Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Agoraphobie et AAH

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #16
    Re : Agoraphobie et AAH

    Bonjour à tous.
    Je me permets de ressortir cette discussion étant donné un nouveau problème qui se pose à moi ^^

    Pour faire bref, j'ai 18 ans, et je suis agoraphobe/phobique sociale depuis maintenant près d'un an.
    Je vous passe les détails, mais impossible de sortir de chez moi pour quelque raison que ce soit. J'habite encore chez ma mère, et ne pouvant pas travailler, c'est elle qui se débrouille pour tout payer.. J'ai bien sûr essayé de chercher du travail, mais impossible de me rendre à un rdv où quoi que se soit d'autre (pas faute d'essayer pourtant)
    Du coup je me suis orienté vers cette fameuse aah.
    Le problème c'est que je ne vois ni médecin traitant, ni psychiatre, juste une psychologue qui se déplace à domicile.
    Du coup ma question est la suivante, est-ce possible de faire remplir le dossier par cette psychologue ? Ou impérativement par un généraliste ou psychiatre ?
    Merci d'avance pour vos éventuelles réponses et bon courage à tous
    Angelo

    Commentaire


      #17
      Re : Agoraphobie et AAH

      Envoyé par Esdeath
      Bonjour à tous.
      Je me permets de ressortir cette discussion étant donné un nouveau problème qui se pose à moi ^^

      Pour faire bref, j'ai 18 ans, et je suis agoraphobe/phobique sociale depuis maintenant près d'un an.
      Je vous passe les détails, mais impossible de sortir de chez moi pour quelque raison que ce soit. J'habite encore chez ma mère, et ne pouvant pas travailler, c'est elle qui se débrouille pour tout payer.. J'ai bien sûr essayé de chercher du travail, mais impossible de me rendre à un rdv où quoi que se soit d'autre (pas faute d'essayer pourtant)
      Du coup je me suis orienté vers cette fameuse aah.
      Le problème c'est que je ne vois ni médecin traitant, ni psychiatre, juste une psychologue qui se déplace à domicile.
      Du coup ma question est la suivante, est-ce possible de faire remplir le dossier par cette psychologue ? Ou impérativement par un généraliste ou psychiatre ?
      Merci d'avance pour vos éventuelles réponses et bon courage à tous
      Angelo
      Un psychologue n'est pas médecin.
      Donc elle ne peut pas le remplir.

      Commentaire


        #18
        Je déterre ce sujet pour donner de mes nouvelles, et faire part de mon incompréhension...

        Après avoir obtenu une RQTH, j'ai vu que mon handicap était encore trop limitant pour avoir des chances d'accéder à un emploi.
        Et j'ai fait une demande de AAH... qui a été refusée ! (-50%). Je suis vraiment dégoûté... !

        Sachant que je suis bien plus limité dans mon quotidien (et a fortiori mon accès à l'emploi) que bien d'autres personnes ayant cet AAH.
        Y compris pour handicap psychique. Notamment une personne qui travaille sans problèmes, qui peut se déplacer où elle veut, n'est ni dépressive,
        ni schizophrène. N'a d'ailleurs ni traitement ni thérapie psy..

        Alors que moi ça fait 10 ans que je ne travaille pas à cause de ça malgré un bon niveau d'études, qu'il y a pleins d'endroits où je ne peux pas aller
        (transports en communs, centre villes, etc.). Mon certificat médical a été rempli par une psychiatre d'un CMP qui me suit depuis des années,
        pas juste un psychiatre pris pour l'occasion. Je me gave de médocs à haute dose qui entraîne des effets secondaires..

        Cela étant, j'ai eu un rdv express (même pas 15min) avec une psychiatre à la MDPH qui m'a sorti les pires âneries du monde comme :
        "si vous n'arrivez pas à prendre les transports en communs, vous n'avez qu'à déménager au centre-ville !". Ben pardis !
        Comment la commission peut être bien renseignée si elle se base sur ce genre "d'experts" ? J'ai pourtant expliqué précisément
        et calmement mes limites.

        Après oui j'ai pour projet de travailler quand j'irai mieux, et elle a bloqué sur ça : "Ha bon mais vous comptez retravailler un jour ?"
        Comme si c'était genre incompatible avec une AAH de continuer à se soucier de son avenir professionnel à long terme.
        Il me semblait que c'était pourtant l'esprit de l'AAH à l'heure actuelle, ne pas voir l'handicapé comme un inactif définitif.

