Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Projet de me libérer du poison

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Projet de me libérer du poison

    Bonjour à tous

    Je connais le forum depuis plusieurs années. J’avais participé à des discussions il y a déjà cinq ans. Et depuis je vous lis de temps en temps.Je trouve que ce forum est formidable avec ses hauts et ses bas mais l’intelligence, le partage et le soutien sont vraiment présents.Affronter le chemin de l’abstinence requiert beaucoup beaucoup de réflexion. Pour ma part depuis 2013 je tiens un tableau sur mes consommations car j’étais à neuf verres de vin par semaine et depuis deux ans j’ai largement dépassé je suis à 17 verres par semaine minimum.
    Je ne me sens pas tout de suite de vous raconter bien que l’envie ne manque pas. Je préfère prendre le temps quand je le sentirai.
    Ce que je peux vous dire, c’est qu’aujourd’hui je prends la décision de réagir étant donné les problèmes physiques et psychologiques qui découlent de cette consommation chronique.
    Je vous remercie pour votre accueil.

    À très vite

    Sabba

    nota : Jojo Pas besoin de message en mp :-) merci
    Dernière modification par Sabba, 01/12/2018, 12h01.

    #2
    Oui Sabba, ton témoignage en rejoint d'innombrables.
    La consommation modérée, ça fonctionne (si on peut dire) un temps mais tôt ou tard ça finit par déraper et on finit par dégénérer.
    Et puis même, je ne connais personne, y compris les gens qui n'ont jamais connu d'horreurs liées d'alcool ni de pertes totales d'autocontrôle, qui aie regretté d'avoir lâché la bibine !
    L'inverse par contre, les "Ah si j'avais arrêté à tel ou tel moment, ma vie serait…"
    ça y en a, dont moi !

    Te reste à prendre TA décision, ou pas.
    "What a Wonderful World" Louis Armstrong

    Commentaire


      #3
      Merci Ronald pour ton message

      Oui je vois les nombreux témoignages de détresse et mon inscription aujourd'hui atteste aussi du besoin d'échanger.
      Je viens d'être interrompue, je continuerai mon message plus tard

      Commentaire


        #4
        Je me présente à vous

        j'ai 48 ans, j'ai démarré en mode apéro sympa avec les amis, le conjoint etc çà doit faire 20 ans maintenant que je consomme... et les verres ont augmenté au fur et à mesure (si non je ne m’inquiéterais pas)
        En janvier 2013 grosse prise de conscience d'un engagement vers un chemin dangereux. j'arrête 3 semaines pour me tester et m'observer...craving au bout de ces 3 semaines. Du coup je décide avec illusion de réduire et contrôler. Ca a marché 1 an. en décembre je perds ma maman. Et depuis 2014 en avant la montée jusqu'à 2016 environ 14 verres par semaine (je me rassure car quota max de l'OMS) Je tiens un tableau excel hebdomadaire avec quantité et qq mots pour indiquer le contexte. Il revient souvent le problème de gestion des émotions. En 2017 je change de métier, métier passionnant et stressant et là çà va crescendo. On est fin 2018, bilan alarmant j'oscille sincèrement entre 18 et 20 verres par semaine (car le vin à 13.5 ° correspond en réalité à plus qu'une 1 unité donc +/- on y est)
        Depuis qq temps, je passe des nuits horribles : cœur qui bat la chamade, crise d'angoisse bref çà ne va pas du tout :-(
        J'ai le réflexe d'ouvrir la bouteille après le boulot avec mon conjoint ou avant qu'il arrive. Genre je décante (tu parles j'en ai déjà bu un bon verre avant) et surtout je remarque que JE BOIS DE PLUS EN VITE
        Je sais que j'ai un problème, je sais que je suis alcoolique. Vais je aimer la vie sans mes apéros avec bougie, musique et discussion ... Je vous lis régulièrement et les témoignages de Bonheur me donne envie de (re)devenir comme vous, heureuse sans alcool
        Maintenant quels outils vais je mettre en place outre ce forum qui est super. Je pense aller voir mon médecin (je n'ose pas lui avouer ma maladie) pour avoir des calmants ? Si j'avais arrêté en 2013/2014 je n'en aurais pas eu besoin car c'était encore light. Je ne bois pas tous les jours mais au moins 4 jours sur 7 hebdomadairement disons que j'attends de récupérer 24 h pour remettre çà
        Pff je n'en peux plus
        Dernière modification par Sabba, 01/12/2018, 17h41.

