Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Archives Poulou

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Archives Poulou

    J'ai aimé ce message, un des premiers de Poulou sur l'ancien forum. Fort, agressif mais juste. Du pur Poulou.

    Une femme avait posté sous le pseudo "Jérôme" le texte suivant :
    Je suis la mère de jérôme qui a 28 ans et je désespère de le voir "boire" continuellement et devenir de plus en plus méchant et violent, alors que quand il est sobre, il a un coeur d'or. Mais c'est très grave, il est déjà allé en prison pour tout ce qu'il fait quand il boit, et j'ai bien peur qu'il y retourne, il passe en jugement cet après-midi encore à cause de l'alcool. Il est séparé de sa copine, mais ils ont ensemble une petite fille de 2 ans qui est adorable, mais l'alcool les fait se déchirer pour les droits de garde etc.............De plus il a la mâchoire fracturée et doit être suivi médicalement par un spécialiste, s'il va en prison, il ne peut pas manger et il va perdre un travail que mon époux lui a trouvé, malgré son "casier judiciaire"..............
    Que peut-on faire? Pouvez-vous me dire si on a le droit de l'incarcérer dans cet état?
    Merci de me répondre, je fais ça pour lui car il est très désagréable avec moi, on croirait que je suis responsable de son "alcoolisme", j'ai toujours fait de mon mieux.
    Maryse
    Et Poulou a répondu :
    Bonjour madame.

    Je m'appelle Sylvie et suis malade alcoolique abstinente depuis quelques années avec l'aide des Alcooliques Anonymes comme tremplin vers une vie sobre.

    Je ressens comme une vague nausée lorsque je lis le nom de votre pseudo, Maryse...
    N'est ce pas le pseudo de votre fils...?
    Et vous l'utilisez comme étant le vôtre...?
    Vous savez, créer un pseudo juste pour soi n'est pas trés compliqué, et ça change tout :
    Chacun parle "dans ses chaussures respectives", ainsi...

    Le gros problème de beaucoup d'alcooliques pratiquants ainsi que celui que j'avais lorsque j'étais dans l'alcool, c'est que ma mère, ma grand mère,mon ex mari, certaines personnes de mon entourage proche ne me laissaient AUCUN espace pour moi, tout comme j'ai entendu d'autres alcooliques dire que leurs proches ne leur laissaient aucun espace, aucun jardin secret qui leur permette de vivre leur libre arbitre.

    Maryse, je comprends que vous vous inquiétiez pour votre fils, mais essayez de commencer, afin de l'aider vraiment, de vous occuper de vous en allant par exemple, partager vos craintes avec d'autres proches de malades alcooliques (les ALANON par exemple,branche des A.A. dont vous trouverez les coordonnées dans votre annuaire ou dans des posts précédents).

    Et pour continuer de l'aider, essayez aussi de le respecter dans les petites choses de sa vie et de la votre comme par exemple ne pas emprunter son pseudo, ne pas parler en son nom, mais apprendre à parler en votre nom à vous...
    Essayez aussi de comprendre que si votre fils est puni juridiquement pour ses bétises, c'est une bonne chose, qui lui permettra peut être de comprendre qu'il a quelques responsabilités dans ses actes et qu'il doit les assumer...
    De comprendre qu'il est plus important qu'une place de travail quelle qu'elle soit, et qu'assumer la responsabilité de ses actes vaut toutes les places du monde...

    Essayez de comprendre, en fin de compte, même si c'est trés difficile pour vous, que la vie de votre fils lui apartient, qu'il est libre d'en faire ce qu'il en veut, que ce qui peut paraître négatif peut être parfois un mal necessaire par lequel votre fils doit passer pour comprendre ce qu'il a a comprendre dans sa vie.

