Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Transpiration excessive .... :S des fesses !!!!

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Transpiration excessive .... :S des fesses !!!!

    je trouve ca genant d'en parler... mais je me sens seule !!

    a mon travail on a un uniforme tres léger, et je travaille pres d'un grill. La couleur des pantalon étant claire, on voit quand je sue !!! et la c'est des fesses !! ... ca le fait que quand je suis dans le stress...

    je ne sais plus quoi faire ... !! a l'aidre !!!

    et puis j'ai toujours toujours les mains moites.... je voudrais un conseil.

    et grace au forum j'ai pu découvrir Drysol pour mes aisselles... je court l'acheter !!

    #2
    Re : Transpiration excessive .... :S des fesses !!!!

    Envoyé par moi18
    je trouve ca genant d'en parler... mais je me sens seule !!

    a mon travail on a un uniforme tres léger, et je travaille pres d'un grill. La couleur des pantalon étant claire, on voit quand je sue !!! et la c'est des fesses !! ... ca le fait que quand je suis dans le stress...

    je ne sais plus quoi faire ... !! a l'aidre !!!

    et puis j'ai toujours toujours les mains moites.... je voudrais un conseil.

    et grace au forum j'ai pu découvrir Drysol pour mes aisselles... je court l'acheter !!
    Bonjour à toi !

    Une simple question: est-ce que le fait de rester assise longtemps - notamment sur des sièges recouverts de matière synthétique - peut provoquer ou accentuer ce phénomène particulièrement gênant ? (C'est le cas chez moi)

    Courage !

    Commentaire


      #3
      Re : Transpiration excessive .... :S des fesses !!!!

      Bonjour moi !

      Je te conseillerais d'essayer d'appliquer un produit anti-transpirant (genre Drysol, Etiaxil, etc...) en lotion (ou si tu ne trouves pas, en crème à la rigueur ... ) sur les zones qui te posent problème .

      Courage, je sais ce que c'est : je fais de l'hyperhidrose du visage et suis actuellement en traitement avec la lotion Etiaxil .


      Bisous .

      Angelica .
      Dernière modification par Angelica07, 11/02/2006, 10h39.

      Commentaire


        #4
        Re : Transpiration excessive .... :S des fesses !!!!

        attention attention oyez oyez braves gens qui comme moi souffrez, écoutez la confession d'un homme pourvu des memes problèmes que vous sans en avoir jamais parlé à quelqu'un(excepté 2-3 personnes extremement proches)

        Tout d'abord MOI18, honneur à toi.Il faut toujours louer les précurseurs de l'aveu de nos petits tracas honteux qui nous pourrissent la vie,tous les jours c'est le meme calvaire...

        J'ai 27ans et souffre d'hyperhidrose ESSENTIELLEMENT au niveau DU FESSIER.Les mains également et légèrement les aisselles mais le gros problème se situe au niveau du fessier. Aussi loin que ma mémoire s'en souvienne je traine ça depuis mon adolescence (aux alentours de 12-13-14 ans, impossible de trouver l'origine précise, le fait déclencheur exact). Donc je le confirme pour le vivre depuis plus de 10ans, c'est une atrocité quotidienne qui gache tant de merveilleux moments...


        Durant mon adolescence, les crises s'intensifiant en nombre ainsi qu'en violence j'en parlai à ma dermato. Un peu surprise de cette localisation elle me prescrit plusieurs crèmes et lotions. Toutes échouèrent sauf une du nom de DRICLOR il me semble car ma mémoire me fait un peu défaut. MAIS ce fut si surpuissant que l'application me procura rougeurs, irritations incessantes , démangeaisons importantes tout cela au niveau des fesses... Sur les mains n'en parlons meme pas elles gonflèrent au contact du produit. J'abandonnais donc les recours dermatologiques. Je décidai alors de consulter un psy, mais refroidi et pas vraiment emballé par leurs "prestations" je renonçai à traiter le problème...

        J'insiste sur le tourment que cause cette hyperhidrose, ainsi les"concerné(e)s seront peut etre soulagé(e)s de savoir qu'ils ne sont pas seuls (n'est ce pas MOI18) et les autres compatir et surtout comprendre.
        Chaque matin se réveillait au son intérieur du "Pourvu que je ne transpire pas aujourd'hui..."...Chaque sortie était un calvaire :"et si on s'en rendait compte?..." La honte, la peur de l'humiliation, l'incompréhension du phénomène, le malheureux sentiment du "mais ça n'arrive qu'à moi?" Les astuces vestimentaires sans cesse renouvellées qui vous font attacher un pull autour de la taille quand bien meme la saison le réclame sur soi ou bien laissé à la maison, les vestes qui descendent toutes obligatoirement au dessous de la taille (l'allure en patissait...), l'impossibilité de s'habiller, de se mouvoir comme l'on veut, la peur qu'en se relevant le siège garde un peu d'humidité de vos fesses et ne vous dénoncent aux badauds interloqués par cette drole de signature, la peur qu'on se foute pour de bon de votre gueule alors que finalement vous aussi vous préféreriez en rire mais pas sur le ton de la moquerie, évidemment... bref c'est l'obsession qui vous accompagne partout, qui vous fait baisser la tete en meme temps que le pull, et plus vos vetements rallongent plus votre fierté diminue...

        Il est évident que si nous,porteurs de ce problème, ayons peut etre des propensions physiques à ce que notre corps réagisse de la sorte en revanche il ne fait aucun doute que le facteur déclencheur est le STRESS. MOI18 tu as certainement dû t'en rendre compte :tout part d'une situation de stress, quelqu'il soit, après chacun a le sien : agoraphobie, professionnel, sexuel et j'en passe... MAIS le pire c'est qu'une fois saisi de cette vague de transpiration sur nos petites fesses nous stressons de notre stress :la peur d'avoir les fesses trempées nous plonge dans ce processus de "dégoulinade" (tout le monde aura remarqué mon langage imagé j'espère ) Et là débute le cercle vicieux, le cycle infernal.


