Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Lysanxia

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #31
    Re : Lysanxia

    Envoyé par Gengis Khan
    Bonjour,

    Pour info, je prends du lysanxia depuis 7 ans, suis monté à 6x10mg/j sur prescription, et jusqu'à 15 ou 20 par courtes périodes sans prescription (exemple à ne pas suivre)...
    je n'ai jamais eu d'effets secondaires et ce médicaments m'a bcp aidé (je suis bipolaire type II)...
    cela étant, avec le temps les effets se font moindres progressivement... mais je reste fidèle (je crois que je suis dépendant psychologiquement maintenant! ;-)
    Aujourd'hui, je suis hospitalisé et on m'a remplacé le lysanxia par du seresta, il paraît que c'est similaire et plus efficace... si quelqu'un a un avis là-dessus d'ailleurs ! ???)

    bon courage liliansbk !

    Gengis
    ok ,merci beaucoup pour cette réponse très inintéressante car je cherchais une personnes ayant eu une longue prise du lysanxia et justement , je souhaite ( avec mon psy ) diminuer la dose de 4 à 2 voir 1 / jour et à la demande si besoin , j'ai donc aussi peur d’être à ce jour dépendant . j'ai eu aussi pris du seresta mais pas de souvenir car suis passé par plusieurs phases et plusieurs médocs différents . je voudrais vraiment arriver à arrêter les médicament car au bout du compte je ne vois pas d'issu et me sent enfermé dans une spirale de dépendance et qui me coupe de toutes sensations quelle qu'elle soit . je me sent complètement bloqué à tous les niveaux ( appétit , libido , envie , plaisir .... ) il ne me tarde rien ..... en tout cas , un grand merci à toi , en te souhaitant un bon courage . très cordialement , liliansbk .

    Commentaire


      #32
      Re : Lysanxia

      Envoyé par liliansbk
      ok ,merci beaucoup pour cette réponse très inintéressante ...
      bug ou j'étais à côté de la plaque ??? ;-) lapsus ??? ;-)


      gengis

      Commentaire


        #33
        Re : Lysanxia

        Envoyé par Gengis Khan
        bug ou j'étais à côté de la plaque ??? ;-) lapsus ??? ;-)


        gengis
        ok ,pas de soucis ......... enfin presque !!!!!!
        on se comprend , au plaisir .

        Commentaire


          #34
          Re : Lysanxia

          Bonjour, voilà, je suis dépressive depuis toute petite (1ère TS à 12 ans, puis 15, 18 et 23 ; j'en ai aujourd'hui 50) ; une vie ponctuée de thérapies, de traitements type témesta, rohypnol, alcion, deroxat, lysanxia ... des périodes de mieux au gré des "dénouements" psy que je croyais naïvement définitifs ... mes enfants m'ont retenue de passer de nouveau à l'acte, et puis mes animaux ; cependant les pbs de sommeils sont restés immuables (insomnies du petit matin) ; mes médecins (traitant, de la médecine du travail) me découragent de passer par un centre d'étude du sommeil ... pour les gérer : lysanxia ; pas d'accoutumance (pas besoin d'augmenter les doses), sommeil paisible ; au bout de quelques années mon médecin a voulu le remplacer par le mépronizine jusqu'à ce que ce dernier soit interdit en janvier dernier => retour au lysanxia
          Depuis le mois de juillet je vis de nouveau un grave épisode dépressif ; retour chez le psy (chiatre) ; finalement, de nouveau prescription de Deroxat (1 comprimé et demi), en plus du Lysanxia (20mg) ; état léthargique certes, mais au moins plus de crises de larmes et reprise du travail relativement possible ... et puis, allant mieux, j'ai diminué le déroxat (avec l'accord de mon psy) pour finalement l'arrêter il y a 15 jours. Et là, depuis quelques jours, de nouveaux ces pensées suicidaires, je dirais même planification ... là vraiment je n'en peux plus, je ne me vois plus d'autre choix ... je lis à droite à gauche que le lysanxia comme le déroxat peuvent renforcer ces pensées ... alors quoi ? tant qu'on les prend on a tellement de distance que plus rien ne nous touche, mais dès qu'on les arrête on se fout en l'air ? je n'y comprends plus rien ... existe-t-il des antidépresseurs qui font voir le verre plein plutôt que vide ? j'ai essayé les genres stresam mais non seulement ils me rendent malade mais n'améliorent en rien mon état moral ... des avis sur la question ?

