Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le syndrôme prolongé de sevrage aux benzodiazépines

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Re : Le syndrôme prolongé de sevrage aux benzodiazépines

    Bonjour,

    Je voudrais juste vous apporter mon témoignage.
    Pendant 8 ans, un psychiatre m'avait prescrit ABILIFY (ARIPIPRAZOLE) a forte dose 30 mg, pensant que j'étais schrizophrène.
    8 ANS APRES...on apprend que j'avais qu'une névrose!
    ça fait déjà presque 1AN que je fais un sevrage avec un autre psychiatre (le premier psy étant partit en retraite).
    J'ai beaucoup de problèmes maintenant: grave problème de mémoire, concentration, insomnie, angoisses, anxiété, crampes musculaire, problème d'intestin...et j'en passe! Mon psychiatre actuel m'a dit que c'était handicapant...et d'après ce que j'ai comprise mes pertes de mémoire et de concentration risque de durer A VIE!
    J'ai vu un neurologue qui a hurlé quand il a apprit ce qui m'était arrivée et m'a dit que mes pertes de mémoire venait de cette prise de abilify qui m'était donnée sur un diagnostic erroné.
    Je n'es rien contre les médecins, je ne mets pas tous le monde dans le même sac, mais je reste sans voix devant ce qui m'est arrivée.
    Je n'es toujours pas finie mon sevrage qui dure depuis longtemps. Pour l'instant, comme je ne vais pas bien depuis quelques mois, on a pas rebaissé le traitement. Je prends abilify 5 mg une fois le lundi et une fois le vendredi.
    MA VIE EST DEVENUE UN ENFER.

    Commentaire


      Re : Le syndrôme prolongé de sevrage aux benzodiazépines

      Envoyé par un vrai soleil
      Bonjour,

      Je voudrais juste vous apporter mon témoignage.
      Pendant 8 ans, un psychiatre m'avait prescrit ABILIFY (ARIPIPRAZOLE) a forte dose 30 mg, pensant que j'étais schrizophrène.
      8 ANS APRES...on apprend que j'avais qu'une névrose!
      ça fait déjà presque 1AN que je fais un sevrage avec un autre psychiatre (le premier psy étant partit en retraite).
      J'ai beaucoup de problèmes maintenant: grave problème de mémoire, concentration, insomnie, angoisses, anxiété, crampes musculaire, problème d'intestin...et j'en passe! Mon psychiatre actuel m'a dit que c'était handicapant...et d'après ce que j'ai comprise mes pertes de mémoire et de concentration risque de durer A VIE!
      J'ai vu un neurologue qui a hurlé quand il a apprit ce qui m'était arrivée et m'a dit que mes pertes de mémoire venait de cette prise de abilify qui m'était donnée sur un diagnostic erroné.
      Je n'es rien contre les médecins, je ne mets pas tous le monde dans le même sac, mais je reste sans voix devant ce qui m'est arrivée.
      Je n'es toujours pas finie mon sevrage qui dure depuis longtemps. Pour l'instant, comme je ne vais pas bien depuis quelques mois, on a pas rebaissé le traitement. Je prends abilify 5 mg une fois le lundi et une fois le vendredi.
      MA VIE EST DEVENUE UN ENFER.
      On n'utilise pas Abilify que dans les schizophrenie mais aussi dans nombre de nevroses. Qu'il y aie eu une erreur de diag est une chose mais il ne me semble pas que l'Abilify induise des pertes de concentration, au contraire.

      Commentaire


        Re : Le syndrôme prolongé de sevrage aux benzodiazépines

        Envoyé par un vrai soleil
        Bonjour,

        Je voudrais juste vous apporter mon témoignage.
        Pendant 8 ans, un psychiatre m'avait prescrit ABILIFY (ARIPIPRAZOLE) a forte dose 30 mg, pensant que j'étais schrizophrène.
        8 ANS APRES...on apprend que j'avais qu'une névrose!
        ça fait déjà presque 1AN que je fais un sevrage avec un autre psychiatre (le premier psy étant partit en retraite).
        J'ai beaucoup de problèmes maintenant: grave problème de mémoire, concentration, insomnie, angoisses, anxiété, crampes musculaire, problème d'intestin...et j'en passe! Mon psychiatre actuel m'a dit que c'était handicapant...et d'après ce que j'ai comprise mes pertes de mémoire et de concentration risque de durer A VIE!
        J'ai vu un neurologue qui a hurlé quand il a apprit ce qui m'était arrivée et m'a dit que mes pertes de mémoire venait de cette prise de abilify qui m'était donnée sur un diagnostic erroné.
        Je n'es rien contre les médecins, je ne mets pas tous le monde dans le même sac, mais je reste sans voix devant ce qui m'est arrivée.
        Je n'es toujours pas finie mon sevrage qui dure depuis longtemps. Pour l'instant, comme je ne vais pas bien depuis quelques mois, on a pas rebaissé le traitement. Je prends abilify 5 mg une fois le lundi et une fois le vendredi.
        MA VIE EST DEVENUE UN ENFER.
        Bonjour,

        Tu n'as pas d'autre traitement actuellement ?
        La lune est habitée. La preuve il y a de la lumière tous les soirs. (Coluche)

        Commentaire


          Re : Le syndrôme prolongé de sevrage aux benzodiazépines

          Envoyé par Oda
          Bonjour,

          Tu n'as pas d'autre traitement actuellement ?
          Si. Mon psychiatre est aussi naturopathe et me donne de l'homéopathie:
          -sulfur 30 CH
          -calcarea carbonica 30 CH
          -moschus 9 CH
          -ignatia amara 15 CH
          -coffea cruda 15 CH
          -passiflora composé
          Ce sont des médicaments naturelles qu'a base de plante et ça marche bien!