        Personnellement cela se déclenche ainsi : j'envisage une situation (réelle ou fictive) et débute mon stress. Je sens d'abord le plus profond de mon ventre se nouer, ma respiration se disperser et perdre de sa fluidité, mes mains devenir moites et mes fesses (au niveau du coxys-désolé pour l'orthographe, je pressens la faute) s'humidifier. C'est un processus FULGURANT :il suffit de quelques minutes pour que mon caleçon soit littéralement trempé, tellement que cela déteint sur mon pantalon et welcome l'auréole en plein sur les fesses! Niveau classe j'ai connu mieux...
        Je me permets d'en parler avec une pointe d'humour car telle est ma nature et puis une décennie de stress m'a appris (à défaut de se résigner) à relativiser.Cependant, évidemment, je le vis TRES mal.
        A l'instant même où j'écris je suis sujet à cette crise...

        Mon métier est public et me soumet à de fortes situations de stress.Ce qui ne fait qu'empirer le phénomène.Cependant avec plus de maturité je parviens dans la vie courante à moins stresser donc à moins transpirer des fesses (chez moi l'un ne va pas sans l'autre).

        Il y a un peu plus d'un an j'ai eu vent de LA fameuse opération.Mais elle semble s'adresser davantage aux pieds (si j'ose dire ) aux mains et aisselles. Et puis ses effets secondaires qui justement chez nombre de patients engendrent une transpiration des fesses m'ont définitivement convaincu qu'il ne s'agissait pas là de la meilleure solution.

        Il n'y a pas longtemps une amie m'a conseillé un médecin du stress très réputé. J'y suis allé une fois. Très très très interessant. Il cerne le problème, l'identifie, remonte à la source et propose des solutions adaptées à votre cas :pour certains il ne s'agit que de se lancer dans une psychothérapie, d'autres l'acupuncture, ou l'hypnose. Je tiens à attirer l'attention de celles et ceux qui auraient survécus à mon long texte (désolé ) qu'il ne s'agit absolument pas d'un charlatan!!! Seul gros problème c'est très très cher et quasiment pas remboursé par la sécu. N'ayant pas vraiment un compte en baque euh...très bien fourni j'ai dû me résoudre à ne pas le revoir, à mon grand regret car il me semble qu'il y a creuser dans ce domaine. En ce qui me concerne, après une légère séance d'acupuncture il m'orienta sur de l'hypnose qu'il m'a complètement démystifié en me précisant qu'il n'allait pas compter jusqu'à 3 et que j'allais tomber dans les pommes...Nous étions dans un cabinet médical, pas sur un plateau télé...

        Quoiqu'il en soit il ne faut pas se leurrer :si une solution dermatologique parvient à masquer le phénomène il n'éradique pas pour autant le malaise initial qui nous déclenche cette hyperhidrose. ATTENTION! ce serait merveilleux qu'une lotion puisse sans me faire du mal masquer la transpiration de mes mains et fesses, j'en serai évidemment ravi et n'aurai cesse de remercier les labos mais ne nous voilons pas la face :avant la transpiration il y a le stress. C'est lui qui lance la course à la panique. C'est aussi à lui que l'on doit s'attaquer. LA SERENITE voilà le plus précieux de nos médicaments. Pour ce faire les exercices de respirations et les disciplines de respiration m'apparaissent comme un excellent moyen d'arriver à plus de tanquillité. Ayant un peu pratiqué cette discipline cependant sans aller au bout des choses j'ai été très impressionné par les forces que j'y ai entrevu...Mais bon c'est moins miraculeux que le produit qui se proposerait par une application magique de nous débarasser de notre soucis de transpiration et demande plus de temps, d'investissements personnels, de recherches de soi.


        Voilà.
        J'espère que je ne vous ai pas trop saoulé quand même...
        ...Qu'est ce que je suis bavard!...
        Evidemment n'hésitez pas braves gens, compagnons d'infortune à la sueur mutine de me léguer astuces, produits, adresses qui pourraient nous soulager de ces gouttes tenaces qui swinguent sur notre fessier au rythme de nos angoisses, nous narguant jusqu'à nous serrer la main nous refusant à empoigner toutes les autres...
        Je vous jure que la moindre de vos contributions sera saluée comme elle se doit

        Quant à MOI18 et FRANCIS n'hésitez pas à rentrer en contact avec moi, je serai ravi

        Commentaire


          #5
          Re : Transpiration excessive .... :S des fesses !!!!

          Drysol a résolu mon problème aux aisselles. maintenant je l'applique que 1 fois par mois a peu près.

          Envoyé par moi18
          je trouve ca genant d'en parler... mais je me sens seule !!

          a mon travail on a un uniforme tres léger, et je travaille pres d'un grill. La couleur des pantalon étant claire, on voit quand je sue !!! et la c'est des fesses !! ... ca le fait que quand je suis dans le stress...

          je ne sais plus quoi faire ... !! a l'aidre !!!

          et puis j'ai toujours toujours les mains moites.... je voudrais un conseil.

          et grace au forum j'ai pu découvrir Drysol pour mes aisselles... je court l'acheter !!

          Commentaire


            #6
            Re : Transpiration excessive .... :S des fesses !!!!

            merci ic&v !!

            j'ai les memes problemes que toi, transpiration excessive fesses, mains, aisselles, pieds. j'utilise etiaxil. je suis tout le temps stressé, tu as raison la cause premiere c'est bien ca.

            en plus je suis étudiant dans la communication. ma future carrière devra dire serrer les mains à tou bou de cham et rien que d'y penser, ca fai pas rêver du tout..

            Commentaire


              #7
              Re : Transpiration excessive .... :S des fesses !!!!

              Bonjour,

              Je vis un problème semblable, j'ai 20 ans. J'ai bcp étudié la chose Alors déjà, si tu sais que ca vient du stress, c'est un gros plus, parce que tu sais ce qu'il faut soigner.

              Je confirme ce que dit lc&v (je vis la même chose) : c'est un vrai cercle vicieux : plus tu transpires, plus tu stresses, plus tu stresses, plus tu transpires.

              Déjà je pense qu'il faut consulter un médecin pour le stress. Non ce n'est pas normal de stresser au travail, ca se soigne. Je parle pas forcément de médicaments, mais l'introspection, une meilleure hygiène de vie etc... permettent de s'en sortir.

              Ensuite il est possible que tu aies besoin de qque chose pour "freiner" ton adrénaline, qui a apparamment tendance à être très active. Ton médecin saura t'aider si tu lui expliques ton stress.

