Annonce

Réduire
Aucune annonce.

la repetition toujours ...

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #16
    Re : la repetition toujours ...

    je sais que je vais m'en sortir
    je trouve que c'est extremement difficile
    par moment je repense a l'esperal
    en tout cas moi ca m'a aider
    meme si je connais les risques
    peut etre je n'ai plus d'autre choix
    ou le baclophene ?
    je retiens une personne du forum qui a dit
    N'ABANDONNE JAMAIS
    merci

    Commentaire


      #17
      Re : la repetition toujours ...

      Envoyé par ramachandra
      je sais que je vais m'en sortir
      je trouve que c'est extremement difficile
      par moment je repense a l'esperal
      en tout cas moi ca m'a aider
      meme si je connais les risques
      peut etre je n'ai plus d'autre choix
      ou le baclophene ?
      je retiens une personne du forum qui a dit
      N'ABANDONNE JAMAIS
      merci
      Ramachandra,

      Oui, tu vas t'en sortir.
      Tu vas faire TON chemin. Surtout, ne te compare pas aux autres.

      Bien qu'ayant bu vendredi, je ne remets pas les compteurs a zero car je sais que ca va me desesperer MOI.
      On a besoin de toutes nos forces pour avancer, de tous les petits encouragements que l'on peut trouver.

      Pour les medocs que tu cites, je sais pas car j'ai jamais essaye.
      Fais ce qui t'aideras TOI a sortir la tete de l'eau.

      Commentaire


        #18
        Re : la repetition toujours ...

        par moment
        je doute
        mais je sais que je vais y arriver

        Commentaire


          #19
          Re : la repetition toujours ...

          je sais que je vais m'en sortir
          l'alcool c'est vraiment hard
          plus les benzo

          Commentaire


            #20
            Re : la repetition toujours ...

            je ne suis pas suicidaire
            mais j'en ai marrre
            je veux etre heureux
            Dernière modification par ramachandra, 11/03/2018, 14h55.

            Commentaire


              #21
              Re : la repetition toujours ...

              Bonjour Ramachandra, oui tu vas y arrivér, peut être te faut-il d'autres outils, méditation, sophrologie, un peu de sport ne baisse jamais les bras bonne journée
              arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

              Commentaire


                #22
                Re : la repetition toujours ...

                j'ai envie de vivre
                j'aime la vie
                mais je ne sais pas la vivre
                merci pour les gens qui me repondent
                j'en connais aussi un rayon sur le cannabis a tres haute dose
                ( arret depuis une quinzaine d'annees)
                qui a un effet devastateur
                qu'est -ce que je dois faire ?

                Commentaire


                  #23
                  Re : la repetition toujours ...

                  [QUOTE
                  qu'est -ce que je dois faire ?[/QUOTE]


                  Ce que tu dois faire ? mais tu le sais....arrêter de boire, prendre un rdv avec un alcoologue et essayer de voir un psy en alcoologie car temps que tu soignes pas le problème à la racine...les mauvaises poussent seront toujours là !

                  Tu à l'air d'être motivé, d'aimer la vie......alors vas y....FONCE !!!

                  B.

                  Commentaire


                    #24
                    Re : la repetition toujours ...

                    «#J’ai tant attendu que ma vie change....
                    Alors que c’est elle qui attendait que je change#»

                    Si toi tu changes, tout changera. D’ici là, rien ne change.

                    Pose les armes, accepte que tu gagneras pas,
                    On est toujours face à soi-même, surtout nous.

                    Tant que tu ne changeras pas, tu souffriras, encore et encore.
                    Personne ne porte le verre à tes lèvres, à part toi.

                    À ma connaissance, il n’y a pas d’autre façon. Il faut juste le temps de le comprendre, et de l’accepter. Et alors, la vie commence.
                    28-6-2012.
                    "On a deux vies. La deuxième commence quand on réalise qu'on n'en a qu'une" Confucius

                    Commentaire


                      #25
                      Re : la repetition toujours ...

