Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Prostatite chronique

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Merci de ta réponse samyi. Je fais une prostatite tous les 5 mois environ, bactérienne ou non. Là, ça faisait 7 mois et demi que j'en n'avais pas fait. Je pensais être tranquille un moment encore. Je pensais même à la grippe au départ. Je compte prendre serrapeptase qui est un super anti inflammatoire naturel. Je ne sais pas quel est l'âge de ton père mais personnellement j'ai 40 ans maintenant, c'est à dire que j'ai commencé à 38 ans. C'est jeune mon médecin me dit qu'il n'a pas aussi jeune comme patient.

    Commentaire


      Marc si tu peux donner un retour sur le traitement à a serrapeptase?

      Commentaire


        Bonjour,

        Comme promis je reviens vers vous, pour expliquer les différentes "solutions" essayé pour mon père ayant une prostatite chronique entraînant des infections urinaires à répétition qui eux engendrent des poussées de fièvres, frisson, incontinence, et plus rarement des orchi-épididymite et pyélonéphrite. En gros la total depuis quelques années! et c'est que par antibiotique par intraveineuse qu'il est soulagé pour quelque semaines. La bactérie retrouvé dans les urine la fameuse Escherichia coli MULTI-RESISTANTE
        Actuellement il a 62 ans, malgré qu'il soit robuste, au fil des ans il s'affaibli à cause . C'est pourquoi j'ai fait pas mal de recherche ( malgré que je suis dans le batiment ) et appris pas ma l de chose, je ne prétend pas avoir la science infuse, mais la maladie de mon père m'a poussé à la lecture de dizaine de livre et après plusieurs essai je suis convaincu qu'il y a des solutions pour se débarrasser de cette maladie. et je souhaite partager avec vous tout cela, afin que vous retrouviez la santé et également économiser de l'argent... Je m'excuse par ailleurs d'avance pour mes fautes d’orthographe et de syntaxe.


        Tout ce que je vais énuméré ci-dessous n’engage que moi, il n'y a pas de recherche scientifique personnel, je suis pas médecin, si un protocole vous intéresse voyez d'abord avec votre docteur, je ne serais en aucun cas tenu pour responsable si vous fait une allergie ou autre, tout ce que vous allez lire m'on permis d'espacer la prise d'antio et de faire en sorte qu'il ai moins de fièvre, moins d'incontinence... voilà donc c'est pas la panacée car son cas est grave, mais je suis persuadé que certains pourrons guérir.

        Comme vous le savez tous pour certains d'entre vous l'allopathie n'apporte seulement que du sursis mais ne soigne pas, tout en ayant besoin des antibio en urgence pour les phases aiguë et bien celle-ci joueraient également un rôle dans la chronicité de la maladie. En effet à force de prendre des antibio la flore intestinale est déglingué et le temps qu'elle se remette en place les mauvaises bactéries on le temps de se multiplié et hop de nouveau besoin d'antibio un cercle vicieux, donc il ne faut surtout pas rejeté l’allopathie même si les urologues eux-même sont démuni face à cette maladie.


        SURTOUT ARRÊTER DE JETER VOTRE ARGENT PAR LA FENÊTRE EN ACHETANT DES PRODUITS COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES, FAIT VOUS ACCOMPAGNER PAR DE VRAI MEDECIN DANS CE DOMAINE, VOUS ALLEZ ÉCONOMISER PAS MAL, NOUS SOMMES PASSE PAR LA, FAIT PAS LA MÊME ERREUR.


        LES ETAPES SUIVI PAR NOUS MEME :

        AVEUGLETTE :

        Oui comme certains d'entre vous, lorsque les 6 urologues que nous avons vu nous ont dit qu'il étaient démuni, nous avions commencé a chercher des solution alternative.
        Le problème c'est ue lorsqu'on s'y connait pas ( qui était notre cas au début) on lit sur internet par ci par la , d-mannose, huile origan, prastvit, prostaforce, serrapeptase, prunier africain, complexe prostate,epilobe, bruyere, busserole, prostatconfort et j'en passes... on a dépenser une fortune. pendant plusieurs années.

        Je ne critique pas ces produits, sûrement qu'il ont un effet sur la santé, le problème c'est que le dosage n'est pas adpaté à la maladie et à la personne. les labo sont tenu d'avoir le moins de risque possible du coup s'il faut par exemple prendre 15 gélule par jour , entre une personne qui fait 95kg et une autre 50kg , pour celui qui fait 50kg ça craint. Pour avoir un moindre risque généralement, les labo préconisent 2, 3, 6 par jour sauf pour les très lèger dosage dans les capsule là vous pouvez voir 12 par jour.

