Annonce

Réduire
Aucune annonce.

traction de somerville-petit; comment imposer cette torture?

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    traction de somerville-petit; comment imposer cette torture?

    Bonjour,
    J'ai adopté une petite roumaine qui a aujourd'hui 22 mois. Une luxation de la hanche gauche a été diagnostiquée. Je reviens de la consultation avec l'ortho et je suis littéralement anéantie.
    Il recommande une traction de somerville-petit (dans le plan du lit) pendant 6 semaines, suivi d'un plâtre 4 mois. Il nous a montré une photo de la traction pour nous préparer. C'est inimmaginable. Elle sera attachée dans un corset à un lit. Le lit ressemble à un chevalet de torture du moyen-age. Ses jambes seront recouvertes de bandes et reliées aux poids. Le lit sera incliné, la tête plus basse que les jambes pour faire contrepoids. La traction sera dans l'axe pendant 3 semaines, puis les jambes seront écartées et tournées vers l'intérieur pendant 3 semaines.

    Je pensais que la traction se ferait quelques heures par jour mais non, c'est là le plus horrible, une fois attachée dans le corset et aux jambes, ma fille ne pourra plus bouger d'un pouce pendant 6 semaines! Les nazis n'auraient pas fait mieux dans la cruauté et la longévité des tortures.

    Est-ce que quelqu'un a dejà eu à subir cette épreuve? Ma fille adoptée vient juste de prendre confiance en sa nouvelle famille. Elle sera traumatisée si nous l'accompagnons pour se faire ligoter. Que va t-elle ressentir lorsqu'elle sera progressivement attelée jusqu'à l'immobilité totale, devant ses parents qui ne font rien pour la soulager?
    Coment peut-on supporter une immobilité totale, tête en bas, pendant si longtemps? Pour ma part j'ai dû passer une nuit immobile suite à une opération, je n'ai pu fermer l'oeil tant j'étais ankylosée et le lendemain, j'ai tout fait pour changer de position malgré la douleur. Alors quelle torture subit un enfant qui est attaché pour des semaines?
    Comment peut-on manger dans cette position?

    Est-ce que les services d'orthopédie prévoient des distractions, de la kiné pour éviter les escarres et l'ankylose? Comment faire pour que l'enfant ne soit pas paniqué et ne soit pas mort d'ennui, même en s'occupant de lui les journées doivent être interminables dans cette position, alors que dire de 6 semaines?

    J'ai oublié de demander beaucoup de choses à la consultation tant je suis retournée. J'ai des idées si noires...presque inavouables. Je voudrais refuser ce traitement inhumain.

    merci

    #2
    Re : traction de somerville-petit; comment imposer cette torture?

    Bonjour,

    ma fille de 6 mois vient de subir 5 semaines de tractions, elle est platrée depuis une semaine pour une durée de 4 mois.
    Nous étions nous aussi inquiet de cette hospitalisation etant donné qu'elle est tres dynamique et bouge beaucoup ...
    Tout s'est tres bien passé. Nous avons meme été surpris. Les enfants ont une capacité d'adaptation impressionnante.
    Il est important d'expliquer aux enfants que cette immobilisation est pour leur bien. Ne voit pas l'aspect "torture", il s'agit d'un traitement long, mais il n'y pas de douleur. Si ta fille te sent confiante, elle s'habituera vite. N'oublie pas que si le traitement n'est pas réalisé, il risque d'y avoir des séquelles importants.
    Nous avions emmené une grande partie de ses jouets, de la musique ... pour qu'elle retrouve son univers. Bien sur, cela demande beaucoup d'énergie pour les parents.

    Nous te souhaitons bon courage pour cette épreuve.

    PS: tu trouveras une discussion sur la luxation congénitale de la hanche sur le site www.doctissimo.com (forum "santé", "santé de l'enfant"), si cela peu t'aider

    Commentaire


      #3
      Re : traction de somerville-petit; comment imposer cette torture?

