Annonce

Réduire
Aucune annonce.

cancer de la prostate : témoignages et dépistage

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    cancer de la prostate : témoignages et dépistage

    bonjour à tous
    mon beau - pére a ce cancer et je n'ai pas d'informations sur ce que c'est

    pourriez vous me renseigner tant d'un point de vue du médecin que des patients qui sont passés par là

    1) il a un taux de PSA de 7
    son chirurgien après les analyses qui ont déterminé le cancer va lui faire passer une " synthigraphie " et un scanner
    2) il lui propose 60 séances de rayon ou une intervention chirurgicale en vue de l'ablation de la prostate ( passage par voies naturelles ou ouverure est ce pareil )

    3 ) quelles sont les suites à envisager ( séquelles )
    est ce le bon choix que l'opération

    je ne sais que penser de tout ça devant mon manque d'information totale

    j'oubliais , Il a 71 ans et se porte comme un jeune homme ( vie sans excès ni tabac , ni alcool ou juste pour le palisir ) vie saine et équilibrée

    merci de vos avis et témoignages
    bien à vous

    #2
    Re : prostate : témoignages

    Bonjour

    Pas de chance pour votre beau père. Encore une victime du dépistage du cancer de la prostate ?

    Maintenant que le diagnostic est là, il y a trois choix :

    - Ne rien faire et surveiller le cancer.
    - Opérer
    - Faire des rayons


    Aucune stratégie n'a montré d'amélioration notable du pronostic par rapport à une autre. Dans une des études citée dans le lien plus haut, se faire opérer a fait diminuer le risque de mourir d'un cancer de la prostate de 7%. C'est bien peu pour une intervention aussi mutilante et c'est la seule étude à avoir montré un bénéfice du traitement radical.
    La chirurgie endoscopique, plus récente, permet parfois de garder des érections, mais son efficacité contre ce cancer est inconnue.

    La radiothérapie a moins d'effets secondaires. Son efficacité contre le décès par cancer de la prostate est inconnue, sans doute très faible.

    L'abstention est un choix tout à fait valide. Ce n'est pas toujours la durée de la vie qui compte. Sa qualité est importante aussi : après l'opération, l'impuissance est quasi systématique et l'incontinence n'est pas rare.

    Commentaire


      #3
      Re : prostate : témoignages

      Envoyé par d_dupagne
      après l'opération, l'impuissance est quasi systématique et l'incontinence n'est pas rare.
      Bonjour,
      j'ajoute qu'en ce qui concerne l'incontinence post-opératoire, les résultats de la rééducation périnéale ne sont que très rarement satisfaisants. On obtient assez facilement la continence nocturne, mais l'incontinence d'effort, la plus perturbante socialement persiste souvent.
      Marc
      Physiothérapeute-Ostéopathe

      Commentaire


        #4
        Re : prostate : témoignages

        Bonsoir,
        Un de mes meilleurs amis, du même âge, a un PSA à 30 (le dosage avait été fait lors de l'apparition d'une rétention qui était liée à une prostatite). Nous avons pris ensemble, la décision de surveiller (il est passé de 20 à 34 en 5 ans). Les traitements hormonaux ou les opérations ont beaucoup d'effets secondaires, alors que mon ami a une jeune femme, joue au tennis et fait 20 km de footing par semaine.

        Bien sûr, je me demande si nous avons pris la bonne solution et je m'en voudrais s'il meurt de son cancer (s'il en a un). Ce sont des situations difficiles. Il y pense beaucoup trop souvent et moi aussi !
        Philippe, médecin à la campagne

        Commentaire


          #5
          Re : prostate : témoignages

          bonjour
          merci pour vos réponses
          Merci M. Dupagne pour votre " réponse" claire et informative,... entre guillemets, car si j'ai bien compris il n'y a pas vraiment de réponse possible qui dise oui ou non

          j'ai lu tous les posts du lien que vous citez , et je suis las de l'animosité qui habitent certains, vous informez et vous le faites bien
          " le mieux est l'ennemi du bien " disaient les anciens
          ce qui sera bénéfique pour les uns ne le sera pas pour les autres et réciproquement

          j'aime bien votre ton , neutre, qui montre sans imposer , et qui ne dit pas ce qu'on vous fait dire, ...
          quel calme devant l'adversité parfois bête et méchante
          ( il y a deux choses qui sont infinies , l'univers et la bêtise humaine , encore que pour l'univers je n'en suis pas certain .. Albert EINSTEIN )