        Donc c'est pourquoi je vous propose de stopper la prise des compléments à l'aveuglette. Pour exemple moi-même je prend des bourgeon de cassis concentré, sur la boite il est écrit 15 goutte max par jours. Mais j'en prend bien plus, car le médecin m'ayant examiné met en avant que le dosage de 15 goutte n'aurait aucun impact pour mes problème digestif.

        Voilà c'est pour vous faire prendre conscience.


        LA PHAGOTHERAPIE

        Ce sont des "virus guérisseurs", nous sommes allé en Géorgies dans une clinique americano-georgienne pour essayer ce traitement, en gros par voie orale et rectale une solution liquide est absorbé pendant deux à 3 semaines (nous avons acheté la solution là-bas qui est fait sur mesure en fonction de votre bactérie) ça a marché pendant un moment pour mon père , nous avions acheté également pas mal de cette solution la-bas, qui une fois terminé, sa bactérie est revenue au galop... je ne conseil plus d'y allé en Géorgie car les prix sont exorbitant, je m'en suis rendu compte après avoir rencontré un médecin en France.

        Pour ceux qui veulent Etudier cette voie qui est sérieuse, il y a le Docteur Dublanchet microbiologiste à Paris que j'ai connu après être retourné de la Géorgie, qui milite pour cette forme de traitement en FRANCE et il me semble que certains hopitaux en France fond des essai. Il est sympa et il à déjà guéri des prostatite qu'il ma dit lorsque je l'ai eu au téléphone. les produist il y en a déjà également préfabriqué en fonction de vos bactérie si vous en trouvez ne coûte vraiment pas chère contrairement à l hôpital Américain en Géorgie.
        Vous avez également le docteur Paul Hervé Riche également spécialiste dans ce domaine, il répondu et il est dispo, superbe personnage.

        Même si Certain ne consultent plus mais se consacre à la recherche dans ce domaine, il vous répondrons pour vous apporter la meilleur solutuion, ça été notre cas.

        Du fait de grosse calcification de la prostate à mon père, cette solution n'est pas venu à bout de sa prostatite. Selon le satade avancé à peut fonctionner pour certain d'entre vous de plus ça coûte pas chèr !


        AROMATHERAPIE

        Au début nous étions perdu avec mon père, car les pseudo "aromathologues" et "phytoterapeute" que nous avons rencontré pour la plupart avec le temps et à force de recherche j'ai compris qu'il était complètement à coté de la plaque et les consignes ou huile qu'il donnait n'était pas adapté. Soit trop faible doses, Soit pas assez longtemps, soit pas adapté car maladie connexe...

        IL s'agit la d'une science et vos mieux être accompagné par un vrai professionnelle dans son domaine et non pas par une personne qui a fait 2 ans d'études et qui prescrit de l'eucalyptus radié 1 goutte 3 fois par jour pour une prostatite chronique, ça me fait bien rire et ça fait surtout mal au portefeuille.

        Je parle de science car là on est plus dans le domaine du petit bobo soignable avec quelque goutte par jour , mais bel et bien d'une ordonnance rédigé par des medecins génralistes avec des doses conséquentes d'huile ou autre utilisé et reconnu pour la prostatite infectieuse.


        1) Aromathérapie Directe :


        Ici il s'agit de prescrire des huile plantes en fonctionne de la maladie. Par exemple vous avez une bactérie et bien la préconisation sera des huiles essentiellement anti-bactériennes.

        Je vous donne une formule que j'ai essayé sur mon père l'ayant bien soulager, à voir pour votre cas avec votre medecins :

        Phytothérapie de la prostatite chronique

        HE Melaleuca alternifolia1,5 g
        HE Origanum vulgare 1,5 g
        HE Satureja montana 1 g
        elixir de papaine qsp 90 mL
        Posologie : 4 fois 30 gouttes par jour pendant 15 jours

        et changement d'huiles essentielles au bout de huit jours:

        HECupressus sempervirens 1,5 g
        HE Zingiber officinalis 1 g
        HE Rosmarinus officinalis 1 g
        Macerat glycerine 1DH de bourgeon deRibes nigrumqsp qsp 125 mL

        A prendre avec les repas, 30 gouttes 3 fois/jour pendant 3 semaines, puis 2 fois/jour pendant 1 mois.

