Annonce

Réduire
Aucune annonce.

probleme Odeurs Corporelles

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #61
    Re : probleme Odeurs Corporelles

    Bonjour à tous,

    J'ai lu avec attention de nombreux messages.

    Ma question est la suivante :

    Y'a t-il un possible lien entre une odeur corporelle particulière et persistante, et un problème de foie.

    Je pose la question car mon mari, qui a une stéatose hépatique en raison d'une maladie génétique rarissime (l'hypobétalipoprotéinémie familiale), dont j'ai déjà parlé sur ce site, a parfois une odeur corporelle assez forte et différente des autres, il ne s'agit absolument pas d'une odeur de transpiration.

    Alors, foie malade = odeur corporelle génante ?

    Merci beaucoup de cette info.

    Si j'ai confirmation, nous en parlerons à l'hépatologue de mon mari (qu'il ne vois qu'une fois par an), c'est pour ça que je poste ici.

    Cdt

    Commentaire


      #62
      Re : probleme Odeurs Corporelles

      Bonjour, bon, je dois avouer que je ne suis pas du tout arrivé ici pour ce problème, depuis environ une semaine et demie je souffre de troubles intestinaux particulièrement violents (je suis un habitué du problème d'où la précision), douleurs abdominales à me tordre de douleur et à la limite du supportable, j'ai pleuré et failli m'évanouir plusieurs fois depuis que ça a commencé, enfin bon là n'est pas la question, je cherche quelqu'un qui aurait une explication pour une odeur de fer (comme l'arrière goût du sang) très prononcée dans les selles (enfin dégagée par les selles) ? Parce que comme toutes les personnes ayant créé un sujet à ce propos ils sont plutôt rares, mon généraliste m'a dit que ça devait être mon imagination ...
      Petit édit : il n'y a pas de sang dedans

      Sinon je postais pour répondre aux personnes qui ont des problèmes d'odeur de merde (vu que personne ne donne même un semblant de solution, faut bien que quelqu'un se lance), quand ils sont soit en cours ou dans une situation stressante à ce sujet, soit avec leurs pots et donc détendus enfin bon, tout ça pour dire que le point récurent à ce sujet est le fait d'être assis ou stressé ou "de serrer les fesses" (vous comprendrez le dernier point ensuite)...
      J'ai eu ce problème pendant quelques semaines avant de comprendre, pour faire simple, et désolé pour les détails mais c'est ainsi que j'ai réglé le problème pour ma part donc faut bien que je vous explique pour pouvoir vous aider.
      En gros, quand vous êtes assis pendant un certain temps, dans un environnement généralement bien chauffé (je me trompe si je dis que l'hiver à l'extérieur ça vous arrive jamais ?), la zone entourant l'anus transpire, qui dit sudation dit que ça entraine toutes les odeurs du coin, je sais, je sais, vous avez une hygiène irréprochable et moi aussi au passage, c'est d'ailleurs ce qui a tendance à rendre fou quand ça arrive >.<.
      Mais voila, quand on s'essuie, on a tendance à contracter l'anus, ce qui fait qu'il reste un peu de matière fécale sur les bords intérieurs, considérons une classe où on se concentre sur son cours, une séance détente avec ses pots à écouter de la bonne musique en fumant des cigarettes (la bonne blague ), ba, on a tendance à se détendre, soit parce qu'on se concentre sur autre chose soit parce qu'on se sent bien, ce qui veut dire, détente des muscles, autrement dit, détente de l'anus, transpiration en contact avec les "restes" dans un environnement surchauffé (oui parce que ça chauffe en général l'entre jambes ou les fesses quand on est assis) => bravo vous avez trouvé, propagation d'une odeur de merde très désobligeante ...
      Pour ma part j'étais le seul à remarquer cette odeur, peut-être que les personnes m'entourant étaient trop discrètes, respectueuses ou simplement se demandaient si c'était pas elles, on ne m'a jamais fait la remarque et je n'ai jamais vu de réaction quand je sentais cette odeur.
      Bon donc la solution, prenez votre temps, ça sert à rien de vous dépêcher quand vous "faites la grosse commission" si c'est pour entrainer ce genre d'inconvénients, à moins que vous préfériez vous balader avec un tube de lubrifiant et une pompe à eau pour vous "nettoyer en profondeur" à chaque fois que vous allez aux toilettes...

