Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Monde virtuel / monde réel

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • d_dupagne
    a crée une discussion Monde virtuel / monde réel

    Monde virtuel / monde réel

    Il est classique d'opposer notre communication et nos relations dans le monde dit réel à celui dit virtuel des médias sociaux.

    L'absence de pertinence de ces deux termes est souvent relevée, notamment dans cette excellente émission http://www.franceculture.fr/emission...ile-2014-03-01

    Connaissez-vous d'autres termes ou des réflexions ayant abouti à des propositions ? Le terme "néo-réel" a été signalé dans l'émission, mais il ne m'emballe pas.

    Je n'aime pas trop les néologismes, ils ont toujours beaucoup de mal à s'imposer. En revanche, j'ai trouvé que les 2 termes suivants pourraient convenir, qu'en pensez-vous ?

    - Monde focal c'est le monde où l'on est concentré, "focus" sur son interlocuteur. Celui où l'on utilise tous ses sens pour communiquer, et notamment la vue, l'ouïe , parfois l'odorat (et exceptionnellement le goût )
    - Monde digital en jouant sur les deux sens du monde digital : les doigts comme outil d'expression principal par la frappe au clavier, et la digitalisation/numérisation de la communication.

    Bien sûr, certains outils numériques permettent de communiquer avec la voix et l'ouïe. Mais même sur Skype, la communication n'est pas identique à celle d'un vrai face à face, et certaines informations non verbales transmises par la position/réaction du corps entier ne sont pas visibles par l'interlocuteur.

    Par ailleurs, la communication digitale est souvent discontinue, par à-coups, et ces ruptures dans l'attention vis-à-vis de l'interlocuteur qui n'est plus unique conduisent à une communication moins focalisée. Voila pourquoi j'aime bien "focal".

  • Campagnol
    a répondu
    Re : Monde virtuel / monde réel

    Envoyé par à l'ouest...
    En êtes-vous sur ?
    Voir ici et
    Damned! Je suis démasqué!

    Laisser un commentaire:


  • à l'ouest...
    a répondu
    Re : Monde virtuel / monde réel

    Envoyé par Campagnol
    Bonjour,

    Je lis vos messages sur mon écran, je suis un humain réel dans un milieu réel.
    De même, vous lisez mon mon message sur votre écran, vous êtes des humains réels dans des milieux réels.
    En êtes-vous sur ?
    Voir ici et

    Signé Christopher M.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Re : Monde virtuel / monde réel

    La télé aussi c'est virtuel mais à la différence d'internet, c'est unidirectionnel. Ca va juste dans le sens d'une personne qui diffuse un contenu et une personne qui le reçoit passivement sans pouvoir agir dessus.
    Je veux dire que, un présentateur télé existe mais il n'est pas chez nous dans la petite boite. C'est une image de lui qui nous parvient. C'est virtuel.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Re : Monde virtuel / monde réel

    Envoyé par Campagnol
    Bonjour,

    Je lis vos messages sur mon écran, je suis un humain réel dans un milieu réel.
    De même, vous lisez mon mon message sur votre écran, vous êtes des humains réels dans des milieux réels.
    Il y a juste un truc qui nous sépare. Nous sommes symétriques par rapport à ce truc.

    Cette opposition monde réel/ monde virtuel est fausse. Mes correspondants sur Internet, je préfère les appeler "Les gens de l'autre côté de l'écran".
    Je ne suis pas latiniste, j'ai fait appel à une traduction en ligne pour le mot écran: c'est "umbraculum". vous êtes donc mes "ultra-umbraculumistes".

    Élégant, n'est-il pas?


    Ultra-umbraculumiste , oui c'est élegant.

    Ce que je t'entend par virtuel personnellement, c'est le fait que les mots qu'on lis sont enregistrés sur une "matrice" (je ne sais pas si c'est le bon terme) par exemple. Internet est une plateforme virtuel mais effectivement on ne discute pas avec un être virtuel. C'est l'entre-deux qui l'est. Ou du moins, c'est ce sur quoi repose nos échanges qui l'est. Tout y est fait par une action bien concrète d'une personne qui agit sur cette plateforme à destiné d'une autre personne (ou de soi-même).
    Après, on dépose ce qu'on veut sur la toile et on peut créer des choses qui n'auront pas de pendant dans le réel (ou le monde concret j'entends en fait). Il y a une part de ce qu'on crée sur internet qui ne se cantonnera qu'au virtuel. Enfin, qui peut rester du domaine du virtuel je veux dire (qui est peut-être le domaine du possible ).
    Dernière modification par Sachaa, 08/06/2014, 10h08.