        J'ai jamais fait de recours pour quoi que ce soit, mais là je pense que je vais le faire, car c'est vraiment incompréhensible.
        C'est comme si la MDPH me disait "Si vous n'avez pas cherché d'emploi pendant des années, ça n'avait aucun lien avec votre santé".




        Commentaire


          #19
          Envoyé par Enriko Voir le message
          Je déterre ce sujet pour donner de mes nouvelles, et faire part de mon incompréhension...

          Après avoir obtenu une RQTH, j'ai vu que mon handicap était encore trop limitant pour avoir des chances d'accéder à un emploi.
          Et j'ai fait une demande de AAH... qui a été refusée ! (-50%). Je suis vraiment dégoûté... !

          Sachant que je suis bien plus limité dans mon quotidien (et a fortiori mon accès à l'emploi) que bien d'autres personnes ayant cet AAH.
          Y compris pour handicap psychique. Notamment une personne qui travaille sans problèmes, qui peut se déplacer où elle veut, n'est ni dépressive,
          ni schizophrène. N'a d'ailleurs ni traitement ni thérapie psy..

          Alors que moi ça fait 10 ans que je ne travaille pas à cause de ça malgré un bon niveau d'études, qu'il y a pleins d'endroits où je ne peux pas aller
          (transports en communs, centre villes, etc.). Mon certificat médical a été rempli par une psychiatre d'un CMP qui me suit depuis des années,
          pas juste un psychiatre pris pour l'occasion. Je me gave de médocs à haute dose qui entraîne des effets secondaires..

          Cela étant, j'ai eu un rdv express (même pas 15min) avec une psychiatre à la MDPH qui m'a sorti les pires âneries du monde comme :
          "si vous n'arrivez pas à prendre les transports en communs, vous n'avez qu'à déménager au centre-ville !". Ben pardis !
          Comment la commission peut être bien renseignée si elle se base sur ce genre "d'experts" ? J'ai pourtant expliqué précisément
          et calmement mes limites.

          Après oui j'ai pour projet de travailler quand j'irai mieux, et elle a bloqué sur ça : "Ha bon mais vous comptez retravailler un jour ?"
          Comme si c'était genre incompatible avec une AAH de continuer à se soucier de son avenir professionnel à long terme.
          Il me semblait que c'était pourtant l'esprit de l'AAH à l'heure actuelle, ne pas voir l'handicapé comme un inactif définitif.

          J'ai jamais fait de recours pour quoi que ce soit, mais là je pense que je vais le faire, car c'est vraiment incompréhensible.
          C'est comme si la MDPH me disait "Si vous n'avez pas cherché d'emploi pendant des années, ça n'avait aucun lien avec votre santé".



          Ce que tu décris est classique si j'en crois les témoignages que je lis.
          Ne connaissant pas la forme et le fond de ton dossier sans oublier que je ne suis pas qualifié pour dire si oui ou non un dossier est acceptable et que je ne t'ai jamais rencontré en vrai.
          Je ne peux pas faire de commentaires.

          Tu as deux mois à partir de la réception de la notification pour faire une demande de conciliation si tu veux faire un recours gracieux auprès de la CDAPH (Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées) de ton département au cas où la conciliation échoue.
          Il faut donc faire vite. Je rappelle que le recours gracieux se fait via une lettre recommandé dans les deux mois suivant la notification.
          Je conseille de faire la demande de conciliation en recommandé.
          Un recours gracieux consiste à demander un réexamen de la décision prise en conciliation. Si au bout de deux mois il n'y a pas de réponse ça signifie que la décision est maintenue.

          Un recours gracieux doit contenir les informations suivantes :

          1.Nom de famille
          2.Prénom ou les prénoms si tu en as plusieurs dans le même ordre que sur ton acte de naissance
          3.Date de naissance
          4.Adresse postale
          5.Copie de la notification de refus
          6.Motif ou les motifs du recours
          7.Lieu de naissance (Je crois que c'est non obligatoire mais il vaut mieux l'indiquer)
          8.Copie de plusieurs certificats médicaux de moins de 3 mois en sa faveur (Augmente les chances de victoires bien que non obligatoire)
          9.Copie des certificats médicaux utilisé pour la première demande d'AAH (Non obligatoire mais c'est mieux pour qu'il soit plus simple pour que les examinateurs voit l'évolution de la procédure depuis le début)
          10.Justificatifs de revenues comme le dernier avis d'imposition et des relevés de comptes bancaires
          11.Coordonnées de la partie attaqué qui est la MDPH

          La CDAPH est une commission existante au sein de chaque MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) chargé d'étudier les cas d'attribution de l'AAH (Allocation aux Adultes Handicapés) et des RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé) conformément à l'article R821-2 du code de la sécurité sociale.




