Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

    Bonjour,

    Afin d'éviter que le débat sur l'homéopathie en général se disperse dans les différents forums dédiés aux maladies, merci de regrouper ici les discussions à ce sujet.

    Voici ce que j'ai répondu sur le forum vitiligo :

    L'homéopathie est une croyance qui ne se fonde sur aucune base scientifique.
    Cela ne l'empêche pas d'avoir un effet placebo puissant. De nombreuses personnes s'en trouvent très bien, comme pour le magnétisme, la prière ou la fréquentation des marabouts.

    J'ai du respect pour la pratique homéopathique car la médecine est un art difficile dans lequel la magie (quelle qu'elle soit) occupe une place importante. Pour autant, chaque chose à a sa place : l'homéopathie, c'est 100% de magie.
    Dernière modification par d_dupagne, 01/04/2005, 05h57.

    #2
    Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

    Bonjour,

    Pour moi l'homéopathie est une croyance, et non une science. Je n'y crois simplement pas. Je crois par contre à l'effet placebo, qui fonctionne bien dans la médecin traditionnelle. Alors je suis certaine que les bienfaits que les gens retrouvent dans l'homéopathie ne sont que des "Effets placebo". Je ne gaspillerai jamais mon argent dans une telle arnaque . Je suis infirmière et j'ai déjà eu un petit garçon déficient intellectuel de 7 ans comme patient, et dont la mère traitait son épilepsie "avec l'homéopathie". Le pauvre avait une dizaine de crise d'épilepsie par jour..

    Contrairement à ce que plusieurs pensent, des études scientifiques très sérieuses ont été faites dans ce domaine. Jame Randi a offert 1 millions de dollards à ceux qui réussiront à lui prouver que l'homéopathie fonctionne très bien. Personne n'a réussit jusqu'à présent à lui prouver l'efficacité de cette prétendue "Médecine".

    Voici un lien très intéressant concernant ce grand débat:

    http://www.bbc.co.uk/science/horizon...meopathy.shtml

    Commentaire


      #3
      Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

      Bonjour!


      Mon avis est le suivant : l'homéopathie a une action REELLE, je l'ai constaté et je peux le confirmer. L'effet placebo est évident, et a un GRAND avantage sur les médicaments allopathiques : il n'y a AUCUN effet secondaire. On ne dit pas assez que de nombreux médicaments allopathiques peuvent induire d'autres maladies : par exemple, l'hydroxyde d'aluminium dans les vaccins peut perturber le système immunitaire, et si on a les gènes correspondants, on peut développer une maladie que l'on n'aurait pas forcément déclenchée sans ce vaccin (on sait les risques, mais on continue à utiliser cet hydroxyde qui rend le vaccin plus efficace) : c'est donc un choix, le vaccin et la proteciton qu'il apporte, ou le risque encouru quand il y a des antécédents familiaux par exemple. Le vaccin contre l'hépatite B est toujours sur le marché, malgré les effets secondaires évidents sur les personnes prédisposées (maladies auto-immunes etc.).

      Donc : l'homéopathie reste très pratique pour les petits bobos et les problèmes chroniques (qui sont souvent entretenus par un effet psychosomatique) : ou comment éviter la cortisone et ses effets secondaires quand on peut faire reculer voire disparaître un eczéma par une crème ou des gouttes homéopathiques. Mais l'allopathie et les traitements lourds restent indispensables quand l'homéopathie ne suffit pas, et dans les maladies graves... Pourquoi opposer ces deux médecines, toutes deux empiriques et imparfaites?

      C'est à chacun d'évaluer les risques d'un médicament, jamais anodin et pas toujours indispensable.

      Sandy

      Commentaire


        #4
        Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

        Envoyé par SandyP
        Bonjour!


        Mon avis est le suivant : l'homéopathie a une action REELLE, je l'ai constaté et je peux le confirmer. L'effet placebo est évident, et a un GRAND avantage sur les médicaments allopathiques : il n'y a AUCUN effet secondaire. On ne dit pas assez que de nombreux médicaments allopathiques peuvent induire d'autres maladies : par exemple, l'hydroxyde d'aluminium dans les vaccins peut perturber le système immunitaire, et si on a les gènes correspondants, on peut développer une maladie que l'on n'aurait pas forcément déclenchée sans ce vaccin (on sait les risques, mais on continue à utiliser cet hydroxyde qui rend le vaccin plus efficace) : c'est donc un choix, le vaccin et la proteciton qu'il apporte, ou le risque encouru quand il y a des antécédents familiaux par exemple. Le vaccin contre l'hépatite B est toujours sur le marché, malgré les effets secondaires évidents sur les personnes prédisposées (maladies auto-immunes etc.).

