Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Sympathectomie thoracique : un choix difficile à faire

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Sympathectomie thoracique : un choix difficile à faire

    Bonjour,

    J'ai 30 ans et ça fait au moins 15 ans que je me pose la question de me faire opérer ou pas.

    Chaque année je me pose pendant plusieurs heures sur internet à la recherche de témoignages récents pour faire le tri des informations et tirer les points positifs et négatifs.

    Avec le temps je me disais peut être que la médecine française aurait fait des améliorations à ce sujet.

    Et bien non. J'ai l'impression de lire les mêmes témoignages depuis 15 ans.

    Fini pour moi les plaques électriques qui me brûlaient douloureusement les mains : il n'est pas permis de souffrir gratuitement à ce point là pour un effet minime et ultra temporaire. J'ai lâché l'affaire depuis mes 14 ans.

    Hors de question de me ruiner pour les injections de Botox douloureuses en plus pour un résultat encore une fois temporaire.

    Toutes les autres astuces, crèmes, médocs, plantes etc...n'ont aucun effet sur mon hyperhidrose palmo plantaire.

    J'ai même l'impression qu'on parle encore moins de cette cochonnerie qu'il y a 15 ans et pourtant il y a 15 ans internet n'était pas autant démocratisé. Je ne retrouve même plus le site "officiel" de l'association Hyperhidrose France.

    Très peu de forums sont dédiés à ce sujet, beaucoup moins qu'avant.

    Limite ça me donne envie de me lancer dans mon propre site ou asso tellement que ça m'exaspère !

    Pour en revenir à l'opération, soit c'est moi ou soit les fameux 5% de transpiration compensatrice sont tous sans exception présents sur les témoignages ? ce qui voudrait dire que les 95% qui n'en n'ont pas, eux sont très peu présents pour le dire ?
    Je crois plutôt que ces statistiques sont mensongères.

    Pour ma part, c'est cet effet secondaire potentiel qui me stoppe net dans ma démarche. Et pourtant cette hyperhidrose me pourrit ma vie.

    Mais entre transpirer relativement discrètement des mains et des pieds qu'on peut essuyer et cacher et entre transpirer du dos ou des jambes et que ça mouille, qu'on se sente mouillée sans rien pouvoir faire et que ça se voit sur les vêtements au moindre rayon de soleil printanier (ne parlons même pas de l'été...), franchement non merci !

    Déjà qu'à la base quand je prends du paracétamol je transpire à fond du dos et quand je fais du sport bizarrement c'est aussi dans le dos que je transpire le plus (et non pas les mains, comme c'est étrange), j'imagine bien faire partie des fameux pseudo 5% de transpiration compensatrice.

    Et il serait facile de se dire "je vais opter pour les clips comme ça au pire je les enlève"....quand on sait que pour cette intervention ils soulèvent ou affaissent je ne sais plus les poumons, tu te réveilles avec des drains thoraciques douloureux, tu as mal au dos et quand tu respires, tu mets des jours ou plutôt des semaines à t'en remettre et il faudrait peut être faire ça 2 fois si jamais cette foutue transpiration compensatrice apparaît, difficile, même après 15 ans de réflexion, de sauter le pas. C'est ultra pas anodin et la question "est-ce que ça en vaut la peine ?" est totalement pertinente.

    Quant à la phrase "tu verras avec le temps tu transpiras moins" euh ouais ok depuis le lycée il est rare que les gouttes tombent à foison, mais bon désolée moi à 30 ans je suis toujours dans la même merde même si maintenant je m'en fous beaucoup plus des gens de ce qu'ils peuvent en penser, faut dire que dans le monde des adultes ils sont moins stupides qu'à l'adolescence où là les moqueries étaient détestables.

    On est en 2018, il est dommage que rien n'ait évolué pour cela et mon côté révolutionnaire me boosterait à créer quelque chose pour faire bouger les choses mais aies-je la capacité, le temps et les connaissances adéquats pour le faire...

    Qui est comme moi dans cette impasse ?

    #2
    Re : Sympathectomie thoracique : un choix difficile à faire

    Envoyé par missjulia17
    Bonjour,

    J'ai 30 ans et ça fait au moins 15 ans que je me pose la question de me faire opérer ou pas.

    Chaque année je me pose pendant plusieurs heures sur internet à la recherche de témoignages récents pour faire le tri des informations et tirer les points positifs et négatifs.

    Avec le temps je me disais peut être que la médecine française aurait fait des améliorations à ce sujet.

    Et bien non. J'ai l'impression de lire les mêmes témoignages depuis 15 ans.

