Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le livre noir de la psychanalyse

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Re : Le livre noir de la psychanalyse

    Envoyé par castor
    La psychanalyse, c'est en France je vous rappelle. Elle perd du terrain partout ailleurs.
    Oui, c'est vrai, elle perd du terrain sauf en France et en Argentine.

    Commentaire


      Re : Le livre noir de la psychanalyse

      Envoyé par castor
      Soyez plus clair.

      Qui ment ?

      Quels sont ses mensonges ?
      En effet ces questions appellent plus de précisions, d'abord il y a les mensonges de Madame Roudinesco dénoncés dans ce fil de discussion avant mon arrivée sur ce forum.

      Il y a aussi dans ma propre expérience tout un passé auquel je n'ai pas encore fait référence. J'ai fait mes études de médecine et de psychiatrie à Lyon, à une époque où de nombreuses pistes autres que les théories freudiennes étaient proposées. J'ai même côtoyé un temps l'un des co-auteurs du livre le professeur Jean Cotereau. Une de mes proches amies était son élève et me parlait souvent de leurs séminaires. A cette époque qui remonte à la fin des années soixante-dix, j'ai participé à des expériences faites pourtant au sein de l'université par un camarade qui soutenait une thèse et qui s'intéressait tout comme moi aux résultats de la pratique méditative.

      J'ai soutenu moi-même une thèse de médecine sur l'exploration de la conscience par différentes méthodes dont celle de la méditation, et chose étrange je me suis aperçu récemment que deux des membres du jury n'avaient jamais voulu (ou pu) me recevoir pour en parler comme cela se fait normalement avant la soutenance. Ces deux membres se sont violemment opposés au reste du jury qui me décernait la plus haute mention, et ils sont tous les deux juifs. Par la suite ils ont essayé de m'empêcher d'obtenir mon diplôme en refusant de signer le compte rendu du résultat de la délibération du jury. Je précise cependant qu'un autre membre du jury qui est également d'origine juive m'a lui soutenu, il avait accepté d'être mon directeur de thèse. Le président de ce jury lui aussi juif et psychanalyste avait préféré s'absenter ce jour là, et n'a donc pas participé à la délibération.

      L'un des deux professeurs qui s'est violemment opposé à ma thèse a perdu son sang froid pendant la soutenance, et a publiquement traité de fasciste un des auteurs que je citais en référence et qui n'est autre qu'Alexis Carrel (l'homme cet inconnu) dont pourtant une des quatre facultés de médecine de Lyon portait à l'époque le nom. Cet auteur m'avait inspiré par le fait qu'il parlait des "pouvoir cachés de la conscience" qui est aussi un des thèmes abordés par l'enseignement de la méditation auquel je faisais référence.

      Tout cela fait remonter en moi de vieux souvenirs, mais qui sentent quand même étrangement l'odeur d'un manque de clarté et même d'une absence d'honnêteté. Un grand manque du souci logique d'établir des références exploitables en matière de résultats cliniques des différentes méthodes possibles pour améliorer la santé mentale.

      La méthode de méditation qui était en question dans ces travaux a fait publier plus de six cents études fiables dans plus de trente universités du monde entier, qui en parle aujourd'hui dans les universités? Personne, et pourtant elle enseigne l'existence de possibilités de la conscience qui sont sans rapport avec le triste bilan établi par les thérapies considérées dans les enseignements officiels.

      Lorsque des personnes intéressées par cet enseignement ont voulu former un parti politique et se présenter aux élections on a assisté à cet épisode dit de la "chasse aux sectes " auquel j'ai fait référence ci-dessus.

      Tout cela je l'ai vécu, qui peut dire que ça n'a pas existé?

      Il y a quand même matière à se poser des questions dans ces conditions.
      Dernière modification par Prozanté, 11/09/2009, 13h04.