          Si ton recours gracieux échoue.
          Tu peux faire un recours contentieux dans un délai de quatre mois suivant l'accusé de réception de ton recours gracieux. (On peut théoriquement faire un recours contentieux en lettre simple mais il est préférable de le faire en recommandé).
          Le recours contentieux doit être envoyé au "tribunal du contentieux de l'incapacité" (TCI) compétent (Ça dépend du secteur de ta MDPH ainsi que si tu es soumis au régime général ou agricole).
          Tu peux aussi faire directement un recours contentieux dans un délai de deux mois suivant la notification du refus de l'AAH en conciliation au lieu de faire un recours gracieux. (On ne peut pas faire les deux à la fois).
          Tu seras convoqué 15 jours avant l'audience au TCI et 15 jours après tu recevras la décision.

          Un recours contentieux doit contenir les informations suivantes :

          1.Nom de famille
          2.Prénom ou les prénoms si tu en as plusieurs dans le même ordre que sur ton acte de naissance
          3.Date de naissance
          4.Adresse postale
          5.Copie de la notification du premier refus de l'AAH (Je crois que c'est non obligatoire mais il vaut mieux la mettre)
          6.Copie de la notification du second refus de l'AAH (On ne l'a pas si on nous a pas répondu deux mois après le recours gracieux qui vaut refus et dans ce cas on n'a pas à la mettre)
          7.Copie de l'accusé de réception du recours gracieux
          8.Motif ou les motifs du recours
          9.Lieu de naissance (Je crois que c'est non obligatoire mais il vaut mieux l'indiquer)
          10.Copie de plusieurs certificats médicaux de moins de 3 mois en sa faveur (Augmente les chances de victoires bien que non obligatoire)
          11.Copie des certificats médicaux utilisé pour la première demande d'AAH et pour le recours gracieux (Non obligatoire mais c'est mieux pour qu'il soit plus simple pour que la juridiction voit l'évolution de la procédure depuis le début)
          12.Justificatifs de revenues comme le dernier avis d'imposition et des relevés de comptes bancaires
          13.Coordonnées de la partie attaqué qui est la MDPH




          Si ton recours contentieux échoue.
          Tu auras 1 mois à partir de la notification de la décision du TCI pour faire appel de sa décision auprès de la "Cour nationale de l'incapacité et de la tarification de l'assurance des accidents du travail" (CNITAAT).

          Cette appel doit contenir les informations suivantes :

          1.Nom de famille
          2.Prénom ou les prénoms si tu en as plusieurs dans le même ordre que sur ton acte de naissance
          3.Date de naissance
          4.Adresse postale
          5.Copie de la notification du premier refus de l'AAH (Je crois que c'est non obligatoire mais il vaut mieux la mettre)
          6.Copie de la notification du second refus de l'AAH (On ne l'a pas si on nous a pas répondu deux mois après le recours gracieux qui vaut refus et dans ce cas on n'a pas à la mettre. Ce document n'est pas obligatoire à ma connaissance pour un appel mais je crois qu'il vaut mieux le mettre)
          7.Copie de l'accusé de réception du recours gracieux (Non obligatoire à ma connaissance mais ça me semble mieux de le mettre)
          8.Copie de la notification de la décision du TCI
          9.Motif ou les motifs du recours
          10.Lieu de naissance (Je crois que c'est non obligatoire mais il vaut mieux l'indiquer)
          11.Copie de plusieurs certificats médicaux de moins de 3 mois en sa faveur (Augmente les chances de victoires bien que non obligatoire)
          12.Copie des certificats médicaux utilisé pour la première demande d'AAH et pour le recours gracieux ainsi que pour le recours contentieux (Non obligatoire mais c'est mieux pour qu'il soit plus simple pour que la juridiction voit l'évolution de la procédure depuis le début)
          13.Justificatifs de revenues comme le dernier avis d'imposition et des relevés de comptes bancaires
          14.Coordonnées de la partie attaqué qui est la MDPH



