Annonce

Réduire
Aucune annonce.

23 ans : PTH ou chirurgie conservatrice ?

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    23 ans : PTH ou chirurgie conservatrice ?

    Bonjour à tous,

    Je viens de trouver ce forum et je le trouve vraiment très intéressant, on y apprend plein de choses.

    J’ai 23 ans et depuis plus de 5 ans maintenant, je ressens de temps en temps des douleurs aigues dans les hanches ainsi que des « blocages ». Il m’est aussi arrivée de rester bloquée sur ma chaise pendant plus de 48 heures. Après des examens radiographiques, la conclusion tombe : dysplasie cotyloïdienne aux deux hanches. En fait, cela avait déjà été décelé quand j’avais 4 mois et puis sans rien faire, elle avait « disparue » à la radio suivante. Je n’ai donc eu ni harnais ni lange.

    Ces 5 dernières années donc, j’ai été voir plusieurs chirurgiens mais ils n’ont pas la même idée sur la procédure à suivre : pour l’un, il faut que je passe sur la table d’opération en urgence, pour l’autre, il conseille d’attendre un peu avant de faire une prothèse totale de hanches. Quant au troisième (que je viens de voir ce mois-ci pour un bilan), il me préconise d’attendre un petit peu jusqu’à ce que les douleurs ne soient plus supportables (mais tout de même avant que l’arthrose ne s’installe). Ça peut donc être l’année prochaine comme dans 20 ans selon lui. Par contre, il ne me proposerait pas une prothèse totale de hanches (car trop jeune) mais plutôt de la chirurgie conservatrice. Il m’a donc présenté toutes les méthodes qui existaient (butée, ostéotomie …). A priori, il pencherait plus pour une combinaison butée + ostéotomie de varisation.

    Entre ces 3 avis de spécialistes, je ne sais vraiment plus qui croire …

    Je voulais donc avoir vos témoignages afin de répondre aux quelques questions que je me pose :

    -En règle générale, comment évoluent les douleurs ? Progressivement, brusquement ? En 2 ans, en 20 ans ?

    - La chirurgie conservatrice est-elle suffisante pour empêcher une prothèse totale de la hanche ou doit-on y « passer » dans tous les cas ?

    - Quelles sont les durées de convalescence après l’opération (avec chirurgie conservatrice et avec PTH) ?

    - Quelle est la meilleure méthode selon vous parmi toutes les méthodes de chirurgie conservatrice ? En effet, la butée est parfois présentée comme une méthode obsolète, qui n’est plus utilisée qu’en France …

    - Savez-vous si le fait d’avoir eu une intervention de chirurgie conservatrice pose des problèmes pour une future PTH ?

    - Niveau cicatrice, ça donne quoi ?

    - Et pour ce qui est des grossesses ? En effet, je na tarderai sans doute pas (dans un an ou deux) à avoir mon premier enfant, et le chirurgien m’a dit que je risquais de souffrir les 3 derniers mois si je n’étais pas opérée (malgré tout, il refuse d’opérer par avance sous prétexte de passer une bonne grossesse, ce que je comprends très bien)

    J’aimerais également avoir le témoignage de quelqu’un qui a eu une chirurgie conservatrice (notamment butée + ostéotomie de varisation) ou une PTH lorsqu’elle était jeune (entre 20 et 40 ans disons).

    Je m’excuse pour la longueur du message mais je me pose plein de questions et comme je retourne voir le chirurgien à la fin de l’été, j’aurais aimé en savoir un peu plus d’ici là !

    Merci beaucoup pour tous vos précieux témoignages !!!
    Dernière modification par Sand49, 20/07/2005, 17h13.

    #2
    Re : 23 ans : PTH ou chirurgie conservatrice ?

    Bonjour

    C est normal que tu te poses des tas de questions, moi aussi je m' en suis posée beaucoup avant de me faire poser ma prothese totale de hanche il y a maintenant 6 mois.
    J ai 32 ans et suis née avec une dysplasie aux deux hanches.
    J ai participé à plusieurs discussions. Tu peux donc lire mes differents témoignages qui je l espere t' aideront.
    En tout cas si tu as la moindre question n' hésite pas je te répondrais avec plaisir.
    Bon courage
    Myriam

    Commentaire


      #3
      Re : 23 ans : PTH ou chirurgie conservatrice ?

