Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Juan Branco

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Juan Branco

    Après une scolarité à l'Alsacienne, Il est entré à Sciences-Po puis à l'école normale supérieure. Il a travaillé comme conseiller au quai d'Orsay et a côtoyé les puissants.
    Aujourd'hui il dénonce le cynisme et la corruption assumée de nos gouvernants.

    Un extrait de son livre "Crépuscule" : "Ce qui sera ici démontré, c’est ce que le système mis en place par ces êtres a suffi à court-circuiter l’ensemble des garde-fous de notre démocratie, et permis l’établissement d’un pouvoir dont la légitimité est à juste titre contestée, où l’entre-soi et le conflit d’intérêt ont été érigés en normes, et où les hommes de pouvoirs ont été intronisés pour maintenir l’ordre et piller."
    http://www.gillesclement.com/fichier...epuscule-3.pdf


    Une interview : https://www.youtube.com/watch?v=uBaAvHxdShw
    Dernière modification par blacky, 14/03/2019, 16h45.
    "La préservation d’un accord particulier n’est pas assurée tant que l’accord n’est pas universel."
    Henri Laborit

    #2
    C'est drôle, je viens de l'écouter sur France-Inter et je l'ai trouvé brillant (sauf sur ses choix de chansons...)

    Commentaire


      #3
      Il est rassurant de voir un individu issu d'une grande école capable de se rebeller contre l'ordre établi. Et il est troublant de se dire que cette personne a renoncé à une vie de confort pour défendre le bien commun.
      "La préservation d’un accord particulier n’est pas assurée tant que l’accord n’est pas universel."
      Henri Laborit

      Commentaire


        #4
        Envoyé par blacky Voir le message
        Il est rassurant de voir un individu issu d'une grande école capable de se rebeller contre l'ordre établi. Et il est troublant de se dire que cette personne a renoncé à une vie de confort pour défendre le bien commun.
        Bonjour il est très bien, mais son choix est stratégique, et ne correspond pas à mes yeux à un "abandon du confort".
        RDV dans 5 ans, et tu verras qu'il a tout le confort nécessaire, voire déjà maintenant.
        S'opposer ainsi de façon aussi médiatique manifeste une appétence au pouvoir. Même si ça n'appartient pas à ce jour à celui commun.
        Contre pouvoir, c'est pouvoir quand même.

        Commentaire


          #5
          Envoyé par Rapsody Voir le message

          Bonjour il est très bien, mais son choix est stratégique,
          et ne correspond pas à mes yeux à un "abandon du confort".
          RDV dans 5 ans, et tu verras qu'il a tout le confort nécessaire, voire déjà maintenant.
          S'opposer ainsi de façon aussi médiatique manifeste une appétence au pouvoir. Même si ça n'appartient pas à ce jour à celui commun.
          Contre pouvoir, c'est pouvoir quand même.
          Jugement parfaitement cynique sans aucun fondement ni début d'argument. Rapsody tu joue là une bien triste partition.


          "La préservation d’un accord particulier n’est pas assurée tant que l’accord n’est pas universel."
          Henri Laborit

          Commentaire

          Unconfigured Ad Widget

          Réduire
          Chargement...
          X