      Ah et au passage, un jour j'ai eu extrêmement peur et j'ai donc compris d'où venait l'expression "sentir la peur", la sueur prend une odeur rance et piquante, depuis elle garde cette odeur, je dois avouer que je suis assez dégoûté parce qu'avant elle sentait le cannabis , bref, j'ai beau me doucher tous les jours, j'ai essayé de me frotter pendant 20 minutes sous chaque bras, l'odeur reste (même quand je transpire pas ou même quand je viens juste de sortir de ma douche mes aisselles gardent l'odeur même si elle se répand pas), bah, faut faire avec, si il y a pas de solution, c'est la seule solution >.< ... Ou sinon forcer sur l'eau de cologne.
      Perso je mets tout le temps une veste en cuir, généralement fermée, mais juste pour dire que ça garde les odeurs, faut juste éviter de l'enlever quand il y a du monde, histoire d'aérer tout ça ... Après c'est vrai que quand il fait 30 degrés j'ai l'air un peu con donc j'essaye de mettre des vêtements très légers pour ne pas transpirer voir même quand je peux je me mets torse nu et j'évite de garder les bras collés contre mon corps, ça évite la sudation ou du moins elle sèche très rapidement et donc pas d'odeur, voili voilou.

      Enfin, n'arrêtez pas d'avoir une vie sociale pour ça, si les personnes que vous fréquentiez arrêtent de vous apprécier uniquement à cause de l'odeur, c'est des connards et voila, j'ai déjà du aider à marcher plusieurs de mes potes qui venaient de vomir et c'est pas pour autant que j'ai arrêté de les fréquenter ou que je les ai lâchés en chemin, pourtant c'est très désagréable quand ils émergent et sont d'humeur bavarde sur le trajet du retour... Oui parce qu'un mec bourré, ça vous regarde "droit dans les yeux" quand ça vous parle et ça provoque à peu près ça ---

      J'espère avoir pu aider certains d'entre vous et je vous souhaite une bonne continuation à tous.
      Dernière modification par Anonyme1111, 10/05/2012, 03h17.

      Commentaire


        #63
        Re : probleme Odeurs Corporelles

        Anonymes 111, merci pour ton témoignage. L'odeur que tu décris ne semble pas correspondre à celle qu'on appelle bromhidrose, qui n'est absolument pas du à un problème d'hygiène. De plus, cela peut-être un réel handicap social ; tant mieux si tu as eu la force de faire avec (on peut aussi penser qu'il y a des formes encore plus graves qui rendent impossible la capacité de faire face), mais il faut comprendre que ça peut-être réellement extrêmement difficile pour d'autre personne ; malheureusement, ce n'est pas qu'une question de volonté.
        Infos sur l'hyperhidrose :
        http://transpi.wordpress.com

        Commentaire


          #64
          Re : probleme Odeurs Corporelles

          SI EXISTE UNE SOLUTION....LIS MON MESSAGE à Anonymus111

          Envoyé par elya
          Anonymes 111, merci pour ton témoignage. L'odeur que tu décris ne semble pas correspondre à celle qu'on appelle bromhidrose, qui n'est absolument pas du à un problème d'hygiène. De plus, cela peut-être un réel handicap social ; tant mieux si tu as eu la force de faire avec (on peut aussi penser qu'il y a des formes encore plus graves qui rendent impossible la capacité de faire face), mais il faut comprendre que ça peut-être réellement extrêmement difficile pour d'autre personne ; malheureusement, ce n'est pas qu'une question de volonté.

          Commentaire


            #65
            Re : probleme Odeurs Corporelles

            Envoyé par LUJILU
            Bonjour PtiteLILI,

            Je crois que tu as dit une chose intéressante sur ton dernier message.
            Tu as arrêté de fumer en 1ère et ton désordre s'est déclaré à ce moment là.
            Eh bien, vois-tu, moi aussi mon odeur désagréable a commencé en fin de 1ère et je n'ai pourtant pas arrêté de fumer. Ce qui est bizarre, c'est que Cannelle, elle aussi, son problème a commencé en fin de 1ère.
            Donc, nous sommes trois femmes sur lesquelles les symptômes sont apparûs environ vers 16- 17 ans. Nous savons pertinemment qu'il y a des dérèglements hormonaux vers cet âge. Mais alors, c'est lié à quoi, pourquoi nous et pas les autres? Il serait intéressant que si des femmes au cours de leurs adolescences ont aussi eu les mêmes symptômes : si elles lisent ce message, elles peuvent témoigner de leur état, on pourrait enfin avancer un peu. Merci.
            PtiteLILI, si tu veux m'envoyer un message perso. tu peux. A bientôt.
            LUJILU.