      Envoyé par get
      Bonjour,

      ma fille de 6 mois vient de subir 5 semaines de tractions, elle est platrée depuis une semaine pour une durée de 4 mois.
      Nous étions nous aussi inquiet de cette hospitalisation etant donné qu'elle est tres dynamique et bouge beaucoup ...
      Tout s'est tres bien passé. Nous avons meme été surpris. Les enfants ont une capacité d'adaptation impressionnante.
      Il est important d'expliquer aux enfants que cette immobilisation est pour leur bien. Ne voit pas l'aspect "torture", il s'agit d'un traitement long, mais il n'y pas de douleur. Si ta fille te sent confiante, elle s'habituera vite. N'oublie pas que si le traitement n'est pas réalisé, il risque d'y avoir des séquelles importants.
      Nous avions emmené une grande partie de ses jouets, de la musique ... pour qu'elle retrouve son univers. Bien sur, cela demande beaucoup d'énergie pour les parents.

      Nous te souhaitons bon courage pour cette épreuve.

      PS: tu trouveras une discussion sur la luxation congénitale de la hanche sur le site www.doctissimo.com (forum "santé", "santé de l'enfant"), si cela peu t'aider
      Merci pour votre réponse.
      Je suis toujours aussi désemparée et je n'en dors plus. Ma fille va avoir 2 ans, elle se rendra pleinement compte de ce qu'on lui fait mais ne comprendra pas pourquoi. Avez-vous, au cours de l'hospitalisation de votre petite, vu des enfants plus grands subir cela?
      Vous dites que l'enfant ne souffre pas, de douleur physique peut-être, mais être attaché sur un lit représente pour moi la plus grande souffrance. Que se passe t-il quand l'enfant a besoin de bouger pour se détandre les muscles, changer de position. C'est ça la torture pour moi. Nous devons revoir l'ortho le mois prochain, je n'arriverai pas à imposer cela à mon enfant.
      Je vais poster le message sur doctissimo.

      Commentaire


        #4
        Re : traction de somerville-petit; comment imposer cette torture?

        Bonjour,

        La luxation de notre fille Anaëlle a été découverte à 7mois1/2, elle a été entraction pendant presque 3 semaines. Les premiers jours ont été plus que difficiles...Plus de bibs dans les bras, plus de bains et beaucoup de pleurs pour tout le monde. Le coté postifs pour vous c'est que vous pouvez la préparer, lui expliquer...Pour nous elle a été hospitalisé dans l'heure qui a suivi le diagnostic. C'est pas facile pour une maman de voir son bébé "torturé". C'est vrai que le mot n'est pas loin de la réalité.

        Tu verras, c'est triste quel que par, mais les enfants se résignent assez vite. Pour Anaëlle : 2 jours de pleurs, 3 jours de "gueule" à tous ceux qui portent une blouse blanche, du medecin à la femme de ménage et enfin une nuit de cauchemar à cause des poids.Et puis elle a accepté son sort, on l'a retrouvée : sourires à gogo... On restait avec elle toute la journée et la nuit, on a vécu comme des dingues pendant ces semaines.

        Pour les occuper tu verras vous y arriverez très bien : on peut faire des tas de choses avec ses MAINS. et puis la musique est là !
        A l'hopital on avait télé avec possibilité de mettre des cassettes, chaine hifi dans toutes les chambres (grace aux pièces jaunes)...Il y avait aussi les clowns et les musiciens qui passaient... Ta petite devrait pouvoir en profitet davantage comme elle a deux ans.

        Dans la chambre à coté de nous il y avait une petite Salomé opérée de la hanche et donc alitée pendant 45jrs, Je t'assure qu'elle avait une pëche d'enfer !!! Et une tchatche !!!! Elle s'occupait avec des livres, de la dinette, elle a fait des coliers de perles.

        L'important c'est que c'est pour son bien. La pédiatre nous avait dit que quand pour les parents ça va pour bébé ça va toujours...C'est un peu vrai...