      Commentaire


        Re : Le livre noir de la psychanalyse

        Envoyé par Prozanté

        J'ai soutenu moi-même une thèse de médecine sur l'exploration de la conscience par différentes méthodes dont celle de la méditation, et chose étrange je me suis aperçu récemment que deux des membres du jury n'avaient jamais voulu (ou pu) me recevoir pour en parler comme cela se fait normalement avant la soutenance. Ces deux membres se sont violemment opposés au reste du jury qui me décernait la plus haute mention, et ils sont tous les deux juifs. Par la suite ils ont essayé de m'empêcher d'obtenir mon diplôme en refusant de signer le compte rendu du résultat de la délibération du jury. Je précise cependant qu'un autre membre du jury qui est également d'origine juive m'a lui soutenu, il avait accepté d'être mon directeur de thèse. Le président de ce jury lui aussi juif et psychanalyste avait préféré s'absenter ce jour là, et n'a donc pas participé à la délibération.
        On a été bien méchant avec vous, mon pauvre ami.

        Avec lui aussi, autre médecin à déni forcené qui voulait que les juifs lui élevent une statue pour "le mal qu'il ne leur avait pas fait"






        ...mais heureusement , il a su se ressourcer le temps nécessaire dans un pays plus large d'esprit que votre jury très certainement judéo-maçonnique, si l'on en croit l'ambiance complot si bien décrite par vous.

        Vraiment, l'injustice du monde n'a pas de limite. Heureusement vous pouvez encore vous exprimer ici, c'est toujours ça ...

        Commentaire


          Re : Le livre noir de la psychanalyse

          Oui, enfin, j'ai raconté ça pour répondre à la question qui m'était posée, mais je n'en ai jamais voulu à ces deux personnes que je connaissais par ailleurs et avec qui j'avais de bonnes relations amicales et confraternelles. Il y avait aussi deux juifs favorables à ma thèse dans le jury bien que l'absence de l'un ait surement favorisé ce déséquilibre dans la mesure où il était le président du jury. Est-ce qu'ils étaient franc-maçon? Je n'en sais rien et je ne me suis jamais posé la question.

          Il y avait également deux amis très proches de moi d'origine juive eux aussi dans le groupe de gens pratiquant la méditation. Donc, à cette époque je n'avais pas du tout prêté attention à ces faits.

          Si par la suite j'ai abandonné le métier les juifs ils n'y sont pour rien, le climat dont je parle est mondial et même peut-être plus large que ça.

          A mon avis la question de cette fameuse "conspiration judéo-maçonnique" dont il est très à la mode de parler maintenant, n'est qu'une mode passagère, comme un retour de l'époque de la deuxième guerre mondiale qui n'a pas encore livré tous ses secrets.

          Mais c'est un peu une autre histoire que celle de la psychanalyse et des méthodes de développement personnel ou thérapies comportementales dont il est question ici.

          C'est un peu facile d'ironiser sur ces questions, mais c'est une autre histoire que d'y être confronté par sa propre vie, l'ensemble de notre humanité est confrontée à cette situation qu'on le veuille ou non, et certains cherchent à tout prix à nous le faire oublier.
          Dernière modification par Prozanté, 11/09/2009, 14h29.

          Commentaire


            Re : Le livre noir de la psychanalyse

            Vous ne pensez pas que prendre des neuroleptiques vous aiderait ?

            Commentaire


              Re : Le livre noir de la psychanalyse

              Je prends votre remarque pour de l'humour évidemment, mais il se trouve qu'un jour j'ai pris un comprimé de neuroleptique, et vu l'effet, je me suis juré de ne jamais recommencer l'opération.

              Personnellement je serais assez favorable à ce qu'on exige que tout psychiatre ait essayé pendant ses études sur lui même à titre expérimental les produits qu'il prescrit à ses patients.

              Quand j'étais interne en psychiatrie, j'ai vu des médecins prescrire des doses monstrueuses de neuroleptiques, et même parfois plus de dix ans après un épisode psychotique aigu dont on sait qu'en général il s'estompe spontanément le plus souvent dans les deux ou trois mois qui suivent.

              Je crois que les psy sont des gens qui ont une sacrée trouille de la maladie mentale appelée psychose. En fait s'ils faisaient comme moi de la méditation ils apprendraient rapidement ce qui se cache derrière ça, et ils sauraient par expérience directe que ça se soigne très bien avec les pratiques adaptées dont la méditation est de loin la meilleure.