            Bonjour Lujilu
            Je me presente je m'appelle Giselle, j'ai 40 ans, et je souffre depuis toujours de cette maladie. C'est un cauchemar, je n'en peux plus. Je n'ai pas vu l'emission mais as tu des resultats?? Je suis completement desesperee. Aide moi pls.
            Giselle

            Commentaire


              #66
              Re : probleme Odeurs Corporelles

              je viens apporter ma contribution à cette discussion.
              je souffre d'hyperhidrose. donc la transpiration ça me connait !!

              j'ai trouvé un déodorant extrêmement efficace. il n'est pas antitranspirant et ne vous empêchera pas de transpirer mais pas contre plus aucune odeur.

              si j'ai transpiré dans la journée, même très fortement, le soir mes aisselles et mes vêtements ne sentent absolument pas !
              cerise sur le gâteau: il est sans sel d'aluminium, il est totalement BIO !!!

              il s'agit du déodorant Schmidt's: c'est une pâte blanche qui se présente en pot en verre. il y a une spatule pour en prélever un peu. Il suffit de bien le chauffer entre les doigts et on l'applique sous les aisselles.
              il ne pique pas du tout même après le rasage ou épilation.
              on peut le trouver sur les shop Bio sur internet. environ 10€ le pot de 60g.
              l'essayer c'est l'adopter.
              je ne me lasse plus !

              j'espère avoir aider certains d'entre vous.

              Commentaire


                #67
                Bonjour Gazelle 49,
                merci de ton message. Je vais essayer ce deo.
                Mais on peut l'acheter en pharma ou boutique bio??
                a+
                Giselle

                Commentaire


                  #68
                  Re : probleme Odeurs Corporelles

                  En boutique je ne sais pas, en tout cas dans la boutique bio près de chez moi il n'y en a pas.
                  Tu le trouveras sur le site bazar-bio.fr à 11€ frais de livraison gratuite en plus !
                  il faut un certain temps pour s'habituer à l'appliquer: le fait qu'il soit une pâte c'est radicalement différent des déos spray ou stick mais franchement il est tellement efficace que cela devient vite une routine !
                  Ciao ciao !

                  Commentaire


                    #69
                    Re : probleme Odeurs Corporelles

                    Envoyé par giselle
                    Bonjour Lujilu
                    Je me presente je m'appelle Giselle, j'ai 40 ans, et je souffre depuis toujours de cette maladie. C'est un cauchemar, je n'en peux plus. Je n'ai pas vu l'emission mais as tu des resultats?? Je suis completement desesperee. Aide moi pls.
                    Giselle
                    Salut Giselle je crois que tu as réussit à me faire pleurer parce que ce que tu décrit, c'est tout à fait ce qui m'arrive alors j'ose enfin en parler. Moi aussi je suis une fille, j'ai 17 ans presque 18, sauf ce que pour moi ce problème à commencé en 5eme et est devenue vraiment embêtant en 4eme (l'année d'apparition de mes règles, je ne sais pas si ça joue sur "ça"). "Ca" à commencé avec des balonnement, des bruits que faisaient mon estomac, mes intestins et ce pendant les cours quand j'étais assise sans que j'ai faim ou que je sois en période de digestion. Mais je me débrouillais pour le faire passer sans que ne subsiste rien d'autre qu'une légère gêne.

