Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Internet et gogothérapie

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Internet et gogothérapie

    Une association "Choisis la vie" commercialisait des pseudo médicaments anticancéreux, les "physiâtrons synthétiques", produits dérivés des élucubrations de Jean Solomidès, médecin décédé en 1979.
    http://www.i-med.fr/spip.php?article207
    Il a fallu deux ans pour que la justice mettre fin au trafic !

    C'est d'ailleurs « les conditions de fabrication, se déroulant en dehors de toutes règles », qui « ne permettent pas d'assurer la qualité des produits et donc de garantir la sécurité des patients, donc des utilisateurs » qui ont entrainé l'action de la justice selon Marc Stoltz, directeur de l'inspection et des établissements à l'AFSSAPS, car la fabrication dans un garage, sans contrôles exposerait à un défaut de qualité. Pour Marc Stoltz : "« Ce n'est pas une affaire de contrefaçon » !
    Avec une telle lenteur de la justice et de tels arguties de l'AFSSAPS, on comprend qu'il ait fallu deux ans pour arrêter la production en France de cette perlinpinpinthérapie. Il ne reste plus qu'à externaliser la fabrication dans un autre pays encore plus conciliant.

    #2
    Re : Internet et gogothérapie

    Bonjour,
    en temps qu'ancien utilisateur des PS 4 A pendant 6 années (1979-1985) pour traiter une SEP, je suis trés frappé par l'analogie de la démarche pratiquée en 2008, copie conforme de celle engagée en 1985 contre "le laboratoire " de Jean Solomides".
    Je reconnais parfaitement le fait que l'on ne puisse pas fabriquer et vendre n'importe quoi en dehors des lois qui régissent la fabrication et la commercialisation de médicaments. En ce sens je ne peux qu'approuver
    les actions intentées.
    IL n'en reste pas moins qu'il est plus que dommage que la piste des physiatons n'ait pas fait l'objet de recherches depuis. Ne croyez pas que cette petite phrase soit l'expression d'une quelque naîveté de ma part.
    Je suis d'autant plus amer aujourd'hui que le traitement le plus efficace contre la SEP à base d'interferon (rebif) ne soit efficace au maximum à 30 % dans le meilleur des cas, et ceci non pas pour guérir mais pour retarder
    l'évolution de la maladie.
    J'ai plus de trente années de recul sur ma maladie, je suis toujours suivi pour cette pathologie par des professeurs hospitaliers en neurologie et médecine interne, et il est surprenant que le diagnostic en faveur ou non, pose plus de questions aujourd’hui par l'évolution " atypique, et rarissime " (je cite) de cette dernière que par la symptomatologie,et les différentes analyses et examens effectués au long cours.
    Alors, lorsque je lis que les produits Solomides sont des perlimpapinades,
    il me semble, au vu des résultats des traitements officiels, qu'il conviendrait d'avoir pour le moins une attitude plus humble, à défaut d'une ouverture d'esprit plus large. Cela permettrait peut-être d'envisager l'étude de cette maladie différemment, et qui sait d'élaborer un médicament efficace !!!
    Je vous souhaite une bonne journée.

    Commentaire

    Chargement...
    X