fumeurs) demain, encore moins le retour chez moi (car je suis en déplacement) demain soir sachant qu'il y a cigarettes, cendriers etc...partout dans la maison.

                        Pour conclure la journée, je tiens le cap et je me change les idées quand elles deviennent fumeuses.

                        Alexandra

                        Commentaire


                          #13
                          Re : 6 ans plus tard...

                          Je te souhaite bon courage alexandra.

                          Bisous
                          Arret de l'alcool le 29/07/08 Rechute mars 2014 Reprise abstinence le 28/04/2014
                          Arret de la clope le 01/02/09 à 23h

                          Commentaire


                            #14
                            Re : 6 ans plus tard...

                            Envoyé par galaxxie33
                            coucou a tous
                            moi je pense qu on ne devient jamais non-fumeur.
                            on est abstinent.
                            car des qu on reprend une taffe c est repartie.
                            bon courage
                            je pense que nous avons un gros avantage par rapport à quelqu'un qui n'a jamais fumé: nous connaissons bien le piège de la cigarette

                            N'oublions pas qu'avant d'être fumeurs, nous étions tous sans exception , non fumeurs

                            A part cela Alexandra, tu as réellement repris comme ça sans raison, pour voir ou bien inconsciemment il y a eu des évènements extérieurs qui ont fait que ?
                            Dernière modification par satis, 18/02/2009, 18h01.

                            Commentaire


                              #15
                              Re : 6 ans plus tard...

                              Envoyé par satis
                              je pense que nous avons un gros avantage par rapport à quelqu'un qui n'a jamais fumé, car nous connaissons bien le piège de la cigarette
                              Tu crois que nous avons un gros avantage ??? moi je crois que quelqu'un qui n'a jamais fumé, n'a aucun souci pour défumer !!!

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X