        Bon courrage...A bientôt



        Envoyé par helena1847
        Bonjour,
        J'ai adopté une petite roumaine qui a aujourd'hui 22 mois. Une luxation de la hanche gauche a été diagnostiquée. Je reviens de la consultation avec l'ortho et je suis littéralement anéantie.
        Il recommande une traction de somerville-petit (dans le plan du lit) pendant 6 semaines, suivi d'un plâtre 4 mois. Il nous a montré une photo de la traction pour nous préparer. C'est inimmaginable. Elle sera attachée dans un corset à un lit. Le lit ressemble à un chevalet de torture du moyen-age. Ses jambes seront recouvertes de bandes et reliées aux poids. Le lit sera incliné, la tête plus basse que les jambes pour faire contrepoids. La traction sera dans l'axe pendant 3 semaines, puis les jambes seront écartées et tournées vers l'intérieur pendant 3 semaines.

        Je pensais que la traction se ferait quelques heures par jour mais non, c'est là le plus horrible, une fois attachée dans le corset et aux jambes, ma fille ne pourra plus bouger d'un pouce pendant 6 semaines! Les nazis n'auraient pas fait mieux dans la cruauté et la longévité des tortures.

        Est-ce que quelqu'un a dejà eu à subir cette épreuve? Ma fille adoptée vient juste de prendre confiance en sa nouvelle famille. Elle sera traumatisée si nous l'accompagnons pour se faire ligoter. Que va t-elle ressentir lorsqu'elle sera progressivement attelée jusqu'à l'immobilité totale, devant ses parents qui ne font rien pour la soulager?
        Coment peut-on supporter une immobilité totale, tête en bas, pendant si longtemps? Pour ma part j'ai dû passer une nuit immobile suite à une opération, je n'ai pu fermer l'oeil tant j'étais ankylosée et le lendemain, j'ai tout fait pour changer de position malgré la douleur. Alors quelle torture subit un enfant qui est attaché pour des semaines?
        Comment peut-on manger dans cette position?

        Est-ce que les services d'orthopédie prévoient des distractions, de la kiné pour éviter les escarres et l'ankylose? Comment faire pour que l'enfant ne soit pas paniqué et ne soit pas mort d'ennui, même en s'occupant de lui les journées doivent être interminables dans cette position, alors que dire de 6 semaines?

        J'ai oublié de demander beaucoup de choses à la consultation tant je suis retournée. J'ai des idées si noires...presque inavouables. Je voudrais refuser ce traitement inhumain.

        merci

        Commentaire


          #5
          Re : traction de somerville-petit; comment imposer cette torture?

          Envoyé par chrystelle29
          Bonjour,

          La luxation de notre fille Anaëlle a été découverte à 7mois1/2, elle a été entraction pendant presque 3 semaines. Les premiers jours ont été plus que difficiles...Plus de bibs dans les bras, plus de bains et beaucoup de pleurs pour tout le monde. Le coté postifs pour vous c'est que vous pouvez la préparer, lui expliquer...Pour nous elle a été hospitalisé dans l'heure qui a suivi le diagnostic. C'est pas facile pour une maman de voir son bébé "torturé". C'est vrai que le mot n'est pas loin de la réalité.

          Tu verras, c'est triste quel que par, mais les enfants se résignent assez vite. Pour Anaëlle : 2 jours de pleurs, 3 jours de "gueule" à tous ceux qui portent une blouse blanche, du medecin à la femme de ménage et enfin une nuit de cauchemar à cause des poids.Et puis elle a accepté son sort, on l'a retrouvée : sourires à gogo... On restait avec elle toute la journée et la nuit, on a vécu comme des dingues pendant ces semaines.

          Pour les occuper tu verras vous y arriverez très bien : on peut faire des tas de choses avec ses MAINS. et puis la musique est là !
          A l'hopital on avait télé avec possibilité de mettre des cassettes, chaine hifi dans toutes les chambres (grace aux pièces jaunes)...Il y avait aussi les clowns et les musiciens qui passaient... Ta petite devrait pouvoir en profitet davantage comme elle a deux ans.