              Il m'est même arrivé d'aider des patients à échapper à la triste et irresponsable logique de leurs psychiatres prescripteurs de ces doses monstrueuses et aux effets des plus invalidants pour la vie de ces personnes. (impuissance, bouche sèche, air hagard d'un zombie, etc.)

              La fabrication des neuroleptiques retard par les labos est aussi une grosse hypocrisie qui mérite d'être dénoncée. Lorsque j'étais étudiant en fin de première année de psy, je suis tombé sur cette question à l'examen. Je l'ai déjà laissé entendre j'ai toujours été asez innocent voire même naïf, et quand j'ai dit au patron du service dans lequel je travaillais que j'avais expliqué que cette forme était aussi une assurance pour le psychiatre que le patient prenait bien son traitement, il m'a répondu l'air affolé: "Mais ça il ne faut pas le dire..." Ce jour là j'ai appris beaucoup sur la psychiatrie...lol

              Commentaire


                Re : Le livre noir de la psychanalyse

                Envoyé par Prozanté
                Je crois que les psy sont des gens qui ont une sacrée trouille de la maladie mentale appelée psychose. En fait s'ils faisaient comme moi de la méditation ils apprendraient rapidement ce qui se cache derrière ça, et ils sauraient par expérience directe que ça se soigne très bien avec les pratiques adaptées dont la méditation est de loin la meilleure.
                Bonjour,

                J'ai essayé la méditation (deux sortes : méditation transcendantale et méditation par la flamme violette), et ça m'a fait délirer...

                Commentaire


                  Re : Le livre noir de la psychanalyse

                  Envoyé par Prozanté
                  Je prends votre remarque pour de l'humour évidemment, mais il se trouve qu'un jour j'ai pris un comprimé de neuroleptique, et vu l'effet, je me suis juré de ne jamais recommencer l'opération.

                  Personnellement je serais assez favorable à ce qu'on exige que tout psychiatre ait essayé pendant ses études sur lui même à titre expérimental les produits qu'il prescrit à ses patients.

                  Quand j'étais interne en psychiatrie, j'ai vu des médecins prescrire des doses monstrueuses de neuroleptiques, et même parfois plus de dix ans après un épisode psychotique aigu dont on sait qu'en général il s'estompe spontanément le plus souvent dans les deux ou trois mois qui suivent.

                  Je crois que les psy sont des gens qui ont une sacrée trouille de la maladie mentale appelée psychose. En fait s'ils faisaient comme moi de la méditation ils apprendraient rapidement ce qui se cache derrière ça, et ils sauraient par expérience directe que ça se soigne très bien avec les pratiques adaptées dont la méditation est de loin la meilleure.

                  Il m'est même arrivé d'aider des patients à échapper à la triste et irresponsable logique de leurs psychiatres prescripteurs de ces doses monstrueuses et aux effets des plus invalidants pour la vie de ces personnes. (impuissance, bouche sèche, air hagard d'un zombie, etc.)

                  La fabrication des neuroleptiques retard par les labos est aussi une grosse hypocrisie qui mérite d'être dénoncée. Lorsque j'étais étudiant en fin de première année de psy, je suis tombé sur cette question à l'examen. Je l'ai déjà laissé entendre j'ai toujours été asez innocent voire même naïf, et quand j'ai dit au patron du service dans lequel je travaillais que j'avais expliqué que cette forme était aussi une assurance pour le psychiatre que le patient prenait bien son traitement, il m'a répondu l'air affolé: "Mais ça il ne faut pas le dire..." Ce jour là j'ai appris beaucoup sur la psychiatrie...lol
                  Je disais ça parceque je connais qqn qui a parlé à son psy de ses pensées comme quoi il y aurait une conspiration judéo-maçonnique qui serait le moteur de la société, il a été placé directement sous neuros...

                  Mais bon je ne voulais pas lancer un débat sur les neuroleptiques, il y a d'autres fils pour ça...

                  Ne vous prenez pas trop la tête avec ces histoires de juifs...

                  Commentaire


                    Re : Le livre noir de la psychanalyse

                    Hello,
                    Envoyé par Prozanté
                    Si par la suite j'ai abandonné le métier les juifs ils n'y sont pour rien, le climat dont je parle est mondial et même peut-être plus large que ça.
                    Là je crois que vous avez droit à une distinction : Les CITATIONS D'Atoute: Perles blanches & noires !

