Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le management de Jean-François Zobrist

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #16
    Re : Le management de Jean-François Zobrist

    Bonjour Dr Dupagne,

    mes réponses en bleu :


    Envoyé par d_dupagne
    Bonjour Oda,
    ....
    Je travaille à temps partiel depuis 20 ans dans une entreprise, en plus de mon cabinet. Dans mon activité, je vois tous les jours des gens en souffrance dans leur entreprise. Je connais bien ce monde, sauf le monde ouvrier peu représenté dans ma clientèle.

    Est-ce à dire comme "médecin" où sur d'autres fonctions, si ce n'est pas indiscret bien-sûr (je comprends que c'est dans une même entreprise depuis toutes ces années) ?

    Vous avez donc UNE expérience négative d'UNE structure ?

    J'ai 15 ans d'expérience professionnelle, j'ai eu la chance de pouvoir observer et expérimenter (aussi bien comme agent de production, technicien ou cadre) des environnements forts différents (projet à la base de faire un doctorat* en sciences du management, j'étais acceptée mais je n'y suis pas allée car je ne me voyais faire de la "théorie" sans aller à plein temps sur le terrain.
    * désormais je poursuis plutôt dans la voie du doctorat en psychologie, ce qui m'a demandé de compléter mon cursus, alors que j'aurais pu reprendre directement en thèse de management ...).

    Les terrains que je connais "un peu", sont ceux du commerce, des services, de l'enseignement, de l'informatique, de la santé, et du social. Mais, mon métier est la base une fonction transversale (consultant fonctionnel/ assistance à maîtrise d'ouvrage).

    Mon "ressenti" sur les effets néfastes des carences en terme de structure hiérarchique se base sur mes observations faites dans différentes structures depuis 15 ans (dont certaines étaient des structures supposées être de "haut niveau" composées essentiellement de "pairs"). Donc pour moi, les structures, où la hiérarchie avait un sens et surtout où cette hiérarche était mise en pratique dans l'art d'un "commandement" concret, pragmatique et opérationnel, m'ont paru beaucoup plus efficientes.

    Dans les structures où il y a carence au niveau de l'art de diriger, c'est là que j'ai vu le plus d'inefficacité, d'absurdités, et d'agents de production en souffrance (mais comme les personnes viennent facilement se plaindre à moi, je ne suis pas du tout sûr que mes observations soient si "objectives" ...).

    Mais ce n'est que mon avis.



    Avez vous regardé les deux vidéos ? Zobrist l'explique très bien.

    J'avoue ne pas avoir regardé en fait (je ne critique jamais sans regarder normalement), je vais prendre le temps ... je vais essayer de le faire sans préjuger.

    Dernière modification par oda, 30/09/2012, 08h59. Motif: précisions sur mon parcours/ et origines de mes idées

    Commentaire


      #17
      Re : Le management de Jean-François Zobrist

      Envoyé par d_dupagne
      C'est absolument génial ! Un patron qui est un mâle dominant social de la plus belle espèce, qui allie management hétérarchique et humain avec réussite industrielle totale.

      http://www.excellence-operationnelle...prise-favi.php (inscription simple nécessaire pour voir les vidéos)
      JF Zobrist se présente ici, il est vrai que son approche du management d'entreprise paraît pragmatique et humaine. C'est séduisant.



      Par contre pour moi cela reste un "discours", qui ne présume en rien de la réalité du quotidien des agents de production qui en sont l'objet ...

      Le gros bémol que je vois, c'est qu'il semble se baser sur un modèle un peu à l'ancienne (paternaliste ?), et qui repose avant tout sur un attachement au terroir (travailler là permet de rester au village, si j'ai bien compris ?). Il me semble que ce modèle pour être mis en oeuvre va requérir des conditions qui ne sont pas forcément celles offertes pour toutes les entreprises.

      On lit parmi ses commentateurs que pour cette approche il s'agirait tout simplement de BSP (BON SENS PAYSAN) ...

