Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La stratégie de l'émotion

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    La stratégie de l'émotion

    Un article intéressant signé Anne-Cécile Robert du Monde diplomatique de février porte ce titre.
    En voici le chapeau:
    "Des émissions de divertissement à l’actualité médiatique en passant par les discours politiques, le recours à l’émotion est devenu l’une des figures imposées de la vie publique. Si les émotions, positives ou négatives, enrichissent l’existence, cette forme d’expression peut poser de redoutables défis à la démocratie lorsqu’elle se fait envahissante et tend à remplacer l’analyse."

    Et plus loin, ce passage:
    "La classe dirigeante s’en servirait pour dépolitiser les débats et pour maintenir les citoyens dans la position d’enfants dominés par leurs affects.
    L’émotion abolit la distance entre le sujet et l’objet; elle empêche le recul nécessaire à la pensée; elle prive le citoyen du temps de la réflexion et du débat.
    «L’émotion s’impose dans l’immédiateté, dans sa totalité, nous explique M. Claude-Jean Lenoir, ancien président du cercle Condorcet-Voltaire. Elle s’impose au point que toute conscience est émotion, est cette émotion. L’émotion demeure l’ennemie radicale de la raison: elle n’essaie pas de comprendre, elle “ressent”.
    On doit cet état de fait contemporain sans doute aussi à l’influence et à l’émergence des réseaux sociaux. De distance, aucune! On “tweete”, on “gazouille” à tour de bras. Se dégradent le sens critique, la culture, la recherche de la vérité. On “balance”.»"
    "La préservation d’un accord particulier n’est pas assurée tant que l’accord n’est pas universel."
    Henri Laborit

    #2
    Re : La stratégie de l'émotion

    Je ne connais que un parti politique qui privilégie la réflexion sur l'émotion.
    http://www.upr.fr/actualite/john-ker...tagne-dans-lue
    Envoyé par blacky
    Un article intéressant signé Anne-Cécile Robert du Monde diplomatique de février porte ce titre.
    En voici le chapeau:
    "Des émissions de divertissement à l’actualité médiatique en passant par les discours politiques, le recours à l’émotion est devenu l’une des figures imposées de la vie publique. Si les émotions, positives ou négatives, enrichissent l’existence, cette forme d’expression peut poser de redoutables défis à la démocratie lorsqu’elle se fait envahissante et tend à remplacer l’analyse."

    Et plus loin, ce passage:
    "La classe dirigeante s’en servirait pour dépolitiser les débats et pour maintenir les citoyens dans la position d’enfants dominés par leurs affects.
    L’émotion abolit la distance entre le sujet et l’objet; elle empêche le recul nécessaire à la pensée; elle prive le citoyen du temps de la réflexion et du débat.
    «L’émotion s’impose dans l’immédiateté, dans sa totalité, nous explique M. Claude-Jean Lenoir, ancien président du cercle Condorcet-Voltaire. Elle s’impose au point que toute conscience est émotion, est cette émotion. L’émotion demeure l’ennemie radicale de la raison: elle n’essaie pas de comprendre, elle “ressent”.
    On doit cet état de fait contemporain sans doute aussi à l’influence et à l’émergence des réseaux sociaux. De distance, aucune! On “tweete”, on “gazouille” à tour de bras. Se dégradent le sens critique, la culture, la recherche de la vérité. On “balance”.»"

    Commentaire


      #3
      Re : La stratégie de l'émotion

      En voilà un autre : https://www.youtube.com/user/Chemina...id=2EOZ075lSlk
      Dernière modification par blacky, 26/02/2016, 19h53.
      "La préservation d’un accord particulier n’est pas assurée tant que l’accord n’est pas universel."
      Henri Laborit

      Commentaire


        #4
        Re : La stratégie de l'émotion

        Envoyé par blacky
        Un article intéressant signé Anne-Cécile Robert du Monde diplomatique de février porte ce titre.
        En voici le chapeau:
        "Des émissions de divertissement à l’actualité médiatique en passant par les discours politiques, le recours à l’émotion est devenu l’une des figures imposées de la vie publique. Si les émotions, positives ou négatives, enrichissent l’existence, cette forme d’expression peut poser de redoutables défis à la démocratie lorsqu’elle se fait envahissante et tend à remplacer l’analyse."