    Laisser un commentaire:


  • Campagnol
    a répondu
    Re : Monde virtuel / monde réel

    Bonjour,

    Je lis vos messages sur mon écran, je suis un humain réel dans un milieu réel.
    De même, vous lisez mon mon message sur votre écran, vous êtes des humains réels dans des milieux réels.
    Il y a juste un truc qui nous sépare. Nous sommes symétriques par rapport à ce truc.

    Cette opposition monde réel/ monde virtuel est fausse. Mes correspondants sur Internet, je préfère les appeler "Les gens de l'autre côté de l'écran".
    Je ne suis pas latiniste, j'ai fait appel à une traduction en ligne pour le mot écran: c'est "umbraculum". vous êtes donc mes "ultra-umbraculumistes".

    Élégant, n'est-il pas?


    Laisser un commentaire:


  • à l'ouest...
    a répondu
    Re : Monde virtuel / monde réel

    Envoyé par Sachaa
    Merci pour ce super post. "Entremonde", c'est génial.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Re : Monde virtuel / monde réel

    Envoyé par à l'ouest...
    Finalement, maintenant, lorsque j'écris sur ce forum, lorsque je répond à une question posé par DDD il y a trois mois, je suis dans un espace médian entre le monde empirique (extraversion) et le monde de ma psyché (introversion).

    C'est pourquoi je propose d’appeler cet endroit médian : "l'entremondes"

    - L’appellation "Virtuel" vient du latin virtus qui a le sens d'une puissance en cours d'élaboration, non extériorisée.
    Virtuel est donc en rapport avec nos activités introverties de créativité, de réflexion, de préparation stratégique à l'action.
    C'est en rapport avec les activités d'introversion.

    - L'appellation "Réel", c'est en rapport avec le monde pragmatique, empirique. Le monde de l'action.

    Hors, ici, maintenant, je suis dans ce forum, j'écris sur ce média, dans cet entredeux : empirique & psychique.
    Écrire ce que j'écris c'est à la fois une activité d'introversion ("une puissance en cours d'élaboration" : une proposition d’appellation - l'entremondes - qui n'aura peut-être aucun effet extérieur - pas de lecture, pas de débat, pas de buzz).
    Et en même temps, j'agis empiriquement, dans le réel sur moi et sur toi lecteur. Le fait que tu lises ses lignes fait que je modifie le monde extérieur - et que cette faible action pourrait avoir de grandes conséquences : effet papillon ; bien que la probabilité en soit extrêmement faible...

    Je me suis souvent interrogé sur la fascination que le média informatique exerçait sur certain médecin. C'est peut-être la même cause qui a poussé ceux-là vers la médecine. Étymologiquement médecine, c'est la racine med-. Celle que l'on emploi pour décrire l'espace d'entre deux (méditation, médiation, médiane, ...). L'attirance intime pour le métier de médecin est peut-être encore celle de nos ancêtre shaman d'être les médiateurs entre le monde du corps, de la réalité vécu et celui du mystère, des idéalités personnifiées que sont les dieux...

    Donc médecin --> média --> 2.0 : une même quête vers l'exercice efficace dans " l'entremondes" ? ...

    Pour cela, une longue errance, ou sur ce chemin on rencontre d'autres descendants étymologiques de *med- : médusé, modestie, hydromel, modération (idée de mesure), remèdes et remédier, humeur (mood), moderne, modifier, modèle, mélodie, harmonie...

    ----
    Avec les images sur mon site "zenon-logbook"
    Merci pour ce super post. "Entremonde", c'est génial.

    Laisser un commentaire:


  • à l'ouest...
    a répondu
    Re : Monde virtuel / monde réel

    Finalement, maintenant, lorsque j'écris sur ce forum, lorsque je répond à une question posé par DDD il y a trois mois, je suis dans un espace médian entre le monde empirique (extraversion) et le monde de ma psyché (introversion).