        Voie rectale:
        HE Pelargonium x asperum cv Chine (geranium rosat de Chine )
        HE Cupressus sempervirens
        HE Piper cubeba
        aa 100 mg
        Excipient type Witepsol qsp 1 suppositoire de 3g N= 45.

        A raison de 2 suppositoires/jour pendant 10 a 15 jours




        OU BIEN

        PREPARATIONS AROMATHERAPIE 3-compressé.pdf



        Je n'ai malheureusement plus le temps d'écrire, je continuerai plus tard,
        Je répondrais volontiers s'il y a des questions pour trouver les produits, les medecins, mais uniquement sur le forum pas en privé afin que tout le monde en profite.

        Il y également l'aromathérapie indirecte qui est tout aussi merveilleuse, qu'on verra plus tard.

        Merci,
        à plus dans le bus

        Commentaire


          Envoyé par Kastor23 Voir le message
          Marc si tu peux donner un retour sur le traitement à a serrapeptase?
          Bien sûr. Perso, j'en suis satisfait , je prends 2 fois 2 gélules en 120.000 par jour en dehors des repas, associées à 2 fois 2 gélules par jour de racine d'ortie et 2fois 1 gélule par jour de Permixion.
          Tout cela réuni diminue sensiblement les douleurs de brûlures.

          Une fois tous les deux mois je remplace la serrapeptase par de la Busserole pendant 10 jours 2 X 2 fois par jour associée à de la Bruyère également 4 gélules par jour pendant les repas
          Voilà.

          Commentaire


            Voici longtemps que plus personne ne post sur ce topic alors que c'est un sujet fort intéressant qui concerne beaucoup d'hommes.
            Malheureusement les médecins sont "secs" sur cette pathologie pourtant purement inflammatoire lorsqu'elle est non bactérienne.
            Chacun se débrouille avec toutes sortes de plantes qui ne font pas de miracles. Busserole, Bruyère .racine d'Ortie, Permixion, Serrapeptase, et j'en passe et des meilleures...
            Finalement on ne sait pas très bien si les utilisateurs en sont satisfaits ou pas, si leur état, leurs douleurs disparaissent ou pas. Je trouve cela regrettable. En ce qui me concerne, je traverse des hauts et des bas, parfois ça va mieux, parfois ça recommence. Ce n'est pas la panacée.
            C'est une pathologie bizarre la prostatite chronique a-bactérienne ! C'est une putain de petite glande bien emmerdeuse...

            **********

            Mon problème est bizarre concernant l'intensité des douleurs :

            - un peu moins fortes matin et début d'après-midi,

            - s'intensifient en deuxième partie vers 16/17h et va en s'accentuant jusqu'à 22h,

            - la nuit peu ou pas du tout de douleurs même en urinant (pourtant toutes les deux 2 heures : 4 fois !)

            - recommencent au lever,

            etc, etc,
            Dernière modification par armide, 13/03/2019, 16h36.

            Commentaire


              Envoyé par armide Voir le message
              Voici longtemps que plus personne ne post sur ce topic alors que c'est un sujet fort intéressant qui concerne beaucoup d'hommes.
              Malheureusement les médecins sont "secs" sur cette pathologie pourtant purement inflammatoire lorsqu'elle est non bactérienne.
              Chacun se débrouille avec toutes sortes de plantes qui ne font pas de miracles. Busserole, Bruyère .racine d'Ortie, Permixion, Serrapeptase, et j'en passe et des meilleures...
              Finalement on ne sait pas très bien si les utilisateurs en sont satisfaits ou pas, si leur état, leurs douleurs disparaissent ou pas. Je trouve cela regrettable. En ce qui me concerne, je traverse des hauts et des bas, parfois ça va mieux, parfois ça recommence. Ce n'est pas la panacée.
              C'est une pathologie bizarre la prostatite chronique a-bactérienne ! C'est une putain de petite glande bien emmerdeuse...

              **********

              Mon problème est bizarre concernant l'intensité des douleurs :

              - un peu moins fortes matin et début d'après-midi,

              - s'intensifient en deuxième partie vers 16/17h et va en s'accentuant jusqu'à 22h,

              - la nuit peu ou pas du tout de douleurs même en urinant (pourtant toutes les deux 2 heures : 4 fois !)