              Pour ce qui est de la transpiration des fesses, il faut plutot éviter tout ce qui est etiaxil & co. Ce sont des lotions très puissantes et c'est une zone du corps assez sensible qd meme... Je pense qu'un médecin pourra confirmer ici.

              Il existe des préparations à base d'aluminium, on m'avait parlé d'une solution hydro-alcoolique anhydrotique au chlorure d'aluminium 3%, je ne sais pas si c'est efficace.

              Il faut privilégier l'utilisation d'une poudre comme Zeasorb (ca se commande sur internet) qui absorbe et a une action anti bacterienne, ca permettra de soulager la chose.

              Pour ce qui est des repercutions psychologiques, il faut absolument en parler, positiver, etc... Un traitement de fond au Stresam par exemple (Etifoxine, calmant, mais non benzodiazépine, ce qui veut dire qu'il y a aucun risque de dependance, aucun effet sur la mémoire, sur la concentration) peut être efficace.

              Comme tu vois il y a plein de pistes a explorer, malheureusement je peux pas te dire que ca passera d'un coup comme ca, c'est assez long.

              Bon courage =)

              Commentaire


                #8
                Re : Transpiration excessive .... :S des fesses !!!!

                salut !!
                moi, je souffre d'une hyperhydrose généralisée depuis toujours !! donc bien évidemment je connais ton problème et je le comprends puisque pour moi c'est pareil.La seule différence c'est que je ne porte pas d'uniforme obligatoire et je peux donc camouffler mes auréoles de transpiration avec des superpositions de vêtements.Le pire c'est que plus tu stresses pire c'est !!! moi j'ai commencé le spray Odaban que j'utilise au niveau des aisselles depuis quelques jours et je n'ai pas encore de résultat.En lisant les différentes expériences sur ce forum j'ai moi aussi noté que le drysol avait l'air d'être un produit super.Mais je suis allée en pharmacie et parapharmacie sur Paris et personne ne connait.Tu dis que vas l'acheter donc si tu pouvais me renseigner sur l'endroit où tu le trouves, si c'est sous le nom drysol ou un autre et si c'est avec ou sans ordonnance ?? ça serait super sympa de ta part !!!
                En tout cas je te souhaite beaucoup de courage et ne désespère pas !!! A+

                Commentaire


                  #9
                  Re : Transpiration excessive .... :S des fesses !!!!

                  Bon je pense avoir étudié la chose vraiment de bout en large.

                  Voici ma démarche. J'ai été voir un généraliste à l'âge de 19 ans pour mon pb d'hyperhidrose. J'ai parlé d'un suintement dans la région péri-anale, souvent liée au stress, à l'effort physique. Le médecin n'a pas su quoi faire, il m'a envoyé chez un procto. Le proctologue, après des examens dont je me serais bien passé, m'a dit que je n'avais rien au niveau hemorroidaire, mais par contre une irritation (début de prurit), qui pouvait etre la conséquence de ma transpiration, voire peut-être la cause. Il m'a donné du titanoréine.

                  Pour ma part tout a commencé vers 18 ans, au niveau du bac et d'un grand stress : ma classe préparatoire. J'ai lu sur l'ancien forum un cas très semblable . Je suis persuadé qu'il y a un lien. Ca coïncide aussi avec l'année où j'ai commencé à boire du café, boisson qui me détruit l'intestin, et me stresse. (depuis je n'en bois plus, mais ca c'est pas arrêté pour autant).

                  Je suis aussi colopathe (héréditaire surement) depuis mes 17 -18 ans, mais j'ai mis du temps à aller me soigner. Cette maladie me stresse (elle est vraiment la cause de mon stress, sans ca j'irais très bien).

                  Je veux soigner mon hyperhidrose, surtout de cette région. le reste je m'en fous. Pourquoi ? Parce qu'elle m'a détruit mon adolescence. Parce que je ne peux pas vivre une vie normale, à devoir tout le temps faire attention à mes fesses. Ma mère (j'ai fini par en parler) me dit d'accepter mon corps mais je peux pas, je peux pas rester assis ds un truc suintant, c'est super désagréable. Et surtout depuis l'apparition du symptome je n'ai plus eu une relation sexuelle. En etat d'excitation sexuelle la transpiration est 50 fois pire, il reste des taches d'humidité sur les draps, c'est infame. Je suis transi de peur de voir ca avec une fille.

                  Avant de commencer mes enquetes, voici ce que je prenais déjà :
                  -> Débridat 3 / jour contre la colopathie
                  -> Stresam 2 / jour pr les conséquences de la colopathie
                  -> Charbon vegetal 3 / jour
                  -> Tiorfan en cas de poussé de colite

                  Je dois avouer que pdt longtemps victime de colopathie qd j'allais 10 fois aux toilettes par jour je m'essuyais vraiment comme une brute, ce qui a du pas mal irriter.

                  Situations où la transpiration se déclenche:
                  -----------------------------------------

                  matin : au réveil, impression de "gras", surement du a la macération, suivie de transpiration légere

                  effort physique : lors d'activité sportive (je suis assez sportif), c'est toute la zone de l'entre jambe, devant comme derriere, qui est TREMPEE. Mes sous vetements deviennent liquides. Auparavant ce n'était pas le cas.

                  excitation sexuelle : l'excitation sexuelle cause une sudation extreme de la zone. Lors de l'orgasme / proche de l'orgasme, ca ruisselle.

                  stress : lors d'une prise de parole en public, lors d'un examen, la veille / semaine precedent un examen, colite & transpi se déclenchent.

                  "enfermement" : dans une voiture par ex. QUand il n'y a pas de flux d'air, je sue particulierement de cette zone, j'ai aussi une impression d'étouffement.

                  passage a la selle / envie d'uriner : lorsque je me retiens d'aller aux toilettes, ca declenche la transpi. Après en général ca va bcp mieux.

                  Mon avis
                  --------

                  Le stress developpé à cause de notre pb l'amplifie à fond. La colopathie semble aussi amplifier le pb, (vu les messages sur l'ancien forum que vous aurez en cherchant sur google) surement à cause des irritations secondaires developpées à la suite de 10 selles par jour.

                  A noter, j'ai été traité au Roaccutane, qui semble avoir GRANDEMENT amplifié la chose.