      Commentaire


        #18
        Re : Le management de Jean-François Zobrist

        Envoyé par d_dupagne
        L'absence de syndicats dans une entreprise peut avoir deux origines
        - L'entreprise est un enfer et tout est fait pour empêcher les employés de se fédérer et de se défendre.
        - L'entreprise est un paradis et les employés ne voient pas l'intérêt d'avoir un représentant syndiqué.

        L'absence de syndicats ne permet donc pas de tirer des conclusions.
        Bonjour DDD,

        Je ne fais pas du tout les même déductions que vous, quant aux origines possibles de l'absence de syndicats dans une entreprise. Je trouve votre manière de voir caricaturale et éloignée du terrain. Cela m'ennuie de vous contredire car il y a beaucoup de bon et d'humain dans votre vision.

        L'absence de syndicat ne permet de tirer aucune conclusion, en effet. Seule une enquête approfondie par plusieurs yeux, extérieurs à l'entreprise, et tenant compte de critères objectifs permet de se faire une idée ...

        Ce que j'ai observé en direct sur le terrain, c'est que certains dirigeants, et même créateurs d'entreprise sont d'anciens syndicalistes (de salariés), et en tant que tels ils continuent de bénéficier de leurs réseaux, ce qui peut leur faciliter parfois grandement leur vie de dirigeant.

        Un exemple : un ex-leader syndical qui a monté sa boîte avec pour client son ancien-patron qui a externalisé cette partie de son activité en lui confiant en sous-traitance.

        Commentaire


          #19
          Re : Re: Re : Le management de Jean-François Zobrist

          Envoyé par castor
          La petite phrase qui fait tilt ? Chez nous pas de syndicat. ben voyons.
          Bonjour castor,

          Perso, je trouve les "contre-pouvoirs" nécessaires et sains, et je me méfie aussi des entreprises à l'ambiance "familiale" où il n'y en a pas.

          Actuellement, dans la structure (associative) où je bosse, l'un des deux dirigeants (ancien syndicaliste, aujourd'hui vice-président prud'hommal au sein d'un département de l'Ile-de-France) nous a rappelé les élections DP (délégués du personnel) à venir. C'est important pour lui ce contre-pouvoir. De même qu'il fait en sorte, même si c'est plus symbolique qu'autre chose, qu'il y ait des élections de "délégués" parmi les usagers que l'on accompagne, qui peuvent ainsi à tout moment critiquer et/ou remettre en cause notre travail, y compris en demandant un RDV à la direction s'ils le jugent nécessaire. De plus, les usagers peuvent également à tout moment consulter l'intégralité de leur dossier (y compris les données médicales), comme cela leur est signalé dès le début du travail d'accompagnement. Ca aussi, j'aime bien.

          Tout au début, à la signature de mon contrat, j'ai fait modifier précisément (et en détails) quatre points du contrat. Bon test, car cela s'est fait sans problèmes. Et ça, j'apprécie.

          La formule que ce dirigeant aime bien rappeler, c'est "il peut y avoir des problèmes, mais il y a toujours des solutions". Formule réaliste (les conflits existent toujours, même au sein de l'entreprise la plus sympa) et pragmatique positive (on cherche et on arrive à solutionner les problèmes rencontrés, de manière à ce que chacun puisse y trouver son compte).

          Je ne cherche personnellement pas à trouver une ambiance "familiale" au sein de mon travail, même si je suis sensible bien sûr à l'ambiance, et je me méfie des relations trop familières entre "patron(s)" et salariés. Ainsi, c'est important pour moi de continuer à vouvoyer mes supérieurs hiérarchiques (s'est posée la question cette semaine, certains salariés trouvant les deux dirigeants très sympas, se demandant s'ils pouvaient se mettre à les tutoyer). Comme ça, le jour où j'aurais envie de renégocier mon contrat ou de demander une augmentation, je serais à l'aise, il n'y aura pas d'ambiguëtés affectives, comme ça peut être le cas dans les contextes où la proximité relationnelle mélange "vie professionnelle" et "vie privée" ("nous sommes une grande famille..." ).
          Dernière modification par Valérianne, 01/10/2012, 06h54.