                      Envoyé par brise de mer
                      «#J’ai tant attendu que ma vie change....
                      Alors que c’est elle qui attendait que je change#»

                      Si toi tu changes, tout changera. D’ici là, rien ne change.

                      Pose les armes, accepte que tu gagneras pas,
                      On est toujours face à soi-même, surtout nous.

                      Tant que tu ne changeras pas, tu souffriras, encore et encore.
                      Personne ne porte le verre à tes lèvres, à part toi.

                      À ma connaissance, il n’y a pas d’autre façon. Il faut juste le temps de le comprendre, et de l’accepter. Et alors, la vie commence.
                      C'est beau ce que dit Brise de Mer, on dirait un poeme.
                      Un poeme empreint de verite..

                      Commentaire


                        #26
                        Re : la repetition toujours ...

                        merci pour vos reponses
                        je vous raconte ma superbe journee du 13 mars
                        je picole 5 bieres 8.6
                        et comme je ne me sentais pas trop bien depuis quelque jour
                        je prends du seroplex 10 mg ( normalement je suis a 5 mg )
                        l'effet ne se fait pas attendre
                        et j'appelle le samu
                        donc il m'envoie les pompiers
                        et la je deviens tres con et tres agressif
                        je m'embrouille avec un pompier
                        alors que je respecte enormement leur travail
                        je suis amener a l'hopital
                        je ressors vite
                        j'ai encore soif
                        et je vais dans un parc ou il y a deux jeunes
                        je parle avec eux et je veux encore boire
                        sauf qu'a la station ou j'achete ca
                        il n' y a plus de 8.6 et je prends de la 8.6 extreme a 10 degre
                        deux ou trois je ne sais plus ...
                        la je deviens encore tres con et encore plus agressif
                        mon esprit s'arrete , je tombe , coma ethylique
                        je tombe sur le sol et j'ai une belle marque sur la machoire et des contusions
                        je ne sais absolument pas comment je suis rentré chez moi ( amnesie)

                        seroplex plus acool = danger
                        violence = danger
                        je sais tres bien que c'est l'alcool le danger pour moi

                        donc aujourd'hui c'est petite dose ( je ne peux pas arreter d'un coup)
                        je reste chez moi et je fais chier personne

                        ne me jugez pas
                        c'est mon temoignage d'une tres sale journee d'un alcoolique
                        ps je ne conduis pas et j'ai pas de voiture ( je ne suis pas un meurtrier )

                        Commentaire


                          #27
                          Re : la repetition toujours ...

                          Merci pour ce témoignage, vivre une telle journée, et bien pire, j'ai connu maintes fois, mais la raconter si rapidement après les faits, c'est pas courant

                          Envoyé par ramachandra
                          ps je ne conduis pas et j'ai pas de voiture
                          ah une bonne nouvelle !

                          Envoyé par ramachandra
                          ( je ne suis pas un meurtrier )
                          Si : tu es meurtrier de toi-même !

                          Hypothèses :

                          Tu te tues, te détruis, t'avilis, pour faire plaisir à quelqu'un en toi.
                          Il en attendait un autre que toi.
                          Pour qu'il te donne la reconnaissance qu'il ne t'a pas donnée à l'aube de ta vie, tu dois préalablement te punir visiblement d'être né tel que tu fus, te métamorphoser, te supprimer (tout en sauvant ton essentiel subrepticement, à l'insu de tous même de Dieu) et, ensuite, te faire ré-apparaître totalement autre.
                          J'ai essayé et je suis assez pessimiste quant à l'issue du projet !

