Annonce

Réduire
Aucune annonce.

C'est quoi heureuse ?

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #16
    Re : C'est quoi heureuse ?

    Merci s. pour ce message.

    J'ajouterais que ca fait presque 13 mois que j'ai arrêté de fumer, et le "vrai" bonheur commence à se faire sentir.

    Il faut être teigneux ca vaux le coup.

    (je ne peux pour l'instant parler que du tabac)
    Stratus
    La vie est ce qu’on en fait. C’est ainsi depuis toujours, ce le sera jusqu’à la fin des temps.
    Grandma Moses

    Commentaire


      #17
      Re : C'est quoi heureuse ?

      elzide

      C'est bon de vous lire tous

      "il faut laisser le temps au temps", je vous lis et vous crois mais ce n'est pas toujours facile.
      "Patience" n'a jamais été mon fort. Comme m'appelle mon mari : maintenant tout de suite.
      C'est ma vie avant l'alcool qui m'a amenée à être ainsi, alors aucun espoir de changer aujourd'hui.

      Bien sûr, je connais des petites joies dans l'abstinence et une grande hier lorsque mon mari m'a dit que je lui faisais le plus beau cadeau de St Valentin .

      dans les moments de doute (comme maintenant), je me sens en danger.
      Je sais que je ne veux plus boire, ne plus revivre ce sevrage difficile et long que je viens de vivre et faire vivre à la maison.
      d'ELZI

      Commentaire


        #18
        Re : C'est quoi heureuse ?

        Bonjour,
        le bonheur ???? Vaste question ! Des siecles de pensee n'ont pas donne la reponse. Malheureusement, il n'y a aucun remede miracle. Les reponses que nous faisons chacun le demontre. Les paradis artificiels sont une solution. Mais certainement pas la meilleure. Et le bonheur est aussi un sentiment fugitif. Ca n'est certainement pas un etat constant, stable.... c'est une recherche de tous les instants. Un combat pourrions nous dire. Les drogues (alcool, herbe, coke......) ne sont que des palliatifs. Agreables un temps ils prennent vite le dessus.
        Heureusement, nous avons tous en nous des ressources insoupconnees.
        Bonne journee.
        On a mal alors on boit. Au bout d'un moment on a mal quand on boit et si on ne boit pas on est mal. Alors on reboit...

        Commentaire


          #19
          Re : C'est quoi heureuse ?

          Envoyé par elzide
          C'est ma vie avant l'alcool qui m'a amenée à être ainsi, alors aucun espoir de changer aujourd'hui.
          Bonsoir Elzide,

          Peux tu expliquer ce que tu veux dire par là ? Pourquoi penses tu que l'on ne peut pas changer ? En quoi le fait que cela vienne d'avant t'empêcherait-il de changer ?

          Que de questions, excuse-moi je suis très curieuse comme ........................ les 'tites souris
          Souris

          Commentaire


            #20
            Re : C'est quoi heureuse ?

            Bonsoir P'te sourisbleue,

            Je pense ne pas pouvoir changer ce qui est dans ma nature et que l'alcool n'a pas modifié.
            La "elzi" dans les vapeurs ce n'est pas moi donc le changement se fait,mais la vraie , celle d'avant...

            Commentaire


              #21
              Re : C'est quoi heureuse ?

              Envoyé par elzide
              Bonsoir P'te sourisbleue,

              Je pense ne pas pouvoir changer ce qui est dans ma nature et que l'alcool n'a pas modifié.
              La "elzi" dans les vapeurs ce n'est pas moi donc le changement se fait,mais la vraie , celle d'avant...
              si je puis me permettre Elzide, tu ne changeras que tres difficilement certaines choses. Plutot que de se dire "je vais me transformer" ne vaut il pas mieux faire un travail sur soi meme pour accepter ses propres contradictions ? C'est ca le plus dur... c'est ca qui est tres difficile... vivre avec soi meme et pour soi meme.
              On a mal alors on boit. Au bout d'un moment on a mal quand on boit et si on ne boit pas on est mal. Alors on reboit...

              Commentaire


                #22
                Re : C'est quoi heureuse ?

                Salut Hermann,

                Tu as du chemin de réflexion que je n'ai certainement pas encore emprunté. C'est clair que dans l'absolu, c'est ainsi qu'il faut réfléchir, tourner la page et prendre ce passage comme une expérience de vie. Je suis persuadé que j'y arriverais, mais pour l'instant, je n'arrive pas encore a être en parfait accord entre moi et moi.

