Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Vu d'en bas.

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #16
    Re : Vu d'en bas.

    Envoyé par piedcassé
    Je me laisse maintenant aller, et je vais me faire aider pour ça, je vais tout ré expliquer bien sur à ce nouvel alcoologue que je vais rencontrer samedi et je lui mets ensuite entre les mains le soin de me soigner.
    Bonsoir Piedcassé.

    Tout comme Newone, je relève cette phrase. L'alcoologue c'est 10 % du travail. Le reste est à ta charge. Je te souhaite que ton rendez-vous de samedi, te soit profitable. Tu le mérites. Bonne fin de soirée.

    Commentaire


      #17
      Re : Vu d'en bas.

      Envoyé par FredO64
      Bonsoir Piedcassé.

      Tout comme Newone, je relève cette phrase. L'alcoologue c'est 10 % du travail. Le reste est à ta charge. Je te souhaite que ton rendez-vous de samedi, te soit profitable. Tu le mérites. Bonne fin de soirée.
      jE SAIS BIEN OUI, j'en ait vu, j'ai gouter leur médoc, mais gouter, j'ai bouffer leur thérapie, mais bouffer.....mais j'avais pas envie d'avaler au fond.

      Là, j'ai faim, et je vais me laisser glisser, j'veux dire leur tendre la main pour de vrai.

      Commentaire


        #18
        Re : Vu d'en bas.

        Envoyé par piedcassé
        Et quand j'y pense, plus penser.
        Ah, ça rentre, on dirait
        T'en fais pas, mon p'tit loup...

        Commentaire


          #19
          Re : Vu d'en bas.

          Envoyé par brass
          Ah, ça rentre, on dirait
          M'a toujours fallu un certain temps de rumination.
          Aprés, quand ya tout bien compris, bien pigé, en l'occurence d'arréter un peu de penser mais de faire........reste à faire......
          on dirait que je suis à mi route, seulement.

          Commentaire


            #20
            Re : Vu d'en bas.

            Envoyé par piedcassé
            on dirait que je suis à mi route, seulement.
            Et si c'était pas une route ? Et si "faire", ça voulait dire appuyer sur le bouton parce qu'autrement le parachute il a pas beaucoup de chances de s'ouvrir ?

            Des métaphores on en trouve tant qu'on veut. Celle de la route qu'est à mi-parcours du chemin de la voie qu'on doit emprunter, tu l'as usée et re-usée, et elle t'a pas trop réussi. Alors changes-en !
            T'en fais pas, mon p'tit loup...

            Commentaire


              #21
              Re : Vu d'en bas.

              Envoyé par piedcassé
              M'a toujours fallu un certain temps de rumination.
              Aprés, quand ya tout bien compris, bien pigé, en l'occurence d'arréter un peu de penser mais de faire........reste à faire......
              on dirait que je suis à mi route, seulement.
              Hâ ben ça me rassure, j’suis pas la seule à être lente !!!

              Faut pas rêver, les médocs, même si tu les prends scrupuleusement, ça atténue, ça ne les supprime pas complètement.

              J’pensais à un truc ; la t’es dans le dégoût, tu sais que ça ne va pas durer, on est d’accord.
              Alors, tant qu’t’es là, t’en profiterais pas pour faire vider la cave qu’il faudra quand même vider sous peu ???
              (Je suppose que tu parles de la cave chez ta mère ?!)
              Fais le tant que ça te dégoutte justement, ne prends pas de risques inutiles !

              J’ai vu que tu partais te glisser sous les plumes, fais de beaux rêves !
              A Mon Vieux Loup de Mer :
              "La foi c'est de monter la première marche, alors même que l'on ne voit pas l'ensemble de l'escalier"
              Martin Luther King Jnr


              Besoin ou envie?

              Commentaire


                #22
                Re : Vu d'en bas.

                Je viens de lire le fil du Teckel sur l'automne, ces quelques lignes sur les plaisirs terrestres, simples de beauté.

