Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mindfulness - méditation pleine conscience

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #76
    Re : Mindfulness - méditation pleine conscience

    J'ai lu vos 3 témoignages et en particulier les conseils donnés par sysiphe et gakoun.
    Cela donne envie d'essayer surtout un jour où je ressens des symptômes physiques et moraux d'angoisse sans raison particulières.

    Et hop, 3mn + 2 mn de "méditation" à genoux.
    Dernière modification par gourBet, 21/12/2013, 17h07.

    Commentaire


      #77
      Re : Mindfulness - méditation pleine conscience

      Envoyé par gourBet
      J'ai lu vos 3 témoignages et en particulier les conseils donnés par sysiphe et gakoun.
      Cela donne envie d'essayer surtout un jour où je ressens des symptômes physiques et moraux d'angoisse sans raison particulières.

      Et hop, 3mn + 2 mn de "méditation" à genoux.

      Commentaire


        #78
        Re : Mindfulness - méditation pleine conscience

        Envoyé par Gakoun
        Règle n° 8 de Gibbs : Ne jamais supposer.

        Pourquoi cette grimace .

        Commentaire


          #79
          Re : Mindfulness - méditation pleine conscience

          Envoyé par gourBet
          J'ai lu vos 3 témoignages et en particulier les conseils donnés par sysiphe et gakoun.
          Cela donne envie d'essayer surtout un jour où je ressens des symptômes physiques et moraux d'angoisse sans raison particulières.

          Et hop, 3mn + 2 mn de "méditation" à genoux.
          juste que tu parais léger...
          Mais fais ce que tu veux.

          Commentaire


            #80
            Re : Mindfulness - méditation pleine conscience

            Envoyé par Gakoun
            juste que tu parais léger...
            Mais fais ce que tu veux.
            Je commence petitement et ainsi je ne peux que progresser .
            D'ailleurs j'ai "médité" plusieurs fois 3 minutes dans la journée !
            Au bout de 10 secondes je pense déjà à quelque chose et je ne m'en aperçois pas immédiatement.
            Je vais m'inspirer de ton résumé en 4 points.

            Commentaire


              #81
              Re : Mindfulness - méditation pleine conscience

              Envoyé par gourBet
              Je commence petitement et ainsi je ne peux que progresser .
              Sage démarche…

              Envoyé par gourBet
              Au bout de 10 secondes je pense déjà à quelque chose et je ne m'en aperçois pas immédiatement.
              Et c'est tout à fait normal ! Le cerveau ne peut pas rester longtemps sans penser à quelque chose, et le but de la méditation n'est pas de supprimer définitivement toute pensée.
              Il est également très difficile de ne pas être embarqué un certain temps dans ces pensées, surtout au début. Mais dès qu'on se rend compte qu'on ne se fixe plus sur la respiration, on abandonne sans jugement et sans autre formalité la pensée qui nous occupe, et on revient simplement à la respiration…
              jusqu'à la prochaine pensée

              Commentaire


                #82
                Re : Mindfulness - méditation pleine conscience

                Envoyé par Sisyphe
                Sage démarche…


                Et c'est tout à fait normal ! Le cerveau ne peut pas rester longtemps sans penser à quelque chose, et le but de la méditation n'est pas de supprimer définitivement toute pensée.
                Il est également très difficile de ne pas être embarqué un certain temps dans ces pensées, surtout au début. Mais dès qu'on se rend compte qu'on ne se fixe plus sur la respiration, on abandonne sans jugement et sans autre formalité la pensée qui nous occupe, et on revient simplement à la respiration…
                jusqu'à la prochaine pensée
                J'ai persévéré aujourd'hui mais avec de petites tranches de méditation.
                Est ce que tu fais 40 mn d'une seule traite ?

                Commentaire


                  #83
                  Re : Mindfulness - méditation pleine conscience

                  J'affectionne particulièrement cette pratique, qui pour moi fait partie intégrante de mon quotidien et m'aide à vivre. Je suis d'accord avec le principe de "qui va piano va sano", sachant que le plus important est de trouver la forme de méditation qui convient à soi.
                  Il faut adapter la pratique à sa forme de pensée, de réflexion, à sa "circulation" psychique et cognitive, sans vouloir aller trop vite. Chercher à tout prix à faire des tranches de 1h et plus de méditation sans interruption dès le départ, c'est se mettre en difficulté et rentrer dans un shéma de frustration qui est à des lieues du but recherché.

