Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Bonjour à tous

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #61
    bonjour Richard, ce serait un peu comme un gladiateur qui essaie de tuer deux fauves à la fois. tu vas certainement "compenser" par davantage de clopes, ou davantage de chocolats, de trucs que tu aimes. réserve l'arrêt du tabac pour quand tu seras bien au clair avec l'alcool, d'autant que le processus de dépendance n'est pas le même: il est moins difficile de se sevrer de l'alcool que du tabac.

    Commentaire


      #62
      Envoyé par Richard03 Voir le message
      Le bonjour matinal à tous,

      j'attaque aujourd'hui ma première semaine de formation, je rentre dans le dur 6 mois après mon engagement.
      Bravo ! Tires-en le maximum


      Et voilà, l'idée fait son chemin d'en finir avec ce satané tabac qui me pourrit la vie et qui malgré tout me sert de "béquille".

      Alors à vous qui avez réussi à mener ces deux combats, que me conseillez vous ? Patienter encore ou profiter de cette année de remise en question pour lâcher prise ?

      Si je me lance je sais que je ne dois pas prendre de substituts qui ne feraient qu'"entretenir" ma dépendance, mais je redoute que cet arrêt amène le doute dans ma tête et mène à mal tous mes efforts...

      Je prends tous les conseils que vous saurez m'apporter !
      Mon expérience : j'ai d'abord arrêté le tabac (j'étais un très gros fumeur) suite à un sevrage forcé de trois jours (hospitalisation).
      À la sortie, je me suis dit avant d'allumer la première cigarette que je pouvais peut-être attendre d'être arrivé à la station du bus ? Comme j'avais survécu, j'ai attendu ce bus toujours sans poison. En en descendant, rien avant d'être arrivé chez moi. Puis chez moi, bon, encore attendre un peu d'avoir pris un café...
      Bref, j'ai juste retardé la prochaine de quelques minutes en quelques minutes, puis petit à petit les délais se sont allongés en même temps que les mauvaises habitudes se perdaient.
      Car c'était bien des habitudes, des réflexes conditionnés : lever = cigarette; douche = cigarette (enfin après, pendant j'arrivais à m'abstenir); café = cigarette(s); sortir de la maison, de la voiture, d'un magasin, du bureau... = cigarettes, cigarettes... Presque sans y penser. Pour en reprendre conscience, j'avais changé mon paquet et mon briquet de poche : ça me réveillait, ça me laissait le temps de me demander pourquoi je faisais ça, et si je ne pouvais pas attendre encore un peu. Au bout de quelques semaines j'ai jeté le tout, d'ailleurs le paquet avait une drôle d'allure !

      En résumé je n'ai jamais arrêté, d'ailleurs j'étais convaincu que ça me serait impossible (j'avais déjà fait quelques tentatives avec acupuncture, ou comprimés : ça ne durait jamais longtemps).
      Juste repoussé la prochaine, et ça a été relativement facile. Je me demande toujours qui a intérêt à répéter que c'est difficile, qu'il faut des substituts... Une autre forme d'intox ?

      En même temps, j'ai repris l'activité physique, modifié mon régime alimentaire, j'ai perdu 25 kgs (comme quoi l'arrêt du tabac n'entraîne pas forcément une prise de poids).
      Tout allait bien donc, sauf que... ma consommation d'alcool a explosé.

      Déjà très excessive, elle a commencé à battre des records. Je savais depuis des années que j'étais alcoolique, que je devais ralentir : ce que je faisais, mais deux ou trois jours après ça repartait de plus belle. J'avais aussi repéré une association d'entraide, j'étais même allé jusqu'à la porte deux ou trois fois mais sans avoir le courage d'entrer : connerie d'orgueil mal placé (ou peut-être aussi de la peur ?).