        Et plus loin, ce passage:
        "La classe dirigeante s’en servirait pour dépolitiser les débats et pour maintenir les citoyens dans la position d’enfants dominés par leurs affects.
        L’émotion abolit la distance entre le sujet et l’objet; elle empêche le recul nécessaire à la pensée; elle prive le citoyen du temps de la réflexion et du débat.
        «L’émotion s’impose dans l’immédiateté, dans sa totalité, nous explique M. Claude-Jean Lenoir, ancien président du cercle Condorcet-Voltaire. Elle s’impose au point que toute conscience est émotion, est cette émotion. L’émotion demeure l’ennemie radicale de la raison: elle n’essaie pas de comprendre, elle “ressent”.
        On doit cet état de fait contemporain sans doute aussi à l’influence et à l’émergence des réseaux sociaux. De distance, aucune! On “tweete”, on “gazouille” à tour de bras. Se dégradent le sens critique, la culture, la recherche de la vérité. On “balance”.»"
        Bonsoir

        HEureusement qu'il nous restent les émotions.
        L'analyse pure sans ces dernières me fait bien plus peur que leur excès.
        JE ne comprends pas le but de l'auteur de ces lignes citées. Il doit avoir tres peur de ses propres émotions.
        Personnellement, jamais mes émotions ne m'ont empeché d'analyser sur les réseaux sociaux. JAmais il n'y a eu autant d'analyse partagée que depuis les réseaux sociaux. Alors je ne cautionne pas la derniere mention citée sur les réseaux sociaux, pas du tout.
        L'etre humain n'est pas un robot analytique privé de ses émotions, et quand il l'est, il devient un danger public. Vivent nos émotions, qui alimentent les analyses comme un carburant. Il y a des espaces pour les analyses pures, d'autres pour les émotions, et d'autres pour leur mélange.
        Mais dire que les émotions sont de trop dans la vie est signe d'un gros probleme pour mon point de vue chez la personne qui dit cela.

        Commentaire


          #5
          Re : La stratégie de l'émotion

          Bonjour Rapsody,

          L'article parle du fait d'instrumentaliser les émotions pour mieux manipuler ceux chez qui elles sont suscitées. Les discours politiques en sont, il me semble, une assez bonne illustration.
          "La préservation d’un accord particulier n’est pas assurée tant que l’accord n’est pas universel."
          Henri Laborit

          Commentaire


            #6
            Re : La stratégie de l'émotion

            Il s' est présenté en 2012, Asselineau n'ayant pas obtenu les 500 signatures.Son projet pour l'espace
            Envoyé par blacky

            Commentaire


              #7
              Re : La stratégie de l'émotion

              Envoyé par Tranquiloman
              Il s' est présenté en 2012, Asselineau n'ayant pas obtenu les 500 signatures.Son projet pour l'espace
              Pas si loufoque que ça: fédérer autour d'un projet, pourquoi pas ?
              La sortie de l'Europe communautaire, qu'elle soit ou non à souhaiter, ne peut pas être une fin et ne serait d'ailleurs que le début de problèmes nouveaux.
              Un programme spatial, le développement des énergies renouvelables etc... autant de grands chantiers qui pourraient permettre, en autres choses, aux états nations européens de se rapprocher et l'ont d'ailleurs déjà permis avant même la création de la CEE (le programme Ariane, Airbus...).
              "La préservation d’un accord particulier n’est pas assurée tant que l’accord n’est pas universel."
              Henri Laborit

              Commentaire


                #8
                Re : La stratégie de l'émotion

                http://www.upr.fr/actualite/le-proje...ion-europeenne "Conclusion : assez d’hypocrisie !

                Comme tout le monde, j’ai lu ces derniers jours de nombreuses indignations de la part des soi-disant « frondeurs », de la dite « gauche radicale » ou des syndicats. Certains appellent à manifester et tous pointent du doigt le gouvernement.

