Annonce

Réduire
Aucune annonce.

"Drôle" d'année

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    "Drôle" d'année

    Bonjour à tous,

    J'ouvre un nouveau fil. Je ne m'étais pas rendue compte que le précédent datait de février. Je ne l'ai pas vu passer cette année et pourtant tant de choses sont arrivées...

    On va parler de la première, celle sans laquelle bien entendu je ne serais pas sur ce forum : mon arrêt d'alcool.

    Il y a bientôt un an, le 15 novembre précisément, après une cuite mémorable (mais ne l'étaient pas toutes devenues mémorables ) je m'étais retrouvée, excusez moi l'expression mais c'est la bonne au sens propre et figuré, dans la merde, eh oui j'étais tombée le cul dans la litière de mes chats et je voulais y rester le criant à mon compagnon, le "fameux" P. dont je vous parle bien plus souvent que moi dorénavant...

    Cette nuit je me suis dit "j'arrête", "c'est fini", "c'était la dernière", enfin vous connaissez la chanson, ne l'avais-je pas dit des milliers de fois avant...

    Pour mémoire je buvais depuis mes 14 ans, j'en ai 45 ans aujourd'hui.

    Pendant quelques jours je m'y suis tenue à l'arrêt du poison mais comme à chaque fois aussi vite revenait cette phrase "Oh la prochaine fois je ferai attention, je vais me limiter à un ou deux verres".

    Alors d'où est venu le fameux déclic ?

    Contrairement aux fois précédentes j'avais pris un rendez-vous avec un alcoologue conseillé par ma petite Killers. J'y suis allée, je pleurais, il m'engueulait moitié, c'est ce qu'il me fallait, ça a marché avec moi en tout cas. Il m'a dit "vous attendez quoi, vous avez 44 ans et 30 ans d'alcool derrière vous, etc etc".

    Depuis j'ai revu ce médecin simplement trois fois et ce matin je vais reprendre rendez vous avec lui pour novembre, il ne m'a pas revue depuis 6 mois. Je vais reprendre rendez-vous avec lui car je l'aime bien, c'est lui qui m'a sauvée et je veux qu'il sache que ça va faire un an que je n'ai pas retouché à l'alcool.

    Contrairement à beaucoup je n'ai pas vu d'autres spécialistes, ne vais pas en MAB. Je ne dis pas que c'est bien ou pas bien, je n'en ai pas eu besoin en fait. Ce qui va vous paraître fou P. mon compagnon c'est lui qui m'a fait être dégoutée de l'alcool.

    Pour ceux qui ont lu mon parcours, mon compagnon est alcoolique aussi, son parcours avec cette substance est beaucoup plus compliquée que la mienne.

    Il est passé par plusieurs internements en hôpital psychiatrique, a fait deux tentatives de suicide, a fait une cure de désintoxication de deux mois, après laquelle tout s'est bien passé pendant trois mois, a replongé quand nous avons emménagé ensemble il y a un mois et demi suite à de très gros problèmes de santé et son affaire de viol enfant qui ne bouge pas.

    Bref j'ai vu les dégâts énormes qu'il se faisait, faisait subir à son entourage (ses enfants, moi).

    J'aurais pu replonger car je vous assure c'est dur quand dans ses yeux je sais qu'il est ivre ou qu'il est fou ou les deux des fois mais non je n'en ai jamais eu envie.

    J'ai juste eu un ou deux flashs mais quand j'avais des soucis avec le père de mon fils et qui aujourd'hui me paraissent insignifiants avec ceux que j'aies avec P.

    Tout ça pour vous dire que cette annéé a été une "drôle" d'année.
    Arrêt tabac : 01/08/2001
    Arrêt alcool : 15/11/2015

    #2
    Re : "Drôle" d'année

    Envoyé par Mlle Woolf
    Depuis j'ai revu ce médecin simplement trois fois et ce matin je vais reprendre rendez vous avec lui pour novembre, il ne m'a pas revue depuis 6 mois. Je vais reprendre rendez-vous avec lui car je l'aime bien, c'est lui qui m'a sauvée et je veux qu'il sache que ça va faire un an que je n'ai pas retouché à l'alcool.
    Tu mérites un énorme bravo, c'est pas le médecin, c'est toi

    Lui parleras-tu de ta vie actuelle? Il peut être de bon conseil!

    Danser pour oublier que le monde est cabossé

    Commentaire


      #3
      Re : "Drôle" d'année

      Envoyé par optima
      Tu mérites un énorme bravo, c'est pas le médecin, c'est toi

      Lui parleras-tu de ta vie actuelle? Il peut être de bon conseil!