          2) il y a quelques années j'ai fait de la plongée en piscine ( plusieurs années de natation dans ma jeunesse) et pour préparer une plogée en mer , j'ai fait dela fosse ( 20 m)
          tout se passait bien en piscine à 4,20 m et dans la fosse j'avais une barre aux sinus vers 7:8 m
          j'ai vu un orl qui m'a fait passer un scanner , et qui a vu ( comment pouvait il en être autrement ) que mes sinus n'étaient pas des top models ( un peu étroits)
          donc opération des sinus pour les élargir , suppression des cornets , ensuite infection à répétition ( 12 mois d'affilée) antibiotiques tous les mois et plus de piscine ni de plongée = moralité!!!!
          pour reprendre un des thèmes des posts , j'aurais aimé que mon chirurgien me dise qu'il pourrait y avoir plus de gêne après qu'avant , que le remède pourrait être pire que le mal...
          je vous laisse méditer

          3) pour en revenir à beau Papa , il se porte comme un charme en ce moment ( aucune douleur nulle part , son taux de psa je me suis trompé est de 2 et 4) et presque évidemment à 71 ans le dépistage a été positif

          donc maintenant que faire ? et je reprends vos 3 propositions ...
          bien sûr , je ne pourrais en quelques heures absorber toutes ces données , devenir médecin praticien , et avoir un avis éclairé sur la question
          ou alors justement mon avis ne sera pas éclairé car parcellaire et succint
          et c'est là où les inepties sont lachées

          et là la question n'est pas simple , déjà pour les spécialistes, alors pour moi ,commun mortel en sciences médicales , comment puis je faire le bon choix ? en demandant à 30 médecins qui auront 30 avis différents ...

          4) finalement vous m'apportez les réponses à travers vos informations
          3 choix : des avantages , des inconvénients car pas de réponse une et unique

          mon beau pére a choisi , son médecin lui a dit les séquelles qu'entrainera l'opération
          maintenant qu'il sait ( même s'il ne sent rien) il lui est difficile de ne rien faire

          l'espoir tout de m^me c'est de lire aussi des patients qui disent être satisfait de leur opération


          ce que j'aimerai recueillir c'est l'avis de ceux qui sont passés par là

          merci

          Commentaire


            #6
            Re : prostate : témoignages

            re
            je poursuis ma réflexion par cette question que je me pose depuis le début

            si le dépistage est précoce et que le cancer est naissant , peut on penser que l'abblation de la prostate élimine purement et simplement le risque de la prolifération du cancer de la prostate mais avec des conséquences probables ( impuissance) et possibles ( incontinence)

            ou bien est -ce que ce n'est pas aussi simple que ça ?

            merci

            Commentaire


              #7
              Re : prostate : témoignages

              Envoyé par jmbleuet1
              ou bien est -ce que ce n'est pas aussi simple que ça ?

              merci
              Bonjour,
              Ce n'est pas aussi simple que ça. La plupart des cancers trouvés n'auraient jamais causé le moindre problème et certains mourront tout de même du cancer malgré l'intervention.
              Philippe, médecin à la campagne

              Commentaire


                #8
                Re : prostate : témoignages

                Bonjour,

                J'aimerais savoir si quelqu'un a subi une prostatectomie sous coelioscopie? Mon chirurgien me propose cette intervention plutôt qu'une intervention classique. Est-elle aussi fiable?
                Merci de vos réponses

                Commentaire


                  #9
                  Re : prostate : témoignages

                  Envoyé par dudu13
                  Bonjour,

                  J'aimerais savoir si quelqu'un a subi une prostatectomie sous coelioscopie? Mon chirurgien me propose cette intervention plutôt qu'une intervention classique. Est-elle aussi fiable?
                  Merci de vos réponses

                  bonjour,je suis nouveau sur ce forum,j'ai 72 ans je me porte comme un charme,je suis un ancien sportif,(cyclisme) que je pratique toujour,70 km environ le diamche,je suis chasseur et je marche beaucoup avec mes chiens,et début janvier,lors d'une visite avec mon medecin traitant,suite un un coup de froid,je luis demande de faire une analise de ma prostate,résuletat,PSA 7,12,mon médecin me dit d'aller voir un uroloque,qui me fait faire une biopcie,résuletat,positive,T1 T2, gleason 3+2=6,ont il me fait faire une scintigraphie osseuse,résuletat négative (qu'elle chanse !) il me propose 3 solutions,prostatectomie,curietherapie,radiothérap ie,je réfléchi et j'apprend par informatique,une autre solution,l'ablatherm,cette solution m'anchante,je vait revoir mon uroloque,qui me dit que cette solution,n'a que 7 ans de recule,il me dit d'aller voir un urologue à marseille,qui fait cette pratique,et cet luis même qui opère,et qui fait les 4 solutions,il me confirme qu'il serait préférable de me faire une coelioscopie,vue la bonne santée et la forme que je dégage (à part cette merde de cancer),je crois que je vait faire cette solution,je voudrait avoir un conseil pour me rassurer,je doit ètre opérer le 15 juin,

