Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Difficile

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #16
    Re : Difficile

    salut, je viens de te lire, tu sais apres 12 années d'alcoolisme dont les 5 dernieres bien chargées de sales histoires, j'aimerais te donner mon avis sur cette "maladie" car je pense que le terme est bien approprié, ça va faire 3 ans que j'en suis sorti, d'ailleurs c'est ma famille qui m'a mis devant le faite accompli, une maladie on peut en guerir, mais retomber malade aussi, exactement comme tous les alcooléens de cette planete qui peuvent remettre le nez dedans tout comme une mauvaise bactérie. J'aurais tellement de choses a dire sur le sujet. Ton temoignage m'a touché bon courage ciao

    Commentaire


      #17
      Re : Difficile

      Envoyé par RVCat
      Lola,
      je te lis et te relis depuis ce matin.
      Il y a une chose que tu n'as pas dite mais qui explose à travers tes mots et tes sentiments exprimés. C'est que tu aimes ton père.
      Mais tu n'arrives pas à faire le deuil d'un père rêvé, idéal et et tu rejettes l'être humain qu'est simplement et sans doute douloureusement ton papa.
      Tu l'aimes au dessus de tout cela, contrairement à ce que tu essaies de te faire croire en masquant cet amour derrière des déclarations de haine, de pitié et de ressentiment, .... là ou moi je sens le manque.
      Tu l'aimes et maintenant ? Personne n'est éternel mais les regrêts peuvent nous accompagner toute notre vie.

      Tu es courageuse de venir parler ici. Je crois que tu sauras trouver le courage de tendre la main. Je suis certain que lui n'attend que ce geste. N'attend pas forcément de miracle immédiat, mais il y a toujours un espoir ... et la vie est si courte.

      Bien à toi
      rv
      Que dire.... tes mots expriment mieux que moi mon propre ressenti... C'est difficile de pouvoir lire ses propres pensées au travers les écrits de quelqu'un qui ne me connait pas... et pourtant... tu as tout a fait vu juste, j'aime mon père et lui en veux terriblement de ce qu'il est devenu par rapport à ce qu'il aurait pû être et ce que nous aurions pû être tous ensemble aujourd'hui.... Quand je parle de "deuil" ça doit effectivement être du "deuil" d'un père que je croyais fort et parfait et qui a ses faiblesses comme tout le monde... Je ne hais pas mon père, ou plutôt indirectement, mais je hais ce qu'il est devenu, et je ressens cette haine en moi tous les jours que j'y pense, et encore plus pendant les fêtes, les anniversaires, les fêtes de pères, les émissions qui nous auraient fait rire ensemble, aux fous rires qu'on auraient pu avoir, à tous ces moments qui se sont envolés... Mon père m'aime, il aime aussi mon frère, il me l'écrit sans cesse, pour mon anniversaire (il y a 15 jours) sa lettre me disait de penser "en adulte" mais comment penser en adulte ? qu'est ce que ça veut dire ? J'ai envie de l'aider mais ne peut rien, j'aimerai le voir ou l'entendre mais ne peut pas, ça m'est insurmontable....

      Commentaire


        #18
        Re : Difficile

        [QUOTE=Lola]Que dire.... tes mots expriment mieux que moi mon propre ressenti... C'est difficile de pouvoir lire ses propres pensées au travers les écrits de quelqu'un qui ne me connait pas... et pourtant... tu as tout a fait vu juste, j'aime mon père et lui en veux terriblement de ce qu'il est devenu par rapport à ce qu'il aurait pû être et ce que nous aurions pû être tous ensemble aujourd'hui....

        Lola, si je te parle avec tes mots, c'est que la situation que tu décris, je l'ai vécue, à la différence près que c'est moi le "père indigne".
        J'ai une fille un peu plus jeune que moi, en révolte elle aussi malgrè le fait que j'ai arrêté de boire depuis plus d'un an.
        Si mon alcoolisme a contribué à nous éloigner (mais ça n'est pas aussi simple que ça, c'est rarement aussi simple ..), aujourd'hui c'est son intransigeance, son besoin d'un coupable, qui font obstacle à un rapprochement.
        Au total, nous somme malheureux tous les deux.

