Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Assurances professionnelles et syndrome d'Asperger

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Assurances professionnelles et syndrome d'Asperger

    Bonjour,

    j'ai une question un peu particulière, j'espère que quelqu'un saura y répondre :
    Voilà, je suis chirurgien-dentiste, en libéral depuis 2008, installée à mon compte depuis 2014. J'ai souscrit une assurance prévoyance professionnelle il y a pas mal d'années.
    Aujourd'hui, ma vie personnelle (ainsi que certains aspects de ma vie professionnelle) me fait m'interroger sur l'éventualité que je puisse être porteuse du Syndrome d'Asperger (forme d'autisme ultra-light). J'ai entamé les (longues) démarches pour parvenir à passer les tests diagnostics dans un service spécialisé.
    Or, je me demande si ce diagnostic, dans l'éventualité où il serait posé, ne risque pas de me porter préjudice sur le plan assurance prévoyance et assurance de crédits.
    En effet, le syndrome d'Asperger est peu connu et risque d'effrayer les médecins des assurances, alors qu'il ne m'empêche absolument pas d'exercer mon métier. Je ne tiens absolument pas à avoir une reconnaissance de handicap, je veux juste continuer à travailler, tout en sachant qui je suis.
    L'idéal pour moi serait de passer le test diagnostic "officieusement", mais je ne sais pas si cela est possible. Je poserai la question aux médecins quand les rencontrai.
    Passer ce test diagnostic me tient à cœur, mais je ne voudrais pas que cela nuise à ma carrière professionnelle et m'empêche d'emprunter pour agrandir mon cabinet dans quelques années ou de percevoir des indemnités maximales si jamais je faisais un burn-out (très répandu dans ma profession).
    Donc, si quelqu'un a un avis sur la question ou un témoignage d'une expérience proche de la mienne...

    Merci
    MAsper.

    #2
    Re : Assurances professionnelles et syndrome d'Asperger

    Envoyé par MAsper
    Bonjour,

    j'ai une question un peu particulière, j'espère que quelqu'un saura y répondre :
    Voilà, je suis chirurgien-dentiste, en libéral depuis 2008, installée à mon compte depuis 2014. J'ai souscrit une assurance prévoyance professionnelle il y a pas mal d'années.
    Aujourd'hui, ma vie personnelle (ainsi que certains aspects de ma vie professionnelle) me fait m'interroger sur l'éventualité que je puisse être porteuse du Syndrome d'Asperger (forme d'autisme ultra-light). J'ai entamé les (longues) démarches pour parvenir à passer les tests diagnostics dans un service spécialisé.
    Or, je me demande si ce diagnostic, dans l'éventualité où il serait posé, ne risque pas de me porter préjudice sur le plan assurance prévoyance et assurance de crédits.
    En effet, le syndrome d'Asperger est peu connu et risque d'effrayer les médecins des assurances, alors qu'il ne m'empêche absolument pas d'exercer mon métier. Je ne tiens absolument pas à avoir une reconnaissance de handicap, je veux juste continuer à travailler, tout en sachant qui je suis.
    L'idéal pour moi serait de passer le test diagnostic "officieusement", mais je ne sais pas si cela est possible. Je poserai la question aux médecins quand les rencontrai.
    Passer ce test diagnostic me tient à cœur, mais je ne voudrais pas que cela nuise à ma carrière professionnelle et m'empêche d'emprunter pour agrandir mon cabinet dans quelques années ou de percevoir des indemnités maximales si jamais je faisais un burn-out (très répandu dans ma profession).
    Donc, si quelqu'un a un avis sur la question ou un témoignage d'une expérience proche de la mienne...

    Merci
    Bonjour,

    Tout examen et consultation pratiqués en milieu hospitalier restent dans les archives, donc, surement un jour dans votre dossier médical souhaité par la sécu.

    Personnellement, je chercherais à faire mes tests dans un cabinet privé si je voulais garder ça pour moi.

    Vous pouvez aussi faire une simulation sur un site quelconque d'assurance.
    Francine
    La vie est belle quand on ne lui demande pas plus que ce qu'elle peut nous donner.