          Commentaire


            #20
            Re : Le management de Jean-François Zobrist

            Assez d'accord sur l'essentiel avec Valérianne.

            Les syndicats sont un contre-pouvoir, apportent un autre regard, et permettent d'aider à identifier les problèmes à tyraiter avant qu'ils ne s'enveniment. A ce titre, ils sont utiles à l'entreprise et de nombreux patrons en sont d'ailleurs conscients. Les soucis arrivent lorsque de part et/ou d'autre, le rapport de force est un choix "a priori". Bien souvent, c'est hélas de part et d'autre.

            De nombreux intérêts du patron et des employés sont bien sûr divergents. A commencer par le partage du gâteau. Dans quelle proportions rémunérer le capital des uns (les parts de l'entreprise donnent droit à dividendes, et leur valeur varie) et le travail des autres (salaires), ca ne se résoud pas comme une équation. D'autant plus que les règles ne sont pas les mêmes des deux côtés : les dividendes peuvent diminuer, les salaires rarement. D'où l'intéressement/la participation, d'ailleurs. Et comme un gâteau différent est produit chaque année, les occasions de se chamailler ne manquent pas.

            Commentaire


              #21
              Re : Le management de Jean-François Zobrist

              un peu dans le même genre
              http://www.digitalmcd.com/2012/09/25...uver-le-monde/
              http://archives.lesechos.fr/archives.../200078244.htm
              http://2009.rmll.info/IMG/pdf/Louis_...et_societe.pdf
              interviewé sur france info vers18h
              Dernière modification par rthib, 01/10/2012, 18h20.

              Commentaire


                #22
                Re : Le management de Jean-François Zobrist

                Envoyé par d_dupagne
                L'absence de syndicats dans une entreprise peut avoir deux origines
                - L'entreprise est un enfer et tout est fait pour empêcher les employés de se fédérer et de se défendre.
                - L'entreprise est un paradis et les employés ne voient pas l'intérêt d'avoir un représentant syndiqué.

                L'absence de syndicats ne permet donc pas de tirer des conclusions.
                Bonjour,

                Même dans un syndicat on peut retrouver un dominant .
                Son ambition est d' accroître son propre pouvoir au sein de l'entreprise .
                La défense des intérêts des salariés devient plus un moyen qu'une fin.
                Je le vis au quotidien dans mon usine.
                Dernière modification par blacky, 07/10/2012, 17h21.

                Commentaire


                  #23
                  Re : Le management de Jean-François Zobrist

                  Envoyé par blacky
                  Bonjour,

                  Même dans un syndicat on peut retrouver un dominant .
                  Son ambition est d' accroître son propre pouvoir au sein de l'entreprise .
                  La défense des intérêts des salariés devient plus un moyen qu'une fin.
                  Je le vis au quotidien dans mon entreprise.

                  Bonjour Blacky

                  Oui je suis d'accord avec cela.

                  Commentaire


                    #24
                    Re : Le management de Jean-François Zobrist

                    Envoyé par Rapsody
                    Bonjour Blacky

                    Oui je suis d'accord avec cela.
                    Bonjour Rapsody,

                    Le capitalisme est peut-être sur le déclin (il se défend très bien),
                    le syndicalisme le suivra sans doute.
                    J'apprécie les hausses de salaire qui ont été obtenues après négo avec la direction. J'aime moins que l'on m'enjoigne de débrayer pour répondre à un mot d'ordre national, en nous réduisant à une armée qui peut être mobilisée pour impressionner les dominants de l'autre camp .

                    Commentaire


                      #25
                      Re : Le management de Jean-François Zobrist

                      Envoyé par blacky
                      Bonjour,

                      Même dans un syndicat on peut retrouver un dominant .
                      Son ambition est d' accroître son propre pouvoir au sein de l'entreprise .
                      La défense des intérêts des salariés devient plus un moyen qu'une fin.
                      Je le vis au quotidien dans mon usine.
                      Oui, je le cite dans le livre. Le syndicalisme ne peut être une solution pour cette raison précise.