        Oublie la lettre d'il y a trois ans. Ne coupe pas le contact.

        Amicalement
        rv

        Commentaire


          #19
          Re : Difficile

          tu as tout a fait vu juste, j'aime mon père et lui en veux terriblement de ce qu'il est devenu par rapport à ce qu'il aurait pû être et ce que nous aurions pû être tous ensemble aujourd'hui.... Quand je parle de "deuil" ça doit effectivement être du "deuil" d'un père que je croyais fort et parfait et qui a ses faiblesses comme tout le monde... Je ne hais pas mon père, ou plutôt indirectement, mais je hais ce qu'il est devenu, et je ressens cette haine en moi tous les jours que j'y pense, et encore plus pendant les fêtes, les anniversaires, les fêtes de pères, les émissions qui nous auraient fait rire ensemble, aux fous rires qu'on auraient pu avoir, à tous ces moments qui se sont envolés... Mon père m'aime, il aime aussi mon frère, il me l'écrit sans cesse, pour mon anniversaire (il y a 15 jours) sa lettre me disait de penser "en adulte" mais comment penser en adulte ? qu'est ce que ça veut dire ? J'ai envie de l'aider mais ne peut rien, j'aimerai le voir ou l'entendre mais ne peut pas, ça m'est insurmontable....

          salut Lola,

          J'ai eu la même impression que RVcat en te lisant! Relis ce que tu lui a répondu... As tu déja pensé à le dire à ton père!! Ne passe pas par les reproche lorsque tu communique avec lui. Je sais c'est un beau moyen de défence... Regarde ce que tu as écris. Tu aime ton père, dis lui... dis lui ce qui te manque, ouvre lui ton coeur!
          Ça n'enlèvera pas le mal que tu as déja... c'est cependant une belle base pour un nouveau départ, non?

          Ce n'est pas un remède miracle. Cependant, en lisant ici, tu comprend un peut plus le vécus de chaque personne. Si la communication reprend avec ton père, tu pourrais aussi comprendre son vécus. Lui expliquer le tien en même temps.
          Avec le temps, tu seras peut-être capable de lui parler, de le voir. Chaque choses en son temps.
          Ton père est surement un homme avec plein de belles qualitées, elles sont présentement enfouies dans l'alcool. Si vous vous tendez la main, ces qualitées vont peut être revenir à la surface!

          Tu dois aprendre à faire la paix avec ton passé, tes souffrances, tes douleurs. Ça c'est un chemin que tu dois faire pour toi. Un bon psy peut aider grandement pour ça. Tu sembles avoir beaucoup de volonté, je suis certaine que tu es capable d'aller cherché les ressources dont tu as besoin.

          Je sais que ce n'est pas facile!

          Bon courage!

          Nounours

          Commentaire


            #20
            Re : Difficile

            Envoyé par attilio
            J'aurais tellement de choses a dire sur le sujet.
            Bonsoir,

            Vas-y raconte nous !
            @+
            Souris

            Commentaire


              #21
              Re : Difficile

              ...
              Dernière modification par Iris2, 15/09/2006, 14h43.

              Commentaire


                #22
                Re : Difficile

                Un grand merci à tous ceux qui ici auront pris le temps de me lire et surtout le temps de me répondre.... Je ne dis pas qu'en 3 jours j'ai pu totalement changé ma façon de voir les choses et surtout les rapports que j'entretiens avec mon père mais ça me fait réfléchir.... Je sais que cette colère que j'ai en moi vis-à-vis de lui (ou plutôt de son alcoolisme) il faudra que je l'apaise, en parlant de ce que je ressens, ici, à mon père, à un médecin, un psy... La route risque d'être encore longue et douloureuse mais je ne pourrais pas vivre avec ce ressentiment enfoui en moi toute ma vie. Je continuerai à vous lire avec intérêt, merci à tous.

                Commentaire

                Unconfigured Ad Widget

                Réduire
                Chargement...
                X