Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Un mois!

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Un mois!

    Un grand pas pour moi; un mois cette semaine. Je me sens revivre.
    Meeting AA de façon ponctuelle, besoin de ma ''dose'' d'amour, d'écouter, de me retrouver. Je suis fière.
    Je pense parfois à l'alcool...sur une terrasse, en regardant quelqu'un siroter un verre de blanc. Mais je me contente très bien d'un bon thé glacé citron bien froid!!

    Je suis toujours une alcoolique, je le serai toujours. Je ne fais qu'avancer dans ma dépendance, en apprenant. Un jour à la fois.

    À bientôt

    Vivi

    #2
    C'est une excellente chose si tu le vis bien ! Bravo pour ce début et en route pour la liberté un jour après l'autre

    fred

    Commentaire


      #3
      Salut Virgile,

      Bravo à toi, surtout que les premiers jours sont difficiles. Sois déjà fière, combien de gens se sont privés d'alcool pendant un mois ?

      C'est normal ces pensées en situation. Il y a un autre cap à franchir, une fois le contentement des premières semaines, c'est l'accoutumance à l'abstinence. Mais on y parvient me semble-t-il (j'en suis à 20 mois).

      Avec l'idée d'apprendre de sa dépendance et du 24h à la fois, tu es sur la bonne voie.

      Bonne continuation, courage.

      Commentaire


        #4
        Un mois déjà !
        Bravo pour ce temps passé sans alcool. Comme dit J365, combien de gens dans ton entourage sont capables de ne pas consommer d'alcool ?
        Et puis tu dois te sentir déjà mieux!
        Maintenant que tu sais que tu peux te passer de consommer dans la durée, tu vas construire jour après jour une vie ou l'alcool n'a plus sa place, et c'est chouette.
        Bonne continuation, et tous mes encouragements pour la suite.

        Commentaire


          #5
          Envoyé par Virgile Voir le message
          Un grand pas pour moi; un mois cette semaine. Je me sens revivre.
          Meeting AA de façon ponctuelle, besoin de ma ''dose'' d'amour, d'écouter, de me retrouver. Je suis fière.
          Je pense parfois à l'alcool...sur une terrasse, en regardant quelqu'un siroter un verre de blanc. Mais je me contente très bien d'un bon thé glacé citron bien froid!!

          Je suis toujours une alcoolique, je le serai toujours. Je ne fais qu'avancer dans ma dépendance, en apprenant. Un jour à la fois.

          À bientôt

          Vivi
          All right.
          INUKSHUK

          Libéré

          Si tu ne changes rien, rien ne changera.
          https://www.youtube.com/watch?v=UyBd4Su1q_w

          Benjamin Franklin

          Commentaire


            #6
            Coucou Virgil, un mois c'est un bon début, tu as des outils, tu vis ton abstinence 24h à la fois, tu fais tout pour que ça continue tu peux etre fiére, bonne journée
            arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

            Commentaire


              #7
              Bravo Virgile !

              "What a Wonderful World" Louis Armstrong

              Commentaire


                #8
                Il y a quelques temps, je ne voyais pas ma vie sans alcool. C'était comme un automatisme; on termine le travail, un verre, puis deux puis...la bouteille. Et pourquoi pas en prendre une autre? après tout, je travaille fort??? Je ne veux pas penser aux w-end ou l'alcool débutait à 10h00 pour se ''remettre'' de la veille. Ou plutôt, je veux m'en souvenir. Toujours. Les tremblements. Ce gout de vomir. L'anxiété. Le mal de tête.


                Pour mes amis Québécois, si vous cherchez une place gratuite pour avoir un suivi et rencontrer des spécialistes, me faire signe.

                Merci pour vos beaux messages.

                Vivi

                Commentaire


                  #9
                  Envoyé par Virgile Voir le message
                  Il y a quelques temps, je ne voyais pas ma vie sans alcool. C'était comme un automatisme; on termine le travail, un verre, puis deux puis...la bouteille. Et pourquoi pas en prendre une autre? après tout, je travaille fort??? Je ne veux pas penser aux w-end ou l'alcool débutait à 10h00 pour se ''remettre'' de la veille. Ou plutôt, je veux m'en souvenir. Toujours. Les tremblements. Ce gout de vomir. L'anxiété. Le mal de tête.


                  Pour mes amis Québécois, si vous cherchez une place gratuite pour avoir un suivi et rencontrer des spécialistes, me faire signe.

                  Merci pour vos beaux messages.

                  Vivi
                  Dollard-Cormier ?
                  INUKSHUK

                  Libéré

                  Si tu ne changes rien, rien ne changera.
                  https://www.youtube.com/watch?v=UyBd4Su1q_w

                  Benjamin Franklin

                  Commentaire


                    #10
                    Non, j'ai été vue à l’hôpital St-Luc par Dre Chantal Pelletier. Il y a une clinique spécialisée en toxico.
                    Il est possible d'avoir un sevrage en interne si risque de délirium ou autre. Sinon, externe. Ensuite, suivi une semaine après le sevrage.
                    Infirmière qui assure un suivi pendant la semaine. Bref, une super clinique.

                    Commentaire


                      #11
                      Félicitations pour ce premier mois ! Tu as bien raison, il ne faut jamais oublier les raisons qui ont déclenché cette prise de conscience puis cette prise en main, c'est ton meilleur médicament !!

                      Bonne continuation
                      Richard

                      Commentaire

                      Unconfigured Ad Widget

                      Réduire
                      Chargement...
                      X