Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Psychologie et Chirurgie Réparatrice

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Psychologie et Chirurgie Réparatrice

    Bonjour,

    Je suis nouvelle sur ce site et je le trouve très interessant. C'est toujours sympa de pouvoir partager des inquiétudes de vie avec d'autres personnes qui ont les mêmes interrogations ou qui ont déjà vécut une expérience similaire.

    Pour ma part, je suis arrivée sur ce site car je cherchais des témoignages sur la luxation congénitales des hanches. En effet, j'ai subit une opérations aux 2 hanches et aujourd'hui je peux remercier le docteur qui m'a soigné car il a très bien réussi l'opération. Je le remercie chaque car je marche et que cette malformation ne se voit que peu. Parfois, les personnes qui me connaissent bien me demande si je boîte mais je ne m'en rend pas compte. Cependant, la pluspart du temps, je marche et cours normalement.

    Je sais que j'ai de la "c'hanche" (un peu d'humour ne fait pas de mal parfois), cependant j'ai de grandes et larges cicatrices sur les 2 jambes et j'ai énormément de mal à profiter des moments où je dois montrer mes jambes (moments d'intimité, la plage, la piscine, les vestiaires de sports, etc; etc...).

    Je me demandais si quelqu'un avais déjà subit une opération afin d'effacer certaines cicatrices et s'il ou elle se sentait réellement mieux après.

    Je pense aller bientôt consulter un chirurgien mais n'est pas encore eu le courage de le contacter. Cependant, c'est une pensée qui aujourd'hui m'obsède et qui m'empêche s'en doute d'avancer dans beaucoup de domaines car cela engendre, entre autre chose, le manque de confiance en moi et aux autres. Je pense que par la force des choses ce qui ne se voit pas systématiquement sur mes jambes sur voit sur mon visage.

    Je serai heureuse de pouvoir parler de ce type d'inquiètude avec d'autres personnes.

    J'espère à bientôt.

    #2
    Re : Psychologie et Chirurgie Réparatrice

    Bonjour Ella

    La cicatice n'a jamais été un problème ,c'était mon corps entier que je n'acceptais pas. Le manque de confiance en soi,ça, j'ai connu, et j'en ai encore quelques restes, et la cicatrice n'y est pour rien.

    Essayez de ne pas vous focaliser sur le regard que les autre peuvent porter sur vous . Surtout que la plupart du temps les autres n'en ont rien à faire de nos cicatrices.

    Je me demande si une aide psychologique est proposée aux luxés de tous âges.

    Dans les années 50, 60 il est clair que la psychologie n'était pas à la mode, mais actuellement ce serait peut être une bonne chose que l'on s'en inquiète .

    Courage

    Commentaire


      #3
      Re : Psychologie et Chirurgie Réparatrice

      Envoyé par ella-ella
      Bonjour,

      Je suis nouvelle sur ce site et je le trouve très interessant. C'est toujours sympa de pouvoir partager des inquiétudes de vie avec d'autres personnes qui ont les mêmes interrogations ou qui ont déjà vécut une expérience similaire.

      Pour ma part, je suis arrivée sur ce site car je cherchais des témoignages sur la luxation congénitales des hanches. En effet, j'ai subit une opérations aux 2 hanches et aujourd'hui je peux remercier le docteur qui m'a soigné car il a très bien réussi l'opération. Je le remercie chaque car je marche et que cette malformation ne se voit que peu. Parfois, les personnes qui me connaissent bien me demande si je boîte mais je ne m'en rend pas compte. Cependant, la pluspart du temps, je marche et cours normalement.

      Je sais que j'ai de la "c'hanche" (un peu d'humour ne fait pas de mal parfois), cependant j'ai de grandes et larges cicatrices sur les 2 jambes et j'ai énormément de mal à profiter des moments où je dois montrer mes jambes (moments d'intimité, la plage, la piscine, les vestiaires de sports, etc; etc...).

      Je me demandais si quelqu'un avais déjà subit une opération afin d'effacer certaines cicatrices et s'il ou elle se sentait réellement mieux après.

      Je pense aller bientôt consulter un chirurgien mais n'est pas encore eu le courage de le contacter. Cependant, c'est une pensée qui aujourd'hui m'obsède et qui m'empêche s'en doute d'avancer dans beaucoup de domaines car cela engendre, entre autre chose, le manque de confiance en moi et aux autres. Je pense que par la force des choses ce qui ne se voit pas systématiquement sur mes jambes sur voit sur mon visage.

      Je serai heureuse de pouvoir parler de ce type d'inquiètude avec d'autres personnes.

      J'espère à bientôt.
      bonjour,
      boiter et avoir des cicatrices sont des difficultés que nous sommes beaucoup à partager ou à avoir eu à supporter. on n'est pas dans une société qui facilite la tâche de ce point de vue.
      à l'occasion d'une autre oépration, posez la question au chirurgien qui s'occupera de vous. la chirurgie orthopédique est aussi "réparatrice", non ?
      Domig

      Commentaire

      Chargement...
      X