      Mais un jour j'ai quand même eu la force d'appuyer sur la sonnette, et même si j'ai été incapable de dire autre chose que "je bois trop" et en pleurant (pas beau, un homme qui pleure...) la machine était lancée. Quelque temps plus tard j'avais rendez-vous au CSAPA (CCAA à l'époque), et j'entamais avec l'aide d'un médecin et à ma demande une période de consommation modérée. Qui a duré quelques semaines, mais bien sûr l'inévitable s'est produit : j'ai recommencé de plus belle. Mais ce faisant j'ai acquis l'intime conviction que seule l'abstinence était la solution, et avec l'aide du médecin j'ai attaqué les choses sérieuses : sevrage, suivi régulier... et prise d'Aotal pendant 8 mois. Merci à ce médecin, qui ne m'a pas lancé tout de suite dans un sevrage alors que je n'étais pas prêt !

      Le point commun que je trouve entre ces deux arrêts : c'est que c'est dans le cerveau que ça se passe, tant que tu n'es pas convaincu rien ne peut fonctionner, aucun substitut, aucun médicament ne peuvent remplacer ta conviction, même si temporairement ils peuvent aider.

      Le but des cures ou d'une thérapie (enfin ce qu'en j'en connais, et par ouï-dire) n'est pas de te sevrer, mais te faire comprendre ce qu'il se passe en toi, et ainsi modifier ta façon de voir les choses en même temps que te donner quelques recettes pour t'aider à surmonter les crises... Ce forum aussi m'a bien aidé pour ça !

      Douze ans après je ne regrette qu'une chose : ne pas l'avoir fait plus tôt, d'être resté tout ce temps dans une prison dont j'avais la clef...

      Mon conseil donc : si tu es absolument convaincu que le tabac ne t'apporte rien de bon, lance-toi le plus tôt possible; sinon, s'il te reste des doutes, eh bien... réfléchis encore (tu me diras aussi quel bénéfice tu peux tirer du tabac, moi je n'ai rien trouvé)..

      René






      Bonjoir Atoute ! Prudence : rien de tel que les petits remontants pour descendre bien bas.

      Commentaire


        #63
        Bonjour Richard, c'est beau un homme qui pleure, bonne journée
        arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

        Commentaire


          #64
          Bonsoir à tous,
          je passe ici vite fait entre 2 fiches a apprendre (ils sont durs les profs et je n'avais plus l'habitude)
          Oui MPI, ça me parait plus compliqué d'abandonner la cigarette que l'alcool !!
          Merci René pour ton partage d’expérience, je vais tenter de le relire demain matin l'esprit plus clair mais je pense en avoir compris l'essentiel, si ce n'est pas clair dans ma tête je dois laisser l'idée continuer son chemin...
          Merci à demain
          Richard

          Commentaire


            #65
            Bonjour tout le monde,

            semaine de formation initiale secours à personne terminée bien tard hier soir et module validé !!

            Je suis parti de très loin en début de semaine avec une grosse différence de niveau dans le groupe, j'étais à la ramasse les premiers jours...

            J'ai réussi à redresser la barre en bûchant mes cours tard le soir et dès 4h du mat' toute la semaine, chose que je n'aurais pas pu réaliser si j'étais resté sous l'emprise de l'alcool, j'en tire une grande satisfaction !!

            Encore 8 samedis et une semaine sur le module incendie et je pourrais décaler avec mes collègues sur tout types d'intervention.

            Je sens que le niveau attendu va être élevé physiquement, je n'ai pas d'autre choix que de stopper cette satané cigarette et de travailler mon endurance, donc RDV médecin ce matin pour prescription de patchs.

            Bonne journée à tous
            Richard au taquet !!

            Commentaire


              #66
              Envoyé par Richard03 Voir le message
              Bonjour tout le monde,

              semaine de formation initiale secours à personne terminée bien tard hier soir et module validé !!

              Je suis parti de très loin en début de semaine avec une grosse différence de niveau dans le groupe, j'étais à la ramasse les premiers jours...

              J'ai réussi à redresser la barre en bûchant mes cours tard le soir et dès 4h du mat' toute la semaine, chose que je n'aurais pas pu réaliser si j'étais resté sous l'emprise de l'alcool, j'en tire une grande satisfaction !!

              Encore 8 samedis et une semaine sur le module incendie et je pourrais décaler avec mes collègues sur tout types d'intervention.

