Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Demain et après-demain : journées à risques

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • TheDrunkWithNoName
    a crée une discussion Demain et après-demain : journées à risques

    Demain et après-demain : journées à risques

    Bonjour,

    Juste ce petit message pour chercher un peu de soutien, et surtout laisser une trace inscrite sur les réseaux afin peut-être de m'auto-accompagner.
    Demain et après-demain, je pars en déplacement pour une réunion décisive dans une situation pro extrêmement compliquée.
    En sevrage depuis 8 jours (plus de 20 an d'alcoolisme avec abstinences/rechutes - mes cycles de saisons d'alcool).

    Le sevrage se passe très bien, sous benzodiazepine. Je ne ressens aucun manque, pas d'envie. Mais je travaille de chez moi, c'est plus simple (même s'il y a de l'alcool à la maison, mais je n'en ai aucune envie.)

    Par contre, les déplacements sont toujours les déclencheurs de rechute.
    Là, il ne faut pas. Pour moi déjà, pour mon avenir pro ensuite.

    Alors oui, j'emporterais une boisson que j'apprécie pour tenter de contrer le craving qui sera immanquablement là.
    Mais je connais le cerveau et ses capacités inégalées de persuasion.

    Je ne sais pourquoi j'écris. Une trace peut-être, une sorte de carnet. Mettre en dehors du cerveau ce qui demain y aura disparu.
    Globalement, je n'ai que 4 moment à risques : Changement à l'aller, trajet gare lieu de rdv ; et le lendemain trajet lieu de rdv gare, puis changement à nouveau.

    4. C'est énorme.


  • rur@lcoolique
    a répondu
    Coucou.

    Et depuis, comment ça se passe ? Bien, je l'espére... Boulot, j'imagine, puisque tu annonçais que c'était tendu.

    Passe donc donner des nouvelles, même en coup de vent, même pas terribles (ça arrive aussi, parfois) : il n'est jamais bon de rester trop longtemps tout seul, avec notre maladie...

    *@+

    Laisser un commentaire:


  • Mina10
    a répondu
    Envoyé par TheDrunkWithNoName
    Je suis rentré. J'ai donc réussi !
    suis bien fier
    Bravo!

    Tu t'y es pris avec prudence et détermination!

    Bon après-midi à toi

    Laisser un commentaire:


  • patalo
    a répondu
    Envoyé par TheDrunkWithNoName Voir le message
    Je suis rentré. J'ai donc réussi !
    suis bien fier
    C'était chouette de pouvoir écrire ici. Comme un carnet intime-carte postale

    J'ai vu le psy et j'ai accroché. 18 ans de recherche de diag, 6e psy en 18 ans. Peut-être le bout du tunnel.

    Mais quel épuisement !
    Bien joué.
    Tu as su gérer une situation que tu considérais comme problématique, c'est excellent. continue de partager ici, et un jour après l'autre, tu vas progresser sur un chemin très enrichissant.

    Laisser un commentaire:


  • louvaji
    a répondu
    Coucou , tu peux etre fiere de toi, aujourd'hui c'est reparti zéro alcool, bonne journée

    Laisser un commentaire:


  • rur@lcoolique
    a répondu
    Bien, tout ça, un bon point de départ d'avoir teaversé l'épreuve, surtout malgré les contrariétés ( réunion).

    Bon courage pour la suite, et n'hésite pas à user du forum, ça aide bien, en effet, de pouvoir poser ses réflexions ici.

    *

    Laisser un commentaire:


  • Ronald
    a répondu
    Envoyé par TheDrunkWithNoName Voir le message
    Je suis rentré. J'ai donc réussi !
    suis bien fier
    C'était chouette de pouvoir écrire ici. Comme un carnet intime-carte postale

    J'ai vu le psy et j'ai accroché. 18 ans de recherche de diag, 6e psy en 18 ans. Peut-être le bout du tunnel.

    Mais quel épuisement !

    Laisser un commentaire:


  • TheDrunkWithNoName
    a répondu
    Je suis rentré. J'ai donc réussi !
    suis bien fier
    C'était chouette de pouvoir écrire ici. Comme un carnet intime-carte postale

    J'ai vu le psy et j'ai accroché. 18 ans de recherche de diag, 6e psy en 18 ans. Peut-être le bout du tunnel.

    Mais quel épuisement !

    Laisser un commentaire:


  • patalo
    a répondu
    Envoyé par TheDrunkWithNoName Voir le message
    Merci!
    Écrire ici m'aide beaucoup !
    Alors ne te prive pas !
    C'est vrai que ça peut aider énormément d'exprimer ce qu'on ressent, pour y voir plus clair.
    En tout cas bravo, tu as bien négocié les premiers virages !

