Annonce

Réduire
Aucune annonce.

date de PTH qui approche! Angoisse de la rééducation.

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    date de PTH qui approche! Angoisse de la rééducation.

    Bonjour,
    La date de mon hospitalisation approche et ma derniére consultation avec mon chirurgien date de juin...j'ai oublié certaines choses qu'il m'avait dites.
    Hier, j'ai téléphoné au centre de rééducation pour savoir s'il pouvait m'accueillir et je pensais que je serais admise en "hopital de jour" (genre, je rentre chez moi à 17h!!) et j'ai été surprise qu'on me dise que pour une PTH, c'est en hospitalisation "compléte" 24h/24!!
    Mon chir me l'avait-il dit? avais-je oublié cette info capital?
    Moi dans ma tête, 2-3 jours aprés la PTH, je re-marchais...(j'ai retenue que le coté miraculeux de la prothése! )on me dit que c'est interdiction de faire de la voiture et de la position assise pendant 3 semaines .
    Je vais jamais tenir 3 semaines enfermée sans voir mes filles le soir!
    Pensez-vous que cette solution est irrémédiable? faut-il obligatoirement passer par là?
    Si je suis trés trés sérieuse et que je fais bien mes "exercices" la journée, me laisseront-ils sortir??
    Ils me disent que j'aurais "droit" à une permission le 2éme week-end!! ça fait vraiment "militaire" quand même...une permission...je pense que si je reste là 24h sur 24, je vais faire une dépression!!
    Vous allez peut être me trouver "bête" de le prendre comme ça mais pouvez vous m'apporter vos "témoignages" sur ce qui c'est passé tout de suite aprés votre pose de pth. Comment avez vous récupéré? les suites? etc...
    merci et bonne journée

    #2
    Re : date de PTH qui approche! Angoisse de la rééducation.

    bonjour !!

    j'ai moi-même été opérée d'une PTH le 5 juillet : je suis restée allongée pendant 4 jours et ensuite premiers pas en déambulateur, et une certaine autonomie retrouvée (wc + toilette).
    7 jours après l'opération je suis partie en clinique de rééducation sous les conseils de mon chirurgien , pendant 2 semaines.
    tout simplement parce que les risques de luxation, de descelllement de la prothèse sont très importants les 3 1eres semaines.

    bien sûr ces 2 semaines en rééduc, c'est pas marrant mais au moins on évite tout effort qui peuvent avoir de graves conséquences.

    lorsque je suis rentrée à la maison, j'ai poursuivi ma rééduc avec mon kiné , que je continue toujours et ce pendant 1 an.
    j'ai repris le boulot le 31 août, je conduis, je mène une vie normale ou presque et sans aucune douleur !!

    je te conseille ces 2-3 semaines en clinique de rééducation, c'est quoi 2 semaine dans une vie ??

    courage, n'hésite pas si tu veux discuter...

    Commentaire


      #3
      Re : date de PTH qui approche! Angoisse de la rééducation.

      Envoyé par agnès.b
      Bonjour,
      La date de mon hospitalisation approche et ma derniére consultation avec mon chirurgien date de juin...j'ai oublié certaines choses qu'il m'avait dites.
      Hier, j'ai téléphoné au centre de rééducation pour savoir s'il pouvait m'accueillir et je pensais que je serais admise en "hopital de jour" (genre, je rentre chez moi à 17h!!) et j'ai été surprise qu'on me dise que pour une PTH, c'est en hospitalisation "compléte" 24h/24!!
      Mon chir me l'avait-il dit? avais-je oublié cette info capital?
      Moi dans ma tête, 2-3 jours aprés la PTH, je re-marchais...(j'ai retenue que le coté miraculeux de la prothése! )on me dit que c'est interdiction de faire de la voiture et de la position assise pendant 3 semaines .
      Je vais jamais tenir 3 semaines enfermée sans voir mes filles le soir!
      Pensez-vous que cette solution est irrémédiable? faut-il obligatoirement passer par là?
      Si je suis trés trés sérieuse et que je fais bien mes "exercices" la journée, me laisseront-ils sortir??
      Ils me disent que j'aurais "droit" à une permission le 2éme week-end!! ça fait vraiment "militaire" quand même...une permission...je pense que si je reste là 24h sur 24, je vais faire une dépression!!
      Vous allez peut être me trouver "bête" de le prendre comme ça mais pouvez vous m'apporter vos "témoignages" sur ce qui c'est passé tout de suite aprés votre pose de pth. Comment avez vous récupéré? les suites? etc...
      merci et bonne journée

      Bonjour Agnès,

      je te conseille vivement ces 3 semaines en centre de rééducation, c est vrai que ce n'est rien dans une vie. Moi j'ai été arrêtée 9 mois avant de reprendre le travail parce que je pense que je n'ai pas eu une bonne rééducation dès le départ, j'ai préféré rentrer chez moi tout de suite, ça veut dire faire des choses qu'on ne devrait pas, reprendre la voiture trop rapidement etc.... le muscle a fondu très rapidement, et c'est seulement presque un an après l'opération que j'ai été chez un très bon kiné qui m'a fait travailler 4 mois non stop 3 fois par semaine, et là le muscle est revenu, mais au prix de combien d'effort.
      Donc je te le redis, travaille bien tes muscles c'est hyper important. Va dans ce centre et tu ne le regretteras pas. Tes enfants t'attendront sagement et non tu ne vas pas déprimer voyons.
      Moi ça va faire déjà 2 ans pour ma PTH et je n'ai pas vu le temps passer.
      Courage et à bientôt.