          Si ton appel échoue. Il te reste le pourvoi en cassation. La cour de cassation ne rejuge pas les faits mais regarde juste si le droit a était respecté lors de toute la procédure.
          Elle peut vérifier que le droit n'a pas était violé.
          Elle peut vérifier que la procédure à bien était respecté.
          Elle peut vérifier si il y a ou non une absence de base légale ou / et une absence de motivation de la décision par un tribunal ,
          Elle peut être saisi en cas de contradictions entre deux jugements.

          Il faut arguer un ou plusieurs des points où elle est compétente comme une erreur de procédure pour ne pas que le pourvoi soit rejeté (La majorité des pourvois en cassation sont rejetés).

          Malheureusement , il est obligatoire de se faire assister ou représenter par un avocat pour un pourvoi en cassation et il en coûte minimum 5000 à 8000 €.
          Se faire assister par un avocat signifie qu'on assistera à l'audience avec l'avocat pour se défendre.
          Se faire représenter par un avocat signifie que l'avocat nous représentera pour notre défense.

          Tu auras deux mois dès la notification de la décision de la CNITAAT pour procéder à un pourvoir en cassation.
          Si la partie attaqué (MDPH) n'a pas était présenté à l'audience du CNITAAT. Il faudra attendre 1 mois pour pouvoir lancer le pourvoi en cassation parce que la partie non présente à 1 mois pour s'opposer à un jugement rendu par défaut.

          Un pourvoi en cassation doit contenir les informations suivantes :

          1.Nom de famille
          2.Prénom ou les prénoms si tu en as plusieurs dans le même ordre que sur ton acte de naissance
          3.Date de naissance
          4.Adresse postale
          5.Copie de la notification du premier refus de l'AAH (Je crois que c'est non obligatoire mais il vaut mieux la mettre)
          6.Copie de la notification du second refus de l'AAH (On ne l'a pas si on nous a pas répondu deux mois après le recours gracieux qui vaut refus et dans ce cas on n'a pas à la mettre. Ce document n'est pas obligatoire à ma connaissance pour un appel mais je crois qu'il vaut mieux le mettre)
          7.Copie de l'accusé de réception du recours gracieux (Non obligatoire à ma connaissance mais ça me semble mieux de le mettre)
          8.Copie de la notification de la décision du TCI (Non obligatoire à ma connaissance mais ça me semble mieux de le mettre)
          9.Copie de la notification de la décision de la CNITAAT
          10.Motif ou les motifs du pourvoi en cassation
          11.Lieu de naissance (Je crois que c'est non obligatoire mais il vaut mieux l'indiquer)
          12.Copie de plusieurs certificats médicaux de moins de 3 mois en sa faveur (Augmente les chances de victoires bien que non obligatoire)
          13.Copie des certificats médicaux utilisé pour la première demande d'AAH et pour le recours gracieux ainsi que pour le recours contentieux et la CNITAAT (Non obligatoire mais c'est mieux pour qu'il soit plus simple pour que la juridiction voit l'évolution de la procédure depuis le début)
          14.Justificatifs de revenues comme le dernier avis d'imposition et des relevés de comptes bancaires
          15.Coordonnées de la partie attaqué qui est la MDPH

          Si ton pourvoi est rejeté ou que la cour de cassation maintient la décision de la CNITAAT qui est en ta défaveur.
          Tu auras épuisé tous les recours légaux interne de la justice Française.
          Mais il te restera la CEDH (Cour Européenne des Droits de l'Homme) une juridiction pour laquelle tu as peu de chances de gagner.




          Si tu veux saisir la CEDH (Cour Européenne des Droits de l'Homme).
          Il sera impératif que tu le fasses dans les six mois suivant la décision de la cour de cassation.