                  Avis médical
                  ------------
                  généraliste : ne sait pas, il faut faire avec
                  procto : voit l'explication plus ou moins dans le prurit
                  dermato : faut faire avec, il y connaissait rien a mon avis
                  psy : premiere chose à faire est d'accepter le pb et le combattre, le but étant de retrouver la sérénité, pas des fesses 100 % sèches tout le temps.

                  Traitement médical
                  ------------------
                  procto : titanoréine contre le prurit. J'ai arrêté le traitement infect (suppos, difficile à nettoyer) mais je compte le reprendre.

                  Mes recherches
                  ---------------

                  Hygiène : super important a mon avis. Je conseille un savon acide qui contrera l'élevation du pH de la zone, ce qui limitera la macération.

                  Lavage 2x jour, matin et soir. Sans gant de toilette (irritant), avec des lingettes voire a la main sous la douche.

                  Lavage après chaque selle si possible.

                  Traitement local : solution hydro-alcoolique anhydrotique au chlorure d'aluminium 3%. J'ai aussi entendu parler d'Etiaxil dilué (dans je sais pas quoi, j'imagine de l'alcool ou autre chose du genre). La solution que je donne est une préparation magistrale :

                  Aluminium chlorure hexahydraté 3,0 g
                  Alcool isopropylique 78 g
                  Eau purifiée q.s. ad 100g

                  à faire préparer en pharmacie. On l'appliquera tous les soirs sur une peau lavée & rincée, pendant une semaine, puis une fois par semaine. Le pb (j'aimerais avoir un avis d'un médecin) c'est que le chlorure d'aluminium (ouais je fais de la chimie un peu ) semble moins efficace si on utilise un savon acide, pr des raisons de pH. Quand j'aurais plus d'infos la dessus je vous informerais.

                  Certains utilisent Etiaxil et disent que ca marche. J'aurais bien aimé essayer cependant je crains une irritation, et aussi que ca devienne bien pire une fois arrêté.

                  Traitement de fond : le propanolol (avlocardyl, bloque l'adrénaline), si vous pouvez (parlez en a votre medecin), peut faire du bien. Des anxiolytiques + ou - légers peuvent aider à retrouver la sérénité (stresam, atarax).

                  Hygiène de vie : a mon avis il faut mieux avoir un transit calme, et chercher à le ralentir. Ne pas consommer de café, de thé, me semble évident. L'alcool est à proscrire aussi a mon avis. Des tisanes peuvent relaxer et faire du bien.

                  Une reflexion sur soi même est importante : pquoi je stresse ainsi, dans quel environnement je vis tous les jours, est ce que ca me convient ?

                  En consommant bcp d'eau une legere amelioration s'est fait sentir.

                  anecdote : il m'arrive de fumer du cannabis. C'est mal et illégal, je sais, mais là n'est pas la question. Lors de consommation de ce produit, il m'a semblé voir une amélioration assez nette (plus de maux de ventre, plus de colite, plus de transpiration dans cette zone, moins d'inquiétude sur la transpiration), malheureusement c'est totalement incompatible avec la vie de tous les jours.


                  Voilà, c'est tout ce que j'ai pu compiler sur la chose. En esperant que ca puisse aider...

                  Commentaire


                    #10
                    Re : Transpiration excessive .... :S des fesses !!!!

                    Envoyé par moi18
                    je trouve ca genant d'en parler... mais je me sens seule !!

                    a mon travail on a un uniforme tres léger, et je travaille pres d'un grill. La couleur des pantalon étant claire, on voit quand je sue !!! et la c'est des fesses !! ... ca le fait que quand je suis dans le stress...

                    je ne sais plus quoi faire ... !! a l'aidre !!!

                    et puis j'ai toujours toujours les mains moites.... je voudrais un conseil.

                    et grace au forum j'ai pu découvrir Drysol pour mes aisselles... je court l'acheter !!
                    BBBB

                    Commentaire


                      #11
                      Re : Transpiration excessive .... :S des fesses !!!!

                      Envoyé par moi18
                      je trouve ca genant d'en parler... mais je me sens seule !!

                      a mon travail on a un uniforme tres léger, et je travaille pres d'un grill. La couleur des pantalon étant claire, on voit quand je sue !!! et la c'est des fesses !! ... ca le fait que quand je suis dans le stress...

                      je ne sais plus quoi faire ... !! a l'aidre !!!

                      et puis j'ai toujours toujours les mains moites.... je voudrais un conseil.

                      et grace au forum j'ai pu découvrir Drysol pour mes aisselles... je court l'acheter !!
                      Bonjour,
                      Moi aussi j'ai était dans le méme cas. Pour y remédier il faut que tu te fasse opéré de 2 sympactéctomie toraxique gauche et droite pour le haut et 2 sympatéctomie lombaire pour le bas .Pour moi ça à réussit avec succés pour les 3 opérations mais avec la 4éme c'est revenue au niveau du toraxe et du dos . Je me suis fait opéré en 2004 à ce jour je ne transpire plus de la téte, des mains , des piéds et du bas ventre.
                      Si je peux aider je vous laisse mon adresse émail : n_bahri@hotmail.fr
                      Merci pource forum

                      Commentaire


                        #12
                        Re : Transpiration excessive .... :S des fesses !!!!

                        Envoyé par gli$$
                        salut !!
                        moi, je souffre d'une hyperhydrose généralisée depuis toujours !! donc bien évidemment je connais ton problème et je le comprends puisque pour moi c'est pareil.La seule différence c'est que je ne porte pas d'uniforme obligatoire et je peux donc camouffler mes auréoles de transpiration avec des superpositions de vêtements.Le pire c'est que plus tu stresses pire c'est !!! moi j'ai commencé le spray Odaban que j'utilise au niveau des aisselles depuis quelques jours et je n'ai pas encore de résultat.En lisant les différentes expériences sur ce forum j'ai moi aussi noté que le drysol avait l'air d'être un produit super.Mais je suis allée en pharmacie et parapharmacie sur Paris et personne ne connait.Tu dis que vas l'acheter donc si tu pouvais me renseigner sur l'endroit où tu le trouves, si c'est sous le nom drysol ou un autre et si c'est avec ou sans ordonnance ?? ça serait super sympa de ta part !!!
                        En tout cas je te souhaite beaucoup de courage et ne désespère pas !!! A+
                        ESSAIE LA SYMPATECTOMIE TORAXIQUE ET LOMBAIRE C'EST RADICAL. MOI JE LES AIE SUBIT ET JE PEUX EN TEMOIGNER. JE VOUS LAISSE MON ADRESSE: n_bahri@hotmail.fr

                        Commentaire


                          #13
                          Re : Transpiration excessive .... :S des fesses !!!!