      Eve

      Commentaire


        #4
        Re : date de PTH qui approche! Angoisse de la rééducation.

        Bonjour Agnès,

        Et oui, je suis d'accord avec Eve et Twiny, le passage en centre de rééduc est important, car on fait de la rééduc à fond et on a pas à s'occuper du quotidien.

        Cela dit, je sais que c'est parfois long, j'en sais quelque chose car l'an dernier, j'y suis restée 3 mois 1/2... car j'avais dû observer un période sans appui, et dans 8 jours je serais à la veille de remettre ça !

        Pour ce qui me concerne, j'avais des "permissions" (et oui ça fait militaire) de sortie chaque WE, sauf le premier car je suis arrivée au cente le vendredi... je sortais le samedi matin et je devais être revenue pour 20 H le dimanche, (certains arrivaient à négocier des sorties le vendredi soir).

        Courage Agnès, et au printemps tu pourras gambader dans la nature avec tes filles, alors les quelques semaines passées en centre ne seront plus qu'un lointain souvenir.

        Et comme tu le dis si bien "en avant les luxés"

        Bon courage à toi
        Marie

        Commentaire


          #5
          Re : date de PTH qui approche! Angoisse de la rééducation.

          Bonjour,
          Merci pour vos réponses...C'est vrai que 3 semaines c'est pas grand chose mais je sais que, pour moi, ça va être trés dur. Je vais essayer de prendre mon mal en patience et de bosser ma rééduc en pensant à mes filles...car c'ets bien ça pour moi le plus difficile, c'est de laisser mes choupinettes aux mains d'une maman de remplacement (la nounou).
          Je vais me dire que c'est pour mieux être avec elles ensuite et pouvoir de nouveau courir aprés l'ainé!
          Je vais commencer à envisager de me faire aider pour "décompresser" car plus la date approche plus je me mets à pleurer pour des broutilles...et puis je nage en plein paradoxe...envie d'être trés vite au 03 octobre car je ne supporte plus la douleur et envie que ça passe trés lentement pour pouvoir profiter de chaque minute passées avec mes filles...
          Enfin bref, c'est dur dur en ce moment...
          Bonne journée à toutes et tous
          Agnès

          Commentaire


            #6
            Re : date de PTH qui approche! Angoisse de la rééducation.

            Envoyé par agnès.b
            Bonjour,
            Merci pour vos réponses...C'est vrai que 3 semaines c'est pas grand chose mais je sais que, pour moi, ça va être trés dur. Je vais essayer de prendre mon mal en patience et de bosser ma rééduc en pensant à mes filles...car c'ets bien ça pour moi le plus difficile, c'est de laisser mes choupinettes aux mains d'une maman de remplacement (la nounou).
            Je vais me dire que c'est pour mieux être avec elles ensuite et pouvoir de nouveau courir aprés l'ainé!
            Je vais commencer à envisager de me faire aider pour "décompresser" car plus la date approche plus je me mets à pleurer pour des broutilles...et puis je nage en plein paradoxe...envie d'être trés vite au 03 octobre car je ne supporte plus la douleur et envie que ça passe trés lentement pour pouvoir profiter de chaque minute passées avec mes filles...
            Enfin bref, c'est dur dur en ce moment...
            Bonne journée à toutes et tous
            Agnès
            Bonjour Agnès,

            Moi c'était le 2 octobre mais il y a deux ans déjà , et j'ai aussi trois adorables filles, mais plus grandes que les tiennes évidemment, mais quelque soit l'âge c 'est difficile de les laisser.
            Je comprends parfaitement ton sentiment, entre le fait de vouloir y être déjà et freiner le temps pour rester avec tes enfants, laisse faire les choses, tout arrivera à temps. Pense surtout à l'après, quand tu n'auras plus de souffrance, quand tes gestes ne te feront plus souffrir, et quand tu marcheras mieux, tout ne sera que du bonheur avec tes enfants.

            Garde le moral surtout, soigne toi bien, tu n'es pas seule.

            Marie, je t'envoie aussi plein de pensées positives pour ton opération et ta rééducation.

            Bon courage à vous deux.


            Eve

            Commentaire


              #7
              Re : date de PTH qui approche! Angoisse de la rééducation.

              Bonjour,


              Je suis nouveau sur le site et je trouve super que nous puissions discuter sur un problème comun.
              Suite à une septicemie à staphilocoque dorée à 12 ans il ma toujours été dit que j'étais candidat à la prothèse. J'ai aujourd'hui 33 ans et je ressens que leur est venu de me faire opérer.
              Bien entendu j'engoisse beaucoup, et tout ce que je lis sur le site est loin de me rassurer.
              je sais à priori quel type de prothèse qui me conviendrai. En effet je souhaite une cupule de couple de friction metal contre metal et aussi une prothèse sans ciment hydroxyapatite.
              En 21 ans j'ai perdu un peu plus de 3,5 cm sur le coté droit.
              J'aimerai savoir si je peu espérer retrouver ma longueur de jambe d’origine?
              Puis-je aussi espérer reprendre mes activités sportives tel que le SURF ou le WAKEBOARD.
              Quel chirurgien me conseiller vous?
              Merci à toute personne qui voudra bien me répondre.
              Oliv-sxm

              Commentaire


                #8
                Re : date de PTH qui approche! Angoisse de la rééducation.