                "Aprés la pluie vient ......."
                C'est mon état d'esprit en ce moment.

                Aprés de longues traversées tumultueuses, je sens mon corps se reposer et avec lui mon esprit.
                Dans les périodes alcool tout va à un rythme trépidant, affolant, usant ; pas le temps de regarder pousser l'herbe, pas le temps d'apprécier les petits bonheurs en s'accroupissant un instant. On regarde, on ricane et on se barre vers de nouvelles fausses aventures.

                Prendre le temps, retrouver une vision claire, comme quand on a trop bu et qu'aprés s'être dédoublées, les images se rejoignent et ne forment qy'une.

                Revenir ici ............ et sentir le poids des choses simples, courantes, les saisons par exemple, et s'émerveiller de nouveau d'une lumiére tombante sur un champs de patates quand le soleil revient aprés une averse imprévue.
                Se dire "tiens, c'est beau ça", et arréter son scoot, pour admirer avec un sourire de benet.
                Et repartir, soulever sa visiére pour humer à pleine narine un tas de fumier qu'on dépasse.
                Qu'c'est bon ça !

                Sous alcool, j'me srai dit "pluie de merde, région de merde, permis de merde, comme je caille, et y nous font chier les bouseux à foutre du fumier partout sur les routes, manquerait plus que je me casse la gueule, bande d' e........; vivement qu'je rentre, reste quoi? ah ouaisssssssssss, du sky à la cave, mais j'vais commencer par les Leffes hein, y'en reste 4 je crois, putain cooooooool"
                Une autre poésie !

                Commentaire


                  #23
                  Re : Vu d'en bas.

                  Envoyé par piedcassé
                  J


                  Revenir ici ............ et sentir le poids des choses simples, courantes, les saisons par exemple, et s'émerveiller de nouveau d'une lumiére tombante sur un champs de patates quand le soleil revient aprés une averse imprévue.
                  Se dire "tiens, c'est beau ça", et arréter son scoot, pour admirer avec un sourire de benet. pourkoi de benet
                  Et repartir, soulever sa visiére pour humer à pleine narine un tas de fumier qu'on dépasse.
                  Qu'c'est bon ça ! tu trouve ? lol


                  Une autre poésie ! A toi de l'écrire. un cahier , un crayon... un acte chaque jour... au printemps prochain ou en hiver, j'espère te relire idem avec une nouvelle poésie de la saison présente .
                  bonne nuit .

                  Commentaire


                    #24
                    Re : Vu d'en bas.

                    Bonsoir,

                    je tréponds plus tard Sola, là fo que je pose :

                    j'ai une envie dévorantre de picoler, rien de la semaine et là, c'est le we, je suis aux abois, comme une lame de fond dans le bide, le manque s'insrtaelle dans ma téte; et j'ai bo me dire , n'y pense pas,

                    Commentaire


                      #25
                      Re : Vu d'en bas.

                      Bonsoir,

                      je tréponds plus tard Sola, là fo que je pose :

                      j'ai une envie dévorantre de picoler, rien de la semaine et là, c'est le we, je suis aux abois, comme une lame de fond dans le bide, le manque s'insrtaelle dans ma téte; et j'ai bo me dire , n'y pense pas, fait un truc, c'est ce que je fais, je prépare pour faire la cuisine mais ça me lache pas, sans cesse des pensées de ce qu'il y a à la cave, dans le frigo, ceux que je pourrai appeller pour bouger et boire, écouter la zic à donf et boire, tout en vrac. Une grosse envie de défonce, et toujours ces 1000 excuises "je boierai pas trop, juste une fois dazns la semaine aprés clean, je suis pas encore soigné j'ai le droit, juste un peu avant le ccaa demain, ......"

                      Faible là, sensible, à fleur de peu

                      Allez, je vais écouter noir dez à donf en coupant des trucs pour me faire un tajine et penser à des belles choses , on verra

                      Commentaire


                        #26
                        Re : Vu d'en bas.