                Ce qui est sur, comme le décrivait Svaincra, c'est que j'ai quand même la joie quotidienne de me dire que je ne bois plus, et c'est déjà trés valorisant. Je pense qu'il me faudra encore du temps pour m'entrevoir sous ma vraie personnalité, et m'accepter complètement, je me donne les moyens d'y arriver, et c'est ce que je fais chaque semaine en thérapie. J'ai déjà bien avancé et je me sens vraiment bien par rapport aux deux derniéres années avant mon arrêt, ce qui se passe, c'est qu'a présent que je pense moins à l'alcool, je soulève les vrais problèmes existenciels qui me taraudaient sans que je veuille me les révéler. C'est aussi cet èspéce de découragement qui m'a amené mardi dernier presque à reboire, alors que je n'avais plus pensé fortement à l'alcool depuis le début de l'année. J'en avais marre de réfléchir, de tourner en rond pour accepter des choses inchangeables de ma jeunesse, et je me suis presque abandonné à acheter une bouteille. Il y a des moments ou je me dis, ça ne s'arrête jamais ce branle bas de combat de l'esprit, cette effervécence d'idées, jamais ça se met sur off, je lutte encore pour accepter des choses qui font cogiter, avant je lutter pour ne pas boire, ça fait un an et un mois demain que je suis abstinent total, au début aux vu des changements, je croyais que cela serait rapide, puis j'ai compris que je me trompais, je pensais qu'au bout d'un an, il y aurait beaucoup de choses de réglées, effectivement je suis en accord avec moi même sur grands nombres de points, et je suis trés content de la route que je prends (je suis en formation pour changer de métier), mais il y a des moments ou vraiment j'ai l'impression de ne pas avancer, parce qu'a chaque pas que je fais, je soulève quelque chose de plus encombrant que le problème énorme que je venais de régler en moi. Je sais que c'est un sentiment normal, et qu'il faut prendre son mal en patience, mais quand cela devient trop gavant, c'est gavant.
                Voilà pour mon sentiment personnel et sur ma vision de l'acceptation de soi (enfin de moi) pour l'instant. Je sais que c'est une évolution, disons que j'ai un petit coup de pompe en ce moment.

                ERIC

                Commentaire


                  #23
                  Re : C'est quoi heureuse ?

                  Mon abstinence est heureuse parce que je suis sobre. Je n'ai plus mal, je gère mes émotions alors qu'avant elles me guidaient. Je ne suis plus fatigué physiquement. Je trouve des satisfactions autour de moi. Je ne rêve plus du Jackpot ou des filles nues sur mon yacht.Je ne veux plus sauver le monde du racisme de la guerre ou de la connerie. Je retrouve des goûts des odeurs, des sensations. Je vis plus pleinement ma sexualité. Mes perceptions sont plus authentiques. Mes rythmes de vie sont sociaux et me permettent de rencontrer des gens. Je vais plus vite à l'essentiel y compris au niveau intellectuel.Je sui splus exigent avec moi et me trouve mieux dans mon corps.
                  Par contre je trouve que je suis pas assez payé pour le travail que je fais, les gaz à effet de serre m'emmerdent, et mon fils me fait chier à ne pas vouloir apprendre sa récitation. Mais aujourd'hui, je sui sheureux de pouvoir affronter ses (minuscules) petits problèmes dans la sérénité.

                  Commentaire


                    #24
                    Re : C'est quoi heureuse ?

                    Cher Cabmas : tres belle reponse que tu fais la
                    On a mal alors on boit. Au bout d'un moment on a mal quand on boit et si on ne boit pas on est mal. Alors on reboit...

                    Commentaire


                      #25
                      Re : C'est quoi heureuse ?

                      Envoyé par seignot
                      Cher Cabmas : tres belle reponse que tu fais la
                      Oui, bien d'accord

                      "et mon fils me fait chier à ne pas vouloir apprendre sa récitation"

                      J'imagine la scène
                      Stratus
                      La vie est ce qu’on en fait. C’est ainsi depuis toujours, ce le sera jusqu’à la fin des temps.
                      Grandma Moses

                      Commentaire

                      Unconfigured Ad Widget

                      Réduire
                      Chargement...
                      X