    C'est pourquoi je propose d’appeler cet endroit médian : "l'entremondes"

    - L’appellation "Virtuel" vient du latin virtus qui a le sens d'une puissance en cours d'élaboration, non extériorisée.
    Virtuel est donc en rapport avec nos activités introverties de créativité, de réflexion, de préparation stratégique à l'action.
    C'est en rapport avec les activités d'introversion.

    - L'appellation "Réel", c'est en rapport avec le monde pragmatique, empirique. Le monde de l'action.

    Hors, ici, maintenant, je suis dans ce forum, j'écris sur ce média, dans cet entredeux : empirique & psychique.
    Écrire ce que j'écris c'est à la fois une activité d'introversion ("une puissance en cours d'élaboration" : une proposition d’appellation - l'entremondes - qui n'aura peut-être aucun effet extérieur - pas de lecture, pas de débat, pas de buzz).
    Et en même temps, j'agis empiriquement, dans le réel sur moi et sur toi lecteur. Le fait que tu lises ses lignes fait que je modifie le monde extérieur - et que cette faible action pourrait avoir de grandes conséquences : effet papillon ; bien que la probabilité en soit extrêmement faible...

    Je me suis souvent interrogé sur la fascination que le média informatique exerçait sur certain médecin. C'est peut-être la même cause qui a poussé ceux-là vers la médecine. Étymologiquement médecine, c'est la racine med-. Celle que l'on emploi pour décrire l'espace d'entre deux, l'espace médian (méditation, médiation, médiane, média...). L'attirance intime pour le métier de médecin est peut-être encore celle de nos ancêtre shaman d'être les médiateurs entre le monde du corps, de la réalité vécu et celui du mystère, des idéalités personnifiées que sont les dieux...

    Donc médecin --> média --> 2.0 : une même quête vers l'exercice efficace dans " l'entremondes" ? ...

    Pour cela, une longue errance, ou sur ce chemin on rencontre d'autres descendants étymologiques de *med- : médusé, modestie, hydromel, modération (idée de mesure), remèdes et remédier, humeur (mood), moderne, modifier, modèle, mélodie, harmonie...

    ----
    Avec les images sur mon site "zenon-logbook"
    Dernière modification par à l'ouest..., 07/06/2014, 15h21.

    Laisser un commentaire:


  • Oldblush
    a répondu
    Re : Monde virtuel / monde réel

    Envoyé par Sachaa
    Je suis d'accord, il n'y a pas de frontières nettes entre le réel et le virtuel mais pour moi internet est un accessoire.
    Le réel et le virtuel c'était bien la question de départ.

    (Pour ce qui est de l'accessoire : les opposants chinois ou russes, les insurgés syriens qui trouvent là leur seul espace de liberté ou les usagers de Wiki qui n'ont jamais acheté l'Universalis ou la Britannica papier (bien plus pauvres, entre parenthèses), ne voient sans doute pas de l'accessoire dans ce qui est en train de changer le monde.)

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Re : Monde virtuel / monde réel

    Envoyé par Oldblush
    Non pas plus "fortes" mais plus "profondes", plus chargées de sens, sans doute parce que la parole y est très libre, dégagée non pas seulement des conventions sociales (en partie), mais aussi de la "présence réelle", justement. Ceci dit, on trouve aussi des expériences de ce type, plus rares, IRL. Encore une fois, je pense qu'il y a moins opposition entre le réel et le virtuel que gradation des situations dans un continuum.
    J'ai mis au départ : "monde qui nous sert à exprimer ou réaliser des choses qu'on ne fait pas IRL". Vous parlez de relation qui se réalise sur internet et qui ne se font que très rarement IRL. Vous parleriez à des inconnus de vos problèmes personnels de but en blanc et noué des relations profondes après quelques échanges ?
    Je suis d'accord, il n'y a pas de frontières nettes entre le réel et le virtuel mais pour moi internet est un accessoire. Un accessoire un peu particulier puisqu'on s'y crée un avatar qui peut se mouvoir beaucoup plus librement. C'est un outil qui permet de s'affranchir de beaucoup de chose. Il ouvre des portes, abolie les distances, nous rend confortable nos discussions en nous libérant de la présence de l'autre (je trouve bizarre d'ailleurs en y réfléchissant ce type de relation : on adore l'autre, c'est bien, c'est profond, c'est l'osmose mais on ne veut pas voir sa tronche sinon c'est limite si cette idylle ne disparaît pas), d'un point de vue professionnel il y a des avantages aussi, mais bon bref c'est un outil pour moi, fort utile, mais c'est un outil.