          Commentaire


            #35
            Re : Lysanxia

            bsr à tous , depuis 12 ans avec agoraphobie et crise d'angoisse , j'ai réussi à tenir avec des traitements plus ou moins bien ( norset , ixell , seporex et prozac maintenant ) . j'avais des effet de mieux mais dans un état plat , sans envie , exitations , plaisir à rien mais je pouvais travailler et rechute depuis juin , perte de mon travail ( commercial ) je suis aussi depuis 2 ans sous lyxancia ( 2 le matin et 1 ou 2 vers 16h ) mais les angoisses sont toujours là . nous avons tenté avec mon psy d’arrêter les antidepresseurs pendant 1mois et demi ( car pas réceptif aux 3 antidépresseurs précedent ) donc passage difficile ( sevrage oblige ) et obligé de reprendre avec du prozac mais il ne se passe rien et les angoisses continues . j'ai essayé l'hypnose , rien ....
            guérisseur , magnétiseur ..... rien . je commence à être inquiet mais je n'est pas d'idées ou de pensées noires . je me pose la question d'une cure de sommeil ou autres , loin de tout . à suivre . courage à tous et merci de vos commentaires . bien cdlt , lilian (33 Bordeaux )

            Commentaire


              #36
              Re : Lysanxia

              Envoyé par liliansbk
              ok ,merci beaucoup pour cette réponse très inintéressante car je cherchais une personnes ayant eu une longue prise du lysanxia et justement , je souhaite ( avec mon psy ) diminuer la dose de 4 à 2 voir 1 / jour et à la demande si besoin , j'ai donc aussi peur d’être à ce jour dépendant . j'ai eu aussi pris du seresta mais pas de souvenir car suis passé par plusieurs phases et plusieurs médocs différents . je voudrais vraiment arriver à arrêter les médicament car au bout du compte je ne vois pas d'issu et me sent enfermé dans une spirale de dépendance et qui me coupe de toutes sensations quelle qu'elle soit . je me sent complètement bloqué à tous les niveaux ( appétit , libido , envie , plaisir .... ) il ne me tarde rien ..... en tout cas , un grand merci à toi , en te souhaitant un bon courage . très cordialement , liliansbk .
              slt , je viens aux nouvelles , pour moi , se passe rien , plusieurs traitement , pas réceptif et aucun effet , je suis sous prozac et lyxancia maintenant mais les angoisses sont toujours là et aucune envie à rien , je me demande si une cure de someil ou cure loin de tout serait bénéfique mais j'ai des doutes , je viens de perdre mon travail ( 13ans de boite , commercial ) et mon psy pense que cela pourrait être un mal pour un bien ( pression du chiffre ) pour le moment rien ne se passe et toi , ou en es tu . cdlt , lilian