                Envoyé par oliv-sxm
                Bonjour,


                Je suis nouveau sur le site et je trouve super que nous puissions discuter sur un problème comun.
                Suite à une septicemie à staphilocoque dorée à 12 ans il ma toujours été dit que j'étais candidat à la prothèse. J'ai aujourd'hui 33 ans et je ressens que leur est venu de me faire opérer.
                Bien entendu j'engoisse beaucoup, et tout ce que je lis sur le site est loin de me rassurer.
                je sais à priori quel type de prothèse qui me conviendrai. En effet je souhaite une cupule de couple de friction metal contre metal et aussi une prothèse sans ciment hydroxyapatite.
                En 21 ans j'ai perdu un peu plus de 3,5 cm sur le coté droit.
                J'aimerai savoir si je peu espérer retrouver ma longueur de jambe d’origine?
                Puis-je aussi espérer reprendre mes activités sportives tel que le SURF ou le WAKEBOARD.
                Quel chirurgien me conseiller vous?
                Merci à toute personne qui voudra bien me répondre.
                Oliv-sxm
                Bonjour !

                J’ai rencontré lors de mon dernier séjour en centre de rééducation, un jeune de ton âge opéré d’une PTH suite à un staphylocoque contracté très tôt dans l’enfance, qui a toujours eu aussi une compensation de quelques centimètres avant son intervention, dont il est sorti très « radieux ».

                Je reste étonnée de lire que tu sais quel type de prothèse te conviendrait.. Je pense que tu veux dire que le ou les orthopédistes t’en ont parlé car tu serais bien le seul à être capable de faire le bon choix pour ton cas, hormis les spécialistes qui réaliseront l’intervention et qui en auront la responsabilité.

                « une cupule de couple de friction metal contre metal et aussi une prothèse sans ciment hydroxyapatite » : du vocabulaire de pro ! As-tu d’autres versions possibles ??? il faut au moins 13 ans de formation pour être chirugien orthopédiste et les patients pourraient en faire autant sur le marché des dispositifs médicaux ??!!!

                Bref, je ne suis pas certaine qu’en tant que patient on puisse maîtriser une visibilité égale à celle des professionnelle sur la question. Mais si tu soutiens le contraire, alors tant pis pour toi si tu te trompes !

                Retrouver une longueur de membre est un problème de gestion pendant l’intervention. D’après ce que j’ai vécu, on peut quasiment tout faire avec les muscles : j’ai eu une jambe rallongée de plus de 5 cm suite à une première prothèse à gauche, pour rééquilibrer la droite qui était toujours restée en luxation haute, mais ce n’est qu’un exemple. Donc, courage sur ce point.

                Reprendre des activités sportives risquées après tant d’années de difficulté … ce n’est pas ce que je conseille aux personnes de mon entourage lorsque le cas se présente. Certains chirurgiens ne mettent pas de limites mais si tu es assez lucide pour poser tes questions sur ce forum, alors réfléchis un peu plus sur le bénéfice à préserver, en tant que jeune opéré qui va retrouver la marche : prévenir, c’est guérir et les prothèses ne sont pas éternelles.
                Mais je ne voudrais pas passer pour une « vioc » comme dit ma fille pour des propos qui ne sont pas de son temps ….

                courage
                Domig
                A.L.C.H (en cours et grace au forum atoute)
                http://a.l.c.h.free.fr/
                Dernière modification par DOMIG, 12/09/2007, 08h02.

                Commentaire


                  #9
                  Re : date de PTH qui approche! Angoisse de la rééducation.

                  Bonjour Domig,
                  Merci, de votre réponse. Je ne m'attendais pas a une réponse si vite. C'est vrai que mon language n'est pas très comun. En effet je travail dans le domaine médical et j'ai étudié la question de la protèse sachant depuis plus 20 ans que j'allais être candidat. Mais je n'ai pas la prétention de tous connaitre, car la science évolue vite et surtout je n'ai pas non plus l'expérience des chirurgiens. Je me contente de lire les rapports que je trouve. Mais pour avoir travaillé avec les médecins durant de nombreuses années, je peux dire qu'il sont rares les tès bons.
                  En faite c'est comme toute classe d'école, il y a 10% de très bon, 10% de mauvais et le reste est dans la moyenne. J'estime que ma recherche aujourd'hui est de trouver les très bons qui à mon sens ne se nomme pas forcément professeur. Ce sont juste des gens qui aime le travaille bien faits, qui tiennent la route pendant plus de 15 ans. J'ai reçu des patients qui avait d'excellente prothèses qui sont capable de faire le grand écard et non aucune limitation et d'autre qui arrive a peine à marcher en ayant des douleurs.
                  Je pense que nous sommes les seuls responsables de notre être et que nous ne pouvons donné cette responsabilité à quelqu'un qui aura que quelques heures pour apprécier ce qui est le mieux pour nous.