          Pour que ta requête soit accepté il est obligatoire que tu prouves qu'un ou plusieurs de tes droits garantie par la "Convention de Sauvegarde des Droits de l'Homme et des Libertés Fondamentales" que l'on appelle communément CEDH (Convention Européenne des Droits de l'Homme) n'a pas était respecté.
          Il sera aussi obligatoire qu'il était dit dans ton pourvoi en cassation que tu t'estimes victime d'un ou plusieurs non respect de cette convention.
          Il y a des règles précises à respecter et en conséquent il est quasiment impossible de faire une requête recevable auprès de la CEDH.
          Cette cour est une institution du conseil de l'Europe et le conseil de l'Europe n'a rien à voir avec l'Union Européenne.
          Si la requête est accepté et que tu perds. Tu pourras faire appel à la grande chambre de la CEDH qui donnera un avis non susceptible de contestation.
          Je ne connais pas suffisamment la procédure de saisie de la CEDH pour te dire ce que dois contenir une requête.




          Comme ta RQTH statue sur ton niveau d'incapacité.
          Il faudrait peut-être contester celle-ci.

          Pour contester le niveau d'invalidité sur la RQTH.
          C'est comme pour contester le refus de l'AAH avec quelque différences.
          En cas d'échec de conciliation pour une histoire d'AAH on fait un recours gracieux auprès du "Tribunal du Contentieux de l'Incapacité" que l'on appelle aussi TCI.
          Tandis que pour une histoire de RQTH le recours contentieux se fait auprès du "Tribunal Administratif".
          Pour une affaire d'AAH l'appel se fait auprès de la "Cour nationale de l'incapacité et de la tarification de l'assurance des accidents du travail" que l'on appelle aussi CNITAAT.
          Pour une affaire de RQTH l'appel se fait auprès de la "Cour administrative d'appel" que l'on appelle aussi CAA.
          Pour une affaire d'AAH on fait un pourvoi en cassation après être passé à la CNITAAT.
          Pour une affaire de RQTH on fait un pourvoi en conseil d'État (Équivalent de la cour de cassation pour les affaires administratives) après être passé à la CAA.
          Pour le reste c'est pareil pour les deux.

          Pour une affaire de RQTH.
          Vu que les délais en justice sont long et que une RQTH est en général attribué pour un délai compris entre deux et cinq ans.
          Je crois que l'un des tribunaux pourrait juger pour une RQTH périmé.

          Sources :

          1.Mes connaissances en tête
          2.MDPH de la Gironde (33) : http://www.mdph33.fr/la_contestation..._decision.html
          3.Ooreka : https://accessibilite.ooreka.fr/ebib...ulte-handicape
          4.Service Public au sujet du TCI : https://www.service-public.fr/partic...osdroits/F2204
          5.Site de la CNITAAT : http://www.cnitaat.fr/2-presentation-de-la-cour
          6.Service Public au sujet de la cour de cassation : https://www.service-public.fr/partic...osdroits/F1382
          7.Service public au sujet des tribunaux administratifs : https://www.service-public.fr/partic...osdroits/F2026
          8.Service public au sujet des cours administratives d'appels ttps://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2494
          9.Service public sur le Conseil d'État : https://www.service-public.fr/partic...osdroits/F2496
          10.Wikipédia sur la Cour Européenne des Droits de l'Homme : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cour_e...s_de_l%27homme
          11.Wikipédia sur la dite convention surnommé CEDH : https://fr.wikipedia.org/wiki/Conven...s_de_l%27homme
          Dernière modification par comment, 27/10/2018, 02h37. Motif: Erreur de frappe

          Commentaire


            #20
            Envoyé par Esdeath Voir le message
            Re : Agoraphobie et AAH

            Bonjour à tous.
            Je me permets de ressortir cette discussion étant donné un nouveau problème qui se pose à moi ^^

            Pour faire bref, j'ai 18 ans, et je suis agoraphobe/phobique sociale depuis maintenant près d'un an.
            Je vous passe les détails, mais impossible de sortir de chez moi pour quelque raison que ce soit. J'habite encore chez ma mère, et ne pouvant pas travailler, c'est elle qui se débrouille pour tout payer.. J'ai bien sûr essayé de chercher du travail, mais impossible de me rendre à un rdv où quoi que se soit d'autre (pas faute d'essayer pourtant)
            Du coup je me suis orienté vers cette fameuse aah.
            Le problème c'est que je ne vois ni médecin traitant, ni psychiatre, juste une psychologue qui se déplace à domicile.
            Du coup ma question est la suivante, est-ce possible de faire remplir le dossier par cette psychologue ? Ou impérativement par un généraliste ou psychiatre ?
            Merci d'avance pour vos éventuelles réponses et bon courage à tous
            Angelo
            bonjour, l'obtention de l'Allocation Adulte Handicapés est attribué a partir de 20 ans, hors, vous avez 18 ans. Il faut impérativement être syivi par un spécialiste de medecine attestant vos troubles (psychiatre...etc) sur une longue durée (plus d'un an requis d'affection longue durée de suivi). Ensuite un dossier pourra eventuellement etre déposé a la MDPH/MDA de votre departement pour evaluer votre taux d'evaluation Rqth et AAh.