        Donc : l'homéopathie reste très pratique pour les petits bobos et les problèmes chroniques (qui sont souvent entretenus par un effet psychosomatique) : ou comment éviter la cortisone et ses effets secondaires quand on peut faire reculer voire disparaître un eczéma par une crème ou des gouttes homéopathiques. Mais l'allopathie et les traitements lourds restent indispensables quand l'homéopathie ne suffit pas, et dans les maladies graves... Pourquoi opposer ces deux médecines, toutes deux empiriques et imparfaites?

        C'est à chacun d'évaluer les risques d'un médicament, jamais anodin et pas toujours indispensable.

        Sandy
        Pour ma part, j'ai déjà essayé l'homéopathie pour plusieurs problèmes différents comme des sinusites, des allergies, etc.

        Résultat : Zéro pointé. Pas l'ombre d'un début de semblant de commencement d'amélioration.

        Commentaire


          #5
          Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

          Bonjour!

          On entend souvent que l'homéopathie "marche" sur certaines personnes, et pas sur d'autres. Il ne faut pas négliger l'effet placebo : en médecine (homéopathique ou allopathique), le médicament ne fonctionne pas à tous les coups, il y a là un mystère qui prouve bien que la médecine est un art et non une science exacte...

          J'apprécie dans la démarche de soins homéopathiques l'idée qu'on soigne un terrain et non un symptôme, le médicament n'est pas alors considéré comme efficace au sens classique (genre : "J'ai mal - je n'ai plus mal"), mais il sert à modifier l'ensemble du système immunitaire, nerveux etc. durablement, pour ne pas retomber malade de la même chose une semaine plus tard. C'est une médecine douce, et sans effets secondaires. Mais si ça ne fonctionne pas sur toi, il reste la médecine traditionnelle.

          Sandy

          Commentaire


            #6
            Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

            Bonjour Sandy,
            la question reste entière : d'après vous, sur quoi se base-t-on en 2005 pour conclure que l'homeopathie "soigne le terrain" ?
            Que la médecine ne soit pas une science exacte, la grande majorité des médecins en est convaincue, la question qui m'interesse est plutot: "comment limite-t-on l'inexactitude de cette science ?".
            La réponse à ce jour est unique : les études.
            L'étude remplace l'impression par un argument, et quelquefois par une certitude.
            Une certitude par exemple : le fumeur a plus de risque cardio vasculaire que le non fumeur. Une autre : le préservatif protège des IST ; la vaccination permet d'éviter, voire dans certains cas, d'éradiquer certains risques infectieux.....etc...

            Même si la médecine et, en général, ce qui touche à la santé, n'est pas une science exacte, les médecins et les para-médicaux doivent garder une attitude la plus scientifique possible.Il n'est pas logique de maintenir des traitements s'ils ne sont plus utiles, qu'ils s'agissent de semelles orthopédiques, de médicaments, de séances d'ostéopathie, d'orthophonie, .......etc


            Heum Heum

            Envoyé par SandyP
            Bonjour!

            On entend souvent que l'homéopathie "marche" sur certaines personnes, et pas sur d'autres. Il ne faut pas négliger l'effet placebo : en médecine (homéopathique ou allopathique), le médicament ne fonctionne pas à tous les coups, il y a là un mystère qui prouve bien que la médecine est un art et non une science exacte...

            J'apprécie dans la démarche de soins homéopathiques l'idée qu'on soigne un terrain et non un symptôme, le médicament n'est pas alors considéré comme efficace au sens classique (genre : "J'ai mal - je n'ai plus mal"), mais il sert à modifier l'ensemble du système immunitaire, nerveux etc. durablement, pour ne pas retomber malade de la même chose une semaine plus tard. C'est une médecine douce, et sans effets secondaires. Mais si ça ne fonctionne pas sur toi, il reste la médecine traditionnelle.

            Sandy
            Réalité des Compte De La Sécu
            2004 -> 2005



            il m'informe là aussi\/ je m'informe /\ tu t'informes \/ nous nous informons /\ ils nous informent \/ je comprends beaucoup mieux

            Commentaire


              #7
              Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

              Bonjour, Heum Heum!

              Les médecins homéopathes ont fait les mêmes études que les autres. Mais ils ont une approche différente de la maladie et du malade : le malade est considéré comme une personne entière, pas seulement comme un corps à soigner, et la maladie n'est pas seulement considérée comme un mal à faire disparaître, mais comme un symptôme à elle toute seule : "pourquoi cette maladie et pas une autre?", voilà une question intéressante et qui essaie de donner un sens à notre problème de santé. C'est la question que se pose un homéopathe, alors qu'un médecin plus classique donnera tel médicament pour tel symptôme, un point c'est tout et "Au revoir, Madame!".