                  Je ne vais pas faire un cour sur les prothèses de hanche mais bien entendu si je sais ce que je veux c'est que j'ai choisi entre le sans ciment et celle avec ciment. Le ciment est souvent la cause du descellement des prothèses au bout de quelques années. Parmi les couples de frictions, on peut utiliser une tête en céramique contre un cupule en céramique mais le problème c'est qu'on est limité dans le diamètre de celle ci. Un petit diamètre est ce qui est responsable des luxations. Une tête céramique face à une cupule prolyethylène, je n'y pense même pas dans ce cas de figure on s'assure d'une usure rapide et des dangers de luxation.

                  Hydroxyapatite c'est une techonologie (cocorico) made in France découverte à Toulouse. Elle permet aux éléments de se figée à l'os.
                  Le problème c'et que si le chirurgien n'est pas très bon et bien on est pas dans la merde.
                  Ca fait plus de 20 ans que je n'ai pas discuté avec un orthopédiste, j'essaye depuis 2 semaines de rentrer en contact avec les deux qui m'intérresse. Hier la secretaire de l'un d'entre eux ma gentillement dis qu'il était bouqué pour les 3 mois à venir.
                  En tout cas merci car tu as répondu à ma question, si retrouver la longeur est un problème de gestion durant l'opération, cela signifie qu'il faut que le bloc soit équipée d'un navigateur infrarouge. Autrement c'est au jugée du chirurgien et la ya pas moyen que je face confiance.
                  Reprendre les activités évidement je sais pourquoi je vie. J'ai toujours dis mieux vaut vivre 1 année heureuse que 100 ans dans la tristesse.
                  Enfin c juste mon opinion.
                  N'hésite pas à me donner tes conseils domig, même si mon opinion est quasiment faite, je suis très heureux de discuter avec toutes personnes ayant de l'expérience. Je suis toujours angoissé à l'idée de passer sur le bloc mais aussi de l'après. Mais la il n'y pas grand choses qui pourront me rassurer. Comme on dis va con Dios.
                  Merci Domig espère te lire très bientôt
                  oliv-sxm
                  Envoyé par DOMIG
                  Bonjour !

                  J’ai rencontré lors de mon dernier séjour en centre de rééducation, un jeune de ton âge opéré d’une PTH suite à un staphylocoque contracté très tôt dans l’enfance, qui a toujours eu aussi une compensation de quelques centimètres avant son intervention, dont il est sorti très « radieux ».

                  Je reste étonnée de lire que tu sais quel type de prothèse te conviendrait.. Je pense que tu veux dire que le ou les orthopédistes t’en ont parlé car tu serais bien le seul à être capable de faire le bon choix pour ton cas, hormis les spécialistes qui réaliseront l’intervention et qui en auront la responsabilité.

                  « une cupule de couple de friction metal contre metal et aussi une prothèse sans ciment hydroxyapatite » : du vocabulaire de pro ! As-tu d’autres versions possibles ??? il faut au moins 13 ans de formation pour être chirugien orthopédiste et les patients pourraient en faire autant sur le marché des dispositifs médicaux ??!!!

                  Bref, je ne suis pas certaine qu’en tant que patient on puisse maîtriser une visibilité égale à celle des professionnelle sur la question. Mais si tu soutiens le contraire, alors tant pis pour toi si tu te trompes !

                  Retrouver une longueur de membre est un problème de gestion pendant l’intervention. D’après ce que j’ai vécu, on peut quasiment tout faire avec les muscles : j’ai eu une jambe rallongée de plus de 5 cm suite à une première prothèse à gauche, pour rééquilibrer la droite qui était toujours restée en luxation haute, mais ce n’est qu’un exemple. Donc, courage sur ce point.

                  Reprendre des activités sportives risquées après tant d’années de difficulté … ce n’est pas ce que je conseille aux personnes de mon entourage lorsque le cas se présente. Certains chirurgiens ne mettent pas de limites mais si tu es assez lucide pour poser tes questions sur ce forum, alors réfléchis un peu plus sur le bénéfice à préserver, en tant que jeune opéré qui va retrouver la marche : prévenir, c’est guérir et les prothèses ne sont pas éternelles.
                  Mais je ne voudrais pas passer pour une « vioc » comme dit ma fille pour des propos qui ne sont pas de son temps ….

                  courage
                  Domig
                  A.L.C.H (en cours et grace au forum atoute)
                  http://a.l.c.h.free.fr/

                  Commentaire


                    #10
                    Re : date de PTH qui approche! Angoisse de la rééducation.

                    Envoyé par oliv-sxm
                    Bonjour Domig,
                    Merci, de votre réponse. Je ne m'attendais pas a une réponse si vite. C'est vrai que mon language n'est pas très comun. En effet je travail dans le domaine médical et j'ai étudié la question de la protèse sachant depuis plus 20 ans que j'allais être candidat. Mais je n'ai pas la prétention de tous connaitre, car la science évolue vite et surtout je n'ai pas non plus l'expérience des chirurgiens. Je me contente de lire les rapports que je trouve. Mais pour avoir travaillé avec les médecins durant de nombreuses années, je peux dire qu'il sont rares les tès bons.
                    En faite c'est comme toute classe d'école, il y a 10% de très bon, 10% de mauvais et le reste est dans la moyenne. J'estime que ma recherche aujourd'hui est de trouver les très bons qui à mon sens ne se nomme pas forcément professeur. Ce sont juste des gens qui aime le travaille bien faits, qui tiennent la route pendant plus de 15 ans. J'ai reçu des patients qui avait d'excellente prothèses qui sont capable de faire le grand écard et non aucune limitation et d'autre qui arrive a peine à marcher en ayant des douleurs.
                    Je pense que nous sommes les seuls responsables de notre être et que nous ne pouvons donné cette responsabilité à quelqu'un qui aura que quelques heures pour apprécier ce qui est le mieux pour nous.