                  Edit: un mot que Sisyphe a écrit m'a sauté aux yeux aprés coup et est très important; celui de "jugement". Cette notion n'a pas sa place dans une dynamique d'amélioration de soi, et la méditation en tant qu'outil du mieux vivre en fait partie à mon sens.

                  Commentaire


                    #84
                    Re : Mindfulness - méditation pleine conscience

                    Envoyé par gourBet
                    J'ai persévéré aujourd'hui mais avec de petites tranches de méditation.
                    Est ce que tu fais 40 mn d'une seule traite ?
                    Oui, je fais les 40 minutes d'un coup (entre 30 et 45 minutes, selon les jours).

                    J'ai remarqué que souvent au bout de 20 minutes environ, mon esprit se libère de toutes les tensions et émotions qui l'étreignent en général, et qu'un état de neutralité et d'apaisement apparait. Cet état peut d'ailleurs se prolonger après la séance de méditation proprement dite. Si je ne faisais que des séances de 10 ou 15 minutes, je serais incapable de connaitre cet état de sérénité.

                    Pendant ces 40 minutes, je ne suis pas toujours "à fond" dans la méditation. Mon esprit se met parfois à divaguer grandement, et j'oublie que je suis assis pour méditer et non pour rêvasser. C'est là que la notion de non jugement est effectivement essentielle : comme j'ai naturellement tendance à me critiquer, à m'imposer des règles, à me dire "il faudrait que j'arrive à ceci", "je n'aurais pas dû faire cela…", je profite de la méditation pour m'octroyer une plage de bienveillance envers moi-même, où toute forme d'autocritique est bannie. Donc si je m'égare, eh bien ce n'est pas grave, je me dis simplement que je suis sorti un moment de la méditation, et que je peux y revenir tout aussi facilement. De toute façon, avec une durée moyenne de 40 minutes, j'ai largement le temps de méditer, même si par moments je suis emporté par mes pensées.

                    Ce que j'ai compris, c'est qu'on peut utiliser la méditation pour contrer ses penchants naturels. Moi j'ai plutôt besoin d'apprendre à lâcher la bride, et à cultiver la bienveillance envers moi-même, même si je ne fais pas tout bien comme il faut. J'imagine que pour des personnes à l'esprit dispersé et vagabond, la méditation peut au contraire servir à acquérir discipline et concentration. La pratique sera alors différente, sans doute plus rigoureuse.

                    Je ne peux parler que de mon cas. Les 40 minutes, ce n'est pas un objectif à atteindre, c'est simplement ce qui me convient. Moins longtemps, j'ai l'impression de ne pas assez profiter de la méditation ; plus longtemps, j'ai mal aux fesses.

                    Commentaire


                      #85
                      Re : Mindfulness - méditation pleine conscience

                      Oui c'est la partie pragmatico-musculaire de la méditation. Si on compte rester longtemps, plus d'une heure par exemple, dans la même positiion, il faut s'installer confortablement pour préserver ses articulations et avoir une station qui permette au corps de laisser l'esprit en paix.
                      Quand je fais de longues séances je m'accorde de temps en temps quelques minutes de jambes dépliées pendant lesquelles je fais silence complet, c'est un moment de paix très important pour moi. Ensuite je reprends ma position et ma plongée profonde.

                      Chacun a sa propre façon de vivre sa méditation. L'esprit n'a pas de limites, cet exercice qui est également une façon de vivre n'en a pas non plus.

                      Commentaire


                        #86
                        Re : Mindfulness - méditation pleine conscience

                        Envoyé par Sisyphe
                        Oui, je fais les 40 minutes d'un coup (entre 30 et 45 minutes, selon les jours).
                        Tu pratiques donc plutôt plus la méditation que la méditation de pleine conscience ?

                        Commentaire


                          #87
                          Re : Mindfulness - méditation pleine conscience

                          Vu sur le site psychomédia aujourd'hui :


                          Pleine conscience : 4 exercices pour s'initier



                          La pleine conscience ("mindfulness") consiste simplement à porter attention au moment présent de façon volontaire et sans jugement. Cette capacité a notamment été associée à des effets bénéfiques contre le stress, l'anxiété et la dépression.
                          La pleine conscience s'intègre à la vie quotidienne mais vous serez mieux en mesure de le faire si vous la pratiquez de façon plus formelle par des exercices.
                          Voici quelques exercices simples pour développer cette capacité :