                          Envoyé par tek9
                          Bon je pense avoir étudié la chose vraiment de bout en large.

                          Voici ma démarche. J'ai été voir un généraliste à l'âge de 19 ans pour mon pb d'hyperhidrose. J'ai parlé d'un suintement dans la région péri-anale, souvent liée au stress, à l'effort physique. Le médecin n'a pas su quoi faire, il m'a envoyé chez un procto. Le proctologue, après des examens dont je me serais bien passé, m'a dit que je n'avais rien au niveau hemorroidaire, mais par contre une irritation (début de prurit), qui pouvait etre la conséquence de ma transpiration, voire peut-être la cause. Il m'a donné du titanoréine.

                          Pour ma part tout a commencé vers 18 ans, au niveau du bac et d'un grand stress : ma classe préparatoire. J'ai lu sur l'ancien forum un cas très semblable . Je suis persuadé qu'il y a un lien. Ca coïncide aussi avec l'année où j'ai commencé à boire du café, boisson qui me détruit l'intestin, et me stresse. (depuis je n'en bois plus, mais ca c'est pas arrêté pour autant).

                          Je suis aussi colopathe (héréditaire surement) depuis mes 17 -18 ans, mais j'ai mis du temps à aller me soigner. Cette maladie me stresse (elle est vraiment la cause de mon stress, sans ca j'irais très bien).

                          Je veux soigner mon hyperhidrose, surtout de cette région. le reste je m'en fous. Pourquoi ? Parce qu'elle m'a détruit mon adolescence. Parce que je ne peux pas vivre une vie normale, à devoir tout le temps faire attention à mes fesses. Ma mère (j'ai fini par en parler) me dit d'accepter mon corps mais je peux pas, je peux pas rester assis ds un truc suintant, c'est super désagréable. Et surtout depuis l'apparition du symptome je n'ai plus eu une relation sexuelle. En etat d'excitation sexuelle la transpiration est 50 fois pire, il reste des taches d'humidité sur les draps, c'est infame. Je suis transi de peur de voir ca avec une fille.

                          Avant de commencer mes enquetes, voici ce que je prenais déjà :
                          -> Débridat 3 / jour contre la colopathie
                          -> Stresam 2 / jour pr les conséquences de la colopathie
                          -> Charbon vegetal 3 / jour
                          -> Tiorfan en cas de poussé de colite

                          Je dois avouer que pdt longtemps victime de colopathie qd j'allais 10 fois aux toilettes par jour je m'essuyais vraiment comme une brute, ce qui a du pas mal irriter.

                          Situations où la transpiration se déclenche:
                          -----------------------------------------

                          matin : au réveil, impression de "gras", surement du a la macération, suivie de transpiration légere

                          effort physique : lors d'activité sportive (je suis assez sportif), c'est toute la zone de l'entre jambe, devant comme derriere, qui est TREMPEE. Mes sous vetements deviennent liquides. Auparavant ce n'était pas le cas.

                          excitation sexuelle : l'excitation sexuelle cause une sudation extreme de la zone. Lors de l'orgasme / proche de l'orgasme, ca ruisselle.

                          stress : lors d'une prise de parole en public, lors d'un examen, la veille / semaine precedent un examen, colite & transpi se déclenchent.

                          "enfermement" : dans une voiture par ex. QUand il n'y a pas de flux d'air, je sue particulierement de cette zone, j'ai aussi une impression d'étouffement.

                          passage a la selle / envie d'uriner : lorsque je me retiens d'aller aux toilettes, ca declenche la transpi. Après en général ca va bcp mieux.

                          Mon avis
                          --------

                          Le stress developpé à cause de notre pb l'amplifie à fond. La colopathie semble aussi amplifier le pb, (vu les messages sur l'ancien forum que vous aurez en cherchant sur google) surement à cause des irritations secondaires developpées à la suite de 10 selles par jour.

                          A noter, j'ai été traité au Roaccutane, qui semble avoir GRANDEMENT amplifié la chose.

                          Avis médical
                          ------------
                          généraliste : ne sait pas, il faut faire avec
                          procto : voit l'explication plus ou moins dans le prurit
                          dermato : faut faire avec, il y connaissait rien a mon avis
                          psy : premiere chose à faire est d'accepter le pb et le combattre, le but étant de retrouver la sérénité, pas des fesses 100 % sèches tout le temps.

                          Traitement médical
                          ------------------
                          procto : titanoréine contre le prurit. J'ai arrêté le traitement infect (suppos, difficile à nettoyer) mais je compte le reprendre.

                          Mes recherches
                          ---------------

                          Hygiène : super important a mon avis. Je conseille un savon acide qui contrera l'élevation du pH de la zone, ce qui limitera la macération.

                          Lavage 2x jour, matin et soir. Sans gant de toilette (irritant), avec des lingettes voire a la main sous la douche.

                          Lavage après chaque selle si possible.

                          Traitement local : solution hydro-alcoolique anhydrotique au chlorure d'aluminium 3%. J'ai aussi entendu parler d'Etiaxil dilué (dans je sais pas quoi, j'imagine de l'alcool ou autre chose du genre). La solution que je donne est une préparation magistrale :

                          Aluminium chlorure hexahydraté 3,0 g
                          Alcool isopropylique 78 g
                          Eau purifiée q.s. ad 100g

                          à faire préparer en pharmacie. On l'appliquera tous les soirs sur une peau lavée & rincée, pendant une semaine, puis une fois par semaine. Le pb (j'aimerais avoir un avis d'un médecin) c'est que le chlorure d'aluminium (ouais je fais de la chimie un peu ) semble moins efficace si on utilise un savon acide, pr des raisons de pH. Quand j'aurais plus d'infos la dessus je vous informerais.