    Laisser un commentaire:


  • Oldblush
    a répondu
    Re : Monde virtuel / monde réel

    Envoyé par Sachaa
    Bonjour,

    Oui, je n'ai pas dit que ce qu'on faisait sur internet n'avait pas de répercutions ensuite IRL. Un accessoire ou ce qui est secondaire peut nous aidé dans ce qui est essentiel (ou premier : soi IRL).

    Pourquoi avez-vous noué des relations plus fortes sur internet qu'IRL si ce n'est pas trop indiscret ?
    Non pas plus "fortes" mais plus "profondes", plus chargées de sens, sans doute parce que la parole y est très libre, dégagée non pas seulement des conventions sociales (en partie), mais aussi de la "présence réelle", justement. Ceci dit, on trouve aussi des expériences de ce type, plus rares, IRL. Encore une fois, je pense qu'il y a moins opposition entre le réel et le virtuel que gradation des situations dans un continuum.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Re : Monde virtuel / monde réel

    Envoyé par Oldblush
    Bonjour,

    Je me permettrais de m'inscrire en faux avec cette idée sur deux points :
    - je suis arrivée sur le forum il y a deux mois et les échanges ici m'ont permis d'opérer IRL des changements qu'aucune mesure prise IRL n'avait permis d'obtenir jusqu'ici. L'"annexe" ou l'"accessoire" s'est donc révélé comme l'essentiel dans ce cas précis.
    - De même, il ne m'est pas difficile de constater que j'ai noué de l'autre côté de l'écran des relations plus profondes qu'avec certaines personnes que je vois tous les jours depuis des années.

    Qu'est-ce donc que la réalité si ce n'est ce qui, extérieur à nous-même et perçu de l'intérieur, affecte notre existence ?
    Bonjour,

    Oui, je n'ai pas dit que ce qu'on faisait sur internet n'avait pas de répercutions ensuite IRL. Un accessoire ou ce qui est secondaire peut nous aidé dans ce qui est essentiel (ou premier : soi IRL).

    Pourquoi avez-vous noué des relations plus fortes sur internet qu'IRL si ce n'est pas trop indiscret ?
    Dernière modification par Sachaa, 04/06/2014, 08h28.

    Laisser un commentaire:


  • Oldblush
    a répondu
    Re : Monde virtuel / monde réel

    Envoyé par Sachaa
    Monde annexe (ou accessoire) : monde qui nous sert à exprimer ou réaliser des choses qu'on ne fait pas IRL.
    Bonjour,

    Je me permettrais de m'inscrire en faux avec cette idée sur deux points :
    - je suis arrivée sur le forum il y a deux mois et les échanges ici m'ont permis d'opérer IRL des changements qu'aucune mesure prise IRL n'avait permis d'obtenir jusqu'ici. L'"annexe" ou l'"accessoire" s'est donc révélé comme l'essentiel dans ce cas précis.
    - De même, il ne m'est pas difficile de constater que j'ai noué de l'autre côté de l'écran des relations plus profondes qu'avec certaines personnes que je vois tous les jours depuis des années.

    Qu'est-ce donc que la réalité si ce n'est ce qui, extérieur à nous-même et perçu de l'intérieur, affecte notre existence ?

    C'est pourquoi...

    Envoyé par d_dupagne
    Il est classique d'opposer notre communication et nos relations dans le monde dit réel à celui dit virtuel des médias sociaux.
    http://www.franceculture.fr/emission...ile-2014-03-01

    Le terme "néo-réel" a été signalé dans l'émission, mais il ne m'emballe pas.


    - Monde focal c'est le monde où l'on est concentré, "focus" sur son interlocuteur. Celui où l'on utilise tous ses sens pour communiquer, et notamment la vue, l'ouïe , parfois l'odorat (et exceptionnellement le goût )
    - Monde digital en jouant sur les deux sens du monde digital : les doigts comme outil d'expression principal par la frappe au clavier, et la digitalisation/numérisation de la communication.
    ... j'aime assez le terme "néo-réel" et je ne suis pas sûre qu'il soit judicieux d'opérer une distinction plus marquée.
    - La discontinuité se retrouvent aussi dans la communication IRL ; à l'inverse, on est peut-être plus concentré, focalisé, sur son interlocuteur, ou plutôt sur son propos, lorsque rien d'autre n'interfère dans le discours.
    - Par ailleurs, quel être a pour moi le plus de réalité : celui dont je ne connais pas le visage/la voix ou celui dont je ne connais QUE le visage/la voix ? Le discours de celui qui se trouve de l'autre côté de l'écran ne peut se confondre avec un produit de mon esprit, une voix entendue dans un délire psychotique. En cela, il relève du réel. Les termes "numérique" (nombre) ou "digital" (doigt) gomment cette dimension verbale , essentielle, de la relation.