                    Je ne vais pas faire un cour sur les prothèses de hanche mais bien entendu si je sais ce que je veux c'est que j'ai choisi entre le sans ciment et celle avec ciment. Le ciment est souvent la cause du descellement des prothèses au bout de quelques années. Parmi les couples de frictions, on peut utiliser une tête en céramique contre un cupule en céramique mais le problème c'est qu'on est limité dans le diamètre de celle ci. Un petit diamètre est ce qui est responsable des luxations. Une tête céramique face à une cupule prolyethylène, je n'y pense même pas dans ce cas de figure on s'assure d'une usure rapide et des dangers de luxation.

                    Hydroxyapatite c'est une techonologie (cocorico) made in France découverte à Toulouse. Elle permet aux éléments de se figée à l'os.
                    Le problème c'et que si le chirurgien n'est pas très bon et bien on est pas dans la merde.
                    Ca fait plus de 20 ans que je n'ai pas discuté avec un orthopédiste, j'essaye depuis 2 semaines de rentrer en contact avec les deux qui m'intérresse. Hier la secretaire de l'un d'entre eux ma gentillement dis qu'il était bouqué pour les 3 mois à venir.
                    En tout cas merci car tu as répondu à ma question, si retrouver la longeur est un problème de gestion durant l'opération, cela signifie qu'il faut que le bloc soit équipée d'un navigateur infrarouge. Autrement c'est au jugée du chirurgien et la ya pas moyen que je face confiance.
                    Reprendre les activités évidement je sais pourquoi je vie. J'ai toujours dis mieux vaut vivre 1 année heureuse que 100 ans dans la tristesse.
                    Enfin c juste mon opinion.
                    N'hésite pas à me donner tes conseils domig, même si mon opinion est quasiment faite, je suis très heureux de discuter avec toutes personnes ayant de l'expérience. Je suis toujours angoissé à l'idée de passer sur le bloc mais aussi de l'après. Mais la il n'y pas grand choses qui pourront me rassurer. Comme on dis va con Dios.
                    Merci Domig espère te lire très bientôt
                    oliv-sxm

                    Re-bonjour !

                    Comme je suis en convalescence pour ma reprise de prothèse, j’ai un peu plus de temps pour vous répondre…

                    Moi, je n’ai pas eu le temps d’étudier la question des prothèses : je suis tombée dans l’orthopédie à 18 mois, ce qui change tout de même le point de vue critique que l’on peut s’en faire. Par principe un chirurgien est un personnage fondamental dont dépend l’essentiel. La manière de l’interpeller est un élément important et le prendre pour moins que rien, ne lui laisse ni le temps ni les moyens de vous renvoyer une image positive pour vous… mais ce ne sont que des remarques.

                    Vous positionner dans le champ professionnel n’arrange rien à votre statut de patient.
                    En ce sens, les très bons chirurgiens ne sont pas si rares que vous le pensez. Car ce qui compte ce n’est pas comment ils manient le crayon, ni comment ils animent une réunion, encore moins comment ils négocient…
                    Mais je poursuis la lecture de votre réponse…

                    Taratata sur vos points de vue concernant les matériaux ! Attendez donc, comme tout le monde, les conclusions de la Haute Autorité de santé annoncées sur son site et qui se font attendre, il est vrai.
                    Sauf si vous aviez fait partie du groupe de travail, je vous accorderais le bénéfice d’une meilleure critique sur ce sujet très difficile, il est vrai …

                    Le ciment est peut-être une des causes du descellement mais la céramique se casse…. Quant aux luxations de prothèse, elles sont très liées à la voie d’abord et à l’état des muscles lorsque, par exemple, ils ont été sectionnés à plusieurs reprises.
                    Je n’en suis pas à ma première prothèse et si ma convalescence est un peu plus longue que la marche « spectaculaire », je n’ai jamais eu de « luxation de prothèse » sur une LCH pourtant polyopérée dans l’enfance.

                    Quant à l’hydroxyapatite, ce n’est pas une technologie qui fait l’unanimité non plus…

                    Si cela fait plus de 20 ans que vous n’avez pas discuté avec un orthopédiste, alors, commencez d’abord par le commencement … !
                    Et là arrive le vrai problème auquel vous venez de vous frotter : l’évolution démographique va rendre l’accès aux soins bien difficile… sauf peut-être en PACA et en région parisienne… à 6 jours de durée moyenne de séjour pour une PTH...

                    Je ne sais pas s’il y a 20-25 ans, les chirurgiens étaient moins bons qu'avec les outils informatiques d'aujourd'hui pour apprécier la bonne longueur des membres mais ils n’ont pas raté tous leurs patients… Enfin, j’ai souvenir d’avoir plus boité avec ma luxation bilatérale qu’avec mes deux prothèses…

                    Faites un peu plus confiance aux professionnels.
                    Mettez votre savoir de coté et restez attentif et à l’écoute du praticien que vous aurez devant vous. Prenez le temps d’écouter ce qu’il dit, de comprendre d’où il parle, d’analyser les effets de vos propres mots sur le vocabulaire qu’il emploie pour vous (et la consultation ne dure pas longtemps ! pensez à ceux qui attendent derrière...)
                    Et là, seulement là, vous pourrez envisager de poursuivre ou non dans la voie qu’il représente ou qu’il vous propose. Quoiqu’il en soit, s’ils n’étaient que 10% à être bons, ils réalisent tout de même près de 100 000 PTH par an… Si seulement 10% étaient réussies, on le saurait !

