Annonce

Réduire
Aucune annonce.

j arrive besoin qu'on m aiguille...

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #46
    Coucou.

    Laisse tombèrent la honte, c'est un frein inutile. Aujourd'hui tu peux essayer de ne pas prendre le premier, puisque dés que la pompe est amorcée, c'est foutu...

    Le jour où tu recevras à table, tu verras bien, pas la peine se projeter si loin, il y a le temps de réussir quelques 24h d'ici là

    ​​​​​​fred

    Commentaire


      #47
      Pas la peine de te surcharger l'existence avec la honte.
      C'était juste pas le bon moment.

      Ce n'était qu'un faux départ.

      Bonnes 24 heures.

      Sencha.

      Commentaire


        #48
        Tiens, je croyais que le lien y était déjà mais je ne trouve pas en relisant vite. Petite explication du pourquoi le premier verre est dévastateur, surtout pendant le sevrage :

        https://www.atoute.org/n/article193.html

        L'article sur la chimie du cerveau est assez simple à comprendre et te donnera une clef de lecture de certains symptômes, si tu ne l'as pas déjà lu.

        Belles 24h

        fred

        Commentaire


          #49
          merci pour ce lien intéressant
          quand jai un moment je me nourris de ces lectures
          je n ai pas bu ce soir et je me couche heureuse
          bonne nuit à vous tous

          Commentaire


            #50
            Chouette, ça ! En espérant que tu trouves un sommeil réparateur

            'nenuit !

            fred

            Commentaire


              #51
              Bravo pour ce jour. Un jour ) la fois, celui ci, c'est fait.
              Dors bien

              Commentaire


                #52
                Bonjour à moitié vide,

                Je te félicite également. Chaque jour sans alcool compte. Petit à petit tu vas te sentir de mieux en mieux. Bises.

                Commentaire


                  #53
                  Bonjour,
                  Félicitations pour cette première journée! Il faut aller de 24 heures en 24 heures.
                  Personnellement, presque 3 semaines sans alcool, je me sens bien mieux, même si l'envie de boire n'a pas disparu, bien-sûr (ça serait trop facile…).
                  Bonnes 24 heures

                  Commentaire


                    #54
                    hélas... dur dur ces jours
                    je n y arrive pas
                    je pense en plus que l alcool me rend violente

                    à moins que je le sois tout court...

                    Commentaire


                      #55
                      Bonsoir.


                      Ce ne serait pas d'être tiraillée entre le "besoin" d'alcool et l'envie de t'en débarasser qui te mettrait les nerfs à vif, des fois ?

                      C'est difficile de poser le verre dans le sens où ça créé des conflits intérieurs violents qu'on ne maîtrise pas, qui s'invitent n'importe quand et ça rejaillit évidemment sur le comportement général. Dans ces moments là, j'ai du me surveiller pour ne pas me mettre en colère au moindre pet de travers. C'est moins pire, maintenant, mais je suis quand même facilement "soupe au lait"...

                      C'est pour ça qu'il ne faut pas se donner d'objectifs trop ambitieux : une heure après l'autre pour ne pas boire juste aujourd'hui.

                      Courage, d'autres l'ont fait, pourquoi pas toi ?

                      fred

                      Commentaire


                        #56
                        Envoyé par à moitié vide Voir le message
                        hélas... dur dur ces jours
                        je n y arrive pas
                        je pense en plus que l alcool me rend violente

                        à moins que je le sois tout court...

                        Bonsoir à moitié vide,

                        Un jour, je m'en souviens très bien, je me suis dit, comme si c'était une grande découverte, "Et après tout..., pourquoi il serait complètement impensable qu'un jour j'aille bien ? Pourquoi est-ce que les choses ne finiraient pas par s'arranger ? Ou est-ce écrit et par qui que je devrais continuer de galérer, à vie ?
                        Je ne crois pas que ce genre d'expérience puisse se transmettre.
                        Néanmoins, je pense que ça m'a été utile, pour arriver à cette prise de conscience, cette espèce de micro-illumination, de chape de plomb qui se levait, de savoir que d'autres, ici, avaient eu des parcours qui les avaient aménés vers du meilleur, incontestablement meilleur.
                        Nous pouvons au moins ne pas entretenir nous-même la fatalité.
                        Toi aussi.

                        Bonne soirée
                        Un truc que j'ai compris : ça. Un autre, plus intéressant :
                        "Those who don't believe in magic will never find it." Lewis Carroll

                        Commentaire


                          #57
                          Coucou , j'espére que mon post ne t'as pas fait culpabiliser, ce n'était pas le but, tu es juste malade quand on l'est on se chouchoute, tu as la chance d'avoir ton mari, expliques lui que les 1er jours tu risques d'etre fatiguée et d'avoir besoin d'aide pour les enfants , la honte ne sert qu'à faire du sur place, la cure tu y penses toujours? ce serait beaucoup plus facile pour toi, 4 semaines ou tu ne penses qu'à toi, sinon fais toi aider appelles le CSAPA demain tu trouveras toutes les aides et une écoute possible, bienveillante et surtout soignante, tu as l'envie c'est le plus important , j'ai mis 8 ans pour enfin réussir , j'ai mis trop de temps à comprendre qu'il ne suffisait pas de décider, j'avais des périodes d'abstinence, que seule sans réels soins c'était peine perdu, un 2 janvier j'ai déposé les armes j'ai appelé Le SHALE une cure bien dont j'avais surtout entendu parlé, un mois et demi je suis rentrée hyper motivée, j'ai eu mon déclic là-bas, j'ai continué les soins une bonne année, depuis ma vie à complétement changé qu'en positif, tu vas y arriver, il va falloir aussi de la patience, bonne journée
                          arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

                          Commentaire


                            #58
                            pris dans la vie quotidienne jai trop de mal à tenir le cap
                            et une cure serait difficilement envisageable en fait, il faudrait sinon attendre l été... que je puisse confier mes enfants à mes parents... il faudrait que j organise ce moment...je ne peux pas laisser mon homme tout seul pendant que je pars m allonger sur un lit dans un centre
                            si je le fais seule dans le contexte habituel de la maison je pense que c'est voué à l échec
                            voilà pourquoi je suis coincée et pourquoi je m y prends mal

                            du coup comme c'est compliqué et que l alcool est la seule chose qui m accompagne et me soutienne, je repousse... et je me dis en attendant déjà si je diminue c'est bien...

                            Commentaire


                              #59
                              Re-
                              Envoyé par à moitié vide Voir le message
                              je ne peux pas laisser mon homme tout seul pendant que je pars m allonger sur un lit dans un centre
                              D'abord, il ne s'agit pas de s'allonger sur un lit mais de se soigner.
                              Ensuite, je n'ai pas compris : tu es sa mère ou sa femme/compagne ? Tu considères l'inverse comme vrai : lui ne pourrait pas te laisser un mois pour raison de santé ? Ou lui, si, il pourrait parce que "ça n'est pas pareil" ?
                              Enfin, est-ce qu'il vaut mieux pour lui une femme qui reste alcoolique ou passer un mois seul et retrouver, pour son avnir, son quotidien, quelqu'un d'équilibré, de bien portant et de plus fort ?
                              Demande-lui son avis avant de décider pour lui, tu seras sans doute surprise. Tu ne peux pas non plus demander l'avis de tes enfants mais prends-les quand même en compte.

                              Tu fais des choix de court terme et tu ne peux pas décider seule pour tous.

                              BS



                              Un truc que j'ai compris : ça. Un autre, plus intéressant :
                              "Those who don't believe in magic will never find it." Lewis Carroll

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X