                          Certains utilisent Etiaxil et disent que ca marche. J'aurais bien aimé essayer cependant je crains une irritation, et aussi que ca devienne bien pire une fois arrêté.

                          Traitement de fond : le propanolol (avlocardyl, bloque l'adrénaline), si vous pouvez (parlez en a votre medecin), peut faire du bien. Des anxiolytiques + ou - légers peuvent aider à retrouver la sérénité (stresam, atarax).

                          Hygiène de vie : a mon avis il faut mieux avoir un transit calme, et chercher à le ralentir. Ne pas consommer de café, de thé, me semble évident. L'alcool est à proscrire aussi a mon avis. Des tisanes peuvent relaxer et faire du bien.

                          Une reflexion sur soi même est importante : pquoi je stresse ainsi, dans quel environnement je vis tous les jours, est ce que ca me convient ?

                          En consommant bcp d'eau une legere amelioration s'est fait sentir.

                          anecdote : il m'arrive de fumer du cannabis. C'est mal et illégal, je sais, mais là n'est pas la question. Lors de consommation de ce produit, il m'a semblé voir une amélioration assez nette (plus de maux de ventre, plus de colite, plus de transpiration dans cette zone, moins d'inquiétude sur la transpiration), malheureusement c'est totalement incompatible avec la vie de tous les jours.


                          Voilà, c'est tout ce que j'ai pu compiler sur la chose. En esperant que ca puisse aider...
                          FAIS TOI OPERE ET FAIS DES SYMPATECTOMIE TORAXIQUE ET LOMBAIRE . JE PARLE EN CONNAISSANCE DE CAUSE ET CA MARCHE.CA FAIT 12 ANS QUE J'AI SUBIT CES OPERATIONS ET CA TIENS. je vous laisse mon adresse/ n_bahri@hotmail.fr

                          Commentaire


                            #14
                            Re : Transpiration excessive .... :S des fesses !!!!

                            Envoyé par tek9
                            Bon je pense avoir étudié la chose vraiment de bout en large.

                            Voici ma démarche. J'ai été voir un généraliste à l'âge de 19 ans pour mon pb d'hyperhidrose. J'ai parlé d'un suintement dans la région péri-anale, souvent liée au stress, à l'effort physique. Le médecin n'a pas su quoi faire, il m'a envoyé chez un procto. Le proctologue, après des examens dont je me serais bien passé, m'a dit que je n'avais rien au niveau hemorroidaire, mais par contre une irritation (début de prurit), qui pouvait etre la conséquence de ma transpiration, voire peut-être la cause. Il m'a donné du titanoréine.

                            Pour ma part tout a commencé vers 18 ans, au niveau du bac et d'un grand stress : ma classe préparatoire. J'ai lu sur l'ancien forum un cas très semblable . Je suis persuadé qu'il y a un lien. Ca coïncide aussi avec l'année où j'ai commencé à boire du café, boisson qui me détruit l'intestin, et me stresse. (depuis je n'en bois plus, mais ca c'est pas arrêté pour autant).

                            Je suis aussi colopathe (héréditaire surement) depuis mes 17 -18 ans, mais j'ai mis du temps à aller me soigner. Cette maladie me stresse (elle est vraiment la cause de mon stress, sans ca j'irais très bien).

                            Je veux soigner mon hyperhidrose, surtout de cette région. le reste je m'en fous. Pourquoi ? Parce qu'elle m'a détruit mon adolescence. Parce que je ne peux pas vivre une vie normale, à devoir tout le temps faire attention à mes fesses. Ma mère (j'ai fini par en parler) me dit d'accepter mon corps mais je peux pas, je peux pas rester assis ds un truc suintant, c'est super désagréable. Et surtout depuis l'apparition du symptome je n'ai plus eu une relation sexuelle. En etat d'excitation sexuelle la transpiration est 50 fois pire, il reste des taches d'humidité sur les draps, c'est infame. Je suis transi de peur de voir ca avec une fille.

                            Avant de commencer mes enquetes, voici ce que je prenais déjà :
                            -> Débridat 3 / jour contre la colopathie
                            -> Stresam 2 / jour pr les conséquences de la colopathie
                            -> Charbon vegetal 3 / jour
                            -> Tiorfan en cas de poussé de colite

                            Je dois avouer que pdt longtemps victime de colopathie qd j'allais 10 fois aux toilettes par jour je m'essuyais vraiment comme une brute, ce qui a du pas mal irriter.

                            Situations où la transpiration se déclenche:
                            -----------------------------------------

                            matin : au réveil, impression de "gras", surement du a la macération, suivie de transpiration légere

                            effort physique : lors d'activité sportive (je suis assez sportif), c'est toute la zone de l'entre jambe, devant comme derriere, qui est TREMPEE. Mes sous vetements deviennent liquides. Auparavant ce n'était pas le cas.

                            excitation sexuelle : l'excitation sexuelle cause une sudation extreme de la zone. Lors de l'orgasme / proche de l'orgasme, ca ruisselle.

                            stress : lors d'une prise de parole en public, lors d'un examen, la veille / semaine precedent un examen, colite & transpi se déclenchent.

                            "enfermement" : dans une voiture par ex. QUand il n'y a pas de flux d'air, je sue particulierement de cette zone, j'ai aussi une impression d'étouffement.

                            passage a la selle / envie d'uriner : lorsque je me retiens d'aller aux toilettes, ca declenche la transpi. Après en général ca va bcp mieux.

                            Mon avis
                            --------

                            Le stress developpé à cause de notre pb l'amplifie à fond. La colopathie semble aussi amplifier le pb, (vu les messages sur l'ancien forum que vous aurez en cherchant sur google) surement à cause des irritations secondaires developpées à la suite de 10 selles par jour.

                            A noter, j'ai été traité au Roaccutane, qui semble avoir GRANDEMENT amplifié la chose.

                            Avis médical
                            ------------
                            généraliste : ne sait pas, il faut faire avec
                            procto : voit l'explication plus ou moins dans le prurit
                            dermato : faut faire avec, il y connaissait rien a mon avis
                            psy : premiere chose à faire est d'accepter le pb et le combattre, le but étant de retrouver la sérénité, pas des fesses 100 % sèches tout le temps.

                            Traitement médical
                            ------------------
                            procto : titanoréine contre le prurit. J'ai arrêté le traitement infect (suppos, difficile à nettoyer) mais je compte le reprendre.