                    N’attendez plus ! Laissez vos prétextes de côté et ne perdez pas votre temps !

                    Domig

                    Commentaire


                      #11
                      Re : date de PTH qui approche! Angoisse de la rééducation.

                      Domig

                      Hey domig re.

                      Je suis dégouté, c quand j’ai fini de répondre que tous c’est effacé, donc je reprend.

                      Je ne prend pas les chirurgiens pour des moins que rien bien loin de la. Au contraire je leur donne une certaine importance mais je remet les choses à leurs places. Ce sont des personnes comme vous et moi, qui ont fait des études, et qui ont une certaine opinion sur le sujet qu’il pratique. Mais 3 chirurgiens auront 3 avis différents sur un même problème.
                      Personnellement je préfère juste être en accord avec le chirurgien qui va m’opérer.

                      Je suis moi-même un professionnelle dans le matériel médical, je ne cherche pas à leur imposé quoique ce soit, je m’intéresse aux questions et plus particulièrement à celle qui me touche

                      Attendre les hautes opinion, oulalalalala. Nous sommes tous des cobayes car il n’y a personne de totalement identique à son voisin.
                      Faire confiance les yeux fermé, merci mais j’ai déjà donné, quand j’avais 12 ans pendant 3 semaines les médecins étaient incapable de faire un diagnostic de ma septicémie. Quand ils sont enfin arrivé avec un résultat ils ont diagnostiqué une appendicite, durant l’opération j’ai fait deux arrêt cardiaque, puis une semaine de coma. C’est sur quand vous opérer un jeune garçon de l’appendice et que vous vous rendez compte qu’une fois le patient ouvert que vous avez fait une erreur, vous cherché ailleurs.
                      Ils ont déjà failli me couter la vie, alors merci, mais non merci, nous sommes responsable de notre santé donc il nous appartient de cherché aussi à comprendre.

                      Si ca ne vous embête pas qu’on vous ouvre 3 ou 4 fois pour la même chose et bien moi ca me pose un sérieux problème.
                      J’aurai beaucoup d’exemple à vous citez mais je prendrais le dernier en date ; j’ai un ami qui viens me voire et qui me dis que ca fait 3 fois qu’il emmène son fils chez le médecin mais que rien n’y fait, depuis un mois il ne guéri pas. Il me site les symptômes, et je lui répond que j’ai eu le même symptôme et que mon médecin ma trouver un staphylocoque. Qu’au bout de 3 jours j’ai été guéri. Il retourne voir son médecin il lui dit qu’a son humble avis son fils à peu être un staphilo et le médecin lui promets, persiste et signe qu’il ne s’agit pas de cela.
                      Pas rassuré mon ami va tout de même demandez un avis à un autre médecin qui lui trouve un staphilo. Et bien il était content car un peu plus son fils était hospitalisé.

                      Bien entendu je resterai très attentif à ce que me dira mon chirurgien mais à mon humble avis mieux vaut être capable d’argumenter sur ce qu’il va proposer afin de cerner le personnage.
                      Faire confiance les yeux fermés je ne suis plus capable de le faire donc aujourd’hui je veux m’assurer de la total maitrise du chirurgien sur la question mais aussi je souhaite être le responsable de mes choix.
                      Et si la consultation doit être 15 minutes plus longue et bien tempi, j’attendrai le temps qu’il faut pour en avoir une mais je ne vais pas chercher à l’écourté parce qu’il ya d’autre qui attende derrière.
                      La médecine de type usinage je trouve déjà pas ca super mais on fait avec ce qu’on a c’est pourquoi je trouve qu’il vaut mieux ce renseigner par soi même avant afin d’éviter de perdre trop de temps dans une discussion qui mène à un résultat insatisfaisant.

                      Dites moi pensez vous vraiment que l’on va vous dire que l’on refait 50 000 pth par an. Vous imaginez le scandale d’un point vue de la maitrise médical et des dépenses de sécu ?

                      Par contre on vous dira que le nombre d’intervention pour la pose de pth est en constante évolution.
                      Et bien ca ne me rassure pas du tout ?
                      En tout cas bon courage pour votre convalescence.
                      Oliv


                      Envoyé par DOMIG
                      Re-bonjour !

                      Comme je suis en convalescence pour ma reprise de prothèse, j’ai un peu plus de temps pour vous répondre…

                      Moi, je n’ai pas eu le temps d’étudier la question des prothèses : je suis tombée dans l’orthopédie à 18 mois, ce qui change tout de même le point de vue critique que l’on peut s’en faire. Par principe un chirurgien est un personnage fondamental dont dépend l’essentiel. La manière de l’interpeller est un élément important et le prendre pour moins que rien, ne lui laisse ni le temps ni les moyens de vous renvoyer une image positive pour vous… mais ce ne sont que des remarques.