                          ou

                          Toujours par rapport à ce quelqu'un (et/ou une autre) issu(s) de ton premier environnement, tu te flagelles, te martyrises, te crucifies par peur qu'il ne te fasse subir les trucs les plus horribles qu'on puisse imaginer, bien au-delà de ce que tu t'es fait subir jusqu'ici car, mine de rien, tu as veillé à protéger ce qui est, pour toi, l'essentiel de toi !
                          Dans ce cas, tu ne le calmeras jamais car ce ne sera jamais assez pour ses exigences : tant que tu vivras non castré du cerveau et du reste, tu lui seras une injure vivante, et il préfèrerait sans doute une injure morte ou, à la rigueur, seulement décervelée et impuissante
                          Il s'est introduit en toi aux tout débuts de ta vie.
                          Tant que tu ne l'as pas identifié, il t'enquiquinera.

                          ou

                          Celui qui t'enquiquine en toi, ce n'est que toi-même tout seul, trop seul, insupportablement seul : c'est celui que tu étais à l'origine. Il n'a pas reçu son ticket d'entrée dans la vie terrestre. Tu ne le vois pas, ni ne l'entends alors qu'il hurle et donne des coups dans la porte de sa cellule là au fond de toi. Mais tu l'ignores comme s'il n'existait pas, comme s'il n'avait jamais existé.
                          Il te bouscule pour se faire entendre, pour te crier : "J'EXISTE".
                          Et en même temps il se venge de l'indifférence, du mépris, du rejet dont il fut victime et que tu continues à lui faire endurer
                          Il se venge sur l'adulte le plus à sa portée : toi, c-à-d lui-même devenu adulte, toi en tant que l'adulte qu'il est devenu.
                          Accessoirement, il se venge aussi des adultes en général en cognant sur ces gens que tu agresses quand tu es en état d'ébriété.

                          ou

                          une combinaison pondérée de ces différentes origines


                          Pour éclaircir y a du boulot d'analyse sur la table d'opération.
                          Et pour opérer, faut un cerveau nettoyé de toute trace d'alcool et de médocs pourris.

                          Y a que toi qui a la main (du chirurgien)

                          Bonne exploration, ramachandra !
                          Dernière modification par Ronald, 15/03/2018, 15h37.
                          "What a Wonderful World" Louis Armstrong

                          Commentaire


                            #28
                            Re : la repetition toujours ...

                            pour mon pere
                            paix a son ame
                            lorsque j'ai eu mon permis
                            il m'a dit c'est un miracle
                            lorsque j'ai eu mon bac
                            il m'a dit c'est un miracle ( daeu )
                            lorsque je faisais un kilometre de natation par jour ( 20 minute )
                            une fois quelqu'un m'a stoppe
                            et dit j'ai jamais vu une telle hargne
                            pour la natation c'etait remarquale
                            pour mon pere c'est juste une remarque de quelqu'un qui ne savait pas nager
                            je pense que mon pere m'a denigré
                            une sorte de cassage
                            meme ma signature
                            il a dit qu'elle etait nulle
                            Dernière modification par ramachandra, 15/03/2018, 15h46.

                            Commentaire


                              #29
                              Re : la repetition toujours ...

                              Envoyé par ramachandra
                              pour mon pere
                              paix a son ame
                              lorsque j'ai eu mon permis
                              il m'a dit c'est un miracle
                              lorsque j'ai eu mon bac
                              il m'a dit c'est un miracle ( daeu )
                              lorsque je faisais un kilometre de natation par jour ( 20 minute )
                              une fois quelqu'un m'a stoppe
                              et dit j'ai jamais vu une telle hargne
                              pour la natation
                              pour mon pere m'a dit il y connait rien
                              je pense que mon pere m'a denigré
                              une sorte de cassage
                              tiens déjà une esquisse de piste
                              "What a Wonderful World" Louis Armstrong

                              Commentaire


                                #30
                                Re : la repetition toujours ...

                                merci ronald pour ta reponse
                                j'ai pas terminer
                                meme ma signature etait nulle pour lui
                                donc vis a vis du pere c'est encouragement ZERO

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X