                    Puis en 4eme ça à commencé à sentir, les gens s'en sont aperçu et certains se sont moqués. ça m'a réellement marqué. Depuis je ne sais pas trop comment décrire la honte que j'éprouve chaque fois que je me rend compte que je sens bizarre/ mauvais. C'est tellement dure à l'écrire alors le dire à quelqu'un je n'y arrive pas pour l’instant. Pourtant il vas bien falloir que j'y arrive parce que c'est pire d'années en années. J'avais l'impression de me décomposer de l’intérieur et quand j'ai essayé d'en parler au médecin (j'ai essayé de raconter de manière abrégé tellemnt j'avais honte) il m'a dit que j'avais seulement des gaz et qu'il me fallait prendre ses pilules, évidemment ça n'a pas marché puisque ce n'étais pas le problème...
                    ps: J'ai remarqué que ça ne m'arrive pratiquement que lorsque je suis assise.

                    Je sais que les gens le savent, ils disent des choses dans mon dos et je finit presque par devenir parano. Le fait d'être comme ça à changé ma vie et m'a empêche d'être celle que je devrais être. Au lycée j'ai peur de devoir m'assoir au milieu d'un rang du coup j'essaye toujours d'être près d'une fenêtre, je bouge sans arrêt, je fais des crises d'angoisse silencieuses et depuis quelque temps je me griffe, me scarifie pour essayer de garder pied avec la réalité.. J'ai des envies suicidaires car ma vie est devenue un enfers... Et j'aimerais tellement expliquer aux gens de ma classe que ce n'est pas de ma faute, que je suis propre et bien plus que n'importe qui! Que c'est juste mon corps qui me détruit petit à petit..

                    Je crois que j'ai besoin d'aide parce que je suffoque et le fait de pouvoir enfin mettre des mots sur ce que je vis me fait réaliser que je ne vais pas tenir bien longtemps alors si quelqu'un pouvais m'aider ou me parler... j'ai vraiment besoin qu'on me réponde...
                    Dernière modification par TellementHonte, 12/11/2015, 21h23.

                    Commentaire


                      #70
                      Re : probleme Odeurs Corporelles

                      Envoyé par TellementHonte
                      Salut Giselle je crois que tu as réussit à me faire pleurer parce que ce que tu décrit, c'est tout à fait ce qui m'arrive alors j'ose enfin en parler. Moi aussi je suis une fille, j'ai 17 ans presque 18, sauf ce que pour moi ce problème à commencé en 5eme et est devenue vraiment embêtant en 4eme (l'année d'apparition de mes règles, je ne sais pas si ça joue sur "ça"). "Ca" à commencé avec des balonnement, des bruits que faisaient mon estomac, mes intestins et ce pendant les cours quand j'étais assise sans que j'ai faim ou que je sois en période de digestion. Mais je me débrouillais pour le faire passer sans que ne subsiste rien d'autre qu'une légère gêne.

                      Puis en 4eme ça à commencé à sentir, les gens s'en sont aperçu et certains se sont moqués. ça m'a réellement marqué. Depuis je ne sais pas trop comment décrire la honte que j'éprouve chaque fois que je me rend compte que je sens bizarre/ mauvais. C'est tellement dure à l'écrire alors le dire à quelqu'un je n'y arrive pas pour l’instant. Pourtant il vas bien falloir que j'y arrive parce que c'est pire d'années en années. J'avais l'impression de me décomposer de l’intérieur et quand j'ai essayé d'en parler au médecin (j'ai essayé de raconter de manière abrégé tellemnt j'avais honte) il m'a dit que j'avais seulement des gaz et qu'il me fallait prendre ses pilules, évidemment ça n'a pas marché puisque ce n'étais pas le problème...
                      ps: J'ai remarqué que ça ne m'arrive pratiquement que lorsque je suis assise.

                      Je sais que les gens le savent, ils disent des choses dans mon dos et je finit presque par devenir parano. Le fait d'être comme ça à changé ma vie et m'a empêche d'être celle que je devrais être. Au lycée j'ai peur de devoir m'assoir au milieu d'un rang du coup j'essaye toujours d'être près d'une fenêtre, je bouge sans arrêt, je fais des crises d'angoisse silencieuses et depuis quelque temps je me griffe, me scarifie pour essayer de garder pied avec la réalité.. J'ai des envies suicidaires car ma vie est devenue un enfers... Et j'aimerais tellement expliquer aux gens de ma classe que ce n'est pas de ma faute, que je suis propre et bien plus que n'importe qui! Que c'est juste mon corps qui me détruit petit à petit..