                Certes, le gouvernement porte, évidemment, une lourde part de responsabilité. Ne serait-ce que par complicité avec les dictateurs euro-atlantistes qui ont volé le pouvoir au peuple français.

                Mais ceux qui « oublient » continuellement de désigner l’Union européenne et les traités européens comme responsables n°1 des malheurs de la France, et ne proposent jamais d’en sortir, sont tout autant complices et encore plus hypocrites. Ils agissent comme des lâches, qui dénoncent les lampistes sans jamais demander des comptes au commanditaire.

                La conclusion, comme toujours s’impose. Comme le préconise l’UPR depuis bientôt 9 ans, nous devons tous nous rassembler, de quelque origine et conviction politique que ce soit, pour libérer la France de l’UE et de l’euro. C’est le préalable absolu à toute vraie relance de l’emploi et à la sauvegarde de tout notre modèle social.

                Râler derrière son ordinateur, publier des tribunes vengeresses dans les journaux ou manifester avec une sono derrière des responsables politiques ou syndicaux qui refusent de sortir de l’UE et qui proposent de « renégocier les traités » (Le Pen, Dupont-Aignan, Mélenchon, etc.), tout cela ne sert à rien.

                La seule chose qui sert vraiment, c’est de diffuser massivement les analyses et le programme de l’UPR et c’est de rejoindre en masse notre mouvement pour faire sortir la France de cette prison des peuples dès 2017.

                Charles-Henri GALLOIS
                Responsable national de l’UPR, en charge des questions économiques"
                Envoyé par blacky
                Pas si loufoque que ça: fédérer autour d'un projet, pourquoi pas ?
                La sortie de l'Europe communautaire, qu'elle soit ou non à souhaiter, ne peut pas être une fin et ne serait d'ailleurs que le début de problèmes nouveaux.
                Un programme spatial, le développement des énergies renouvelables etc... autant de grands chantiers qui pourraient permettre, en autres choses, aux états nations européens de se rapprocher et l'ont d'ailleurs déjà permis avant même la création de la CEE (le programme Ariane, Airbus...).

                Commentaire


                  #9
                  Re : La stratégie de l'émotion

                  Hâtons nous de nous ranger sous sa bannière
                  Pauvres égarés sur le champ de bataille
                  Laissons nos certitudes d'hier
                  Le combat d'Asselineau est le seul qui vaille
                  "La préservation d’un accord particulier n’est pas assurée tant que l’accord n’est pas universel."
                  Henri Laborit

                  Commentaire


                    #10
                    Re : La stratégie de l'émotion

                    https://www.upr.fr/adhesion-en-ligne
                    Envoyé par blacky
                    Hâtons nous de nous ranger sous sa bannière
                    Pauvres égarés sur le champ de bataille
                    Laissons nos certitudes d'hier
                    Le combat d'Asselineau est le seul qui vaille
                    http://www.agoravox.fr/actualites/so...schwitz-164462 Quelle justice pour les victimes d’Auschwitz ?

                    "Nos dirigeants entretiennent la pleurnicherie mémorielle au lieu de dénoncer les maîtres de la finance qui gèrent le système sans partage.

                    Combattre prioritairement l'antisémitisme, le racisme ou le complotisme comme les principaux ennemis de la démocratie (voir le discours de Hollande[4]), tout en laissant des hommes comme Hallstein reconstruire l'Europe sur les plans nazis, quelle duplicité !

                    Quelle démocratie s’est battue contre les causes du nazisme et de la Shoah ? Aucune. Se servir de la Shoah comme voile pudique, en faire un business, empêcher la recherche de la vérité, restera aux yeux de l'Histoire à l'entière responsabilité de nos dirigeants et de ses élites. Ils ne rendent an aucun cas hommage aux victimes de cette barbarie. Ils ne servent en définitive que cette hydre mystérieuse qui prétend gouverner le monde. Il semblerait, in fine, que ces grands donneurs de leçons, n’ont été choisis qu’en vertu de l’incroyable imperméabilité qu’ils ont de la honte !"
                    http://www.upr.fr/videotheque-upr/le...eurs-europeens

                    Commentaire


                      #11
                      Re : La stratégie de l'émotion

                      Envoyé par Tranquiloman
                      https://www.upr.fr/adhesion-en-ligne http://www.agoravox.fr/actualites/so...schwitz-164462 Quelle justice pour les victimes d’Auschwitz ?