    Fini pour moi les plaques électriques qui me brûlaient douloureusement les mains : il n'est pas permis de souffrir gratuitement à ce point là pour un effet minime et ultra temporaire. J'ai lâché l'affaire depuis mes 14 ans.

    Hors de question de me ruiner pour les injections de Botox douloureuses en plus pour un résultat encore une fois temporaire.

    Toutes les autres astuces, crèmes, médocs, plantes etc...n'ont aucun effet sur mon hyperhidrose palmo plantaire.

    J'ai même l'impression qu'on parle encore moins de cette cochonnerie qu'il y a 15 ans et pourtant il y a 15 ans internet n'était pas autant démocratisé. Je ne retrouve même plus le site "officiel" de l'association Hyperhidrose France.

    Très peu de forums sont dédiés à ce sujet, beaucoup moins qu'avant.

    Limite ça me donne envie de me lancer dans mon propre site ou asso tellement que ça m'exaspère !

    Pour en revenir à l'opération, soit c'est moi ou soit les fameux 5% de transpiration compensatrice sont tous sans exception présents sur les témoignages ? ce qui voudrait dire que les 95% qui n'en n'ont pas, eux sont très peu présents pour le dire ?
    Je crois plutôt que ces statistiques sont mensongères.

    Pour ma part, c'est cet effet secondaire potentiel qui me stoppe net dans ma démarche. Et pourtant cette hyperhidrose me pourrit ma vie.

    Mais entre transpirer relativement discrètement des mains et des pieds qu'on peut essuyer et cacher et entre transpirer du dos ou des jambes et que ça mouille, qu'on se sente mouillée sans rien pouvoir faire et que ça se voit sur les vêtements au moindre rayon de soleil printanier (ne parlons même pas de l'été...), franchement non merci !

    Déjà qu'à la base quand je prends du paracétamol je transpire à fond du dos et quand je fais du sport bizarrement c'est aussi dans le dos que je transpire le plus (et non pas les mains, comme c'est étrange), j'imagine bien faire partie des fameux pseudo 5% de transpiration compensatrice.

    Et il serait facile de se dire "je vais opter pour les clips comme ça au pire je les enlève"....quand on sait que pour cette intervention ils soulèvent ou affaissent je ne sais plus les poumons, tu te réveilles avec des drains thoraciques douloureux, tu as mal au dos et quand tu respires, tu mets des jours ou plutôt des semaines à t'en remettre et il faudrait peut être faire ça 2 fois si jamais cette foutue transpiration compensatrice apparaît, difficile, même après 15 ans de réflexion, de sauter le pas. C'est ultra pas anodin et la question "est-ce que ça en vaut la peine ?" est totalement pertinente.

    Quant à la phrase "tu verras avec le temps tu transpiras moins" euh ouais ok depuis le lycée il est rare que les gouttes tombent à foison, mais bon désolée moi à 30 ans je suis toujours dans la même merde même si maintenant je m'en fous beaucoup plus des gens de ce qu'ils peuvent en penser, faut dire que dans le monde des adultes ils sont moins stupides qu'à l'adolescence où là les moqueries étaient détestables.

    On est en 2018, il est dommage que rien n'ait évolué pour cela et mon côté révolutionnaire me boosterait à créer quelque chose pour faire bouger les choses mais aies-je la capacité, le temps et les connaissances adéquats pour le faire...

    Qui est comme moi dans cette impasse ?

    Bonjour je vais te faire part de mon experience
    Je me suis fais operer il y a 13 mois pour ereutophobie.
    Maladie qui avait pris le dessus je me levais le matin deja rouge,
    A cela s’ajoutais une transpiration des aisselles depuis tout petit mais qui ne me derrangeait pas plus que ça, je changeai de tshirt deux fois par jour et mettais du deo, cette sueur atteignait le manteau l’hiver mais je le vivais bien.
    Apres l’operation j’ai eu une enorme fatigue qui s’estompe avec le temps en pratiquant du sport et en mangeant plus seinement,
    En revanche coté transpiration compensatrice , au dela de 25degres je transpire du torse , du dos , jambes pieds.
    Si je m’expose au soleil c’est horrible, je regrette en partie cette operation.
    Je prend du Ditropan quand il fait chaud ça aide.
    Je precise qu’a part les aisselles je transpirais de nulle part avant meme apres le sport.
    J’ai echangé un gros probleme contre un autre peut etre moins contraignant mais penible et ça fait qu’un an, je deconseille l’operation pour ceux atteints d’hyperidrose.
    Et les effets secondaires sont une pure loterie.
    Voila mon experience

    Commentaire

    Unconfigured Ad Widget

    Réduire
    Chargement...
    X