Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Comment avez vous vécu vos premiers jours de "Défume" ?

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Comment avez vous vécu vos premiers jours de "Défume" ?

    Hello,

    Confère le sujet de cette nouvelle discussion, j'aimerais que vous m'expliquiez comment vous avez géré vos premiers jours d'arrêt, que vous donniez vos trucs et astuces pour pas craquer!

    D'avance merci pour votre partage!

    #2
    Re : Comment avez vous vécu vos premiers jours de "Défume" ?

    SALUT VAL HOUSE

    Mon premier jour de défume UN GRAND JOUR
    pour la bonne raison qu'en 40 ANS je ne m'étais jamais arrêtée plus d'un heure .

    UN SENTIMENT ETRANGE d'abord de se dire CURIEUX C'est pas si difficile moi qui clamait 10 jours auparavant qu'il m'était impossible d'arrêter que j'étais une JUNKIE.
    A ce sentiment une sorte de fierté où j'avais et j'ai toujours l'impression de reprendre le pouvoir. C'est moi qui commande pas toi

    Puis cette première journée est passée je me suis couchée très satisfaite .
    LEVER wahou FAUT QUE JE LE DISE TU NE FUMES PLUS..... JE ME LE DIS

    JE ME LEVE et ne change rien à mes habitudes le CAFE est sacre après on verra
    j'ai décidé de me faire aider par des patchs et des nicorettes je vais acheter mon attirail ca m'occupe.

    2 eme jour sans klp. MON CREDO t'AS TENU 2 JOURS TU PEUX TENIR 3

    les journées me paraissent très très longues elles n'en finissent plus J'ai des troubles du sommeil LES PATCHS Y sont peut être pour quelque chose le sevrage aussi TANT PIS je m'en accommode PAS QUESTION DE FAIRE MARCHE ARRIERE.
    ON ME TROUVE PRETENTIEUSE quand je dis JE NE FUMERAI JAMAIS PLUS
    MAIS j'ai besoin de ces phrases définitives pour continuer ma route.

    AUJOURD'hui j'en suis à 5 MOIS d'arret JE SUIS FIERE DE MOI LES BENEFICES QUE J'en retire sont immenses . J'ai de merveilleux amis sur le fofo avec qui nous avons fait route ensemble ET NOUS VISONS L'année d'arrêt.

    NOUS Y ARRIVERONS ET TOI AUSSI SI TU AS LA DETERMINATION D'y PARVENIR
    COURAGE C'EST TRES FAISABLE JE t'ASSURE sinon je n'y serais jamais arrivée
    Dernière modification par KRYSNA11, 25/03/2011, 14h21.
    ARRET LE 1er NOV 2010 1ere défume avec un seul ami LE PLUS JAMAIS qui ne m'a jamais quittée.

    Ouverture d'esprit ne veut pas dire fracture du crâne

    Commentaire


      #3
      Re : Comment avez vous vécu vos premiers jours de "Défume" ?

      Je n'ai pas le souvenir d'avoir eu difficile de ne pas fumer (après 45 ans de tabagisme important ...). J'étais sous Champix. Les premiers jours, j'étais surtout euphorique d'y arriver.
      Défumée depuis le 1er novembre 2009.
      Il n'est jamais trop tard pour bien faire.
      Merci à tout le forum pour le soutien.

      Commentaire


        #4
        Re : Comment avez vous vécu vos premiers jours de "Défume" ?

        Envoyé par Val House
        Hello,

        Confère le sujet de cette nouvelle discussion, j'aimerais que vous m'expliquiez comment vous avez géré vos premiers jours d'arrêt, que vous donniez vos trucs et astuces pour pas craquer!

        D'avance merci pour votre partage!
        Bonjour et bienvenue parmis nous.
        Les premiers jours.....
        C'est un peu loin pour moi, voilà bientôt huit ans que je ne fume plus.
        Pourtant je m'en souviens comme si c'était hier.
        Du moins ce que j'ai ressenti.
        J'ai fumé un peu plus de 25 ans, dont une bonne quinzaine avec acharnement.
        J'ai fait plusieurs tentatives d'arrêts, sur plusieurs années.
        J'ai essayé les patchs, les gommes, On ne parlait pas encore de Champix a ce moment là.
        La dernière tentative s'est faite sans rien.
        Et étrangement ce fut facile.
        Je ne sais pas vraiment pourquoi, car je m'attendais au pire vu mes essais précédent.
        Bein non, j'ai ressenti un manque, c'est normal, mais la joie de voir les heures, puis les jours, les semaines, les mois sans fumer passer.....
        Puis je crois que cette fois là, j'ai arrêté de m'inquièter, je me suis juste contenté de dire non quand l'envie se présentait.
        Je dis souvent que la cigarette occupe la place qu'on veux bien lui accorder.
        J'ai détruit les clopes qu'il me restait et j'ai passé a autre chose.
        Tout simplement, il n'y a eu ni heurts, ni regrets, elle n'en vaut pas la peine.
        J'ai marché beaucoup, je me suis beaucoup aéré, j'ai bu beaucoup d'eau, mangé des fruits.....
        Bientôt huit ans, et cette joie du début ne m'a jamais quitté.
        C'est toujours une grande satisfaction.
        Faut admettre que j'ai mené deux sevrage presqu'en même temps,(l'alcool).
        Je crois que quand je me concentrais sur l'un, j'oubliais l'autre.
        Faut pas te mettre a boire pour ça hein!!!!
        Je buvais déjà avant.
        Mais il faut s'occuper l'esprit, changer ses habitudes, se faire un peu plaisir avec l'argent.
        Mais surtout être persuadé qu'on se fait un cadeau extraordinaire.
        Une vie plus longue, plus saine, plus confortable.
        Ca n'a pas de prix tout ça.
        Voilà, un peu de ce que je me souviens.
        Bonne défume, ce forum va t'aider beaucoup.