        Commentaire


          #5
          Qui a pu arrêter sans aide médicamenteuse ? Je sais que chaque situation est unique et dépend de beaucoup de choses mais j'aimerais avoir qq témoignages éventuellement
          merci

          Commentaire


            #6
            Envoyé par Sabba Voir le message
            Qui a pu arrêter sans aide médicamenteuse ? Je sais que chaque situation est unique et dépend de beaucoup de choses mais j'aimerais avoir qq témoignages éventuellement
            merci
            Avec 20 verres de vin par semaine, tu devrais pouvoir arrêter sans aucun risque majeur (delirium, crise d'épilepsie)
            Seulement problème d'angoisse et de nerfs dirait-on.
            Donc tu consultes en disant tout simplement tout à ton medecin qui te fournira une légère aide médicamenteuse au cas où.

            C'est quand même pas abominable comme "aveu", et ce n'est pas un aveu d'ailleurs, c'est l'exposé de faits simples et relativement banals.
            Ceci écrit sans minimiser ta souffrance, laquelle est subjective et propre à chacun.
            Et tu arrêtes.
            Simple, non ?
            "What a Wonderful World" Louis Armstrong

            Commentaire


              #7
              Merci pour ton message
              oui effectivement c’est simple tu as raison, c’est moi qui complique
              J’ai dores et déjà pris rv avec une psychologue clinicienne addictilogue ce prochain mercredi (prend pas la carte vitale mais le budget alcool participera au prix de la séance ...) et mon médecin traitant (jeudi)
              Vais également raisonner sur la base du 24:00 car avec les fêtes, anniversaire de ma fille cadette, invitation semaine prochaine à dîner chez la belle soeur etc... je vais avoir de quoi me mettre à l’epreuve

              Mes derniers verres datent d’hier et méchante crise d’angoisse cette nuit (horrible), 1er décembre c’est une date qui est bien pour moi car c’est le 1er jour d’un mois.C’est bête mais ça peut m’aider à symboliser la nouveauté, ma quête du mieux-être.
              J’espère que je vais y arriver. Il le faut. C’est une drogue dure faut que j’y arrive

              Commentaire


                #8
                J’en profite pour demander quelles boissons avez-vous mises en place au début pour vous sevrez ? Mon conjoint (qui est au courant de l’actualité et qui va suivre car n’est pas dépendant mais se laisse tenter à chacune de mes invitations à boire du vin) va substituer par des perriers citrons moi ça ne me tente pas car trop froid pour moi. Je préférais une boisson à température ambiante...j ai pas d’idee

                Commentaire


                  #9
                  Bonjour à tous

                  J’ai Enfin dormi
                  En forme ce matin toujours décidée bien sûr :-)

                  Bon dimanche

                  Sabba

                  Commentaire


                    #10
                    Envoyé par Sabba Voir le message
                    J’en profite pour demander quelles boissons avez-vous mises en place au début pour vous sevrez ? Mon conjoint (qui est au courant de l’actualité et qui va suivre car n’est pas dépendant mais se laisse tenter à chacune de mes invitations à boire du vin) va substituer par des perriers citrons moi ça ne me tente pas car trop froid pour moi. Je préférais une boisson à température ambiante...j ai pas d’idée
                    Le principal c'est de n'avoir jamais soif donc boire beaucoup
                    Les gens qui buvaient des quantités plus importantes (moi à ma dernière période d'alcoolisation j'en étais à une bouteille et demi de whisky ou de vodka par jour plus des trappistes… je marchais droit et parlais clairement mais je m'étalais au pieu dès l'après-midi, je suis entré - après qqs couacs, qqs hic et qqs reprises - dans ma dernière période de sobriété sans cure ni psy, mais aidé par une très faible prise dégressive de benzos une paire de semaines, un médecin moins con que la moyenne, mab deux fois par semaine, et une amie non alcoolique mais comprenant la maladie) doivent au début boire des litres et des litres d'eau par jour mais ça ne semble pas devoir être prescrit dans ton cas, donc tant mieux et profites-en :

                    FAIS toi PLAISIR

                    en découvrant les cocktails de jus de fruit, éventuellement allongés à l'eau et en créant en fonction de tes goûts propres,
                    tes goûts propres tu en prendras mieux conscience et les affineras par la même occasion
                    de même les thés et les cafés
                    une période je me suis même amusé à deviner les différentes eaux de source à l'aveugle

                    Tchin tchin Sabba !
                    "What a Wonderful World" Louis Armstrong

                    Commentaire


                      #11
                      Merci encore Ronald pour tes réponses
                      J’admire le courage qu’il t’a fallu pour arriver à une telle réussite

                      C’est généreux de ta part de prendre du temps pour me répondre car j’ai Vraiment besoin de conseils
                      Je suis intellectuellement très atteinte par le produit
                      Ca va pas être sans mal

                      super vais tester différentes boissons
                      jaime bien les jus de tomates ça fait des lustres que j’en ai pas bu

                      A très vite !