              Reste que l'homéopathie ne fonctionne que sur certains malades. Donc, c'est au MALADE de choisir la méthode qui lui convient. Certains malades vont chez leur médecin pour avoir des médicaments inscrits sur une ordonnance, ça les rassure, moi, c'est le contraire : je vais chez mon médecin, quand c'est nécessaire, pour savoir si oui ou non j'ai besoin de médicaments, et je suis contente si je n'ai que des granules ou des gouttes qui me "remettent" d'aplomb, sans accoutumance et sans effets secondaires.

              J'ai réussi à me passer de médicaments pour soigner un problème immunitaire, le spécialiste savait que je suivais un traitement homéopathique et que je suivais un régime alimentaire spécifique, il n'y croyait pas ("Vous ne vous débarrasserez pas de cette maladie comme ça"), mais il s'était trompé.

              Vive l'homéopathie... et l'allopathie quand il on n'a pas le choix. Mais un médicament n'est pas un bonbon, et personnellement, moins j'en consomme, mieux je me porte (malgré ou grâce à mon problème de santé, qui m'interdit tout vaccin ou médicament à effets secondaires reconnus sur l'organisme).

              Sandy

              Commentaire


                #8
                Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

                Bonjour Sandy,
                Je peux comprendre que vous dénonciez certaines attitudes ( que vous attribuez aux seuls "allopathes".....n'avez vous réellement jamais entendu ou senti la toute puissance de certains homéopathes ?....n'avez vous à ce point jamais été entendu par l'"allopathe" ....rendez vous compte que c'est bien vous qui opposez ces pratiques....l'allopathe prescripteur sans écoute me semble un image vieillotte) mais cela ne suffit pas pour constituer un argument valant preuve de telle ou telle action thérapeutique.
                Il est concevable ( pour ne pas dire excusable ) que vous pensiez que cela marche pour vous, mais il n'est pas excusable qu'un médecin ( vous l'avez rappelé : homéopathe et allopathe ont la même formation ) certifie l'efficacité d'un médicament sans avoir de preuve à fournir, et à l'extrême remette en cause la science, notamment en interdisant la vaccination ou en lui imputant , à nouveau sans preuve, tel ou tel effet indésirable sur le "terrain".
                NON?
                Celui qui ne sait pas est excusable ..... tant qu'il ne sait pas, mais pas celui qui sait.

                Heum Heum
                Envoyé par SandyP
                Bonjour, Heum Heum!

                Les médecins homéopathes ont fait les mêmes études que les autres. Mais ils ont une approche différente de la maladie et du malade : le malade est considéré comme une personne entière, pas seulement comme un corps à soigner, et la maladie n'est pas seulement considérée comme un mal à faire disparaître, mais comme un symptôme à elle toute seule : "pourquoi cette maladie et pas une autre?", voilà une question intéressante et qui essaie de donner un sens à notre problème de santé. C'est la question que se pose un homéopathe, alors qu'un médecin plus classique donnera tel médicament pour tel symptôme, un point c'est tout et "Au revoir, Madame!".

                Reste que l'homéopathie ne fonctionne que sur certains malades. Donc, c'est au MALADE de choisir la méthode qui lui convient. Certains malades vont chez leur médecin pour avoir des médicaments inscrits sur une ordonnance, ça les rassure, moi, c'est le contraire : je vais chez mon médecin, quand c'est nécessaire, pour savoir si oui ou non j'ai besoin de médicaments, et je suis contente si je n'ai que des granules ou des gouttes qui me "remettent" d'aplomb, sans accoutumance et sans effets secondaires.

                J'ai réussi à me passer de médicaments pour soigner un problème immunitaire, le spécialiste savait que je suivais un traitement homéopathique et que je suivais un régime alimentaire spécifique, il n'y croyait pas ("Vous ne vous débarrasserez pas de cette maladie comme ça"), mais il s'était trompé.

                Vive l'homéopathie... et l'allopathie quand il on n'a pas le choix. Mais un médicament n'est pas un bonbon, et personnellement, moins j'en consomme, mieux je me porte (malgré ou grâce à mon problème de santé, qui m'interdit tout vaccin ou médicament à effets secondaires reconnus sur l'organisme).