              - recommencent au lever,

              etc, etc,
              J'ai commencé la serrapeptase couplé à la bruyere et busserole (pour 7 jours). Je prends encore de la tisane d epilobe tous les 2 soirs. Pour le moment, pas d'énormes évolutions.
              Personnellement, j'ai moins mal quand je marche. J'ai mal surtout en position debout sans bouger pendant un moment où assis trop longtemps en bas du dos. Sinon, lorsque je suis fatigué, la douleur est davantage présente mais supportable. Je dirai que c'est plus une gêne qu'une douleur.

              Commentaire


                Pour moi aussi la douleur est moins forte quand je marche ou suis debout. C'est la position assise qui est la plus douloureuse.
                Fait nouveau embêtant et inquiétant, depuis quelques semaines je suis l'objet de "fuites" car j'ai des envies de plus en plus fréquentes et pressantes, ce qui m'oblige à mettre une "protection"...Je ne sais pas quoi faire.

                Commentaire


                  Bonjour les gars à l'aide !

                  j'ai besoin de vous parce que je tiens peut être ma soluce.

                  il y a 3 semaines je fais une spermo : Bactérie identifié : Corynebacterium seminale numération 10p4 soit 2 fois le seuil de pathogénéicité qui est à 5x10p3.

                  Suite à ça on me prescrit pour un probléme dentaire un antibiotique de la classe des macrolides : spyramicine.

                  La spyramicine se montre trés efficace sur mes symptomes de gênes et brulures.
                  J'en parle à mon médecin traitant, il me dit go on continue avec la spyramycine vous me refaites une spermo dans 5jours.

                  Sous spyramycine depuis 10 j je fais a nouveau une spermo

                  résultat :

                  Corynebacterium seminale numération 10p3 soit une numération 10 x moins importante que sur le premier.
                  Malheureusement les macrolides ne sont pas testés à l'antibiogramme par manque de valeurs références;

                  Que faire ?

                  Les seuls antibio testés et dont on est sûr que ça marche c'est la vancomycine et le les linézolides (2 antibio hospitaliers qui vont être trés dur à prendre pendant plus de 15 j.)

                  Les macrolides me semblent être une bonne piste mais ... à voir ?

                  Commentaire


                    Envoyé par Kastor23 Voir le message
                    Bonjour les gars à l'aide !

                    j'ai besoin de vous parce que je tiens peut être ma soluce.

                    il y a 3 semaines je fais une spermo : Bactérie identifié : Corynebacterium seminale numération 10p4 soit 2 fois le seuil de pathogénéicité qui est à 5x10p3.

                    Suite à ça on me prescrit pour un probléme dentaire un antibiotique de la classe des macrolides : spyramicine.

                    La spyramicine se montre trés efficace sur mes symptomes de gênes et brulures.
                    J'en parle à mon médecin traitant, il me dit go on continue avec la spyramycine vous me refaites une spermo dans 5jours.

                    Sous spyramycine depuis 10 j je fais a nouveau une spermo

                    résultat :

                    Corynebacterium seminale numération 10p3 soit une numération 10 x moins importante que sur le premier.
                    Malheureusement les macrolides ne sont pas testés à l'antibiogramme par manque de valeurs références;

                    Que faire ?

                    Les seuls antibio testés et dont on est sûr que ça marche c'est la vancomycine et le les linézolides (2 antibio hospitaliers qui vont être trés dur à prendre pendant plus de 15 j.)

                    Les macrolides me semblent être une bonne piste mais ... à voir ?
                    Les macrolides, c'est un antibiotique assez puissant. Il est même conseillé pour les allergiques à la pénicilline. Le zeclar ou josacine sont les plus connus. Par contre, je ne sais pas si ça agit sur la prostate aussi bien que les fluoroquinolones ou c3g.
                    À voir dans la durée.
                    Dernière modification par Vandermachin, 14/03/2019, 19h29.

                    Commentaire


                      Envoyé par Kastor23 Voir le message
                      Bonjour les gars à l'aide !

                      j'ai besoin de vous parce que je tiens peut être ma soluce.

                      il y a 3 semaines je fais une spermo : Bactérie identifié : Corynebacterium seminale numération 10p4 soit 2 fois le seuil de pathogénéicité qui est à 5x10p3.

                      Suite à ça on me prescrit pour un probléme dentaire un antibiotique de la classe des macrolides : spyramicine.

                      La spyramicine se montre trés efficace sur mes symptomes de gênes et brulures.
                      J'en parle à mon médecin traitant, il me dit go on continue avec la spyramycine vous me refaites une spermo dans 5jours.