              Je sens que le niveau attendu va être élevé physiquement, je n'ai pas d'autre choix que de stopper cette satané cigarette et de travailler mon endurance, donc RDV médecin ce matin pour prescription de patchs.

              Bonne journée à tous
              Richard au taquet !!
              Bravo ! Et bonne continuation.

              René
              Bonjoir Atoute ! Prudence : rien de tel que les petits remontants pour descendre bien bas.

              Commentaire


                #67
                bonjour Richard,

                bravo pour tout ce que tu mets en place,


                juste: fais très gaffe avec la fatigue qui s'accumule, entre les heures de veille et la dépense physique

                bonne chance pour la suite, et M****** pour tes examens

                Commentaire


                  #68
                  Tu peux vraiment être fière sincèrement
                  arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

                  Commentaire


                    #69
                    Bien le bonjour matinal,

                    merci à vous trois pour vos encouragements, donc passage chez le médecin hier qui m'a prescrit du Champix, à la réflexion devant le pharmacien j'ai préféré partir sur des patchs (j'avais à l'esprit le baclo et Sélincro que je n'avais pas supporté, pas envie de m'administrer des médocs agissants sur le cerveau que je ne supporterai pas...)

                    Donc je me suis laissé un Weekend de préparation et je me lance lundi matin.

                    Petite nuit pour moi sinon, j'ai décalé à 1h du matin pour venir en aide à un groupe de jeune en pleine chouille (alcool et drogue) qui n'avaient pas trouvé meilleure idée que de faire les cons avec le Buggy de leurs parents, résultat le Buggy sur le toit et 2 blessés léger...

                    Hier j'aurai pu être l'un de ces jeunes (on en fait de ces conneries sous l'emprise de l'alcool), aujourd'hui c'est moi qui les installe dans l'ambulance .

                    Je comprends ce que tu veux dire MPi, ça commence déjà à tirer après cette semaine de fou, je vais tenter de trouver le bon équilibre.

                    Bonne journée
                    Richard

                    Commentaire


                      #70
                      Salut tout le monde,

                      J'ai écrasé ma dernière clope dimanche dernier à la même heure, cela fait donc une semaine tout rond et 7 mois pour l'alcool ce matin.

                      Je me sens beaucoup moins stressé que par mes dernières tentatives, quelques grosses envies le matin et après manger mais c'est surmontable...

                      Grosses séances de sport tous les soirs également, ça défoule et ça aide mine de rien, on y croit !!

                      Bonne soirée
                      Richard

                      Commentaire


                        #71
                        Bonjour Richard,
                        Bravo pour ton arrêt de la cigarette et pour tes 7 mois d'abstinence. A force d'essayer on y arrive. A chaque fois on apprend encore quelque chose qui nous fait avancer.
                        Bonne journée.

                        Commentaire


                          #72
                          Bonjour à tous,

                          merci janviermars pour ton message (après la guerre, j' en conviens...)

                          8ème mois ce matin et 36ème jour sans clope.

                          Je travaille chaque jour ma condition physique, ça a le mérite de bien m'occuper l'esprit et de me faire redécouvrir mes poumons.

                          Bonne journée
                          Richard

                          Commentaire


                            #73
                            Coucou Richard, tu ne dois plus te reconnaître, profites en bien
                            arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

                            Commentaire


                              #74
                              Bonjour Louvaji,
                              oui, on se voit changer, reprendre la masse musculaire que les prises d'alcool avaient cramé.

                              Et surtout on positive et on réalise des choses dont on ne se sentait plus capable.

                              Bonne journée à toi

                              Commentaire


                                #75
                                Bonjour à tous,

                                9 mois cette semaine et plus de 2 mois pour la clope, je ressens bien des changements d'humeur dû à l’arrêt du tabac mais je ne lâche rien, je sais qu'il faut encore du temps...

                                Je souhaite bon courage aux nouveaux arrivants, c'est dans la tête et ça vaut le coup !!

                                Bonne journée
                                Richard

                                Commentaire

                                Unconfigured Ad Widget

                                Réduire
                                Chargement...
                                X