                      Commentaire


                        #26
                        Re : Le management de Jean-François Zobrist

                        Merci Dominique pour cette diffusion.
                        Pour rendre le discours de Zobrist plus accessible, j'ai supprimé la nécessité de s'inscrire sur le site pour accéder aux vidéos :
                        - L'organisation de FAVI : http://www.excellence-operationnelle...prise-favi.php
                        - La notion de Qualité chez FAVI : http://www.excellence-operationnelle...-chez-favi.php
                        - L'innovation chez FAVI : http://www.excellence-operationnelle...innovation.php

                        @ Oda et Castor, vous trouverez des éléments de réponse sur ce qu'en pensent les syndicats et les salariés dans le film "Question de confiance" :
                        https://vimeo.com/33075567

                        Et à ceux qui s'intéressent à la logique de JFZ, vous pourrez trouver d'autres exemples de ce mode de management dans le livre "Liberté & Cie"
                        http://www.amazon.fr/Liberte-Cie-Bri.../dp/2213662819

                        Commentaire


                          #27
                          Re : Le management de Jean-François Zobrist

                          Envoyé par Florent F.
                          ...

                          @ Oda et Castor, vous trouverez des éléments de réponse sur ce qu'en pensent les syndicats et les salariés dans le film "Question de confiance" :
                          https://vimeo.com/33075567

                          Et à ceux qui s'intéressent à la logique de JFZ, vous pourrez trouver d'autres exemples de ce mode de management dans le livre "Liberté & Cie"
                          http://www.amazon.fr/Liberte-Cie-Bri.../dp/2213662819
                          Merci pour ces précisions, simplement une remarque, les vidéos sont très longues, et je ne sais pas quels décideurs auraient le temps de vraiment de s'en imprégner ...

                          pour ma part, même si j'ai un peu de temps en ce moment, je regarde rarement une vidéo plus de 3 min ou alors quelques extraits ...

                          puis-je vous inviter à lire le sujet de l'informatisation de l'AP/HP pour confrontation des commentaires des participants sur le thème du pilotage des usines à gaz ?

                          sinon les 36 premières secondes de la vidéo que j'ai regardé sur JFZ me font le même effet lénifiant "moniteur de colo j'ai appris inconsciemment diriger des gens de mon âge en les laissant faire ..."

                          Votre métier est de faire des vidéos d'entreprise, je n'ai pas compris exactement quel était l'objet de votre site ?

                          Commentaire


                            #28
                            Re : Le management de Jean-François Zobrist

                            Envoyé par d_dupagne
                            Oui, je le cite dans le livre. Le syndicalisme ne peut être une solution pour cette raison précise.
                            En attendant mieux, le syndicalisme reste un contre-pouvoir qui permet d'équilibrer un peu face au dominant, à condition qu'il ne soit pas "vendu" par avance.

                            Par ailleurs pour revenir au discours sur la personnalité exemplaire de JFZ, je ne sais pas ... pour moi je ne juge pas un manager à partir de ses discours, mais en l'observant à l'oeuvre sur le terrain. Je crois que juger des qualités d'un manager uniquement à partir de son discours ou de compliments de ses subordonnés pour la télé, c'est se leurrer quelque part.

                            Commentaire


                              #29
                              Re : Le management de Jean-François Zobrist

                              Envoyé par oda
                              Votre métier est de faire des vidéos d'entreprise, je n'ai pas compris exactement quel était l'objet de votre site ?
                              Excellence-Operationnelle.tv est un blog communautaire (tout le monde peut proposer des publications) dont l'objectif est de diffuser et de démocratiser les outils de l'excellence opérationnelle. Cela intègre le Lean Management, le Lean Six Sigma, La théorie des contraintes, les méthodes agiles, la gestion de projet...

                              Bref tous les outils de la performance.

                              Commentaire


                                #30
                                Re : Le management de Jean-François Zobrist

                                Voir cet article sur Zobrist http://lentreprise.lexpress.fr/outil...p?k=3&id=14671

                                Ce n'est pas un affabulateur. Mais c'est sûr qu'il dérange

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X