                      Je crois que j'ai besoin d'aide parce que je suffoque et le fait de pouvoir enfin mettre des mots sur ce que je vis me fait réaliser que je ne vais pas tenir bien longtemps alors si quelqu'un pouvais m'aider ou me parler... j'ai vraiment besoin qu'on me réponde...

                      Hello à toutes et tous,

                      Je vais essayer de vous dresser la liste la plus exhaustive possible des trucs à essayer et également de vous fournir le maximum de pistes de réflexion pour que vous éradiquiez ce problème que j'ai moi-même eu et qui est à présent résolu. En fonction des gens, certaines solutions ou remarques seront complètement inefficaces, d'autres peuvent aider voir régler le problème, je vous le souhaite de tout cœur, mais avant tout un mot clé super important: ZEN; j'y reviendrai.

                      Tout d'abord, il faut savoir que chaque personne est un peu "unique" par rapport à ce soucis. Avant d'évoquer les solutions, il me parait opportun d'évoquer les causes possibles car déterminer l'origine du mal vous permettra de mieux identifier les solutions qui pourront fonctionner sur vous.

                      Dans un premier temps, essayez de vous poser des questions calmement et en essayant de ne pas prendre les choses trop à fleur de peau. Même si pour être passé par là, j'ai bien conscience que ce soucis joue énormément sur le moral, surtout quand on commence à ne penser qu'à ça et qu'on lui accorde une plus grande importance que ce qu'il est vraiment j'y reviendrai: quand est survenu ce problème pour la première fois? Est-ce arrivé dans le cadre d'un changement important dans votre vie sur le plan perso/affectif/pro?En terme d'intensité de mon odeur, M'a t-on fait clairement des remarques?Suis-je sur que ma mauvaise odeur vient de mes pieds et non pas d'une partie mon corps? Ais-je le même problème aux aisselles?Mes pieds sont-ils collants? Typiquement puis-je, pieds-nus, soulever une feuille de papier qui reste collée à ma plante lorsque je marche sur cette feuille?Est-ce que je me rend compte parce que les gens font des allusions, se pincent le nez, semblent avoir un regard dédaigneux, est-ce que lorsque je sens que je gêne quelqu'un, cela me stress d'avantage et le problème à tendance à s’intensifier?Suis-je anxieux de nature?Est-ce que lorsque j'essaie d'aborder ce problème auprès de mon entourage ou de docteurs, il semble être moins important voir non ressenti par ma famille, amis, spécialistes type dermato, endocrinologue etc? Est-ce que lorsque je suis dans un contexte " rassurant " ( hors du boulot et du métro par ex.) pour moi, l'intensité de mon odeur semble amoindrie? Pourquoi est-ce que je ne sens pas cette soit-disant mauvaise odeur?Ais-je des problèmes de digestion / assimilation de certaines aliments? Est-ce que je transpire beaucoup? Bon y'a plein d'autres questions j'y reviendrai mais je commence par celles-ci pour établir déjà quelques remarques:
                      1. Vous n'entendrez que très rarement votre entourage vous dire clairement " tu pues", ces personnes vous apprécient ( et elles ont raison!) et il peut leur être impossible de vous le confirmer, à la fois par rapport à vos liens, et également parce que votre odeur les dérangent peut-être moins que ce que vous pensez
                      2. Vous avez peut-être un petit soucis d'odeurs en effet mais qui est surement moins important que l'idée que vous commencez à vous en faire ( à part pour les rares personnes qui pourront elles mêmes constater leur mauvaise odeur), vous êtes peut-être en train de devenir un peu bromophobe ( c'est à dire persuadés que vous puez à mort en permanence et cela vous stress d'avantage et là vous êtes en plein cercle vicieux ).
                      3. N'oublions pas que la sueur n'a aucune odeur, c'est lorsqu'elle rentre en contact avec votre peau sur laquelle des millions de bonnes et mauvaises bactéries prolifèrent qu'une réaction se produit générant ladite mauvaise odeur; il semble donc que lorsqu'on sent fort, c'est parce qu'on a plus de " mauvaises bactéries" donc l'alimentation peut-être une des causes. Vous constatez d'ailleurs que certaines populations indiennes notamment mangeant très épicé peuvent avoir une certaine odeur corporelle, sans qu'elles en soit dérangées d'aucune manière d'ailleurs? vous êtes peut-être victime d'une intolérance alimentaire et l'assimilation sanguine se fait moins bien sur certaines aliments ( avez-vous fait des analyses de sang, d'urine pour tout de suite éliminer un possible fish odour syndrom ou la tryméthylamnie, qui est une maladie handicapante certes mais identifiée avec des traitements spécifiques. avez-vous testé essayé des gellules type "CHAMPEX" ou "DEODORITE" ) qui vous nettoient intérieurement?