              Commentaire


                #37
                Re : Lysanxia

                Envoyé par epona
                Bonjour, voilà, je suis dépressive depuis toute petite (1ère TS à 12 ans, puis 15, 18 et 23 ; j'en ai aujourd'hui 50) ; une vie ponctuée de thérapies, de traitements type témesta, rohypnol, alcion, deroxat, lysanxia ... des périodes de mieux au gré des "dénouements" psy que je croyais naïvement définitifs ... mes enfants m'ont retenue de passer de nouveau à l'acte, et puis mes animaux ; cependant les pbs de sommeils sont restés immuables (insomnies du petit matin) ; mes médecins (traitant, de la médecine du travail) me découragent de passer par un centre d'étude du sommeil ... pour les gérer : lysanxia ; pas d'accoutumance (pas besoin d'augmenter les doses), sommeil paisible ; au bout de quelques années mon médecin a voulu le remplacer par le mépronizine jusqu'à ce que ce dernier soit interdit en janvier dernier => retour au lysanxia
                Depuis le mois de juillet je vis de nouveau un grave épisode dépressif ; retour chez le psy (chiatre) ; finalement, de nouveau prescription de Deroxat (1 comprimé et demi), en plus du Lysanxia (20mg) ; état léthargique certes, mais au moins plus de crises de larmes et reprise du travail relativement possible ... et puis, allant mieux, j'ai diminué le déroxat (avec l'accord de mon psy) pour finalement l'arrêter il y a 15 jours. Et là, depuis quelques jours, de nouveaux ces pensées suicidaires, je dirais même planification ... là vraiment je n'en peux plus, je ne me vois plus d'autre choix ... je lis à droite à gauche que le lysanxia comme le déroxat peuvent renforcer ces pensées ... alors quoi ? tant qu'on les prend on a tellement de distance que plus rien ne nous touche, mais dès qu'on les arrête on se fout en l'air ? je n'y comprends plus rien ... existe-t-il des antidépresseurs qui font voir le verre plein plutôt que vide ? j'ai essayé les genres stresam mais non seulement ils me rendent malade mais n'améliorent en rien mon état moral ... des avis sur la question ?
                Bonjour Epona,

                une chose m'interpelle, c'est la durée de prise du Deroxat, seulement qlq mois si j'ai bien lu ? Si c'est une phase dépressive sérieuse, je pense que le traitement doit durer plus longtemps avec une solide psychothérapie en plus pour pouvoir s'en sortir. Pour ma part, les périodes où j'ai du prendre des AD n'étaient jamais inférieures à 2 ans et avec un suivi par une psychologue pour travailler sur mes schémas disfonctionnels.
                Il est possible que les effets du sevrage du Deroxat s'amenuisent dans les jours qui viennent. 2 semaines, c'est peut-être court pour en juger.

                Courage en tout cas
                La perfection n'est pas dans la recherche du toujours plus, mais dans la tolérance de l'imperfection.

                Commentaire


                  #38
                  Re : Lysanxia

                  Envoyé par ticanard
                  Bonjour Epona,

                  une chose m'interpelle, c'est la durée de prise du Deroxat, seulement qlq mois si j'ai bien lu ? Si c'est une phase dépressive sérieuse, je pense que le traitement doit durer plus longtemps avec une solide psychothérapie en plus pour pouvoir s'en sortir. Pour ma part, les périodes où j'ai du prendre des AD n'étaient jamais inférieures à 2 ans et avec un suivi par une psychologue pour travailler sur mes schémas disfonctionnels.
                  Il est possible que les effets du sevrage du Deroxat s'amenuisent dans les jours qui viennent. 2 semaines, c'est peut-être court pour en juger.

                  Courage en tout cas

                  Merci Ticanard pour ton message
                  Tu as sûrement raison quant à la durée de ce dernier traitement ; c'est vrai que par le passé ça durait plusieurs années ... aujourd'hui, avec le recul, je constate que mises bout à bout toutes ces périodes constituent largement plus que la moitié de ma vie pour finalement toujours revenir à cette sempiternelle sensation d'incongruité de ma vie, de retour à la case départ des médocs pour trouver la force de me "battre" ... je commence à me demander si ces "béquilles" ne finissent pas par m'épuiser, raison pour laquelle cette fois j'ai voulu essayer une prise relativement ponctuelle. Alors 2 solutions s'offrent à moi : arrêter de chercher à tout prix à réparer une personnalité mal partie depuis toujours et tout planifier pour que tout se passe le mieux possible pour tout le monde ou bien recommencer le traitement, mais je n'y crois plus à cette phrase "on en guérit" ...
                  Mais bon, je suis quelqu'un de "raisonnable", je vais sans doute reprendre le traitement ...
                  Bonne journée

                  Commentaire

                  Chargement...
                  X