                          1. Porter attention à sa respiration
                          Choisissez un moment où vous disposez de 10 minutes et trouvez un endroit calme pour vous assoir confortablement. Portez votre attention sur votre respiration alors que vous inspirez.
                          Remarquez la sensation au bout du nez alors que l'air entre dans votre corps. Continuez à respirer normalement. Remarquez la dilatation de vos poumons alors qu'ils se remplissent d'air et leur contraction avec l'expiration. Continuez de cette manière à observer le mouvement de votre respiration pendant 10 minutes.
                          Les premières fois que vous pratiquerez, vous trouverez sans doute que vous passez beaucoup de temps perdu(e) dans vos pensées plutôt que concentré(e) sur votre respiration. Il s'agit simplement de remarquer ces distractions intérieures et de se reconcentrer. Vous pouvez ainsi perdre le focus et ramener votre attention de nombreuses en quelques minutes. Avec la pratique, vous trouverez probablement que vous maintenir votre concentration plus longtemps et êtes moins distrait(e) par les pensées et les émotions qui surgissent.
                          2. Observer ses pensées
                          Il s'agit de prendre une position d'observateur des pensées qui surgissent et disparaissent dans son esprit.
                          La pleine conscience de ses pensées est différente de la façon normale de réagir ou d'être capté(e) par leur engrenage. Il s'agit simplement d'observer les pensées et les images qui passent. Lorsqu'il vous arrive d'être pris par les pensées elles-mêmes, il s'agit simplement de prendre note que nous avez pensé. Si vos pensées consistaient en un monologue négatif (catastrophisme ou blâme), il suffit simplement de le constater.
                          En faisant cela, vous êtes à nouveau présent et pouvez faire le choix de vous retirer tranquillement de ces pensées et de continuer à observer.
                          Cet exercice renforce l'expérience que les pensées sont simplement des formations mentales éphémères qui vont et viennent, auxquelles il n'est pas nécessaire de se joindre, et que l'on a la capacité de contrôler son esprit.
                          3. Observer ses émotions
                          Comme les pensées, les émotions surviennent et disparaissent. Alors que pour plusieurs, il peut être plus difficile d'observer les émotions que les pensées sans se laisser capter par elles, une stratégie facilitatrice peut être de les nommer, ce qui peut amener à étendre son vocabulaire et sa capacité à distinguer les différents types d'émotions. Mieux identifier les émotions est une capacité qui favorise une meilleure résolution de différentes situations.
                          4. Porter attention aux sensations du moment présent
                          Prendre une marche, prendre du douche, prendre une collation… sont autant d'occasions de pratique de la pleine conscience. Il s'agit de porter attention aux sensations et perceptions variées de l'expérience, de prendre conscience de l'esprit qui vagabonde puis de recentrer son attention sur les sensations et les perceptions du moment présent.

                          Commentaire


                            #88
                            Re : Mindfulness - méditation pleine conscience

                            Je ne sais pas si je suis très qualifié pour établir une distinction nette entre pleine conscience et méditation. Je constate simplement que j'ai commencé par des instructions du genre de celles que tu as reproduites, et que cela ne m'a pas apporté pas grand-chose. J'avais besoin de consignes plus précises et de textes plus profonds, comme ceux enseignés par les bouddhistes.

                            Mais je n'ai pas bien compris quelle est ta difficulté. Si tu as essayé la pleine conscience et que cela n'a pas marché pour toi, il existe d'autres approches de la méditation qui pourraient mieux te convenir. Si c'est un problème de procrastination, commence par les exercices simples de la pleine conscience. Impose-toi peut-être un horaire fixe chaque jour pour ne pas abandonner trop vite.

                            Commentaire


                              #89
                              Re : Mindfulness - méditation pleine conscience

                              Merci pour tes encouragements .

                              Commentaire


                                #90
                                Re : Mindfulness - méditation pleine conscience

                                Super ce fil !
                                Ca me donne envie d'essayer la méditation, mais je sais pas si je vais y arriver tellement je suis nerveuse et angoissée et souvent en colere...Et je veux rester seule (sans "psy"). Mais je suis pas psychotique, c'est déjà ca.
                                Alors merci d'avance car de toute facon, l'idée, les avis et les liens, je trouve que c'est une information utile, avec des exercices qui semblent faciles...à essayer !
                                "On a deux vies : la seconde vie commence le jour où l'on se rend compte que l'on n'en a qu'une."
                                Confucius

                                Commentaire

                                Unconfigured Ad Widget

                                Réduire
                                Chargement...
                                X