                      4. Testez une dizaine de solutions de "premier niveau" Pour ceux qui rencontre ce problème lorsqu’il est de faible intensité, voici des solutions à essayer en première intention: poudre, crèmes, savon,talc médicinal,acide borique à saupoudrer dans les chaussures, déodorants, anti-transpirants, dé transpirants, chaussures qui respirent type GEOX, semelles en cèdre parfumé, parfums ( attention toutefois certaines essences mélangées à votre peau intensifieront votre mauvaise odeur, prendre le temps de trouver la bonne alchimie) pierres d'alum, remèdes grand mères type bains de pieds avec toutes les dilutions possibles sous forme d'huiles essentielles,citrons, Lotion ETIAXYL pieds et aisselles, ces différentes solutions ne marcheront que si votre soucis d'odeur va de faible à modéré, oubliez toutes ces solutions si votre problème d'odeur est plus important et quoi qu'il arrive faites attention à ce que vous appliquez sur votre peau car trop de produits, de la même manière que trop de douches diminueront vos défenses cutanées,votre peau sera plus fragile, moins protégée et encore plus sensible aux bactéries.
                      5. Parlons maintenant du plus important, votre hygiène de vie en général, très importante même si on peut se le cacher un peu parfois: fumez-vous des cigarettes, cigares ou autre?buvez-vous fréquemment de l'alcool?du café et du thé?Avez-vous parfois des sensations de picotements dans les orteils?Remarquez-vous que vous transpirez d'avantage ou que votre odeur peut s'intensifier après consommation de l'un de ces produits? Consommez-vous des stupéfiants ( soft et ou hard)? Si vous répondez OUI à ne serait-ce qu'un seul de ces points ARRÊTEZ IMMÉDIATEMENT VOTRE PROBLÈME A DE FORTES CHANCES DE VENIR DE L UN CES POINTS. C'est difficile d’arrêter je sais mais si vous le faites et que votre corps réagit effectivement à ça, VOUS VERREZ DES AMÉLIORATIONS DE VOTRE ODEUR DES LE PREMIER JOUR D ARRÊT DE TOUT CA
                      6. Faites-vous du sport? Avez-vous remarqué que votre mauvaise odeur était moins importante après avoir pris une douche suite à un footing ou à une activité qui va provoquer une sudation saine, exercice physique en général quel qu'il soit.
                      7. Je recommande aussi fortement les saunas et hammams qui nettoieront les paures de votre peau.
                      8.Avez-vous testé l'ionophorèse ( vous plongez vos pieds / mains / aisselles (en se munissant de boules prévues à cet effet dans le kit) dans des bacs d'eau dans lequel passe un faible courant électrique pendant 20 minutes,qui va attaquer vos glandes plantaire, efficacité intéressante, un protocole d'attaque de 4 séances / semaine la première semaine, puis 3/semaines les 2 semaines suivantes, puis adaptation du rythme en fonction des résultats un peu propres à chacun mais généralement les résultats arrivent assez significativement au bout de la 6ème séance, se pratique en cabinet de kiné ou dermato mais pas tous loin de là et contrainte déplacement / coût donc appareil IDROSTAR premier prix autour de 250€ mais bon investissement.
                      9. Le BOTOX, injections dans les pieds un peu douloureuses, mais la douleur vient du prix, compter 600€ pour les deux pieds, ça va durer 4 à 8 mois max, c'est cela dit efficace pour les pieds et TRÈS EFFICACE POUR LES ODEURS AUX AISSELLES mais il faut renouveler et ça chiffre vite.
                      10. Une opération chirurgicale, la sympathectomie thoracique et lombaire pour l'ablation des glandes sudoripares par la section du nerf sympathique qui contrôle et génère la transpiration, elle n'est recommandée qu'en cas de gêne ou d'hyper hidrose extrêmement prononcée car c'est une opération lourde comportant des risques, notamment une sudation compensatrice à d'autres endroits du corps qui délivreront moins d'odeurs mais une occasionneront gêne réelle.
                      11. Le laser MIRADRY réalisé dans plusieurs cliniques parisiennes qui est excellent pour les aisselles, un laser qui détruit en 1h30 d'opération totalement et à vie les glandes des aisselles sans sudation compensatrice, inconvénient coût d’à peu près 2000€ mais vous ne transpirerez plus jamais des aisselles avec les mauvaises odeurs liées à cela et n’achèterez plus jamais de déodorants de votre vie, la version pour les pieds n'est pas encore développée, elle sera surement sur le marché US en 2017, les glandes des pieds étant bien plus complexes à traiter car plus profondes, il faut un laser très puissant mais qui n'endommage pas les nombreux nerfs et muscles essentiels à la marche.
                      12. Un gel particulièrement puissant appelé HYDROSAL 15%
                      13. L'homéopathie, pour les pieds SILICEA en 9 CH ( gros avantage 2€ le tube en pharma sans ordonnance ), SEPIA pour les mauvaises odeurs sur le corps en général, SULFUR 9 / 15 CH, toutes ces solutions nettoient intérieurement et ont le mérite d'etre essayées facilement, rapidement et à moindre cout
                      14. La médiation, le stress engendre le stress qui engendre la transpiration, qui engendre l'Hyperhidrose ou la bromhidrose donc on se calme, on médite, on pense à des choses positives par de simples exercices de relaxation, de respiration.
                      15.Acupuncture