                      Vous positionner dans le champ professionnel n’arrange rien à votre statut de patient.
                      En ce sens, les très bons chirurgiens ne sont pas si rares que vous le pensez. Car ce qui compte ce n’est pas comment ils manient le crayon, ni comment ils animent une réunion, encore moins comment ils négocient…
                      Mais je poursuis la lecture de votre réponse…

                      Taratata sur vos points de vue concernant les matériaux ! Attendez donc, comme tout le monde, les conclusions de la Haute Autorité de santé annoncées sur son site et qui se font attendre, il est vrai.
                      Sauf si vous aviez fait partie du groupe de travail, je vous accorderais le bénéfice d’une meilleure critique sur ce sujet très difficile, il est vrai …

                      Le ciment est peut-être une des causes du descellement mais la céramique se casse…. Quant aux luxations de prothèse, elles sont très liées à la voie d’abord et à l’état des muscles lorsque, par exemple, ils ont été sectionnés à plusieurs reprises.
                      Je n’en suis pas à ma première prothèse et si ma convalescence est un peu plus longue que la marche « spectaculaire », je n’ai jamais eu de « luxation de prothèse » sur une LCH pourtant polyopérée dans l’enfance.

                      Quant à l’hydroxyapatite, ce n’est pas une technologie qui fait l’unanimité non plus…

                      Si cela fait plus de 20 ans que vous n’avez pas discuté avec un orthopédiste, alors, commencez d’abord par le commencement … !
                      Et là arrive le vrai problème auquel vous venez de vous frotter : l’évolution démographique va rendre l’accès aux soins bien difficile… sauf peut-être en PACA et en région parisienne… à 6 jours de durée moyenne de séjour pour une PTH...

                      Je ne sais pas s’il y a 20-25 ans, les chirurgiens étaient moins bons qu'avec les outils informatiques d'aujourd'hui pour apprécier la bonne longueur des membres mais ils n’ont pas raté tous leurs patients… Enfin, j’ai souvenir d’avoir plus boité avec ma luxation bilatérale qu’avec mes deux prothèses…

                      Faites un peu plus confiance aux professionnels.
                      Mettez votre savoir de coté et restez attentif et à l’écoute du praticien que vous aurez devant vous. Prenez le temps d’écouter ce qu’il dit, de comprendre d’où il parle, d’analyser les effets de vos propres mots sur le vocabulaire qu’il emploie pour vous (et la consultation ne dure pas longtemps ! pensez à ceux qui attendent derrière...)
                      Et là, seulement là, vous pourrez envisager de poursuivre ou non dans la voie qu’il représente ou qu’il vous propose. Quoiqu’il en soit, s’ils n’étaient que 10% à être bons, ils réalisent tout de même près de 100 000 PTH par an… Si seulement 10% étaient réussies, on le saurait !

                      N’attendez plus ! Laissez vos prétextes de côté et ne perdez pas votre temps !

                      Domig

                      Commentaire


                        #12
                        Re : date de PTH qui approche! Angoisse de la rééducation.

                        Bonjour,
                        j'ai posté ce message pour être rassurée...hummm merci, je me sens vachement mieux maintenant ....

                        Enfin, perso, je préfére faire confiance à mon chir et me dire qu'il fait partit des 10% de bons ....
                        Bonne journée et bon courage à toi pour la suite ..

                        Commentaire


                          #13
                          Re : date de PTH qui approche! Angoisse de la rééducation.

                          Excuse moi je parle mal. Cette opération me fait peur comme à tous le monde. On a pas d'autre choix que de faire confiance à son chir de toute façon.
                          merci agnès, bon courage à toi.
                          Envoyé par agnès.b
                          Bonjour,
                          j'ai posté ce message pour être rassurée...hummm merci, je me sens vachement mieux maintenant ....

                          Enfin, perso, je préfére faire confiance à mon chir et me dire qu'il fait partit des 10% de bons ....
                          Bonne journée et bon courage à toi pour la suite ..

                          Commentaire


                            #14
                            Re : date de PTH qui approche! Angoisse de la rééducation.

                            Envoyé par oliv-sxm
                            Domig

                            Hey domig re.

                            Je suis dégouté, c quand j’ai fini de répondre que tous c’est effacé, donc je reprend.

                            Je ne prend pas les chirurgiens pour des moins que rien bien loin de la. Au contraire je leur donne une certaine importance mais je remet les choses à leurs places. Ce sont des personnes comme vous et moi, qui ont fait des études, et qui ont une certaine opinion sur le sujet qu’il pratique. Mais 3 chirurgiens auront 3 avis différents sur un même problème.
                            Personnellement je préfère juste être en accord avec le chirurgien qui va m’opérer.

                            Je suis moi-même un professionnelle dans le matériel médical, je ne cherche pas à leur imposé quoique ce soit, je m’intéresse aux questions et plus particulièrement à celle qui me touche

                            Attendre les hautes opinion, oulalalalala. Nous sommes tous des cobayes car il n’y a personne de totalement identique à son voisin.
                            Faire confiance les yeux fermé, merci mais j’ai déjà donné, quand j’avais 12 ans pendant 3 semaines les médecins étaient incapable de faire un diagnostic de ma septicémie. Quand ils sont enfin arrivé avec un résultat ils ont diagnostiqué une appendicite, durant l’opération j’ai fait deux arrêt cardiaque, puis une semaine de coma. C’est sur quand vous opérer un jeune garçon de l’appendice et que vous vous rendez compte qu’une fois le patient ouvert que vous avez fait une erreur, vous cherché ailleurs.
                            Ils ont déjà failli me couter la vie, alors merci, mais non merci, nous sommes responsable de notre santé donc il nous appartient de cherché aussi à comprendre.