          Dans la chambre à coté de nous il y avait une petite Salomé opérée de la hanche et donc alitée pendant 45jrs, Je t'assure qu'elle avait une pëche d'enfer !!! Et une tchatche !!!! Elle s'occupait avec des livres, de la dinette, elle a fait des coliers de perles.

          L'important c'est que c'est pour son bien. La pédiatre nous avait dit que quand pour les parents ça va pour bébé ça va toujours...C'est un peu vrai...

          Bon courrage...A bientôt

          Oui ce sont bien c'est premières journées qui me font si peur et aussi les premiers instants, quand elle sera bandée, attachée, que sa liberté sera supprimée et qu'elle se rendra soudain compte qu'elle ne sera plus détachée. Comme j'appréhende. Et quand l'enfant se résigne, quelles séquelles psychologiques cela laisse t-il?

          Commentaire


            #6
            Re : traction de somerville-petit; comment imposer cette torture?

            Bonjour,

            Je n'ai pas eu l'impression ait des séquelles...Je t'assure..Je n'ai pas non plus eu l'impression qu'elle nous en voulait. Par contre je suis certaine que de nous voir lui sourire lui a fait du bien.
            J'ai également été sur doctissiomo lire la discussion, tu dois te rassurer les 1ers jours seront vites dèrière toi. Il faut que tu sois positive

            Bon courrage

            Commentaire


              #7
              Re : traction de somerville-petit; comment imposer cette torture?

              Bonjour, Mon fils Martin 2 ans a une luxation bilatérale des hanches. Il vient de passer un mois à l'hopital sous traction au zenith (exactement comme vous le décrivez). Nous avions les mêmes craintes que vous mais Martin s'est très vite adapté à sa situation,
              Nous avons pu le distraire grâce à la venue de clowns, à la présence d'éducatrice qui ont su prendre le relais quand nous étions à bout. Martin a passé son temps à faire des puzzles, dessinner etc... malgré l'inconfortable position. C'est dur en effet, mais nos enfants sont très courageux.
              L'équipe médicale a été pour beaucoup dans le vécu positif de cette epreuve. Martin a été pendant un mois le roi (gâté par ses parents, la famille et l'équipe médicale). Je comprends ce que vous traversez. Ce que je peux dire c'est de vivre cet epreuve au jour le jour et d'entourer votre enfant de tout votre amour et votre enfant vous le rendra bien
              Courage
              Envoyé par helena1847
              Bonjour,
              J'ai adopté une petite roumaine qui a aujourd'hui 22 mois. Une luxation de la hanche gauche a été diagnostiquée. Je reviens de la consultation avec l'ortho et je suis littéralement anéantie.
              Il recommande une traction de somerville-petit (dans le plan du lit) pendant 6 semaines, suivi d'un plâtre 4 mois. Il nous a montré une photo de la traction pour nous préparer. C'est inimmaginable. Elle sera attachée dans un corset à un lit. Le lit ressemble à un chevalet de torture du moyen-age. Ses jambes seront recouvertes de bandes et reliées aux poids. Le lit sera incliné, la tête plus basse que les jambes pour faire contrepoids. La traction sera dans l'axe pendant 3 semaines, puis les jambes seront écartées et tournées vers l'intérieur pendant 3 semaines.

              Je pensais que la traction se ferait quelques heures par jour mais non, c'est là le plus horrible, une fois attachée dans le corset et aux jambes, ma fille ne pourra plus bouger d'un pouce pendant 6 semaines! Les nazis n'auraient pas fait mieux dans la cruauté et la longévité des tortures.

              Est-ce que quelqu'un a dejà eu à subir cette épreuve? Ma fille adoptée vient juste de prendre confiance en sa nouvelle famille. Elle sera traumatisée si nous l'accompagnons pour se faire ligoter. Que va t-elle ressentir lorsqu'elle sera progressivement attelée jusqu'à l'immobilité totale, devant ses parents qui ne font rien pour la soulager?
              Coment peut-on supporter une immobilité totale, tête en bas, pendant si longtemps? Pour ma part j'ai dû passer une nuit immobile suite à une opération, je n'ai pu fermer l'oeil tant j'étais ankylosée et le lendemain, j'ai tout fait pour changer de position malgré la douleur. Alors quelle torture subit un enfant qui est attaché pour des semaines?
              Comment peut-on manger dans cette position?