                      16. Enfin l'état d'esprit jour beaucoup également, je suis persuadé que la dimension psychologique accentue ce problème. Bon courage, "keep cool" hauts les cœurs c'est pas facile je le sais pour avoir connu ça mais servez-vous de cette épreuve pour devenir plus fort mentalement et dites-vous que beaucoup de solutions existent c'est chiant parce que vous allez peut-être y passer un peu voir pas mal de temps avant de trouver la meilleure solution pour vous mais vous la trouverez ok? Et entre temps, ne vous interdisez pas de vivre, garder de la confiance en vous, passez du temps avec ceux qui vous connaissent bien et qui ont une attitude bienveillante envers vous et on se plaint souvent mais des personnes vivent avec des problèmes tellement plus difficiles que les nôtres alors pensez aussi à eux, qui n'ont pas tout ce champs d'exploration de solution et qui souffrent bien plus.

                      Voilà quelque pistes pour commencer, je me tiens à la disposition de toute personne qui souhaite en parler d'avantage pour donner plus de conseils et de soutien.

                      Bises,
                      François

                      Commentaire


                        #71
                        Re : probleme Odeurs Corporelles

                        Ok, je dois vous dire que j'ai quand même bien ri en lisant certains témoignages, fictifs ou réels :-) C'est un de ces fils de discussion d'anthologie :-)

                        Les odeurs corporelles sont tout à fait normales. C'est surement pour ça que vos médecins respectifs vous disent que c'est dans votre tête.
                        Nous vivons dans une société totalement aseptisée au niveau des odeurs, des microbes. On s'épile à qui mieux mieux, faudrait surtout pas qu'on puisse nous confondre avec des animaux (que nous sommes dans le fond).

                        Donc on se lave, on se récurre, on insiste sur le récurrage de notre peau, de nos parties génitales, On y va à coup de savon parfumé, de plus en plus parfumé même. Faut qu'on ressemble plus à une rose, à du lilas, des végétaux qu'à des animaux qui pueraient la merde ou la pisse ou pire encore la transpiration !

                        Il existe un équilibre dans la flore bactérienne de la peau. Cet équilibre est fragile et est déséquilibré à la puberté, par l'arrivée des hormones sexuelles. C'est pour cela que les odeurs apparaissent en général autour du début de la puberté.
                        Si vous vous lavez une fois tous les jours ou tous les 2 jours avec un savon non parfumé qui ne contient pas d'additifs chimiques (prenez le bon vieux Savon de Marseille ou le Savon d'Alep, même Dove contient des produits chimiques) vous allez diminuer le stress sur votre flore bactérienne sur la peau et vous allez vous donner toutes les chances de diminuer fortement vos odeurs corporelles qui vous dérangent tant.