                      "Nos dirigeants entretiennent la pleurnicherie mémorielle au lieu de dénoncer les maîtres de la finance qui gèrent le système sans partage.

                      Combattre prioritairement l'antisémitisme, le racisme ou le complotisme comme les principaux ennemis de la démocratie ...., tout en laissant des hommes comme Hallstein reconstruire l'Europe sur les plans nazis, quelle duplicité !

                      Quelle démocratie s’est battue contre les causes du nazisme et de la Shoah ? Aucune. Se servir de la Shoah comme voile pudique, en faire un business, empêcher la recherche de la vérité, restera aux yeux de l'Histoire à l'entière responsabilité de nos dirigeants et de ses élites. Ils ne rendent en aucun cas hommage aux victimes de cette barbarie. Ils ne servent en définitive que cette hydre mystérieuse qui prétend gouverner le monde. Il semblerait, in fine, que ces grands donneurs de leçons, n’ont été choisis qu’en vertu de l’incroyable imperméabilité qu’ils ont de la honte !"
                      http://www.upr.fr/videotheque-upr/le...eurs-europeens
                      L'imperméabilité de la honte est une caractéristique des personnalités perverses narcissiques et psychopatiques

                      Commentaire


                        #12
                        Re : La stratégie de l'émotion

                        http://www.jacquescheminade.fr/IMG/p...ion-de-foi.pdf " Ce que cache cet équilibre, c’est
                        l’acceptation par les Etats de rembourser les dettes de jeu illégitimes des grandes banques en imposant
                        l’austérité au peuple. http://www.agoravox.fr/actualites/ec...e-123-le-75113 http://www.upr.fr/videotheque-upr/au...ope-impossible
                        Envoyé par blacky
                        http://www.upr.fr/videotheque-upr/pa...sure-de-france
                        http://www.upr.fr/actualite/ce-que-d...cent-brousseau
                        Dernière modification par Tranquiloman, 19/03/2016, 22h32.

                        Commentaire


                          #13
                          Le Jt 20 heure du 3 septembre 2015 France 2

                          Ce que n' a pas dit le journal ce jour là (comme tous les autres d'ailleurs) http://laosophie.over-blog.com/2015/...ivils-a-cet-et. Sinon le agriculteurs sont la deuxième info après l'image choque sans évidemment que l'on évoque ceci: copié collé du site officiel du traité de fonctionnement de l' union Européenne http://eur-lex.europa.eu/resource.ht...C_3&format=PDF "....Article 39
                          (ex-article 33 TCE)
                          1. La politique agricole commune a pour but:
                          a) d'accroître la productivité de l'agriculture en développant le progrès technique, en assurant le
                          développement rationnel de la production agricole ainsi qu'un emploi optimum des facteurs de
                          production, notamment de la main-d'œuvre, http://www.cnrtl.fr/definition/optimiser https://www.google.fr/search?client=...de+l%27+emploi https://www.facebook.com/36206514729...6080146891771/
                          Dernière modification par Tranquiloman, 20/03/2016, 00h13.

                          Commentaire


                            #14
                            Re : Le Jt 20 heure du 3 septembre 2015 France 2

                            Comique de répétition
                            "La préservation d’un accord particulier n’est pas assurée tant que l’accord n’est pas universel."
                            Henri Laborit

                            Commentaire


                              #15
                              Re : Le Jt 20 heure du 3 septembre 2015 France 2

                              Je n'ai pas fait de politique en montrant quelques perles du traité de Lisbonne copié collé de la constitution que 55 pour cent des français ont refusé. C'est de l' histoire contemporaine ou et de l'instruction civique.
                              Envoyé par blacky
                              Comique de répétition
                              http://www.upr.fr/actualite/europe/d...nage-americain
                              Peu de chance d'en entendre parler à la télévision Française:
                              19 septembre 2000 Walter Halstein
                              http://www.telegraph.co.uk/news/worl...py-chiefs.html

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X