        Philippe

        Commentaire


          #5
          Re : Comment avez vous vécu vos premiers jours de "Défume" ?

          Je me suis persuadée que si j'arrivais à tenir un jour entier, c'était gagné, et ça l'a été , même si c'était un peu sur le fil du rasoir les 2 premiers mois;
          Comme Jacqphil, j'ai opéré un 180° et je me suis tourné vers autre chose, sans regrets, avec l'immense satisfaction d'avoir repris les commandes;
          cela dit, je partage ça avec le forum; dans mon entourage, c'est passé inaperçu...
          à bientôt
          arrêt le 5/01/10
          "THIS, is a three- patch problem..."

          Commentaire


            #6
            Re : Comment avez vous vécu vos premiers jours de "Défume" ?

            Ça a été difficile et à la fois plus facile que je ne pensais , finalement. J'avais en tête mon unique tentative, sept ans plus tôt, échouée en 3 jours, où l'envie, le besoin de fumer me harcelait chaque minute.

            Là, non. Un patch H24, quelques gommes, rapidement abandonnées pour un chewing gum "standard", de l'eau, des fruits, des bonbecs ... ca suffisait. Il me manquait quelque chose presque en permanence, j'avais cette "envie", mais pas si fort que ça : j'arrivais à vivre correctement malgré ce sevrage. Ca ne me prenait pas la tête à rendre impossible tout autre sujet de pensée.

            Commentaire


              #7
              Re : Comment avez vous vécu vos premiers jours de "Défume" ?

              Salut, pour moi, cela fera trois semaines que j'ai arrêter de fumer mardi et je suis trés contente d'y arriver, j'ai commencé avec le champix (1 semaine et demi) et au bout de quatre jours d'arrêtes je ne supportais plus du tout le champix (nausées, fatigue, tridtesse, irritabilité, bref je partais en live), j'ai arrêté le champix, et finalement la clope ne me manquait pas plus que çà. Certains moments trés difficile, mais hors de questions de céder à la tentation, c'est au moins la huitième fois que j'arrête et cette fois ci c'est la bonne, c'est ce que je me dis chaque fois que j'ai envie de fumer. De plus j'apprécie vraiment de ne plus sentir le tabac, de ne plus être esclave de mon paquet de clope et de devenir folle chaque fois que je tombaisn en panne de clope le dimanche, bref quand tu creuses un peu en plus du bénéfice pour la santé, il y a des tas d'autres avantages à ne pas fumer.
              En défume depuis le 8 mars 2011, je sais c'est pas gagné mais çà fait du bien de le dire!

              Commentaire


                #8
                Re : Comment avez vous vécu vos premiers jours de "Défume" ?

                Hello Val House


                Ah les premiers jours de défume!


                Moi je m'en souviens très bien, et l'impression que j'en garde est comme une Intense Lutte contre moi-même, où je voulais absolument gagner. (Je te parle surtout du premier jour). Ensuite je l'ai vu plus comme un projet, une priorité. Ça m'a occupé l'esprit longtemps (1 bon mois), dormir plus etc etc...

                Mais l'important c'est que ça passe.... et au bout d'un moment la vie est identique qu'avant (Je ne m'avance pas encore à dire MIEUX) mais au moins pareil... c'est dejà pas mal non?

                Bon courage à Toi

                BISES
                --- Pour déplacer une montage, il faut commencer par enlever les petites pierres.

                --- Arrète la clope depuis le 05 Octobre 2010 (...avec un craquage à J23 ... lors d'un débat .... fumeux)

                Commentaire


                  #9
                  Re : Comment avez vous vécu vos premiers jours de "Défume" ?

                  Bonjour,

                  Les premiers jours de défume pour moi ont été en fait beaucoup plus facile que ce à quoi je m'attendais.

                  Quand je pensais à la cigarette, en fait je me posais toujours cette question "est ce que j'ai vraiment envie de fumer ou est ce que c'est par habitude, parce qu'avant à ce moment là je fumais ?"
                  Et en fait à chaque fois je me rendais compte que je n'avais pas vraiment envie de fumer, que c'était juste par habitude, et du coup, je passais à autre chose.

                  Et au bout de quelques jours, quand on s'habitue au fait qu'on est non-fumeur, les choses sont différentes, c'est encore plus facile.

                  Bon courage
                  Nat

                  Arrêt du tabac le 22/02/2011.

                  Commentaire


                    #10
                    Re : Comment avez vous vécu vos premiers jours de "Défume" ?

                    Bonjour,

                    Les premiers jours de défume pour moi ont été en fait beaucoup plus facile que ce à quoi je m'attendais.

                    Quand je pensais à la cigarette, en fait je me posais toujours cette question "est ce que j'ai vraiment envie de fumer ou est ce que c'est par habitude, parce qu'avant à ce moment là je fumais ?"
                    Et en fait à chaque fois je me rendais compte que je n'avais pas vraiment envie de fumer, que c'était juste par habitude, et du coup, je passais à autre chose.

                    Et au bout de quelques jours, quand on s'habitue au fait qu'on est non-fumeur, les choses sont différentes, c'est encore plus facile.

                    Bon courage
                    Nat

                    Arrêt du tabac le 22/02/2011.

                    Commentaire


                      #11
                      ...

                      ...

                      Commentaire

                      Unconfigured Ad Widget

                      Réduire
                      Chargement...
                      X