    Laisser un commentaire:


  • TheDrunkWithNoName
    a répondu
    Merci!
    Écrire ici m'aide beaucoup !

    Laisser un commentaire:


  • louvaji
    a répondu
    Coucou, motivation de plus pour avoir la tête au claire pour ton projet, oui on est plus fort, on arrive surtout à prendre le recul nécessaire au situation de tension, n'oublie aujourd'hui zéro alcool, 24h à la fois, ça va le faire on est là sibon retour

    Laisser un commentaire:


  • TheDrunkWithNoName
    a répondu
    Merci beaucoup Mina10 !
    pour l'automédication je sais. Je suis zn lien avec un médecin et j'ai surtout établi des protocoles très strictes de prises (établissement d'une zone plancher progressive nécessaire à l'absence de déclenchement de symptômes de sevrage, maintien du plancher 1 semaine puis descente progressive sur une semaine). A force d'être confronté à des incompétents dans le milieu médical ("ne vous inquiété pas les benzodiazépines ne sont pas addictives" ou " je vous en prescris pour 3 mois puis vous revenez me voir" - c'est du vécu) j'ai été dans l'obligation de devenir un patient-spécialiste. Je suis donc très stricte là dessus. Et puis je vois le psy tout à l'heure, donc je pourrais ajuster cela avec lui (s'il est compétent - ô comle je l'espère).

    Le rdv s'est très mal passé, une histoire de conflit commercial, maos étant dans mon droit cela me donne mille fois plus envie de me battre. Et qui a la rage n'a pas soif!! Je suis en mode soldat•e, mon cerveau sait donc qu'il a besoin de toutes ses capacités.

    Je suis donc sur le chemin du retour avec aucune envie de boire... Pour le moment.
    Le soucis c'est qu'entre mon arrivée à la gare et le rdv psy j'ai 3h d'attente. Puis après le rdv 30km en stop. Et ah les ivresses en stop, comme elles furent d'heureuses compagnes de halage!
    Mais ça va le faire ! Je me dois de réussir. Un•e soldat•e doit être opérationnel !

    Merci de ton et de votre soutien !

    Laisser un commentaire:


  • Mina10
    a répondu
    Envoyé par TheDrunkWithNoName
    La question de l'arrêt ne peut se poser, je suis un indépendant et ce déplacement est un peu la dernière chance de voir mon projet aboutir. Sinon je perds tt. Et j'ai déjà perdu beaucoup (pour d'autres raisons)
    Ok pas d'arrêt, et pour l'instant tu n'as pas à t'en repentir

    L'aboutissement de ce projet sera peut-être un premier accomplissement consécutif à l'arrêt et dont tu pourras être fier. Et il y en aura d'autres !

    Désert médical c'est dur mais tu as l'air de faire ce qu'il faut. Les rdv pris c'est très bien. L'automédication c'est dangereux essaie peut-être d'en parler avec un médecin peut-être par téléphone (moi avant un rdv j'ai déjà eu des conseils par tel)

    Pour le reste tu as raison ce n'est pas le lieu. Je ne pouvais pas ne pas relever. Mais toi tu n'as aucune excuse à présenter.

    Laisser un commentaire:


  • TheDrunkWithNoName
    a répondu
    Mina10 : j'ai rdv avec un médecin addicto dans une semaine (je suis en désert médical, j'ai eu un rdv il y a 10 jours mais avec un médiateur social car rien d'autre de dispo.) Je vois un psychiatre vendredi également mais très loin de chez moi. Car je cumule avec d'autres troubles. Je suis en automédication aux benzodiazépines - pas par choix mais par nécessité sinon c'était delirium (déjà vécu)

    La question de l'arrêt ne peut se poser, je suis un indépendant et ce déplacement est un peu la dernière chance de voir mon projet aboutir. Sinon je perds tt. Et j'ai déjà perdu beaucoup (pour d'autres raisons)

    Je n'ai pas relevé la remarque sur les filles et je m'en excuse, je n'en avais pas la force et je ne souhaitais pas que cela soit le lieu pour faire de l'éducation sur les comportements sexistes. Je te remercie de l'avoir fait.

    Mais en effet si des personnes n'apprécie pas les personnes bisexuelles, féministes, d'ultra-gauche et pro-migrant, je serais pas le bon compagnon

    Laisser un commentaire:


  • Mina10
    a répondu
    Envoyé par rur@lcoolique
    À côté des gares, il y a beaucoup de piétons, toujours. S'il fait beau, les petites robes peuvent être de sortie [...] Il n'y a aucun mal à regarder passer les jolies filles et ça distrait bien, mieux que de rentrer dans un rade plus ou moins glauque...
    Non mais t'es sérieux

    Laisser un commentaire:

Unconfigured Ad Widget

Réduire
Chargement...
X