Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Meubler le temps.

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Meubler le temps.

    Bonjour à toute le monde,

    Femme "au foyer", je passais mes aprés-midi à boire, cela tuait le temps.
    Depuis quelques jours, j'ai reposé le verre.
    Mais je n'ai de goût à rien.
    Comment avez-vous fait, vous?
    Amitiés

    #2
    Re : Meubler le temps.

    Florence,

    C'est vrai que le temps semble bien long quand on arrête de boire. Il y a

    même une blague à ce sujet:

    Citation :

    « Une personne âgée demande à son médecin :

    Que faut il faire pour mourir vieux ?

    Arrêter de fumer, de boire, de faire la fête, de manger trop lourd et de faire l’amour !

    Alors, si je me prive de tout cela, je deviendrai vieux ?

    Je ne sais pas mais tout ce que je peux vous garantir, c’est que le temps va vous paraître très, très long ! »

    "C'est une plaisanterie, désolé si c'est blessant !"

    Commentaire


      #3
      Re : Meubler le temps.

      Bonjour Florence,

      Quand j'ai arrétéde boire, je me suis rendu compte du temps que je passais à cette "activité" du fait des "vides de temps".

      Pour essayer de combler, j'avais d'abord pris la décision de participer à des réunions d'associations d'anciens buveurs. Mais cela ne suffisait pas, alors peu à peu, en m'obligeant au départ, j'ai repris d'anciennes activités et loisirs que j'avais abandonné au fil du temps.

      Le principal est de s'occuper, de bouger (une petite promenade), de faire des choses qui font plaisir et sont gratifiantes.

      Jacques

      Commentaire


        #4
        Re : Meubler le temps.

        Bonsoir Florence,

        L'alcool consommé d'une façon excessive et quotidienne nous enlève beaucoup de volonté et bon nombre de choses qui sont entreprises restent inachevées, ce qui ne fait qu'augmanter son deni de soi. A l'inverse, lorsqu'on parviens à mener au bout une action, à finaliser un projet (aussi modeste soit-il), on en tire une certaine fierté. Ce peut être par exemple un plat réussi, un meuble bien rénové, une voiture sentant le propre, des chaussures qui brillent... Part ailleurs on retire de ces petites choses une reconnaissance sociale dont on a tous besoin. En ce sens, participer à des actions bénévoles, se sentir utile pour les autres, aide à retrouver confiance en soi. On s'aperçoit au fil du temps qu'on est capable de bien plus que ce que l'on soupsonait. Le sport est également un bon moyen d'échapper à la tentation (une petite marche à pied pour s'oxygéner l'esprit, un tour de vélo...). La lecture quelqu'elle soit permet aussi de penser à autre chose. Et puis il y a les amis que l'on peut aller voir si ça va pas très bien. Le principal c'est de rester occupé. Bonne réussite.
        Claude

        Commentaire


          #5
          Re : Meubler le temps.

          Bonjour Florence

          Moi aussi au début je pensais que je m'ennuyais. En fait je cherchais des choses a faire; Je me souviens avoir rempli beaucoup de grilles de mots fléchés et autres! (je n'avais pas le net il y a 5 ans passé!). Et puis par la suite j'ai fait du bénévolat dans une assoss pour SDF, je m'y suis beaucoup investit les 3 premières années. Aujourd'hui , presque 6 ans après je bosse un peu, et mon temps passe très vite. Il faut etre patiente, trouver ce qui te plait et ne pas faire quelque chose qui t'ennuie "pour faire quelque chose! ". Se balader est une bonne chose aussi dans les premiers temps, on retrouve un monde qu'on avait un peu "oublier"!

          Iseulta
          Un bout de vie

          L'alcool c'est pas un problème

          Commentaire

          Unconfigured Ad Widget

          Réduire
          Chargement...
          X