            Commentaire


              #21
              Envoyé par Esdeath Voir le message
              Re : Agoraphobie et AAH

              Bonjour à tous.
              Je me permets de ressortir cette discussion étant donné un nouveau problème qui se pose à moi ^^

              Pour faire bref, j'ai 18 ans, et je suis agoraphobe/phobique sociale depuis maintenant près d'un an.
              Je vous passe les détails, mais impossible de sortir de chez moi pour quelque raison que ce soit. J'habite encore chez ma mère, et ne pouvant pas travailler, c'est elle qui se débrouille pour tout payer.. J'ai bien sûr essayé de chercher du travail, mais impossible de me rendre à un rdv où quoi que se soit d'autre (pas faute d'essayer pourtant)
              Du coup je me suis orienté vers cette fameuse aah.
              Le problème c'est que je ne vois ni médecin traitant, ni psychiatre, juste une psychologue qui se déplace à domicile.
              Du coup ma question est la suivante, est-ce possible de faire remplir le dossier par cette psychologue ? Ou impérativement par un généraliste ou psychiatre ?
              Merci d'avance pour vos éventuelles réponses et bon courage à tous
              Angelo
              bonjour, l'obtention de l'Allocation Adulte Handicapés est attribué a partir de 20 ans, hors, vous avez 18/19 ans. Il faut impérativement être suivi par un spécialiste de medecine attestant vos troubles (psychiatre...etc) sur une longue durée (plus d'un an requis d'affection longue durée de suivi). Ensuite un dossier pourra eventuellement etre déposé a la MDPH/MDA de votre departement pour evaluer votre taux d'evaluation Rqth et AAh.

              Commentaire


                #22
                Envoyé par Enriko Voir le message
                Je déterre ce sujet pour donner de mes nouvelles, et faire part de mon incompréhension...

                Après avoir obtenu une RQTH, j'ai vu que mon handicap était encore trop limitant pour avoir des chances d'accéder à un emploi.
                Et j'ai fait une demande de AAH... qui a été refusée ! (-50%). Je suis vraiment dégoûté... !

                Sachant que je suis bien plus limité dans mon quotidien (et a fortiori mon accès à l'emploi) que bien d'autres personnes ayant cet AAH.
                Y compris pour handicap psychique. Notamment une personne qui travaille sans problèmes, qui peut se déplacer où elle veut, n'est ni dépressive,
                ni schizophrène. N'a d'ailleurs ni traitement ni thérapie psy..

                Alors que moi ça fait 10 ans que je ne travaille pas à cause de ça malgré un bon niveau d'études, qu'il y a pleins d'endroits où je ne peux pas aller
                (transports en communs, centre villes, etc.). Mon certificat médical a été rempli par une psychiatre d'un CMP qui me suit depuis des années,
                pas juste un psychiatre pris pour l'occasion. Je me gave de médocs à haute dose qui entraîne des effets secondaires..

                Cela étant, j'ai eu un rdv express (même pas 15min) avec une psychiatre à la MDPH qui m'a sorti les pires âneries du monde comme :
                "si vous n'arrivez pas à prendre les transports en communs, vous n'avez qu'à déménager au centre-ville !". Ben pardis !
                Comment la commission peut être bien renseignée si elle se base sur ce genre "d'experts" ? J'ai pourtant expliqué précisément
                et calmement mes limites.

                Après oui j'ai pour projet de travailler quand j'irai mieux, et elle a bloqué sur ça : "Ha bon mais vous comptez retravailler un jour ?"
                Comme si c'était genre incompatible avec une AAH de continuer à se soucier de son avenir professionnel à long terme.
                Il me semblait que c'était pourtant l'esprit de l'AAH à l'heure actuelle, ne pas voir l'handicapé comme un inactif définitif.

