Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Il y a 16 jours déjà que tu m'as quittée

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Il y a 16 jours déjà que tu m'as quittée

    Bonjour le Monde,

    Ma lettre ouverte à ma pire meilleure ennemie est en quelque sorte mon exutoire de bonheur d'avoir enfin pu me séparer, me libérer d'elle.

    "Il y a 16 jours déjà,
    16 jours, qui dans les premiers ont été pleins de creux et de bosses tant je pensais à toi, jusque même dans mon demi-sommeil.
    Mes neurones se cognaient aux murs de mon cerveau, comme le ferait une autotamponneuse sans conducteur aux rebords de la piste.
    Pourtant, tu ne m'a pas manquée en tant que tel, nenni.
    Tu étais juste dans ma tête, parfois dans le creux de mon ventre, de manière intempestive et souvent irrationnelle.
    Mais mon Coeur, Lui, ne t'appartenais déjà plus depuis longtemps, en fait, il ne t'a jamais appartenu. Je ne t'ai jamais aimée, ni ton goût, ni ton odeur, ni même l'attitude que tu me conférais.

    Pourtant, tu m'as esclavagée pendant près de 34 ans.
    Tu m'avais attachée "au village" avec une corde suffisamment longue pour me faire croire que j'étais libre.
    Le pire était que j'étais volontaire... Volontaire certes, mais à l'insu de mon plein gré ! Mon cerveau-Robot, ses automatismes t'avaient ouvert la porte, t'avaient associée à mon cerveau-Raison, trop faible pour te résister sur la durée.
    Mais mon cerveau-Coeur, Lui, a juste été esclave.
    Quel esclave aime son esclavagiste ?

    16 jours déjà que tu m'a quittée.
    Liberté, Air, Gestuelle, Matière, Dynamisme... Tout est bien plus intense et plus pur depuis que tu es sortie de ma vie.
    Je revis en me faisant du bien et encore plus de bien, tous les jours.
    Mon corps est à nouveau le Temple qu'il fut jadis. Je suis en harmonie en son sein. Je respire sa force.

    16 jours déjà... et à jamais je te rejette toi, la fume, et oui da, c'est ce que je désire de tout mon Coeur."

    #2
    Re : Il y a 16 jours déjà que tu m'as quittée

    Bonjour Milady,

    La clope est tentatrice, le bonheur et la sérénité que tu as retrouvées, conservent les bien en ta mémoire,

    il se peut que la traitresse revienne te rappeler à ton souvenir, dans ce cas résiste, la fierté de ta réussite est un bon rempart!

    Bravo pour tes 16 jours de sevrage!

    Bienvenue sur le Forum!


    Bien faire et laisser dire
    Gaby!

    Commentaire


      #3
      Re : Il y a 16 jours déjà que tu m'as quittée

      Hey Gabrielle,
      Merci pour ton encouragement.
      Envoyé par gabrielle elise
      le bonheur et la sérénité que tu as retrouvées, conservent les bien en ta mémoire
      Absolument.
      L'état d'esprit dans lequel nous sommes juste avant la défume est primordial.
      Comme le dit le Pr. Molimard, si nous n'avons QUE des motifs (même s'il en faut aussi) à notre défume, nous avons moins de chances de réussite que si nous avons la MOTIVATION, le Coeur (le Désir) donc, à notre arrêt.
      Je n'en suis pas à ma première tentative, ni la première fois que je me sens ainsi libérée et en réelle JOIE. Je n'étais pas mûre.
      Cependant, les expériences de ces tentatives passées de stoppeuse et les leçons que j'en ai tirées, me rendent aujourd'hui plus sereine, plus humble également, inexorablement presque.
      Je crois que la différence réside en l'acceptation d'avoir été, d'avoir vécu avec cette pire meilleure ennemie. Ce fut alors anyway aussi ma vie, avec ses creux et ses bosses, exactement telle qu'elle le sera, je le souhaite, pour le restant de ma vie en tant que ex-fumeuse.
      Envoyé par gabrielle elise
      il se peut que la traitresse revienne te rappeler à ton souvenir
      Oh que oui ! Elle fut et est, moins, encore là à louvoyer, les premiers trois jours surtout.
      Néanmoins, de mon ressenti, si nous partons dans cette expérience avec, dès le premier pas, l'intention de la vivre comme une Aventure de Liberté, de Changements et de Bienfaits, je dois dire que la difficulté en devient minimisée, pourtant IMPORTANTE à la sensation de VIE, donc vraiment emplie surtout de JOIE. Ce passage à l'acte est quasi indolore si nous nous remettons dans cet axe à chaque fois qu'elle revient nous tarauder.
      Après ces premiers jours, de plus en plus, inexorablement, c'est l'Aventure elle-même qui nous tient au ventre (juste là où se trouvait le manque).
      "Même la plus grande des Aventures commence par un simple pas."
      J'ajoute : Le pas suivant est à chaque pas encore plus sûr, léger et fort.


      Encore merci à toi.
      Dernière modification par milady-bee, 23/03/2015, 13h29.

      Commentaire


        #4
        ...

        ...

        Commentaire

        Unconfigured Ad Widget

        Réduire
        Chargement...
        X