                    Avouez que le complot universel c'est quand même assez osé
                    Dernière modification par su(n), 11/09/2009, 15h43.

                    Commentaire


                      Re : Le livre noir de la psychanalyse

                      Envoyé par Valerianne
                      Bonjour,

                      J'ai essayé la méditation (deux sortes : méditation transcendantale et méditation par la flamme violette), et ça m'a fait délirer...
                      Ce cas est fréquent, il faut simplement méditer moins et trouver par soi même la juste "dose". Dans la MT les professeurs conseillent deux fois vingt minutes par jour, mais ça peut se révéler beaucoup trop pour certaines personnes sensibles. Il faut parfois se contenter de dix, voire de cinq minutes montre en main, et on peut aussi se contenter d'une fois par jour.

                      Il faut tâtonner, et évidemment arrêter la pratique dès qu'on se rend compte qu'on touche à l'aspect délirant avec des symptômes qui se manifestent dans la vie courante, mais quand ça va mieux on peut reprendre à condition d'appliquer la règle ci-dessus, et trouver la juste durée qui n'entraîne pas dans les troubles psychiques. Cette attitude si elle est bien suivie et prudente permet d'abraser progressivement ce que les psy appellent le "noyau délirant", et sans se retrouver à l'HP.

                      Il ne faut pas non plus hésiter à être suivi par un professionnel de la santé qui connait bien ce type de symptômes. Par exemple un psychiatre formé à la faculté, à condition qu'il ne soit pas rigidement opposé à votre approche de la santé. Il y en a de plus en plus qui savent que la méditation est une aide qui peut être très efficace, des livres entiers on étés écrits sur le sujet.

                      Il faut savoir qu'au début de la pratique on peut rencontrer ce type de problème même quand on n'a jamais eu de troubles psychiques antérieurs. Normalement les profs de méditation (au moins dans le cas de la MT sur laquelle j'ai fait ma thèse) sont au courant de ce risque et savent l'évaluer et adapter le temps de pratique à chaque cas.

                      La méditation est ce qui est le plus efficace selon mon expérience (j'ai même essayé la scientologie pour avoir une échelle de comparaison ouverte sur ce qui existe, et c'est encore la méditation qui est de loin la chose à la plus efficace, mais à condition de respecter ce que j'ai écrit ci-dessus. Et en plus ça ne coûte presque rien en argent...Enfin, la MT reste chère quand même, mais très efficace.)

                      Car tout ce qui est efficace pour améliorer la stabilité mentale/émotionnelle comporte un risque puisque ça touche nécessairement les zones sensibles du psychisme, sinon on retombe dans les médicaments qui cachent les symptômes sans en faire disparaître les causes profondes.

                      Ceci dit, prendre un comprimé de Lorazépam à 1 mg pour dormir en cas d'agitation mentale/émotionnelle, est encore une chose très anodine. Et si c'est nécessaire le psy peut donner d'autres traitements. Il ne faut être opposé à aucune solution pourvu qu'elle soit adaptée au cas en question, et qu'on reste ouvert à tout progrès possible.

                      Moi même j'ai eu traversé des périodes ou je souffrais d'angoisses et d'insomnies qui ont été très bien soignées par les benzodiazépines qui ne sont pas lourdes comme des neuroleptiques, et pratiquement sans effets secondaires.

                      C'est pas pour rigoler que je dis ça, mais il se trouve que la valériane est aussi une plante qui a des propriétés sédatives qui permettent à certaines personnes de retrouver le sommeil...

                      On a plein de solutions, certains aiment aussi suivre une psychothérapie en parallèle à la méditation, pourquoi pas?
                      Dernière modification par Prozanté, 11/09/2009, 16h34.

                      Commentaire


                        Re : Le livre noir de la psychanalyse

                        Envoyé par Gontran Bonheur
                        Je disais ça parceque je connais qqn qui a parlé à son psy de ses pensées comme quoi il y aurait une conspiration judéo-maçonnique qui serait le moteur de la société, il a été placé directement sous neuros...

                        Mais bon je ne voulais pas lancer un débat sur les neuroleptiques, il y a d'autres fils pour ça...