    Diagnostique fibromyalgie 01/2010.TDAH....
    Stop alcool 10 juin 1990
    Stop tabac janvier 2014

    Commentaire


      #3
      Re : Assurances professionnelles et syndrome d'Asperger

      Envoyé par Mamie-F
      Bonjour,

      Tout examen et consultation pratiqués en milieu hospitalier restent dans les archives, donc, surement un jour dans votre dossier médical souhaité par la sécu.

      Personnellement, je chercherais à faire mes tests dans un cabinet privé si je voulais garder ça pour moi.

      Vous pouvez aussi faire une simulation sur un site quelconque d'assurance.
      Tout Faux

      Bonjour,

      La sécu n'a rien à voir avec les assurances prévoyances professionnelles et les assurances pour le crédit.

      Ces assurances ne peuvent demander le dossier hospitalier, ni le dossier médical du privé.

      La sécu peut demander tout dossier médical qu'il soit privé ou public dans la mesure où la personne a fait une demande de prestation et que le dossier médical est nécessaire pour donner un avis. En fait elle ne demande jamais de dossier médical dans ce cas, elle peut parfois demander les courriers échangés avec le médecin traitant s'ils ont un rapport avec la pathologie en rapport avec la prestation.

      Pour les contrats déjà signés relire ce qui a été signé.

      Pour les nouveaux contrats, on peut toujours mentir, mais c'est une attestation "sur l'honneur".

      Et à mon avis, internet n'est pas très fiable en ce qui concerne le secret...
      Dernière modification par agaric, 01/12/2015, 19h45.

      Commentaire


        #4
        Re : Assurances professionnelles et syndrome d'Asperger

        Bonsoir,


        Si le diagnostic vous tient à coeur pour mieux vous connaitre, pour mieux vous comprendre, vous pouvez consulter un psychiatre qui maitrise la question du SA, qui aura les outils pour l'évaluation. Vous pouvez demander ses coordonnées auprès d'un CRA (centre de ressources autisme), qui vous dirigera vers un professionnel sensibilisé à cette problématique. J'ai procédé ainsi parce que le délai d'attente pour être diagnostiqué dans un CRA est de 3 ans dans ma région.
        Dès lors que vous saurez, et s'il y a effectivement quelque chose à savoir, vous pourrez organiser votre façon de travailler afin de respecter vos besoins, vos limites, et éviter le burn-out qui peut vous inquiéter.

        Bonne soirée.

        Commentaire


          #5
          Re : Assurances professionnelles et syndrome d'Asperger

          Envoyé par agaric
          Tout Faux

          Bonjour,

          La sécu n'a rien à voir avec les assurances prévoyances professionnelles et les assurances pour le crédit.

          Ces assurances ne peuvent demander le dossier hospitalier, ni le dossier médical du privé.
          Aujourd'hui, c'est vrai, mais demain ?
          La CMU.C a déjà sélectionné certaines mutuelles pour en bénéficier, ceux qui on droit aux tarifs sociaux, doivent changer de mutuelles pour celles indiquées.

          Envoyé par agaric
          La sécu peut demander tout dossier médical qu'il soit privé ou public dans la mesure où la personne a fait une demande de prestation et que le dossier médical est nécessaire pour donner un avis. En fait elle ne demande jamais de dossier médical dans ce cas, elle peut parfois demander les courriers échangés avec le médecin traitant s'ils ont un rapport avec la pathologie en rapport avec la prestation.
          Rien n'oblige à donner sa carte vitale pour bénéficier du remboursement, on peut payer soi même le médecin.
          Je reconnais que ce n'est pas vraiment dans les habitudes, beaucoup ont plutôt tendance à faire payer par la collectivité la visite médicale pour la délivrance d'un certificat d'aptitude au sport !
          Francine
          La vie est belle quand on ne lui demande pas plus que ce qu'elle peut nous donner.

          Diagnostique fibromyalgie 01/2010.TDAH....
          Stop alcool 10 juin 1990
          Stop tabac janvier 2014

          Commentaire


            #6
            Re : Assurances professionnelles et syndrome d'Asperger

            Envoyé par Mamie-F
            Aujourd'hui, c'est vrai, mais demain ?
            La CMU.C a déjà sélectionné certaines mutuelles pour en bénéficier, ceux qui on droit aux tarifs sociaux, doivent changer de mutuelles pour celles indiquées.
            Les mutuelles santés ne sont pas non plus des assurances de prévoyance professionnelles ou pour le crédit, et je ne vois pas le rapport avec le secret médical. Il me semble donc que cela reste hors sujet.