      Bonjour

      J'ai été opéré au mois de Mars 2005 d'une butée de hanche à cause d'une dyplasie cotyloidiènne bilatérale avec début d'arthrose et je dois faire la deuxième dans le courant 2006, j'ai 49 ans
      L'opération consiste à couper un morceaux de l'os Iliaque pour le greffer sur la partie usée
      Il faut savoir que cela est très douloureux je suis resté 15 jours à l'hopital et je n'ai pas eu le droit de poser le pied à terre pendant 3 mois j'ai repris le travail en mi temps thérapeutique depuis le 29 aout je marche toujours en boitant un peu mais cela progresse normalement.
      Je constate que les douleurs que j'avais avant ont diparues, j'ai repris le vélo car je suis un fervent du cyclisme, maintenant j'attend la programmation de la deuxième même si cela ne m'enchante guère mais cela n'aurait pas de sens si je ne le faisait pas à la suite
      Je te souhaite bon courage et si tu as besoin d'autres précisions tu peux compter sur moi
      Philippe

      Commentaire


        #4
        Re : 23 ans : PTH ou chirurgie conservatrice ?

        Bonjour !

        Tu te poses, je le comprends beaucoup de questions. Je ne pense pas que quelqu'un puisse hélas t'aider à choisir entre les solutions préconisées par tes chirurgiens et je te plains sincèrement car j'ai connu cela.

        Agée aujourd'hui de 57 ans, j'ai eu une luxation congénitale bilatérale et mes parents ont été confrontés au même dilemme : "Il faut attendre avant d'opérer", "Pas du tout, il vaut mieux intervenir tout de suite"; à quoi le dernier ajoutait : "si c'était mon enfant, je le ferais sans hésiter !"
        Bon argument affectif ! mes parents ont fait confiance, non sans se poser mille questions. Résultat : cinq opérations entre six et treize ans (une butée à gauche _c'est elle qui a le mieux marché : elle tient encore et je ne souffre pas, _ ostéotomies à droite, la cata : luxation post opératoire, arthrodèse spontanée de hanche, ce qui signifie qu'elle s'est calcifiée et que je n'ai plus d'articulation de ce côté). Mais ne crains rien, tout cela est rare et la chirurgie a fait des progrès.

        Les conséquences sont faciles à imaginer. Pas de sport, une résistance limitée à la marche, des douleurs de temps à autre au genou et des chutes fréquentes mais, ça, c'est à cause de la hanche bloquée. Pourtant, j'ai pu passer 40 années sans gros problèmes ni souffrance. J'ai voyagé, travaillé, je me suis mariée et j'ai élevé mes trois enfants (adoptés pour éviter une grossesse à risque, mais l'adoption, c'est super, un des plus beaux moments de notre vie de couple.)

        A présent, la situation s'est aggravée. Je souffre du dos depuis six ans environ. J'ai perdu en mobilité et ai réduit ma distance de marche. Une nouvelle chute a précipité (si je puis dire) la détérioration due à l'arthrose et je suis en attente de pth et ptg (le doublé !)

        Ce "récit de vie" n'apportera je pense aucun élément sérieux d'appréciation pour toi. Tu verras simplement qu'une butée peut tenir bon, que l'on peut aussi vivre assez normalement après chirurgie conservatrice mais aussi qu'un
        jour, et là, je ne crois pas être une exception, il faut en arriver à la prothèse : 70000 porteurs de pth en France, si je ne m'abuse.

        Est-ce qu'il vaut mieux pratiquer l'arthroplastie plus tôt, quand on est jeune comme toi ? Tout dépend du degré de gêne et de souffrance éprouvées, il me semble que c'est un avis médical répandu. Ne pas précipiter, ne pas attendre non plus le grand âge (mais ça te laisse le temps d'y penser)
        La durée de vie d'une prothèse est actuellement de15-20 ans ce qui implique de réopérer quand on agit tôt. Le fil de discussion sur la prothèse des jeunes t'en dira plus : beaucoup sont très satisfaits d'avoir fait ce choix.

        Je ne peux t'en dire davantage ! Mon chirurgien de l'époque me la recommandait déjà à chaque visite de contrôle, il y a plus de trente-cinq ans ! J'ai refusé : ras-le-bol de l'hôpital et de la souffrance. Pour moi, la tranquillité l'emportait sur toute promesse faramineuse (jamais tenue du reste) et si c'était au prix de certains renoncements (sports, sorties en boîte avec les copines), tant pis. Mais ton histoire est différente ...
        Je te souhaite bon courage et bonne chance.
        Bien avec toi par la pensée,
        Pamina

        Commentaire

        Unconfigured Ad Widget

        Réduire
        Chargement...
        X