Faut-il qu'une autorité ou qu'un groupe labellise les sites santé ?

Ce débat est ancien, vieux comme le Net. Denise Silber a écrit il y a 8 ans un article qui reste d'une grande actualité et qui contient de nombreuses pistes de réflexion intéressantes.
Le label de la fondation HON, le HONcode, a survécu car il était simple et concret. Il a été adoubé par la Haute Autorité de Santé française qui cherchait à résoudre l'impossible évaluation du web santé, imposée par le législateur.

Ce 8 juin 2010, j'ai décidé de supprimer le logo HONcode du site Atoute.org, et je m'en suis expliqué ici.

Il me semble qu'il est impossible de certifier ou labelliser les sites santé,
- Car il y a trop de pages et de sites
- Car une page ou un site n'est pas stable dans le temps
- Car "la malhonnêteté trouve toujours son chemin" et qu'il faudrait des moyens d'investigation considérables pour espérer (sans en être sûr) savoir qui écrit et qui paye avec certitude.

Faute de pouvoir atteindre un bon résultat, il vaut mieux à mon sens renoncer au risque de crédibiliser des sites médiocres.

Compte-tenu dans ma position sur la toile médicale, cette décision suscite des réactions. Je vous propose d'utiliser cette discussion comme espace de débat.

Faut-il labelliser le web santé, faire confiance à l'internaute, ou chercher d'autres procédés que les labels pour guider l'internaute en quête d'une information fiable ?