Annonce

Réduire
Aucune annonce.

aider moi

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    aider moi

    bonjour voila je vous explique j'ai étai amputer d'un pied pour faire cour a la suite d'une méningite.J'ai fait une demande a 18 ans a la mdph qui étais un refus j'en ai fefais une a 24 il m'on octroier l'aah a 50-79% donc tous les mois j'ai 696 euros j'ai fais appel sur le taux si il m'accapte certaine personne me dise que je vais avoir une proposition financiere est ce vrai de plus j'ai fais une demande aupres de la secu pour une pension d'invalidite si elle est accepte est ce que c tou les mois ou tous les trois mois est certains me dise qu'il vont me la racheter que faire aider moi merci a l'avance

    #2
    Re : aider moi

    Envoyé par brigite
    bonjour voila je vous explique j'ai étai amputer d'un pied pour faire cour a la suite d'une méningite.J'ai fait une demande a 18 ans a la mdph qui étais un refus j'en ai fefais une a 24 il m'on octroier l'aah a 50-79% donc tous les mois j'ai 696 euros j'ai fais appel sur le taux si il m'accapte certaine personne me dise que je vais avoir une proposition financiere est ce vrai de plus j'ai fais une demande aupres de la secu pour une pension d'invalidite si elle est accepte est ce que c tou les mois ou tous les trois mois est certains me dise qu'il vont me la racheter que faire aider moi merci a l'avance
    Bonjour !

    Le montant de l'AAH est INDEPENDANT du taux d'incapacité qui a été reconnu. C'est le MEME pour tout le monde, SAUF s'il y a d'AUTRES REVENUS qui viennent alors en diminution.

    Pour avoir une Pension d'Invalidité et/ou des Indemnités Journalières de la Sécu, il faut d'abord exercer un travail salarié et avoir été mis en arrêt maladie. Ensuite, il y a d'autres conditions de cotisations et de durée de travail.
    http://vosdroits.service-public.fr/F3053.xhtml
    Combien de temps as-tu travaillé et cotisé (toi et ton employeur) à la Sécu ?
    Quelle est ta scolarité ? Ta Formation Professionnelle ?
    Si tu ne travailles pas, qu'est ce qui t'en empèche ?

    A+

    Commentaire


      #3
      Re : aider moi

      A partir du taux de 80%, si on vit seul, on peut toucher des compléments à l'aah, de l'ordre de 200 euros. Je vais chercher ça, il y a la majoration à la vie autonome et le complément de ressources.

      Commentaire


        #4
        Re : aider moi

        le complément de ressources :
        http://vosdroits.service-public.fr/F12911.xhtml

        Commentaire


          #5
          Re : aider moi

          la majoration pour la vie autonome :

          http://vosdroits.service-public.fr/F12903.xhtml

          La différence entre les deux est subtile, l'un demande un taux de capacité faible, lautre d'etre bénéficiaire d'une allocation logement, mais il me semble que le montant est à peu près le même.

          Commentaire


            #6
            Re : aider moi

            Envoyé par brigite
            bonjour voila je vous explique j'ai étai amputer d'un pied pour faire cour a la suite d'une méningite.J'ai fait une demande a 18 ans a la mdph qui étais un refus j'en ai fefais une a 24 il m'on octroier l'aah a 50-79% donc tous les mois j'ai 696 euros j'ai fais appel sur le taux si il m'accapte certaine personne me dise que je vais avoir une proposition financiere est ce vrai de plus j'ai fais une demande aupres de la secu pour une pension d'invalidite si elle est accepte est ce que c tou les mois ou tous les trois mois est certains me dise qu'il vont me la racheter que faire aider moi merci a l'avance
            Bonjour !

            Dans ton cas, obtenir un taux de 80% d'incapacité pour ton amputation de pied et bénéficier de la majoration pour la vie autonome ou du complément de ressources, me paraît "Mission Impossible" !

            En effet, d'après le Barème OFFICIEL :

            "Le pourcentage d'incapacité est apprécié d'après le guide-barème annexé au décret n°2004-1136 du 21 octobre 2004 (annexe 2-4 du code de l'action sociale et des familles)."
            http://dcalin.fr/textoff/guide_bareme.html
            Extrait :
            "V. - Déficiences par altération des membres

            Nota. - Voir règles générales en tête de chapitre 7 pour :
            • déficiences associées ;
            • appareillage ;
            • retentissement socioprofessionnel ;
            • actes essentiels dépendant d’un tiers.
            Inclus : amputation, raccourcissement ; dans le cas d’une lésion acquise, on prendra en compte l’atteinte du membre dominant, appréciée plus favorablement que celle de l’autre membre.
            1. Déficience légère (taux : 1 à 20 p. 100)

            Sans retentissement sur la vie sociale, professionnelle et domestique ou sur la réalisation des actes de la vie courante.
            Exemple :
            • amputations partielles ou isolées des doigts ou des orteils, raccourcissement minime...
            2. Déficience modérée (taux : 20 à 40 p. 100)

            Gênant la réalisation de certaines activités de la vie courante ou ayant un retentissement modéré sur la vie sociale, professionnelle ou domestique.
            Exemple :
            • amputation d’un pouce, ou du gros orteil ou de plusieurs doigts ou orteils, de l’avant-pied, raccourcissement gênant (boiterie).
            3. Déficience importante (taux : 50 à 75 p. 100)

            Limitant la réalisation de certaines activités de la vie courante ou ayant un retentissement important sur la vie sociale professionnelle ou domestique.
            Exemple :
            • amputation de jambe ou de cuisse (appareillée), ou de l’avant-bras, du coude ou de l’épaule, unilatérale côté non dominant.
            4. Déficience sévère (taux : 80 à 90 p. 100)

            Rendant les déplacements très difficiles ou impossibles ou empêchant la réalisation d’un ou plusieursactes essentiels.
            Exemple :
            • désarticulation de hanche, d’épaule ou du coude dominant ; ou amputation bilatérale des membres supérieurs.
            Voir aussi le Décret n°2007-1574 du 6 novembre 2007 http://www.legifrance.gouv.fr/affich...tion=rechTexte
            Extrait :
            "IV. - Troubles graves ou majeurs entraînant la réduction de l'autonomie individuelle
            Le seuil de 80 % est ainsi atteint :

            Un taux égal ou supérieur à 80 % correspond à la réduction de l'autonomie individuelle de la personne telle que définie à l'introduction du présent guide barème. Cette réduction de l'autonomie peut être liée à une ou plusieurs incapacités telles que définies à la section 2 du présent chapitre, y compris si elles surviennent du fait de troubles et symptômes de survenue fréquente ou mal contrôlés, éventuellement en lien avec les conséquences d'un traitement. Ce taux peut également correspondre à une déficience sévère avec abolition totale d'une fonction.

            Deux cas de figure peuvent se présenter et donner lieu à l'attribution d'un taux de 80 % :

            - les incapacités sont difficilement ou non compensées par des appareillages, aides techniques ou traitements ;

            - les incapacités ne sont compensées, y compris par une aide humaine, qu'au prix de contraintes importantes telles que décrites à la section 2 du présent chapitre.
            Seul un état végétatif chronique autorise l'attribution d'un taux d'incapacité de 100 %. "

            Voilà pourquoi je pense qu'il va être très difficile (impossible) d'atteindre le seuil de 80% d'incapacité !

            A+
            PS : Mon père, amputé de jambe à mi-cuisse et appareillé, n'a obtenu que 60% !

            EDIT : http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=120362
            Dernière modification par BeeGee69, 03/10/2010, 10h47.

            Commentaire

            Chargement...
            X