                            Mes recherches
                            ---------------

                            Hygiène : super important a mon avis. Je conseille un savon acide qui contrera l'élevation du pH de la zone, ce qui limitera la macération.

                            Lavage 2x jour, matin et soir. Sans gant de toilette (irritant), avec des lingettes voire a la main sous la douche.

                            Lavage après chaque selle si possible.

                            Traitement local : solution hydro-alcoolique anhydrotique au chlorure d'aluminium 3%. J'ai aussi entendu parler d'Etiaxil dilué (dans je sais pas quoi, j'imagine de l'alcool ou autre chose du genre). La solution que je donne est une préparation magistrale :

                            Aluminium chlorure hexahydraté 3,0 g
                            Alcool isopropylique 78 g
                            Eau purifiée q.s. ad 100g

                            à faire préparer en pharmacie. On l'appliquera tous les soirs sur une peau lavée & rincée, pendant une semaine, puis une fois par semaine. Le pb (j'aimerais avoir un avis d'un médecin) c'est que le chlorure d'aluminium (ouais je fais de la chimie un peu ) semble moins efficace si on utilise un savon acide, pr des raisons de pH. Quand j'aurais plus d'infos la dessus je vous informerais.

                            Certains utilisent Etiaxil et disent que ca marche. J'aurais bien aimé essayer cependant je crains une irritation, et aussi que ca devienne bien pire une fois arrêté.

                            Traitement de fond : le propanolol (avlocardyl, bloque l'adrénaline), si vous pouvez (parlez en a votre medecin), peut faire du bien. Des anxiolytiques + ou - légers peuvent aider à retrouver la sérénité (stresam, atarax).

                            Hygiène de vie : a mon avis il faut mieux avoir un transit calme, et chercher à le ralentir. Ne pas consommer de café, de thé, me semble évident. L'alcool est à proscrire aussi a mon avis. Des tisanes peuvent relaxer et faire du bien.

                            Une reflexion sur soi même est importante : pquoi je stresse ainsi, dans quel environnement je vis tous les jours, est ce que ca me convient ?

                            En consommant bcp d'eau une legere amelioration s'est fait sentir.

                            anecdote : il m'arrive de fumer du cannabis. C'est mal et illégal, je sais, mais là n'est pas la question. Lors de consommation de ce produit, il m'a semblé voir une amélioration assez nette (plus de maux de ventre, plus de colite, plus de transpiration dans cette zone, moins d'inquiétude sur la transpiration), malheureusement c'est totalement incompatible avec la vie de tous les jours.


                            Voilà, c'est tout ce que j'ai pu compiler sur la chose. En esperant que ca puisse aider...
                            FAIS TOI OPERE ET FAIS DES SYMPATECTOMIE TORAXIQUE ET LOMBAIRE . JE PARLE EN CONNAISSANCE DE CAUSE ET CA MARCHE.CA FAIT 12 ANS QUE J'AI SUBIT CES OPERATIONS ET CA TIENS. je vous laisse mon adresse/ n_bahri@hotmail.fr

                            Commentaire


                              #15
                              Re : Transpiration excessive .... :S des fesses !!!!

                              Envoyé par lc&v
                              attention attention oyez oyez braves gens qui comme moi souffrez, écoutez la confession d'un homme pourvu des memes problèmes que vous sans en avoir jamais parlé à quelqu'un(excepté 2-3 personnes extremement proches)

                              Tout d'abord MOI18, honneur à toi.Il faut toujours louer les précurseurs de l'aveu de nos petits tracas honteux qui nous pourrissent la vie,tous les jours c'est le meme calvaire...

                              J'ai 27ans et souffre d'hyperhidrose ESSENTIELLEMENT au niveau DU FESSIER.Les mains également et légèrement les aisselles mais le gros problème se situe au niveau du fessier. Aussi loin que ma mémoire s'en souvienne je traine ça depuis mon adolescence (aux alentours de 12-13-14 ans, impossible de trouver l'origine précise, le fait déclencheur exact). Donc je le confirme pour le vivre depuis plus de 10ans, c'est une atrocité quotidienne qui gache tant de merveilleux moments...


                              Durant mon adolescence, les crises s'intensifiant en nombre ainsi qu'en violence j'en parlai à ma dermato. Un peu surprise de cette localisation elle me prescrit plusieurs crèmes et lotions. Toutes échouèrent sauf une du nom de DRICLOR il me semble car ma mémoire me fait un peu défaut. MAIS ce fut si surpuissant que l'application me procura rougeurs, irritations incessantes , démangeaisons importantes tout cela au niveau des fesses... Sur les mains n'en parlons meme pas elles gonflèrent au contact du produit. J'abandonnais donc les recours dermatologiques. Je décidai alors de consulter un psy, mais refroidi et pas vraiment emballé par leurs "prestations" je renonçai à traiter le problème...

                              J'insiste sur le tourment que cause cette hyperhidrose, ainsi les"concerné(e)s seront peut etre soulagé(e)s de savoir qu'ils ne sont pas seuls (n'est ce pas MOI18) et les autres compatir et surtout comprendre.
                              Chaque matin se réveillait au son intérieur du "Pourvu que je ne transpire pas aujourd'hui..."...Chaque sortie était un calvaire :"et si on s'en rendait compte?..." La honte, la peur de l'humiliation, l'incompréhension du phénomène, le malheureux sentiment du "mais ça n'arrive qu'à moi?" Les astuces vestimentaires sans cesse renouvellées qui vous font attacher un pull autour de la taille quand bien meme la saison le réclame sur soi ou bien laissé à la maison, les vestes qui descendent toutes obligatoirement au dessous de la taille (l'allure en patissait...), l'impossibilité de s'habiller, de se mouvoir comme l'on veut, la peur qu'en se relevant le siège garde un peu d'humidité de vos fesses et ne vous dénoncent aux badauds interloqués par cette drole de signature, la peur qu'on se foute pour de bon de votre gueule alors que finalement vous aussi vous préféreriez en rire mais pas sur le ton de la moquerie, évidemment... bref c'est l'obsession qui vous accompagne partout, qui vous fait baisser la tete en meme temps que le pull, et plus vos vetements rallongent plus votre fierté diminue...

