Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Se pardonner de nos comportements sous alcool

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #16
    Bonsoir,
    Se pardonner à soi-même n'a pas forcément grand chose à voir avec les lamentations, voire la victimisation. Déjà, pour pardonner aux autres, ou plus exactement être dans la bienveillance et l'empathie, il me semble nécessaire de se réserver le même traitement. De fait, savoir se pardonner, éviter de culpabiliser, être dans cette posture de bienveillance envers soi-même, ce n'est pas se centrer sur son petit bien-être personnel, mais c'est aussi une ouverture sur l'autre.
    Personnellement, j'ai dépassé quelque culpabilité de ce que j'ai pu faire sous alcool, aux autres et à moi-même (cela dit, plus à moi-même qu'aux autres, il me semble).
    De quelle responsabilité parle-t-on au juste? Je pense qu'il y a beaucoup de souffrances chez nombre d'alcooliques, pour des raisons diverses et variées. Certes, nous ne sommes pas seuls à souffrir. Et alors? Il ne s'agit pas d'être de dire que nous sommes plus ou moins victimes que les autres, il s'agit simplement de reconnaitre notre condition humaine.

    Commentaire

    Unconfigured Ad Widget

    Réduire
    Chargement...
    X