      Merci ma petite Opti, ca fait un bail qu'on se "connaît" hein, il m'en aura fallu des années, 10 ans pour arrêter, admettre que la modération c'était pas possible

      Il connaît P.

      La première fois où j'étais allée le voir, P. aussi avait pris rendez-vous avec lui

      Mais il ne pouvait garder que l'un de nous deux et on avait décidé que c'était moi

      Quand je l'ai revu il m'a dit qu'avec moi il savait que c'était presque gagné mais qu'avec P. ca allait être très compliqué...

      Il sait qu'il a été hospitalisé aussi et connaît ses soucis

      Après il m'avait dit "Si vous l'aimez, vous resterez c'est normal mais qu'il y avait des risques que je replonge". Ce n'est pas arrivé, fort heureusement.

      Arrêt tabac : 01/08/2001
      Arrêt alcool : 15/11/2015

      Commentaire


        #4
        Re : "Drôle" d'année

        coucou isa

        je te souhaite sérenité sur ce nouveau fil



        bravo pour ton parcours pas evident , mais tu as réussi

        gros
        nath
        09/10/2015

        Commentaire


          #5
          Re : "Drôle" d'année

          Bonjour Isa,
          Nath, Opti',

          Enorme de te lire ainsi sur ce forum qui t'avais mise au pilori il y a quelques années.

          Quel formidable exemple tu donnes dans ton acharnement à vaincre l'adversité qui ne t'a pas épargnée depuis tes douze ans.

          Je pense aussi, comme Opti, qu'au delà des milliers d'intervenants qui tamponnent notre existence, c'est toi seule qui a maintenu ta barque à flot (merci à Nathalie néanmoins).

          Tous mes vœux t'accompagnent pour que ta force fasse tache d'huile et que ton nouveau foyer trouve enfin la paix.

          Bises.
          “La science, la morale, l'histoire se passent très bien de Dieu. Ce sont les hommes qui ne s'en passent pas.” (Jean d'Ormesson)

          Commentaire


            #6
            Re : "Drôle" d'année

            La paix n'est pas vraiment à l'ordre du jour Guy...

            C'est de pire en pire

            Nous sommes en vacances au Pays Basque

            Le Pays Basque est magnifique, le reste là bas avec lui par contre...

            Il ne boit pas, du moins je pense, mais il prend tout mal, je ne peux pas lui faire la moindre petite réflexion sans que cela prenne des proportions énormes

            Il est maintenant devenu parano, vraiment parano

            Je ne pense pas malheureusement que les traitements médicamenteux qu'il prend changeront quelque chose j'ai même le sentiment qu'ils aggravent son état

            Aujourd'hui il n'a pas voulu bouger je suis donc partie seule à Espelette et à la frontière espagnol

            Région vraiment magnifique mais vacances pourries, je le savais quelque part que ça serait quitte ou double...
            Arrêt tabac : 01/08/2001
            Arrêt alcool : 15/11/2015

            Commentaire


              #7
              Re : "Drôle" d'année

              Bonjour Isa,

              Très contente de relire le premier post de ce nouveau fil qui remet tout en perspective.
              Je ne sais pas ce qu'on peut dire sinon bravo. Mais, là, vraiment vraiment, vraiment ! Chapeau bas.

              Et garde courage et patience pour la suite.
              Tu fais du bien. Tu t'en est fait à toi. Tu en fais auprès de P.
              Tu assumes tes choix, dont on pense ce qu'on veut mais qui sont les tiens. J'admire.

              Un truc que j'ai compris : ça. Un autre, plus intéressant :
              "Those who don't believe in magic will never find it." Lewis Carroll

              Commentaire


                #8
                Re : "Drôle" d'année

                Tu me permets Isa ?

                Tu sais combien je t'apprécie (et c'est un faible mot)... Je crois que le temps a fait ses preuves et que tu ne risques qu'une chose, c'est vous détruire toi et ton fils dans la conquête de l'inaccessible Graal.

                Tu t'accroches et je comprends. Après tant d'expériences foireuses, tant de blessures dans ton corps et dans ton âme.

                Mais si malgré l'air des vacances, de l'évasion, du tête-à-tête il persiste, c'est une histoire creuse, vaine, sans consistance.

                Je n'utilise que les mots qui me viennent en tête mais en étant persuadé que ce sont des synonymes des tiens. Des mois que je te dis "tire-toi du bateau qui coule". Tu mérites nettement mieux.