                        Il faut savoir qu'il existe 2 types de glandes qui sécrètent la transpiration. Un type qui sécrète presqu'exclusivement de l'eau et du sel (je simplifie) et un autre type qui va sécréter des matières plus organiques. Ce sont ces matières organiques qui sont métabolisées par les bactéries qui en échange, merci à elles !, vont produire des déchets odorants.
                        Le gros bon sens voudrait qu'en éliminant ces bactéries, on finirait par supprimer les odeurs. Erreur, il est quasi impossible de supprimer ces bactéries (qui vivent dans notre environnement quotidien) et en plus ce sont elles qui vont se reproduire plus vite après la douche ou le bain, par rapport aux "bonnes bactéries".
                        Donc tout ce que les gens croit faire de bien pour supprimer les odeurs, est en fait ce qu'il faudrait éviter.

                        À éviter : Eau très chaude, récurrage de la peau, y compris sous les aisselles et sur les parties génitales. Ne jamais, au grand jamais utiliser du savon pour les mains pour prendre sa douche. Ces savons sont extrêmement corrosifs et ne sont pas conçus pour les muqueuses, le visage, les aisselles et le reste du corps.
                        Lavez-vous si possible à l'eau tiède (plus froide que chaude).

                        Rincez-vous très bien et séchez-vous bien aussi.

                        Éviter les déo parfumés, confectionnez votre propre déo à base de bicarbonate de soude (fouillez sur le net pour en trouver des recettes).
                        Éviter l'épilation. Les poils jouent un rôle de régulation de la température en augmentant la surface d'évaporation de la transpiration, y compris les poils pubiens ! La nature fait bien les chose, respectez-là.

                        En dernier ressort, utiliser la pierre d'Alun, un produit très efficace, même pour les hommes.


                        Maintenant, il est possible de puer véritablement la pourriture et là ce ne sont plus des odeurs "naturelles"
                        Si vous négligez vos dents, il est possible de dégager une forte odeur fétide par la bouche. Un tour chez le dentiste plus qu'une fois aux 5 ou 10 ans est fortement conseillé dans ce cas-là. Un brossage des dents quotidien (c'est un minimum) est inévitable. Éviter les rinces-bouches avec de l'alcool qui là encore va déséquilibrer la flore bactérienne buccale.

                        Il est possible que certaines affections chroniques occasionnent des odeurs particulières : insuffisants rénaux, reflux gastro-oesophagien (brûlures d'estomac), cancer, infections à champignons (pieds, vagin), infection bactérienne (urine, plaie, gangrène). J'occulte volontairement la malpropreté puisque visiblement tous semblent dépenser des fortunes en savon.

                        Si vous avez un véritable problème d'odeur, peut-être ne devriez-vous pas aborder le sujet directement avec votre médecin. Ces derniers en voient de toutes les couleurs chaque jour qu'ils penseront presque automatiquement que ça se passe dans votre tête.
                        Parlez-leur plutôt du contexte vécu lorsque ces odeurs vous importunent ainsi, le médecin pourra orienter ses questions et finira par vous demander s'il y a des symptômes reliés à ce contexte. C'est là que vous pourrez en venir aux odeurs.

                        Notre psychée est très puissante pour nousfaire imaginer tout un tas de choses. Ce qui nous semble insupportable, peut être très agréable pour quelqu'un d'autre.

                        Si votre médecin ou dentiste à décréter que vous ne souffriez d'aucune infection ou cause pouvant expliquer des odeurs, attendez d'être en vacances et commencez à réduire drastiquement la fréquence des lavages et surtout changez de savon, de chaussures, de sous-vêtements. Lavez bien vos draps et couvertures.
                        Après quelques jours, vous verrez une nette amélioration.

                        Et pour les odeurs de merde quelques fois par jour... dites-vous que vous êtes rendu insensible au passage de l'air de vos propres pets !

                        Commentaire

                        Unconfigured Ad Widget

                        Réduire
                        Chargement...
                        X