                        Ne vous prenez pas trop la tête avec ces histoires de juifs...
                        Tout à fait d'accord!

                        Ceci dit, la sensibilité conspirationniste est une perception du multidimensionnel, (comme on dit maintenant), ce sont les interprétations qui sont délirantes.

                        Les psy ne sont pas là pour dire aux gens ce qu'ils doivent penser, les gens sont assez grands pour ça par eux-mêmes, ils devraient se contenter de soigner les gens pour qu'ils aillent mieux...lol

                        Enfin, c'est ma position en dehors de toute polémique.

                        Commentaire


                          Re : Le livre noir de la psychanalyse

                          Envoyé par su(n)
                          Hello,
                          Là je crois que vous avez droit à une distinction : Les CITATIONS D'Atoute: Perles blanches & noires !

                          Avouez que le complot universel c'est quand même assez osé
                          Oui, à première vue ça semble logique, mais si vous lisez des livres ésotériques comme le "Livre d'Urantia", vous verrez que ça tient debout finalement, ce n'est pas vraiment une conspiration, mais un conflit entre entités spirituelles, et ça fait terriblement penser à un trouble psychotique collectif cette affaire là!

                          Commentaire


                            Re : Le livre noir de la psychanalyse

                            Envoyé par Prozanté
                            Je crois que les psy sont des gens qui ont une sacrée trouille de la maladie mentale appelée psychose. En fait s'ils faisaient comme moi de la méditation ils apprendraient rapidement ce qui se cache derrière ça, et ils sauraient par expérience directe que ça se soigne très bien avec les pratiques adaptées dont la méditation est de loin la meilleure.l
                            Bonsoir,

                            Pouvez-vous citer les sources scientifiques qui établissent que la psychose se soigne très bien par la méditation ?
                            Pandore

                            « Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
                            Paul Valéry



                            Commentaire


                              Re : Le livre noir de la psychanalyse

                              Envoyé par Prozanté


                              Ces deux membres se sont violemment opposés au reste du jury qui me décernait la plus haute mention, et ils sont tous les deux juifs.

                              Salomon est juif?

                              Non, sérieusement.... Vous avez échoué votre thèse, et comme par hasard il faut bien s'en prendre à quelqu'un, hein?

                              Vous n'aviez qu'à être plus doué, les juifs ne sont pas plus heureux si la psychanalyse est efficace que si elle ne l'est pas.

                              Commentaire


                                Re : Le livre noir de la psychanalyse

                                Envoyé par Prozanté
                                Enfin, la MT reste chère quand même, mais très efficace.)
                                Bonsoir,

                                Ah oui, la MT reste très chère, je me souviens des prix des week-ends de formation, mais c'était inabordable pour moi qui était alors au chômage ! Je me souviens aussi que j'étais perplexe quand je lisais que le cinéaste David Lynch (entre autres) soutenait que la MT, pratiquée en groupe, pouvait faire chuter le taux de criminalité de certaines grandes villes...

                                J'ai essayé aussi la méditation de transmission, mais le groupe, c'est décidémment pas pour moi, et ça m'a beaucoup déstabilisée.

                                Mais celle qui m'a fait le plus délirée, c'est la méditation par la flamme violette. J'ai été initiée par un type très intelligent, et je ne me suis pas rendue compte tout de suite à quel point son groupe était sectaire. On s'est fréquenté pendant plusieurs années, communiquant tous les jours, et je m'éloignais de plus en plus de la réalité. Pendant ce temps là, il a rédigé un pavet qui s'appelle "l'ABC de l'occultisme". Vous le connaissez peut-être, son pseudo c'est m.m. et il est connu sur certains forums.

                                Je reste ouverte ceci étant à la méditation, j'aimerais arriver à gérer mes émotions quand elles partent en live, mais je suis devenue beaucoup plus circonspect, avec mes mauvaises expériences. Et puis le tarif de certaines écoles, la MT en premier, est vraiment trop rédhibitoire !
                                Dernière modification par Valerianne, 11/09/2009, 18h39.

                                Commentaire

                                Unconfigured Ad Widget

                                Réduire
                                Chargement...
                                X