                Ton fils aura de la peine (si toutefois...) mais il en crèvera s'il te perd et tu es en bonne voie. Tire-toi, sauve ta peau et arrête de te laisser ronger comme un vieux fer à cheval perdu dans la nature.

                S'il en est de "quitte ou double", je t'invite à parier sur le "double", ceci en gardant bien en tête les raccourcis que tu as pris suffisamment pour savoir qu'il vaut mieux les éviter dorénavant.

                Prends soin de toi, Isa. Pour toi, pour ton fils. Pour ta Maman.

                Je t'embrasse.
                “La science, la morale, l'histoire se passent très bien de Dieu. Ce sont les hommes qui ne s'en passent pas.” (Jean d'Ormesson)

                Commentaire


                  #9
                  Re : "Drôle" d'année

                  que dire

                  tu es maitre de ton destin isa

                  a toi de prendre la bonne décision

                  tu as aussi le droit detre heureuse merd!

                  je te fais de gros

                  nath

                  prends soin de toi
                  09/10/2015

                  Commentaire


                    #10
                    Re : "Drôle" d'année

                    Es que tu t'autorise à être heureuse Isa? bonnes vacances
                    arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

                    Commentaire


                      #11
                      Re : "Drôle" d'année

                      Bonjour Isa,

                      Comment vas-tu ?

                      Corinne

                      Commentaire


                        #12
                        Re : "Drôle" d'année

                        Bravo à toi mais pas simple...

                        Tu es forte!

                        Je te souhaite tout le bonheur du monde.
                        "Avouer ces faiblesses, c'est reconnaitre qu'on est fort"
                        Témoignages
                        2006 :
                        http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=22922
                        2014 :
                        http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=179810

                        Commentaire


                          #13
                          Re : "Drôle" d'année

                          Alice, Guy, Louva, Killer, Corinne, Zépusoif,

                          Merci déjà à vous pour vos messages.

                          Je vais assez bien.

                          Depuis mercredi le calme est revenu.

                          P. est toujours fragile mais pas de "crise".

                          Il a revu son psy et le revoit de nouveau jeudi pour faire un point sur le médicament qu'il prend en plus de son ad depuis bientôt un mois, le régulateur d'humeur Dépakote pour ne pas le nommer.

                          Quant à moi je vais sur mes 1 an d'abstinence et hier encore je me disais que si P. n'avait pas été alcoolique je n'aurais jamais arrêté. Ca peut vous paraître dingue mais les hommes qui ont compté dans ma vie ne l'étaient pas alcooliques et eux me disaient d'arrêter. J'ai essayé des milliers de fois pour leur faire plaisir, pas pour moi…

                          Puis ma rencontre avec P., alcoolique comme moi, et bien entendu ce n'est pas lui qui m'aurait dit d'arrêter et là THE DECLIC puis l'arrêt.

                          Pour lui aussi, c'est juste plus long et plus compliqué que pour moi…

                          Il a compris que j'avais besoin d'avoir une vie comme avant et d'avoir du temps rien que pour moi, d'être seule avec mes amis de temps à autre.

                          Dans un mois je pars donc seule un we chez mon amie d'enfance, je ne dis pas que je n'appréhende pas de laisser P. seul car je sais qu'il déteste ça mais je vais le faire, pour moi tout simplement.

                          Bonne journée à tous.

                          Isa

                          PS : petit clin d'oeil à Renaissance : j'ai changé mon avatar
                          Arrêt tabac : 01/08/2001
                          Arrêt alcool : 15/11/2015

                          Commentaire


                            #14
                            Re : "Drôle" d'année

                            Envoyé par Mlle Woolf

                            PS : petit clin d'oeil à Renaissance : j'ai changé mon avatar
                            Nettement plus cool !
                            Regarder autour de soi sereinement, tête haute, tout en se protégeant des intempéries...

                            Il reste à dessiner le décor, tout est possible.

                            Bonne route
                            René
                            Bonjoir Atoute ! Prudence : rien de tel que les petits remontants pour descendre bien bas.

                            Commentaire


                              #15
                              Re : "Drôle" d'année

                              Envoyé par Mlle Woolf
                              ... j'ai changé mon avatar
                              Que ce soit de bon augure Isa !

                              “La science, la morale, l'histoire se passent très bien de Dieu. Ce sont les hommes qui ne s'en passent pas.” (Jean d'Ormesson)

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X