    Essayez de faire confiance en quelque chose qui vous dépasse, en une Puissance Supérieure à vous même, madame, et lachez votre fils...S'il se retrouve enfin seul face à lui même, sans sa mère pour lui masquer ce qu'il ne préfère pas voir, Il commencera peut être enfin à se voir tel qu'il est et pourra ainsi choisir de s'en sortir si tel est son choix et si vous osez croire qu'il en est capable, au fond de vous.

    Vous savez, se sentir regardé(e) par sa mère ou quelqu'un qu'on aime comme si on était un(e) incapable, un(e) irresponsable, un (e) personne qui ne saura jamais s'en sortir seule, on le croit, et on vit comme si ce que nous renvoie ce regard était vrai...

    Essayez de changer votre regard sur votre fils, madame...Tournez votre regard vers vous, partagez avec d'autres parents de malades alcooliques, essayez de croire que votre fils pourra s'en sortir, s'il le veut, aprés avoir payé la note de ses bétises, commencez à vous occuper de vous...C'est le meilleur exemple que vous pourrez montrer à votre fils et qu'il aura peut être envie de suivre...

    Tout celà va vous demander du courage, car s'occuper de soi exige d'être honnête et de regarder bien en face certaines choses qu'on préfèrerait ignorer de nos comportements, mais pensez que vous ferez celà pour votre fils, ça pourra vous redonner du courage lorsque vous aurez tendance à vouloir baisser les bras et vous occuper à nouveau de lui et non de vous... Poulou, malade alcoolique mais aussi maman d'un fils de 19 ans "qui lui faisait faire aussi beaucoup de souci"(Le jour où j'ai enfin laché mon fils et où je me suis regardée en face dans ma relation avec lui, tout a changé)


    #2
    Re : Archives Poulou

    Le gros problème de beaucoup d'alcooliques pratiquants ainsi que celui que j'avais lorsque j'étais dans l'alcool, c'est que ma mère, ma grand mère,mon ex mari, certaines personnes de mon entourage proche ne me laissaient AUCUN espace pour moi, tout comme j'ai entendu d'autres alcooliques dire que leurs proches ne leur laissaient aucun espace, aucun jardin secret qui leur permette de vivre leur libre arbitre.
    Ceci est très vrai pour moi ; je n'avais jamais pensé avant aujourd'hui que ce pourrait être un point commun aux alcooliques. Qu'en est-il pour vous ?
    Souris

    Commentaire


      #3
      Re : Archives Poulou

      Bonsoir Docteur Dupagne,

      Je ne vous imaginez pas nostalgique , vous avez raison, je pense aussi que les débordements positifs de Poulou manqueront au forum si elle n'y revient pas, mais c'est son choix, à nous à présent de réussir à l'animer d'une maniére toute aussi virulente et intélligente.

      Bonne soirée.
      ERIC

      Commentaire


        #4
        Re : Archives Poulou

        Envoyé par ERIC
        Bonsoir Docteur Dupagne,
        à nous à présent de réussir à l'animer d'une maniére toute aussi virulente et intélligente.
        ERIC
        Bonjour Eric,

        La virulence n'est en rien obligatoire pour animer un forum. Seule la franchise l'est. Poulou était parfois trop virulente, mais les tensions créées n'ont pas toujours été du goût de tout le monde, et c'est fatigant pour la modération du forum. Cela dit, il en sort souvent des choses intéressantes, Poulou en était la preuve.

        Commentaire


          #5
          Re : Archives Poulou

          Re bonsoir Docteur Dupagne,

          Je suis d'accord avec vous pour la virulence, pour ce qui est de la fatigue modératrice je n'en sais rien, mais au niveau de l'expérience de l'abstinence, il est clair que Poulou apportait son vécu et c'était trés bénéfique d'aprés moi , ceci dit, il y a d'autres personnes sur le forum avec des durées d'abstinence qui n'ont rien a lui envier et qui pourront nous faire partager leur vécu.(J'éspère!! )

          Bonne soirée.
          ERIC

          Commentaire

          Unconfigured Ad Widget

          Réduire
          Chargement...
          X