                        Envoyé par piedcassé
                        Allez, je vais écouter noir dez à donf en coupant des trucs pour me faire un tajine et penser à des belles choses , on verra
                        Salut Pied

                        Tu pourrais relire lentement, calmement, posément, plusieurs fois, tout ce que tu as écrit ces derniers jours. C'est très instructif. Essaye, tu verras...
                        T'en fais pas, mon p'tit loup...

                        Commentaire


                          #27
                          Re : Vu d'en bas.

                          Attends !
                          A Mon Vieux Loup de Mer :
                          "La foi c'est de monter la première marche, alors même que l'on ne voit pas l'ensemble de l'escalier"
                          Martin Luther King Jnr


                          Besoin ou envie?

                          Commentaire


                            #28
                            Re : Vu d'en bas.

                            hello,

                            Sur noir dez, je veux bien te suivre.... simplement parce que ca fait du bien aux zoreilles.

                            l'envie de boire pour que "tout ça" s'arrête, pour arrêter d'avoir mal et faire une pose... une pulsion insuflée par ton cerveau qui reclame sa p'tite dose ;

                            mon truc a été de dissocier mon cerveau et "moi"...
                            bon... et qu'est ce qu'on est si on est pas sont cerveau ? ben tu auras tout le temps d'y réflechir plus tard

                            Genre un chalenge avec mon cerveau, contrer ses informations psycho-chimiques rien que pour le faire chier.

                            De l'exterieur ca parait un combat contre soi-même... même si c'est pas vraiment ça (où on a aussi le temps d'y réflechir plus tard. et re- )

                            Bref, je sais, c'est dur.... mais il n'y a pas vraiment d'autre moyen que de se trouver une raison à contrer cette pulsion, bonne ou mauvaise du moment que tu ne bois pas.

                            c'est un peu comme de la compta :
                            tu bois ca rentre dans les dépenses
                            tu ne bois pas ca rentre dans les recettes

                            en résumé ce que tu bois tu le paye, ce que tu ne bois pas ca paye... un jour.

                            Bon courage.
                            Martine et l'alcool....

                            Commentaire


                              #29
                              Re : Vu d'en bas.

                              http://www.youtube.com/watch?v=E1gDo...om=PL&index=53

                              Si : Tu seras un homme, mon fils (IF – Rudyard Kipling)

                              Traduction d'André Maurois (1918)

                              Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
                              Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
                              Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
                              Sans un geste et sans un soupir ;

                              Si tu peux être amant sans être fou d'amour,
                              Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre,
                              Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
                              Pourtant lutter et te défendre ;

                              Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
                              Travesties par des gueux pour exciter des sots,
                              Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles
                              Sans mentir toi-même d'un mot ;

                              Si tu peux rester digne en étant populaire,
                              Si tu peux rester peuple en conseillant les rois,
                              Et si tu peux aimer tous tes amis en frère,
                              Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi ;

                              Si tu sais méditer, observer et connaître,
                              Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,
                              Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
                              Penser sans n'être qu'un penseur ;

                              Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
                              Si tu peux être brave et jamais imprudent,
                              Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
                              Sans être moral ni pédant ;

                              Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
                              Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
                              Si tu peux conserver ton courage et ta tête
                              Quand tous les autres les perdront,

                              Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
                              Seront à tous jamais tes esclaves soumis,
                              Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire
                              Tu seras un homme, mon fils.



                              A Mon Vieux Loup de Mer :
                              "La foi c'est de monter la première marche, alors même que l'on ne voit pas l'ensemble de l'escalier"
                              Martin Luther King Jnr


                              Besoin ou envie?

                              Commentaire


                                #30
                                Re : Vu d'en bas.

                                http://www.youtube.com/watch?v=MG8M5wnzL4k

                                A Mon Vieux Loup de Mer :
                                "La foi c'est de monter la première marche, alors même que l'on ne voit pas l'ensemble de l'escalier"
                                Martin Luther King Jnr


                                Besoin ou envie?

                                Commentaire

                                Unconfigured Ad Widget

                                Réduire
                                Chargement...
                                X