              Est-ce que les services d'orthopédie prévoient des distractions, de la kiné pour éviter les escarres et l'ankylose? Comment faire pour que l'enfant ne soit pas paniqué et ne soit pas mort d'ennui, même en s'occupant de lui les journées doivent être interminables dans cette position, alors que dire de 6 semaines?

              J'ai oublié de demander beaucoup de choses à la consultation tant je suis retournée. J'ai des idées si noires...presque inavouables. Je voudrais refuser ce traitement inhumain.

              merci

              Commentaire


                #8
                Re : traction de somerville-petit; comment imposer cette torture?

                Bonjour,

                Comment va votre petit Martin ?

                Commentaire


                  #9
                  Re : traction de somerville-petit; comment imposer cette torture?

                  Envoyé par papademartin
                  Bonjour, Mon fils Martin 2 ans a une luxation bilatérale des hanches. Il vient de passer un mois à l'hopital sous traction au zenith (exactement comme vous le décrivez). Nous avions les mêmes craintes que vous mais Martin s'est très vite adapté à sa situation,
                  Nous avons pu le distraire grâce à la venue de clowns, à la présence d'éducatrice qui ont su prendre le relais quand nous étions à bout. Martin a passé son temps à faire des puzzles, dessinner etc... malgré l'inconfortable position. C'est dur en effet, mais nos enfants sont très courageux.
                  L'équipe médicale a été pour beaucoup dans le vécu positif de cette epreuve. Martin a été pendant un mois le roi (gâté par ses parents, la famille et l'équipe médicale). Je comprends ce que vous traversez. Ce que je peux dire c'est de vivre cet epreuve au jour le jour et d'entourer votre enfant de tout votre amour et votre enfant vous le rendra bien
                  Courage

                  Puisque nos enfants ont presque le même age, je pense que la réaction de ma fille sera a peu près la même que celle de Martin. Comment a t-il réagi lorsqu'on l'a attaché pour la première fois? Comment a t-il réagi lorsqu'il s'est rendu compte que cette situation allait durer très longtemps? Comment faisiez-vous lorsqu'il avait envie de bouger. Est-ce qu'il arrivait à s'endormir facilement toujours dans la même position?
                  Est-ce qu'il est platré maintenant? Et comment va t-il?
                  Merci

                  Commentaire


                    #10
                    Re : traction de somerville-petit; comment imposer cette torture?