                      Sous spyramycine depuis 10 j je fais a nouveau une spermo

                      résultat :

                      Corynebacterium seminale numération 10p3 soit une numération 10 x moins importante que sur le premier.
                      Malheureusement les macrolides ne sont pas testés à l'antibiogramme par manque de valeurs références;

                      Que faire ?

                      Les seuls antibio testés et dont on est sûr que ça marche c'est la vancomycine et le les linézolides (2 antibio hospitaliers qui vont être trés dur à prendre pendant plus de 15 j.)

                      Les macrolides me semblent être une bonne piste mais ... à voir ?
                      Il faut être certain que le germe trouvé soit bien celui qui est pathogène et non une contamination de la culture.
                      Quelle variété est-elle ?

                      La vancomycine ne marche pas pour une prostatite, même si le germe est sensible (pas de pénétration).
                      Les macrolides (la rovamycine notamment) étaient prescrits il y a une vingtaine d'années, mais les résistances apparaissent vite.
                      Maintenant certains dentistes les prescrivent.
                      A ma connaissance, les antibios efficaces (si le germe est sensible) sont :
                      Les fluoro-quinolones (comme l'ofloxacine) : attention aux tendons
                      Les aminosides (gentalline...) qui rendent sourds
                      Les Céphalosporines 3G (Rocephine...)
                      Les pénèmes (en perfusion)
                      Eventuellement la fosfomycine (en perfusion et en association avec d'autres).
                      Certains ont parlé de la dernière cycline (Tigécycline), mais je n'en ai plus de nouvelles

                      Si la spiramycine marche, autant l'utiliser pour l'instant, reste à savoir la durée de traitement...
                      Dernière modification par Lancefield, 17/03/2019, 19h01.

                      Commentaire


                        Lancefield :

                        le coryne a déjà été retrouvé chez moi suite à ma prostatite, le seuil de pathogénéicité a été dépassée.
                        Je n'ai plus aucun doute sur la responsabilité de celle ci.

                        Maintenant on va faire simple l'antibiogramme je vous le poste dés que possible mais en gros y'a 2 antibio auquel elle est sensible :

                        Linezolid
                        et les glycopeptides.

                        si y'a un glycopeptides a forte pénétration prostatique je suis preneur.

                        Commentaire


                          Je m'excuse de m'insérer dans votre discussion mais si je comprends bien vous parler bien d'antibios. Donc il s'agirait de prostatites bactériennes qu'il faut soigner ? Sinon ce sont les anti inflammatoires qu'il faut prendre..

                          Commentaire


                            Envoyé par Kastor23 Voir le message
                            Lancefield :

                            le coryne a déjà été retrouvé chez moi suite à ma prostatite, le seuil de pathogénéicité a été dépassée.
                            Je n'ai plus aucun doute sur la responsabilité de celle ci.

                            Maintenant on va faire simple l'antibiogramme je vous le poste dés que possible mais en gros y'a 2 antibio auquel elle est sensible :

                            Linezolid
                            et les glycopeptides.

                            si y'a un glycopeptides a forte pénétration prostatique je suis preneur.
                            Alors comment expliquer que la spiromycine soit efficace ?

                            D'autre part quel est le type de Corynebacterium dans ton analyse ?

                            Commentaire


                              Envoyé par Lancefield Voir le message

                              Alors comment expliquer que la spiromycine soit efficace ?

                              D'autre part quel est le type de Corynebacterium dans ton analyse ?
                              la spiromycine est un macrolide et les macrolides n'ont pas été testés parce que rarement efficace sur cette souche :

                              Le coryné identifié est un Corynebacterium Seminale aussi appelé corynebacterium glucuronolyticum.

                              La est tout le mystère ... Soit cest juste un effet anti infla de l'antibio.. soit par chance ma souche est sensible au macrolide.

                              Reste que cette bactérie c'est pas la premiere fois que je la vois a la spermo et que la en 15jours de spiromycine, j'ai réduit par 10 la numération, seuil jamais atteint auparavant....

                              je méne une nouvelle spermo samedi prochain si tout va bien et je vais demander a etre dirigé vers un infectiologue.

                              Commentaire


                                Kastor23 Ce qui est certain c'est qu'une inflammation est la réaction à une agression : dans ton cas c'est peut-être le Corynebacterium...au moins. Avec peut-être un autre agent inflammatoire, sensible aux macrolides.
                                armide Une inflammation sans cause et sans agent, je n'y crois guère...

                                Commentaire

                                Unconfigured Ad Widget

                                Réduire
                                Chargement...
                                X