                  Commentaire


                    #10
                    Re : prostate : témoignages

                    Ma problématique : à quoi sert une radiothérapie dans ma situation ?
                    Résumons j’ai 66 ans en novembre dernier prostatectomie totale .opération sans problèmes, limites chirurgicales saines, Gleason 7 : 4 (80%) + 3 (20%), Classification PT3aNx .Le PSA à 2 mois est de 0,5. PSA à 3 mois 0,5, IRM réalisé négatif. PSA à 5 mois 0,8. Proposition radiothérapie. PSA à 6 mois 1,1 puis à 7 mois 1,1. Par chance on me propose un Pet Scan pour vérifier l’existence ou non de métastases, le Pet Scan est négatif.
                    Avec tous ces éléments je me fais le raisonnement suivant : normalement une augmentation aussi rapide du PSA veut dire soit des métastases, soit du tissu prostatique laissé en place. Le Pet Scan dit pas de métastases (dans sa limite de détection) donc pourquoi faire une radiothérapie sur un tissu sain ? Que pensez-vous de ce raisonnement ? Mon cas nécessite t’il de se précipiter pour réaliser une radiothérapie ? Est il irraisonnable d’attendre pour voir l’évolution du PSA ? y a t’il des traitements alternatifs dans cette situation ?
                    Si vous avez été confrontés à ce type de problèmes merci d’avance de votre aide
                    PS : j'espère que mon message arrivera au bon endroit

                    Commentaire


                      #11
                      Re : prostate : témoignages

                      Bonjour,
                      Mon père a eu il y a trois ans une radiothérapie pour traiter son cancer de la prostate (qui n'était plus opérable).
                      Récemment son taux de psa est passé de 0,5 (stabilisé jusqu'alors) à 1.
                      Est-ce une récidive?
                      Quels sont les risques?
                      Merci de votre réponse et pour ce site en général qui est grandiose pour rassurer, éduquer, comprendre.

                      Commentaire


                        #12
                        Re : prostate : témoignages

                        Envoyé par winie
                        Est-ce une récidive?
                        Quels sont les risques?
                        Bonjour,

                        quelqu'un a-t-il une idée?

                        Commentaire


                          #13
                          Re : prostate : témoignages

                          Envoyé par winie
                          Bonjour,

                          quelqu'un a-t-il une idée?
                          Bonjour

                          Désolé, mais nous ne faisons pas d'interprétation d'analyses sur ce forum. Tout ce que l'on peut dire, c'est que l'augmentation des PSA n'est jamais une bonne nouvelle après traitement d'un cancer de la prostate.

                          Commentaire


                            #14
                            Re : prostate : témoignages

                            Envoyé par d_dupagne
                            Bonjour

                            Désolé, mais nous ne faisons pas d'interprétation d'analyses sur ce forum. Tout ce que l'on peut dire, c'est que l'augmentation des PSA n'est jamais une bonne nouvelle après traitement d'un cancer de la prostate.
                            Bonsoir,

                            Je comprends bien votre réticence à interpréter. Pour reformuler, est-ce que d'une manière générale le doublement du PSA en 6 mois implique une récidive? Et si oui y a-t-il un/des traitements? Je précise qu'il n'a pas eu l'ablation de la prostate. L'ablation peut-elle être envisagée maintenant?

                            Commentaire


                              #15
                              Re : prostate : témoignages

                              Envoyé par winie
                              Bonsoir,

                              Je comprends bien votre réticence à interpréter. Pour reformuler, est-ce que d'une manière générale le doublement du PSA en 6 mois implique une récidive? Et si oui y a-t-il un/des traitements? Je précise qu'il n'a pas eu l'ablation de la prostate. L'ablation peut-elle être envisagée maintenant?
                              Bonsoir,
                              Pour mon laboratoire, un PSA à 1 est normal. Qu'il passe de 0,5 à 1 n'a aucune signification. Le PSA est proportionnel à la masse tumorale. Donc un doublement de 0,5 à 1 n'a pas du tout la même signification qu'un doublement de 5 à 10 ou de 10 à 20.
                              Philippe, médecin à la campagne

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X