                Sandy
                Réalité des Compte De La Sécu
                2004 -> 2005



                il m'informe là aussi\/ je m'informe /\ tu t'informes \/ nous nous informons /\ ils nous informent \/ je comprends beaucoup mieux

                Commentaire


                  #9
                  Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

                  http://www.cps.ca/francais/enonces/CP/CP05-01.pdf
                  Je ne me trompe pas de question : personnellement , je ne cherche pas à vous démontrer que ce n'est pas utile pour VOUS, ce serait idiot, mais je remets en cause la formule : "puisque ça marche pour moi, c'est que ça marche"
                  Amicalmemement
                  Réalité des Compte De La Sécu
                  2004 -> 2005



                  il m'informe là aussi\/ je m'informe /\ tu t'informes \/ nous nous informons /\ ils nous informent \/ je comprends beaucoup mieux

                  Commentaire


                    #10
                    Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

                    Bonjour, Heum!


                    Vous avez raison : chacun est unique, et donc réagit différemment aux médicaments homéopathiques et allopathiques. Ce qui marche pour moi peut ne pas marcher sur une autre personne, et inversement.

                    Personnellement, ayant un problème immunitaire, les vaccins me sont déconseillés, c'est du simple bon sens (pas besoin d'études de médecine pour cela : un simple rhume, et mon système immunitaire surréagit, imaginons ce que cela donnerait avec un vaccin lourd!). Mais je n'irai pas les interdire à la personne qui n'a aucun problème immunitaire connu.

                    J'ai un homéopathe qui parle le même langage que moi, et qui prescrira des antibiotiques s'il le faut. C'est une question de confiance. Il y a aussi des allopathes à l'écoute de leurs patients. Il faut simplement que médecins et patients aient la même conception de la maladie : est-elle seulement une série de symptômes à éliminer (conception plutôt allopathique) ou bien est-elle à elle seule un symptôme, et que veut-elle me dire sur ce qui a pu la provoquer : hygiène de vie, alimentation, stress etc. (conception plutôt homéopathique)? Ces deux démarches, malheureusement, sont souvent opposées et les médecins qui essaient de soigner la maladie, en agissant sur les causes de son apparition, donc sur le "terrain", ont une démarche "philosophique" qui interroge aussi la psychologie du patient, chose souvent considérée comme secondaire, mais qui pour moi est essentielle.

                    Corps et esprit sont intimement liés. La médecine est un art et non une science exacte, et la guérison d'un malade est toujours un mystère... Je connais un cancéreux condamné qui a guéri "tout seul", en refusant toute chimiothérapie : la médecine traditionnelle a-t-elle une explication logique à ce phénomène? Non, et c'est tant mieux.

                    Sandy

                    Commentaire


                      #11
                      Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

                      Bonjour Sandy,
                      Je crois que vous vous trompez sur plusieurs points : en allopathie, les effets du médicament sont testés de telle sorte que l'effet placebo ( qui existe comme pour toute prescription...heureusement que la confiance n'a pas disparu de l'exercice en médecine ) est réduit au minimum.
                      En bref, prenez n'importe quel sujet souffrant physiquement : si vous lui administrez de la morphine => il ne souffrira plus , c'est ainsi et c'est démontrable.
                      On peut même avancer qu'en allopathie, quand le médicament ne "marche "pas , c'est que l'indication est mauvaise ou la posologie ou ( bien souvent ) l'observance.
                      Par ailleurs ce n'est absolument pas la conception de la maladie qui diffère entre homéopathie et allopathie mais uniquement la conception du médicament car hygiène de vie, alimentation, stress etc selon votre exemple. sont des données fondamentales de toutes approche médicale scientifique me semble -t-il : le risque de cancer du col de l'utérus est ainsi plus élevé chez la femme ayant précocément de multiples partenaires ...etc.

                      Enfin, vous devez à la relecture m'accorder que les arguments mis en avant sont très subjectifs pour ne pas dire irrationnels, ce qui est TOUJOURS le cas au sujet de l'homeopathie : " médecin qui parle le même langage que moi", "la guérison d'un malade est toujours un mystère"..etc, ce qui ne sous-entend pas qu'ils soient déraisonnables, mais uniquement non scientifiques.
                      Or n'oubliez pas que l'homéopathe est un scientifique avant tout , il a fait les mêmes études.

                      Pour terminer, l'exemple final que vous citez est de la même façon insuffisant à mon humble avis car il est aisé d'affirmer qu'il existe plus de personnes dans ce bas monde qui soient décédées de leur cancer par décision de ne pas suivre leur traitement que l'inverse.

                      etc..etc...
                      Amicalmement.THE END
                      Réalité des Compte De La Sécu
                      2004 -> 2005



                      il m'informe là aussi\/ je m'informe /\ tu t'informes \/ nous nous informons /\ ils nous informent \/ je comprends beaucoup mieux

                      Commentaire


                        #12
                        Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

                        Bonsoir, Heum, Heum!