    Notre rapport à la réalité est une chose moins simple qu'il n'y paraît (Clément Rosset, L'école du Réel, le Réel et son double, entre autres.)
    L'apparition d'Internet (je continue d'employer ce terme, plutôt que "monde virtuel", comme un nom propre, celui d'un lieu - la découverte de l'Amérique, ou d'un fait - l'invention de l'imprimerie) a profondément bouleversé nos comportements, depuis nos capacités cognitives jusqu'à nos engagements politiques et nos modèles économiques. (Truismes.) Maintenant, il nous faut intégrer cette dimension comme faisant partie intégrante de notre monde, un monde dans lequel certains rapports sont entièrement "médiés" , certains phénomènes dématérialisés mais non moins réels !

    En résumé...
    - D'une part, si on exclut toute pensée religieuse, tout créationnisme, la mesure du réel est l'impact sur le sujet, déjà coupé du monde par sa seule conscience (puisque personne n'est dans sa tête et qu'il n'est dans la tête de personne.)
    - D'autre part, nous vivons aujourd'hui dans une réalité augmentée. Le terme "néo-réel" permet d'en rendre compte sans maintenir, entre deux "mondes" déjà profondément intriqués, une ligne de partage qui ne peut que tendre à s'effacer. AMHA.

    Dès lors, la chose est difficile à penser, mais simple à vivre :
    "J'ai parlé de ceci/cela avec untel (que je connais) au téléphone"
    "J'ai parlé de ceci/cela avec untel (que je connais pas) au café du Commerce."
    "J'ai parlé de ceci/cela avec untel (que je connais sans le connaître) sur un forum."

    L'écart entre les trois n'est pas plus grand dans un cas que dans l'autre.



    Bonne journée à tous.

    P.S. Merci pour le lien. J'avais entendu, il y a qq années une autre émission de "Place de la toile", extrêmement intéressante, sur le même thème, je vais essayer de la retrouver.
    Dernière modification par Oldblush, 04/06/2014, 05h22.

    Laisser un commentaire:


  • à l'ouest...
    a répondu
    Re : Monde virtuel / monde réel

    Zut j'ai oublié de répondre à la question du DDD (le pyjama attendra)

    Pour moi, il ne faut pas chercher de nouveaux mots, mais "sortir du cadre" :

    Je pense que le problème vient que l'on se place du coté des appareils (biologiques ou technologiques) de relation à l'autre plutôt que du coté des acteurs

    On se bloque dans un paradime naturaliste ou le réel est relié aux sensations physiologiques directes contrairement au virtuel relié à l'utilisation de prothèses technologiques.

    Hors ce qu'on veut exprimer par l'opposition virtuel-réel tient bien plus à notre orientation du moment vers l’évanescence spéculatives (virtuel) ou le pragmatisme actif (réel) de nos activités.
    C'est à dire à l'orientation de notre cognition que l'on soit en train de communiquer en "face à face" ou grâce au web :
    Centripète, introverti, tourné vers soi et l'imagination ou centrifuge, extraverti, tourné vers l'autre et l'action...

    Ceci permet d'avoir un discours plus réel (échappant à l'idéalisme virtuel du naturalisme) pour parler des usages des NTIC.
    Si l'on se place du coté des êtres engagé dans la communication on peut alors les décrire en fonction d'un panel de critères cognitifs (introversion, extraversion, cognition orienté vers la pensée, les sensations, les sentiments, l'intuition, etc.).

    Mais au final, le Réel des actes humains (la complexité pour faire plus scientifique) échappera toujours aux idéalités pourtant necessaire à sa compréhension... Alors, vivre, savoir et se taire ?

    Laisser un commentaire:

Unconfigured Ad Widget

Réduire
Chargement...
X