                            Si ca ne vous embête pas qu’on vous ouvre 3 ou 4 fois pour la même chose et bien moi ca me pose un sérieux problème.
                            J’aurai beaucoup d’exemple à vous citez mais je prendrais le dernier en date ; j’ai un ami qui viens me voire et qui me dis que ca fait 3 fois qu’il emmène son fils chez le médecin mais que rien n’y fait, depuis un mois il ne guéri pas. Il me site les symptômes, et je lui répond que j’ai eu le même symptôme et que mon médecin ma trouver un staphylocoque. Qu’au bout de 3 jours j’ai été guéri. Il retourne voir son médecin il lui dit qu’a son humble avis son fils à peu être un staphilo et le médecin lui promets, persiste et signe qu’il ne s’agit pas de cela.
                            Pas rassuré mon ami va tout de même demandez un avis à un autre médecin qui lui trouve un staphilo. Et bien il était content car un peu plus son fils était hospitalisé.

                            Bien entendu je resterai très attentif à ce que me dira mon chirurgien mais à mon humble avis mieux vaut être capable d’argumenter sur ce qu’il va proposer afin de cerner le personnage.
                            Faire confiance les yeux fermés je ne suis plus capable de le faire donc aujourd’hui je veux m’assurer de la total maitrise du chirurgien sur la question mais aussi je souhaite être le responsable de mes choix.
                            Et si la consultation doit être 15 minutes plus longue et bien tempi, j’attendrai le temps qu’il faut pour en avoir une mais je ne vais pas chercher à l’écourté parce qu’il ya d’autre qui attende derrière.
                            La médecine de type usinage je trouve déjà pas ca super mais on fait avec ce qu’on a c’est pourquoi je trouve qu’il vaut mieux ce renseigner par soi même avant afin d’éviter de perdre trop de temps dans une discussion qui mène à un résultat insatisfaisant.

                            Dites moi pensez vous vraiment que l’on va vous dire que l’on refait 50 000 pth par an. Vous imaginez le scandale d’un point vue de la maitrise médical et des dépenses de sécu ?

                            Par contre on vous dira que le nombre d’intervention pour la pose de pth est en constante évolution.
                            Et bien ca ne me rassure pas du tout ?
                            En tout cas bon courage pour votre convalescence.
                            Oliv
                            Bonjour
                            Je n'avais pas lu la dernière partie de votre message. Peut-être l'avez vous ajoutée après votre première mise en ligne
                            Je n'ai pas grand-chose d'autre à ajouter si ce n'est qu'on est plus près des 100 000 PTH par an que des 50 000, chiffre qui concerne plutôt les PTG
                            Pour compléter votre information, suivez de près le site de la HAs sur lequel les conclusions du groupe de travail sur les PTH vous permettront d'être encore mieux informé
                            Courage !
                            Domig

                            Commentaire


                              #15
                              Re : date de PTH qui approche! Angoisse de la rééducation.

                              Envoyé par agnès.b
                              Bonjour,
                              La date de mon hospitalisation approche et ma derniére consultation avec mon chirurgien date de juin...j'ai oublié certaines choses qu'il m'avait dites.
                              Hier, j'ai téléphoné au centre de rééducation pour savoir s'il pouvait m'accueillir et je pensais que je serais admise en "hopital de jour" (genre, je rentre chez moi à 17h!!) et j'ai été surprise qu'on me dise que pour une PTH, c'est en hospitalisation "compléte" 24h/24!!
                              Mon chir me l'avait-il dit? avais-je oublié cette info capital?
                              Moi dans ma tête, 2-3 jours aprés la PTH, je re-marchais...(j'ai retenue que le coté miraculeux de la prothése! )on me dit que c'est interdiction de faire de la voiture et de la position assise pendant 3 semaines .
                              Je vais jamais tenir 3 semaines enfermée sans voir mes filles le soir!
                              Pensez-vous que cette solution est irrémédiable? faut-il obligatoirement passer par là?
                              Si je suis trés trés sérieuse et que je fais bien mes "exercices" la journée, me laisseront-ils sortir??
                              Ils me disent que j'aurais "droit" à une permission le 2éme week-end!! ça fait vraiment "militaire" quand même...une permission...je pense que si je reste là 24h sur 24, je vais faire une dépression!!
                              Vous allez peut être me trouver "bête" de le prendre comme ça mais pouvez vous m'apporter vos "témoignages" sur ce qui c'est passé tout de suite aprés votre pose de pth. Comment avez vous récupéré? les suites? etc...
                              merci et bonne journée
                              Bonjour Agnès
                              bon courage pour ton opération
                              Personnellement je n'ai pas eu de rééducation ,juste marcher et faire du vélo d'appartement (ce que je n'ai pas fait ..pas de vélo ) je me mettais aussi en équilibre sur la jambe opérée pour remuscler les fessiers.
                              Bon... ton cas est perso et si le chirurgien tient à la rééducation il a sûrement ses raisons.
                              Tiens bon ça vaut vraiment la peine

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X