          Commentaire


            Re : Le syndrôme prolongé de sevrage aux benzodiazépines

            Envoyé par un vrai soleil
            Si. Mon psychiatre est aussi naturopathe et me donne de l'homéopathie:
            Ce sont des médicaments naturelles qu'a base de plante et ça marche bien!

            Loin de moi l'idee d'etre trop sarcastique mais si l'homeo marche bien, pourquoi tu te sens mal ?

            Commentaire


              Re : Le syndrôme prolongé de sevrage aux benzodiazépines

              Envoyé par @#$deTDA
              On n'utilise pas Abilify que dans les schizophrenie mais aussi dans nombre de nevroses. Qu'il y aie eu une erreur de diag est une chose mais il ne me semble pas que l'Abilify induise des pertes de concentration, au contraire.
              Bonjour,
              Les pertes de concentration peuvent venir de ma maladie, une névrose (mais je ne sais pas, il faudrait que je demande a mon médecin).
              Par contre, je sais qu'on ne donne pas ABILIFY a un névrosé, car ABILIFY est un ANTI-PSYCHOTIQUE! C'est destiné aux psychotiques. Et la dose que je prenais était au MAXIMUN!

              Commentaire


                Re : Le syndrôme prolongé de sevrage aux benzodiazépines

                Envoyé par @#$deTDA
                Loin de moi l'idee d'etre trop sarcastique mais si l'homeo marche bien, pourquoi tu te sens mal ?
                simplement parce-que je n'avais pas prit mes médocs pendant 3 semaines.

                Commentaire


                  Re : Le syndrôme prolongé de sevrage aux benzodiazépines

                  Envoyé par un vrai soleil
                  simplement parce-que je n'avais pas prit mes médocs pendant 3 semaines.
                  Je ne te suis pas du tout.

                  Commentaire


                    Re : Le syndrôme prolongé de sevrage aux benzodiazépines

                    Envoyé par @#$deTDA
                    Je ne te suis pas du tout.
                    Je n'es pas prit mon homéopathie pendant 3 semaines, parce-que a une séance mon psy a oublié de me faire l'ordonnance et je le vois que tout les quinze jours (je fais aussi une thérapie avec lui) et parce-que après la pharmacie m'a dit qu'il n'y avait pas tout le traitement homéopathie et qu'il fallait commander...pas de chance, celui qui devait livrer mes médicaments a la pharmacie ne l'a pas fait! J'ai simplement pas eu de chance!
                    C'est pour ça que j'allais mal...sans médicaments.

                    Commentaire


                      Re : Le syndrôme prolongé de sevrage aux benzodiazépines

                      Envoyé par un vrai soleil
                      Je n'es pas prit mon homéopathie pendant 3 semaines, parce-que a une séance mon psy a oublié de me faire l'ordonnance et je le vois que tout les quinze jours (je fais aussi une thérapie avec lui) et parce-que après la pharmacie m'a dit qu'il n'y avait pas tout le traitement homéopathie et qu'il fallait commander...pas de chance, celui qui devait livrer mes médicaments a la pharmacie ne l'a pas fait! J'ai simplement pas eu de chance!
                      C'est pour ça que j'allais mal...sans médicaments.
                      Donc maintenant ca va bien ?

                      Commentaire


                        Re : Le syndrôme prolongé de sevrage aux benzodiazépines

                        Envoyé par @#$deTDA
                        Donc maintenant ca va bien ?
                        Oui, mieux. Je n'es plus de problèmes de concentration (avant j'étais dans la lune, je rêvais tout le temps les yeux ouvert et j'étais en retard partout). Maintenant, tout est rentrée dans l'ordre sur ce point là.
                        Mon psychiatre m'avait dit que j'avais un peu une névrose histrionique (ça veut dire névrose hystérique).
                        Par contre, ma vie n'est pas trop règlée: je ne fais jamais mes comptes depuis 12 ans, chez moi c'est souvent le bordel et je me couche tard.
                        Je sais que je peux rectifier mon comportement par rapport a cela, mais tout dépend de moi.

                        Commentaire


                          Re : Le syndrôme prolongé de sevrage aux benzodiazépines

                          bonjour

                          Je viens de trouver cette discussion, avec la fonction recherche du forum.
                          Ma question est : ces terribles symptômes de sevrage peuvent ils intervenir avec les bêta-bloquants ou antihypertenseurs ?

                          merci

                          Commentaire


                            Re : Le syndrôme prolongé de sevrage aux benzodiazépines

                            Envoyé par un vrai soleil
                            Bonjour,


                            MA VIE EST DEVENUE UN ENFER.
                            ça a l'air d'un sacré poison, aussi, ce truc !

                            Commentaire


                              Re : Le syndrôme prolongé de sevrage aux benzodiazépines

                              bonjour

                              Je n'avais pas vu ce fil.
                              Je vous invite tous sur le mien :

                              http://www.atoute.org/n/forum/showth...95#post5476295

                              Commentaire


                                Re : Le syndrôme prolongé de sevrage aux benzodiazépines

                                Envoyé par rectimier
                                bonjour

                                Je viens de trouver cette discussion, avec la fonction recherche du forum.
                                Ma question est : ces terribles symptômes de sevrage peuvent ils intervenir avec les bêta-bloquants ou antihypertenseurs ?

                                merci
                                bonjour

                                La réponse est oui.

                                Commentaire

                                Unconfigured Ad Widget

                                Réduire
                                Chargement...
                                X