                              Il est évident que si nous,porteurs de ce problème, ayons peut etre des propensions physiques à ce que notre corps réagisse de la sorte en revanche il ne fait aucun doute que le facteur déclencheur est le STRESS. MOI18 tu as certainement dû t'en rendre compte :tout part d'une situation de stress, quelqu'il soit, après chacun a le sien : agoraphobie, professionnel, sexuel et j'en passe... MAIS le pire c'est qu'une fois saisi de cette vague de transpiration sur nos petites fesses nous stressons de notre stress :la peur d'avoir les fesses trempées nous plonge dans ce processus de "dégoulinade" (tout le monde aura remarqué mon langage imagé j'espère ) Et là débute le cercle vicieux, le cycle infernal.


                              Personnellement cela se déclenche ainsi : j'envisage une situation (réelle ou fictive) et débute mon stress. Je sens d'abord le plus profond de mon ventre se nouer, ma respiration se disperser et perdre de sa fluidité, mes mains devenir moites et mes fesses (au niveau du coxys-désolé pour l'orthographe, je pressens la faute) s'humidifier. C'est un processus FULGURANT :il suffit de quelques minutes pour que mon caleçon soit littéralement trempé, tellement que cela déteint sur mon pantalon et welcome l'auréole en plein sur les fesses! Niveau classe j'ai connu mieux...
                              Je me permets d'en parler avec une pointe d'humour car telle est ma nature et puis une décennie de stress m'a appris (à défaut de se résigner) à relativiser.Cependant, évidemment, je le vis TRES mal.
                              A l'instant même où j'écris je suis sujet à cette crise...

                              Mon métier est public et me soumet à de fortes situations de stress.Ce qui ne fait qu'empirer le phénomène.Cependant avec plus de maturité je parviens dans la vie courante à moins stresser donc à moins transpirer des fesses (chez moi l'un ne va pas sans l'autre).

                              Il y a un peu plus d'un an j'ai eu vent de LA fameuse opération.Mais elle semble s'adresser davantage aux pieds (si j'ose dire ) aux mains et aisselles. Et puis ses effets secondaires qui justement chez nombre de patients engendrent une transpiration des fesses m'ont définitivement convaincu qu'il ne s'agissait pas là de la meilleure solution.

                              Il n'y a pas longtemps une amie m'a conseillé un médecin du stress très réputé. J'y suis allé une fois. Très très très interessant. Il cerne le problème, l'identifie, remonte à la source et propose des solutions adaptées à votre cas :pour certains il ne s'agit que de se lancer dans une psychothérapie, d'autres l'acupuncture, ou l'hypnose. Je tiens à attirer l'attention de celles et ceux qui auraient survécus à mon long texte (désolé ) qu'il ne s'agit absolument pas d'un charlatan!!! Seul gros problème c'est très très cher et quasiment pas remboursé par la sécu. N'ayant pas vraiment un compte en baque euh...très bien fourni j'ai dû me résoudre à ne pas le revoir, à mon grand regret car il me semble qu'il y a creuser dans ce domaine. En ce qui me concerne, après une légère séance d'acupuncture il m'orienta sur de l'hypnose qu'il m'a complètement démystifié en me précisant qu'il n'allait pas compter jusqu'à 3 et que j'allais tomber dans les pommes...Nous étions dans un cabinet médical, pas sur un plateau télé...

                              Quoiqu'il en soit il ne faut pas se leurrer :si une solution dermatologique parvient à masquer le phénomène il n'éradique pas pour autant le malaise initial qui nous déclenche cette hyperhidrose. ATTENTION! ce serait merveilleux qu'une lotion puisse sans me faire du mal masquer la transpiration de mes mains et fesses, j'en serai évidemment ravi et n'aurai cesse de remercier les labos mais ne nous voilons pas la face :avant la transpiration il y a le stress. C'est lui qui lance la course à la panique. C'est aussi à lui que l'on doit s'attaquer. LA SERENITE voilà le plus précieux de nos médicaments. Pour ce faire les exercices de respirations et les disciplines de respiration m'apparaissent comme un excellent moyen d'arriver à plus de tanquillité. Ayant un peu pratiqué cette discipline cependant sans aller au bout des choses j'ai été très impressionné par les forces que j'y ai entrevu...Mais bon c'est moins miraculeux que le produit qui se proposerait par une application magique de nous débarasser de notre soucis de transpiration et demande plus de temps, d'investissements personnels, de recherches de soi.


                              Voilà.
                              J'espère que je ne vous ai pas trop saoulé quand même...
                              ...Qu'est ce que je suis bavard!...
                              Evidemment n'hésitez pas braves gens, compagnons d'infortune à la sueur mutine de me léguer astuces, produits, adresses qui pourraient nous soulager de ces gouttes tenaces qui swinguent sur notre fessier au rythme de nos angoisses, nous narguant jusqu'à nous serrer la main nous refusant à empoigner toutes les autres...
                              Je vous jure que la moindre de vos contributions sera saluée comme elle se doit

                              Quant à MOI18 et FRANCIS n'hésitez pas à rentrer en contact avec moi, je serai ravi
                              A TOI MON BRAVE
                              FAIS TOI OPERER ( SYMPATECTOMIE TORAXIQUE GAUCHE ET DROIT) Pour tout ce qui à attrait aux régions en haut du bassin. SYMPATECTOMIE LOMBAIRE GAUCHE ET DROIT pour tout ce qui à attrait aux régions du bas ventre et les piéds. POUR MOI CA A REUSSIT MAIS ATTENTION POUR CE QUI ME CONCERNE CA A MARCHE POUR LES REGIONS SUIVANTES: MAINS. PIEDS . FIGURE. BAS VENTRE ET LES PIEDS, mais par contre ça s'est devellopper au niveau du dos et de la poitrine. Encore une chose il se peut qu'il y est des complications, por ma part à part le probléme du dos et de la poitrine aprés mon opération je ne savais plus éjaculer normalement je m'explique: aujourd'hui j'éjacule intraurinaire c'est à dire que le sperme ne sort pas mais pars dans les urines. Pour ma derniére fille on à dues faire une incimination artificielle.Je vous laisse mon adresse pour ceux qui veulent plus de renseignements/ n_bahri@hotmail.fr

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X