            Rien n'oblige à donner sa carte vitale pour bénéficier du remboursement, on peut payer soi même le médecin.
            Je reconnais que ce n'est pas vraiment dans les habitudes, beaucoup ont plutôt tendance à faire payer par la collectivité la visite médicale pour la délivrance d'un certificat d'aptitude au sport !
            Bien sûr on peut ne pas se faire rembourser. On peut ainsi ensuite plus facilement mentir. C'est en effet une bonne solution..
            Dernière modification par agaric, 01/12/2015, 22h42.

            Commentaire


              #7
              Re : Assurances professionnelles et syndrome d'Asperger

              Merci pour vos réponses.
              Je ne sais pas ce que les assurances ont le droit de consulter, mais j'ai entendu des tas d'histoires d'assurances prévoyance, qui, au moment de verser les indemnités pour une invalidité, "découvrent" qu'une pathologie n'avait pas été signalée par l'adhérent x années auparavant et refusent de ce fait de verser l'intégralité des indemnités.
              Je pense que l'option d'un psy libéral conseillé par le CRA est bonne, et puis ça éviterait de faire perdre du temps au CRA avec un cas comme le mien. Je vais creuser cette piste.
              MAsper.

              Commentaire


                #8
                Re : Assurances professionnelles et syndrome d'Asperger

                Je ferais plus que gaffe "par principe" ... .

                Je ne vois cependant pas très bien où l'assurance pourrait invoquer une augmentation du risque suite à l'affection éventuelle citée .

                Je ne vois pas très bien non plus ce que vous gagneriez à passer ce test ...

                Pour ce qui est de l'assurance ...moins on a de problèmes avec son assurance,et mieux ça vaut ...

                On peut très bien avoir raison mais avoir dépensé ses sous (et sa santé...) dans des procès,appel cassation re appel ...

                A titre d'exemple une assurance incendie (je caricature,mais ça pourrait se passer ) : si votre voiture a mis le feu au garage et à votre maison,l'assurance peut très bien vérifier en premier lieu,avant toute chose, si vous avez ramoné la cheminée ... et si elle est pas ramonée... vous êtes plus couverts ....
                Evidemment vous pouvez aller plaider le contraire en justice,avec des chances très raisonnables de gagner ...
                Mais vous en avez pour des années ...
                Et d'expérience,je sais que vous pouvez y laisser votre santé !

                Commentaire


                  #9
                  Re : Assurances professionnelles et syndrome d'Asperger

                  Envoyé par Guide Stone
                  Je ne vois pas très bien non plus ce que vous gagneriez à passer ce test ...
                  Ca c'est parce que vous ne vous êtes jamais posé la question d'être Asperger ou non. Et tant mieux pour vous
                  MAsper.

                  Commentaire


                    #10
                    Re : Assurances professionnelles et syndrome d'Asperger

                    Vous êtes ce que vous êtes,
                    et pas ce que le test dit .

                    Enfin,c'est une façon de voir les choses .

                    Commentaire


                      #11
                      Re : Assurances professionnelles et syndrome d'Asperger

                      Bonjour,

                      "Vous êtes ce que vous êtes", c'est très vrai, mais aussi plus difficile à vivre qu'on ne le dit, surtout quand on se sent différent.
                      Ce n'est pas un besoin d'être étiqueté que l'on cherche à satisfaire, c'est parfois savoir à quoi attribuer des différences, pour lesquelles on se sent ou on nous fait nous sentir "coupable". Lorsque l'on comprend, on peut mieux s'accepter, adapter notre mode de vie à nos particularités et être "enfin" au mieux avec ce que l'on est.
                      Pour la question de la "pathologie" cachée aux assurances, le fait de procéder au bilan chez un psy libéral, cela peut aussi vouloir dire payer intégralement l'évaluation (cela a un coût c'est vrai), ne pas donner sa carte vitale, voire son identité s'il y a une crainte de l'avenir, et personne n'ira chercher un SA ! il est encore bien mal connu, les CRA sont submergés, avec des délais d'attente qui révèlent le peu d'importance que l'on accorde au SA et aux patients qui se questionnent.

                      Commentaire

                      Unconfigured Ad Widget

                      Réduire
                      Chargement...
                      X