                    Martin, est traité depuis sa naissance pour un pied bot varus equin droit et une luxation bilatérale des hanches. il a donc eu droit très tot à des platres, attelles, kiné etc... pour son pied et des harnais pour ses hanches. depuis le début, il a toujours bien supporté tous les traitements qu'on lui a fait et s'est très vite adapter à chaque situation.
                    Son pied est maintenant bien corrigé mais la mise en abduction a échoué pour les hanches. Le chirurgien a donc opté pour la traction au zenith. Nous sommes rentrés à l'hopital un jeud 04/01/2007 matin et toute la journée Martin a joué avec nous en attendant que le médecin vienne lui mettre la traction. vers 17h, le médecin est venu et a commencé à le positionner. Une fois de plus, il nous a épaté ! Il a voulu absolument participer à ce que le médecin lui faisait, il a tenu les bandages collants et a regardé le docteur lui placer les bandages, il n'a pas pleuré, il était plutôt intrigué. à un moment donné, il a même dit : "tiens docteur, encore un bandage ! " en lui tendant le bandage restant... Nous parents, n'en croyons pas nos yeux et nos oreilles!!!! Le médecin qui lui a placé la traction est le chirurgien qui le traite depuis sa naissance. il n'était pas face à un inconnu. Vers 17h45, le médecin nous a quitté et Martin s'est endormi paisiblement ... (Incroyable mais je vous assure que c'est vrai).
                    Ensuite, les journées se sont passées tant bien que mal, on a du opté pour un autre style de bandages, car des rougeurs et une plaie commencaient à se former mais le personnel infirmier a été très vigilant et très ingénieux pour maintenir la traction voulue par le chirurgien. Les premiers jours il a réclamé pour aller à terre, nous lui avons expliqué la situation, qu'il était là pour se soigner. et il a eu l'air de comprendre ...
                    car il ne s'est plus plaint de sa position ensuite. De temps en temps, il faisait comprendre quand il ressentait une gène et nous (parents et/ou personnel médical) intervenions. Donc voilà le mois de traction s'est relativement bien passé. Martin a été fort entouré par les amis et la famille. Le 05/02, Martin a été platré en position de lorenz 1 (imaginez un T ou Y inversé) nous sommes rentrés à la maison le lendemain. Une semaine après retour à l'hopital car le platre était déjà devenu serrant et Martin commencait déjà des plaies aux fesses. Le chirurgien et les bandagistes ont apportés des solutions (découpage du platre, bandage, etcc..) car le médecin voulait que Martin garde son platre le plus longtemps possible. Finalement, le 05/03, rehospitalisation pour changer le platre. il est donc déjà à son deuxième platre et la position de ses jambes lui permet maintenant de se déplacer. (le premier platre l'empéchait à 100% de se mouvoir par ses propres moyens). le 22/03, une radio montre que l'évolution est favorable. Prochain rdv le 17/04. Voilà pour mon témoignage. Martin est actuellement en très grande forme, souriant, canaille, éveillé, il nous fait oublier qu'il est platré. Depuis sa naissance, il a toujours fait preuve d'un caractère fort et facile. Ce n'est évident pas facile tous les jours mais Le fait de voir notre fils heureux, de le voir grandir et évoluer malgré tout nous rassure beaucoup. Nous avons compris qu'il faut ne pas trop faire de plan sur la comète et prendre chaque évolution comme une étape et faire preuve de patience et de confiance.
                    j'espère que mon témoignage vous apportera un certain réconfort et vous souhaite bon courage pour la suite.
                    Envoyé par helena1847
                    Puisque nos enfants ont presque le même age, je pense que la réaction de ma fille sera a peu près la même que celle de Martin. Comment a t-il réagi lorsqu'on l'a attaché pour la première fois? Comment a t-il réagi lorsqu'il s'est rendu compte que cette situation allait durer très longtemps? Comment faisiez-vous lorsqu'il avait envie de bouger. Est-ce qu'il arrivait à s'endormir facilement toujours dans la même position?
                    Est-ce qu'il est platré maintenant? Et comment va t-il?
                    Merci

                    Commentaire


                      #11
                      Re : traction de somerville-petit; comment imposer cette torture?

                      Pour répondre à vos questions
                      Comment faisiez-vous lorsqu'il avait envie de bouger. Est-ce qu'il arrivait à s'endormir facilement toujours dans la même position?

                      Il n'a pas été immobiliser entièrement pas de sangles au ventre, juste la traction. donc il pouvait bouger. il se tortillait comme un véritable scoubidou. Malgrè nos craintes, le médecin disait de laisser faire, le principal pour lui était que la traction reste bien en place. Il faisait aussi de relative bonne nuit. Il jouait jusqu'à l'épuisement avec son papa et/ou sa maman et tombait endormi d'un coup (en général, il s'endormait vers 23h00 et se réveillait vers 7h30, 8h00)... Résultat nous étions plus fatigué que lui
                      Il faisait aussi de longues siestes (de 2h à maximum 4h)

                      De plus, pour lui changer les idées, nous faisions des promenades dans les couloirs du service, (a la fin nous devenions expert dans la conduite des lits pour bébé ) parfois même pendant la promenade, il s'endormait...
                      Dernière modification par papademartin, 24/03/2007, 09h06.

                      Commentaire

                      Unconfigured Ad Widget

                      Réduire
                      Chargement...
                      X