                      Sabba

                      Commentaire


                        #12
                        Envoyé par Sabba Voir le message
                        super vais tester différentes boissons
                        jaime bien les jus de tomates ça fait des lustres que j’en ai pas bu
                        Amusant : le jus de tomates reste ma boisson préférée dans les bistros, sans glace et si possible à température ambiante !
                        anciennement j'enfilais les bloody mary
                        et j'ai mis un temps avant de reconnaître que sans vodka c'est bien meilleur

                        chez moi je prends quotidiennement de la passata de tomates + tabasco, poivre noir, gingembre, curcuma + filet de jus pur de citron vert +
                        ail crû - sauf bien sûr si j'ai en vue quelqu'une dont j'ignore si elle y est allergique !





                        à terme c'est une cure sainement dynamisante !

                        Youp là boum !


                        EDIT :
                        Envoyé par Sabba
                        Je suis intellectuellement très atteinte par le produit


                        intellectuellement je m'étonne toujours, si longtemps après mon entrée dans la sobriété, de mes progrès tendanciels … alors que ce qu'on lit sur les effets de l'âge (et de l'alcool !!! ) sur le cerveau devrait faire croire le contraire, sauf en ce qui concerne la mémoire récente des noms mais comme à ce processus irréversible je n'y peux grand chose changer sauf à exercer ladite mémoire, je fais avec

                        Mais dans l'ensemble ma considérable amélioration intellectuelle - et de la production pratique qui en résulte - est la conséquence naturelle, automatique de la continuation de la levée, de l'effondrement, de la désintégration des blocages et inhibitions profondément incrustrés en moi depuis mon plus jeune âge
                        et qui eût été impossible, impensable, sans une abstinence absolue, sans l'acquis du Zéro alcool à long terme

                        faut dire aussi, au cas où les gènes auraient qqch à voir, que ma mère, 95 ans, est un vivant démenti perpétuel aux ravages de l'âge sur les neurones
                        Dernière modification par Ronald, 03/12/2018, 09h18.
                        "What a Wonderful World" Louis Armstrong

                        Commentaire


                          #13
                          Bonjour Sabba, soit la bienvenue.

                          Si je comprends bien, tu consommes pas tous les jours, mais quand tu bois, c'est 5 verres par soirée...Tu me diras si je me trompe. Et puis peut-être un peu plus lors des repas, fêtes entre amis ?

                          C'est à peu près ce que j'ai consommé, pendant 10 ou 15 ans, mais tous les jours. 5/6 verres par soir et, disons, 10 le samedi et pareil le dimanche.
                          Avec des périodes de trêves, suivies de tentatives de modération...
                          Et puis un jour, et c'est pour cela que ton inquiétude reste fondée, tu passes les bornes, ça dérape. Les 2 ou 3 dernières années, c'était 8 ou 9 verres par soirée (19h00/21h30) et 25 à 30 par week-end.
                          Je me suis arrêté à ce stade, écoeuré, mais fragile.
                          Donc, tu as tous mes encouragements pour cette démarche. Tu n'as pas encore franchi un seuil trop critique, mais l'histoire nous raconte que cela ne peut être qu'une étape vers un futur plus sombre.

                          Nous arrivons vers une période de fête, et je trouve que c'est une bonne idée de s'engager maintenant. J'ai aussi démarré mon abstinence fin novembre 2017. De toutes manières, des excuses pour remettre ça, il y en a des tonnes. Fêtes, anniversaires, mariages, barbecues....Chez moi, c'est presque tous les WE des repas entre potes !

                          Mais, ça se fait, un jour après l'autre.

                          Pour les idées de boissons, tout d'abord, de l'eau. Plate, pétillante...Puis mon rituel du soir, après le repas c'est 2 ou 3 déca espresso et chocolat noir. Mon petit plaisir qui remplace celui de l'apéro d'avant.

                          Sinon, je suis fan de thé. Un monde aussi complexe et enivrant que le vin ! AMHA.

                          Et puis, lorsque je fais un repas avec mes amis et que l'on mange de la bonne viande, j'apprécie un ou deux verres de pur jus de myrtilles. Parfois aussi du jus de cassis. Pas parce que cela ressemble à du vin, mais j'y trouve une alliance gustative boissons/plat assez ressemblante à celle qui me plaisait avec le vin.
                          Parfois également, un bon jus de pomme fermier.

                          Bon dimanche.

                          Sencha.

                          Commentaire


                            #14
                            Ronald, ça me donne envie ta Passata de tomates !

                            Des proportions ? De l'ail et du gingembre frais ?

                            Commentaire


                              #15
                              Envoyé par SENCHA Voir le message
                              Ronald, ça me donne envie ta Passata de tomates !

                              Des proportions ? De l'ail et du gingembre frais ?
                              au pif
                              oui coupé fin, transparent
                              en route bize
                              "What a Wonderful World" Louis Armstrong

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X