                J'ai jamais fait de recours pour quoi que ce soit, mais là je pense que je vais le faire, car c'est vraiment incompréhensible.
                C'est comme si la MDPH me disait "Si vous n'avez pas cherché d'emploi pendant des années, ça n'avait aucun lien avec votre santé".



                Envoyé par Enriko Voir le message
                Je déterre ce sujet pour donner de mes nouvelles, et faire part de mon incompréhension...

                Après avoir obtenu une RQTH, j'ai vu que mon handicap était encore trop limitant pour avoir des chances d'accéder à un emploi.
                Et j'ai fait une demande de AAH... qui a été refusée ! (-50%). Je suis vraiment dégoûté... !

                Sachant que je suis bien plus limité dans mon quotidien (et a fortiori mon accès à l'emploi) que bien d'autres personnes ayant cet AAH.
                Y compris pour handicap psychique. Notamment une personne qui travaille sans problèmes, qui peut se déplacer où elle veut, n'est ni dépressive,
                ni schizophrène. N'a d'ailleurs ni traitement ni thérapie psy..

                Alors que moi ça fait 10 ans que je ne travaille pas à cause de ça malgré un bon niveau d'études, qu'il y a pleins d'endroits où je ne peux pas aller
                (transports en communs, centre villes, etc.). Mon certificat médical a été rempli par une psychiatre d'un CMP qui me suit depuis des années,
                pas juste un psychiatre pris pour l'occasion. Je me gave de médocs à haute dose qui entraîne des effets secondaires..

                Cela étant, j'ai eu un rdv express (même pas 15min) avec une psychiatre à la MDPH qui m'a sorti les pires âneries du monde comme :
                "si vous n'arrivez pas à prendre les transports en communs, vous n'avez qu'à déménager au centre-ville !". Ben pardis !
                Comment la commission peut être bien renseignée si elle se base sur ce genre "d'experts" ? J'ai pourtant expliqué précisément
                et calmement mes limites.

                Après oui j'ai pour projet de travailler quand j'irai mieux, et elle a bloqué sur ça : "Ha bon mais vous comptez retravailler un jour ?"
                Comme si c'était genre incompatible avec une AAH de continuer à se soucier de son avenir professionnel à long terme.
                Il me semblait que c'était pourtant l'esprit de l'AAH à l'heure actuelle, ne pas voir l'handicapé comme un inactif définitif.

                J'ai jamais fait de recours pour quoi que ce soit, mais là je pense que je vais le faire, car c'est vraiment incompréhensible.
                C'est comme si la MDPH me disait "Si vous n'avez pas cherché d'emploi pendant des années, ça n'avait aucun lien avec votre santé".



                Bonjour, j'attendais avec impatience votre retour et j'apprends avec regret ce que vous venez de traverser, j'en suis consterné, soyez certain que je vous soutien dans cette épreuve.
                Je vous conseille fortement de faire un recours contre votre ''REFUS'' pour l'AAH. Comme je vous l'ai precemment dis dans mon precedent message, je l'ai obtenu pour cinq ans a un taux de 60% et une connaissance d'internet avec qui j'ai pu echanger, lui, l'a obtenu avec le taux de 80%, moi de Vendée, lui du departement de la Loire. Pour exactement le meme dossier "agoraphobie invalidante, phobie sociale''. Rqth et esat 3 ans a chq fois renouvelé, deux femmes d'une association dont je fais partie ont aussi ce pb de santé ne reussissant pas a sortir sans aide exterieur courses a domicile etc elles ont un taux 50 et 79% dont une epileptique (38 ans et 40 ans), de quel departement etes vous et quelle tranche d'age avez vous? J'ai pu repertorier plusieurs mdph dont 7 dept en France ne reconnaissant pas la phobie sociale comme une maladie invalidante lors des commissions, jai pu lire des rapports officiels daté de 2015 en cherchant un peu sur internet en format pdf on les trouvent et qu'a chaque fois l'age joué aussi... (mdph des Vosges, Reims, Drôme, Nantes, Aveyron, Lozere et Bordeaux sont cités...). Peut-être est ce un faisceau d'indice? Ce que je ne comprends pas est, la disparité sur le territoire du taux d'une meme maladie et des meme symptomes suivant où on réside... Bon courage!

                Commentaire

                Unconfigured Ad Widget

                Réduire
                Chargement...
                X