                        "Par ailleurs ce n'est absolument pas la conception de la maladie qui diffère entre homéopathie et allopathie mais uniquement la conception du médicament"

                        Je suis bien d'accord avec vous, et le médicament est très lié à la conception que l'on a de la maladie : j'essaie de me soigner le plus NATURELLEMENT possible, d'introduire le moins possible de molécules étrangères dans mon corps. Je me soigne donc par l'homéopathie, et si ça ne marche pas, je passe aux médicaments plus lourds. Mais les granules agissent effectivement sur moi, et peu m'importe si je pense que ça agit ou si ça agit effectivement, puisque... ça agit! Ce n'est peut-être pas scientifique, mais ça marche! Que demander de plus?

                        Je suis d'accord avec vous : mes arguments sont un peu faibles, je ne veux rien prouver après tout, simplement dire qu'il existe une autre manière de se soigner que les médicaments aux effets secondaires souvent présents - qui eux, peuvent entraîner d'autres troubles que celui pour lequel on est soigné. C'est pour moi le seul GROS inconvénient (mais un GROS) du médicament allopathique.

                        Sandy

                        Commentaire


                          #13
                          Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

                          Envoyé par SandyP
                          Je suis bien d'accord avec vous, et le médicament est très lié à la conception que l'on a de la maladie : j'essaie de me soigner le plus NATURELLEMENT possible, d'introduire le moins possible de molécules étrangères dans mon corps.
                          Bonsoir

                          dans ce cas, pourquoi ne pas laisser votre système immunitaire agir seul? (mais finalement c'est ce que vous faites en vous soignant avec des placebos-adjuvants)

                          il existe une autre manière de se soigner que les médicaments aux effets secondaires souvent présents - qui eux, peuvent entraîner d'autres troubles que celui pour lequel on est soigné. C'est pour moi le seul GROS inconvénient (mais un GROS) du médicament allopathique.
                          Un placebo peut aussi avoir un effet nocebo. Par exemple, je vous donne un bout de sucre qui ressemble à un médicament et je vous déclare solennellement qu'il peut provoquer des nausées. Et c'est ce qu'il fera!
                          Nausica, administratrice du forum

                          Commentaire


                            #14
                            Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

                            Bonjour, Nausica!


                            Bien sûr qu'il faut laisser le système immunitaire agir seul, quand on est en bonne santé et jeune : chez un jeune enfant, un rhume ou une infection mineure lui permet justement de se créer NATURELLEMENT les anticorps nécessaires pour se défendre. Quant aux personnes dont le système immunitaire a tendance à s'emballer, mieux vaut ne pas l'exciter artificiellement par des vaccins non nécessaires.

                            L'effet placebo et nocebo existe pour TOUS les médicaments : chez un patient à qui un médecin prescrira des granules homéopathiques en lui disant "Vous savez, je n'y crois pas, c'est du vent!", les granules n'auront aucun effet, c'est évident! Tant le côté psychologique (et donc irrationnel) joue un rôle dans l'efficacité du médicament. Reste que l'homéopathie, ce n'est pas du vent, mais chacun est libre de penser et de se soigner comme il veut, bien sûr!

                            Sandy

                            Commentaire


                              #15
                              Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

                              Envoyé par d_dupagne
                              Bonjour,

                              Afin d'éviter que le débat sur l'homéopathie en général se disperse dans les différents forums dédiés aux maladies, merci de regrouper ici les discussions à ce sujet.

                              Voici ce que j'ai répondu sur le forum vitiligo :

                              L'homéopathie est une croyance qui ne se fonde sur aucune base scientifique.
                              Cela ne l'empêche pas d'avoir un effet placebo puissant. De nombreuses personnes s'en trouvent très bien, comme pour le magnétisme, la prière ou la fréquentation des marabouts.

                              J'ai du respect pour la pratique homéopathique car la médecine est un art difficile dans lequel la magie (quelle qu'elle soit) occupe une place importante. Pour autant, chaque chose à a sa place : l'homéopathie, c'est 100% de magie.

                              Si l'homéopathie n'est qu'un placebo pourquoi l'utilise-t-on à l'hôpital en obsétrique?
                              Je me soigne par homéopathie depuis 20 ans ainsi que toute ma famille et j'affirme que ça marche. J
                              'ai même arrêté de fumer alors que je fumais depuis plus de 15ans et que j'en étais à 1 paquet 1/2 de gauloise par jour.
                              Ce qui serait fou c'est de prétendre que l'homéopathie soigne tout!

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X